La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Diaporama de Jacky Questel Commana est une commune française du Finistère, en Bretagne. Elle fait partie du Parc naturel régional d'Armorique et bénéficie.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Diaporama de Jacky Questel Commana est une commune française du Finistère, en Bretagne. Elle fait partie du Parc naturel régional d'Armorique et bénéficie."— Transcription de la présentation:

1

2 Diaporama de Jacky Questel

3 Commana est une commune française du Finistère, en Bretagne. Elle fait partie du Parc naturel régional d'Armorique et bénéficie du label "Commune du patrimoine rural de Bretagne". Le nom de Commana proviendrait des mots bre- tons cum (vallée) ou komm (auge) et de Sainte- Anne en raison, selon la tradition locale, d'une auge de pierre contenant une statue de Sainte- Anne qu'on aurait trouvé à l'emplacement de l'église (mais qui serait en fait une statue de Vé- nus que les habitants auraient christianisée en Sainte-Anne). Ce serait l'origine du culte de sainte Anne dans la paroisse. La légende dit que l'église devait être construite à Quillidiec, hameau situé au nord-ouest du bourg actuel, mais les blocs de granite qu'on posait le jour disparaissaient mystérieusement la nuit... Alors, pour satisfaire aux désirs de Dieu, les bâtisseurs chargèrent les pierres sur une charrette qu'ils attelèrent à deux bœufs. On laissa aller l'attelage à son gré : il s'arrêta sur le mamelon le plus élevé ce qui expliquerait le site perché du bourg de Commana.

4 Tiens ? Notre pigeon s'est trouvé une compagne ! Voilà pourquoi il nous avait abandon- nées pendant quelques diaporamas !

5 L'église Saint-Derrien (1592). Cette église remplace une église primitive. L'édifice comprend, précédée d'une tour, une nef de cinq travées avec bas-côtés et un chevet à cinq pans. La façade, le porche, l'intérieur de l'église sont très richement ouvragés et ornementés. Selon la légende, Derrien et son compagnon Néventer évangélisent la région au Ve ou VIe siècle. Mais y a-t-il de la fumée sans feu ? En tout cas, vous l'avez compris, Saint Derrien est le patron de la commune.

6 Il faut noter que nous sommes au pied du clocher le plus haut perché De Bretagne. Culmimant à plus de 300 mètres, la cime n'est pas loin d'approcher les crêtes des Monts d'Arrée, et il s'y intègre heureusement par son aus- térité voulue, sans balustrade ni clochetons (1592). Le puissant ap- pareil des murs, la rustique porte monumentale et la sobre façade de l'ossuaire ( ) dégagent la même force : une force qui nait de la simplicité des lignes et de la qualité des matériaux extraits des carrières toutes proches, la grosse ardoise de montagne et le rude granit de Plounnéour-Ménez.

7 Cette église a trois travées, vous le voyez. Mais ce que l'on ne voit pas sur la photo, c'est que les plafonds de ces trois travées sont différents !

8 Un baptistère qui date de 1656 – 1683 : la cuve est surmontée d'un baldaquin portant la date de 1683, oeuvre d'Honoré Alliot (sculpteur de Brest), reposant sur des pilastres où s'appuient cinq statues : la Foi, l'Es- pérance, la Charité, la Justice et la Tempérance. Sur la diapositive suivante, vous pouvez admirer le groupe qui sur- monte le baldaquin !

