La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les ONG humanitaires: idéalistes ou professionnelles face aux défis de la solidarité internationale?

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les ONG humanitaires: idéalistes ou professionnelles face aux défis de la solidarité internationale?"— Transcription de la présentation:

1 Les ONG humanitaires: idéalistes ou professionnelles face aux défis de la solidarité internationale?

2 Qui sont les ONG humanitaires? Comment décide-t-on dintervenir? Exemples de projets Idéalisme vs. professionnalisation Les ONG humanitaires: idéalistes ou professionnelles face aux défis de la solidarité internationale?

3 Qui sont les ONG humanitaires? - Création de la Croix Rouge (1863) et les Conventions de Genève: Le CICR nest pas une ONG, Indépendance, neutralité, impartialité. Contexte de conflit exclusivement. (financé par les états signataires des CG) - Dans le sillage des deux guerres mondiales, création de lONU: Et des agences des Nations unies UNICEF, HCR, FAO, PAM, etc. ne sont pas des ONG Mandat institutionnel, coordination, Actions de terrain sur les urgences. Surtout: bailleur de fonds. Financés par le système des NU (donc les états)

4 Qui sont les ONG humanitaires? - Toujours en lien avec les guerres mondiales du XXè siècle: les ONG anglo-saxonnes interviennent tout dabord en Europe - Biafra (1969) et la création de MSF (1971) - Développement des ONG françaises (80-90) Valeurs communes: Indépendance, neutralité, impartialité. Toutes dans les contextes humanitaires durgence, certaines font aussi du développement. Grandes différences de métiers et de financement. - Les ONG locales Principes humanitaires identiques. Professionnalisation en cours. (financement: générosité publique, organisations religieuses, institutions)

5 Comment décide-t-on dintervenir? Lespace humanitaire: Besoins – moyens – sécurité des travailleurs et des bénéficiaires Evaluer les besoins et identifier les partenaires Visites terrain, enquêtes, ressources biblio, statistiques, interviews de bénéficiaires et des autorités/ acteurs locaux Trouver/ mobiliser les fonds: Ecriture du projet, recherche de bailleurs, signature de convention de partenariats Mettre en œuvre et évaluer limpact: Obtenir les autorisations, recruter, réaliser les activités, suivre et mesurer létat davancement. Conduire des études dimpact. Exemples de prise de décision: Contact par une ONG locale au Congo / Situation durgence aux Philippines

6 Quels types dinterventions? Développement en Corée du nord Production annuelle de 64 tonnes de poisson pour diversifier lalimentation de enfants Réhabilitation de digues, de bassins et de canaux, Construction de bâtiments délevage, de serres et de fosses, Support matériel (tracteurs…) et technique (formation, voyage détude), Mise en place dun système de production piscicole intégré ; agriculture, élevage, fertilisation, Achat de matériel pour les 167 institutions (réfrigérateurs solaires…), Amélioration de la filière de distribution (transformation, stockage…).

7

8

9

10

11

12

13

14