9

10 La Charité, figurant sur le baptistère.

11

12 Le retable de Sainte Anne "le plus beau de toute la Bretagne"

13 Le coffre du rétable de Ste Anne

14 Cette église possède trois beaux autels à retables, du XVIIème siècle, d'un travail très riche. 1° Le plus magistral, et le plus monumental de tous ceux du pays, est celui de sainte Anne, dans la nef du Nord. Il mesure 6 m. 20 de largeur sur 8 mètres de hauteur. Au milieu du coffre, dans un panneau carré encadré d'une guirlande de roses tenue par quatre anges, est une sainte Anne assise, faisant lire la Sainte-Vierge. Derrière elle est une sorte de château avec tourelles. Ce retable comporte trois niches encadrées de quatre colonnes torses et de quatre colonnes à découpures et rubans : la niche du milieu abrite les statues assises de sainte Anne et de la Sainte Vierge avec l'Enfant Jésus ; dans les niches latérales sont les statues de saint Joseph et de saint Joachim ; plus haut dans les niches supérieures sont les statues de la Sainte Vierge et l'ange Gabriel dans le Mystère de l'Incarnation ; et tout en haut, on trouve la Sainte Trinité, Dieu le Père tenant devant lui son fils. Ce retable est sculpté en 1682 et doré en 1691 par Pierre de Lesmeur ou Mesmeur (peintre au Huelgoat) : restauré en 1963, il est timbré aux armes de Gabriel de Bouvans (ou Bouvens), seigneur du Bois de la Roche

15

16

17

18 Voilà les médaillons qui sont au bas de ce prestigieux autel. Vous avez ainsi la vue complète de ce travail d'artiste.

19

20 Le retable du Rosaire (XVIIème siècle) : le panneau central représente la Vierge et l'enfant Jésus donnant le rosaire à sainte Catherine de Sienne et à saint Dominique. Les niches latérales abritent saint Joachim et saint Joseph. L'ensemble est dominé par le Père éternel.

21

22

23

24 Le retable des Cinq Plaies (XVIIème siècle) : le panneau central présente le Christ res- suscité, assis et le torse dévê- tu, montrant ses plaies, alors que deux anges le couronnent de fleurs. Les niches latérales abritent sainte Marguerite et saint Sébastien criblé de flèches.

25

26

27 Cette église, sous des dehors rudes, abrite, dans un contraste baroque, non seulement le retable de bois le plus spectaculaire de toute la Bretagne, que je vous ai montré plus haut, le retable de Sainte Anne, dont les boiseries rouge, brun et or sont d'une exceptionnelle générosité, mais aussi d'autres pièces maîtresses : Le baldaquin des fonts baptismaux et le retable ci-dessus, des Cinq Plaies du Christ. La perfection technique des fonts baptismaux avec ses figures féminines très allongées, et l'exubérance quasi profane du retable des Cinq Plaies sont bien dans la manière des sculpteurs de la Marine de Brest, qui mettaient volon- tiers leur talent, entre deux chantiers de marine, au service des riches paroisses toilières.

28

29 Il s'agit de la serrure de la sacristie de l'église Saint-Derrien à Com- mana. Le recteur ayant refusé de céder sa clef, cette serrure a été forcée lors de linventaire du 22 novembre 1906, qui intervient à la suite des lois de séparation de lÉglise et de lÉtat de En effet, celles-ci ont provoqué de nombreux conflits dans ces régions où le catholicisme est fortement ancré.

30 Teneur de la mention apposée sur la médaillon contenant la serrure. Tout cela démontre la fidélité du clergé breton, et sa résistance à signer un accord avec le Concordat.

31 L'ossuaire

32 Dans le Trésor, cet ostensoir en argent doré, un reliquaire en argent repoussé.

33

34 Une pièce que je n'avais jamais vue en- core dans un Trésor (mais je n'ai pas beaucoup d'expérience en la matière) Un ostensoir. Les étiquettes accompagnant ces ob- jets précieux n'ont pas été lisibles sur la photo, peut-être parce qu'elles sont manuscrites. Je ne puis donc vous don- ner aucun détail.

35 Avant de clore, je vous offre cette sta- tue… Est-ce la Sainte Famille en route pour Jérusalem ? Ce n'est qu'une suppo- sition… Nous laissons derrière nous cette surprenante église, et en route vers d'autres découvertes… A bientôt !

36 Photos : Yvonne Documentation de sources diverses Texte : Jacky Musique : Bagad de Lann Bihoué – La Quenouille Diaporama de Jacky Questel, ambassadrice de la Paix


Télécharger ppt "Diaporama de Jacky Questel Commana est une commune française du Finistère, en Bretagne. Elle fait partie du Parc naturel régional d'Armorique et bénéficie."

Présentations similaires


Annonces Google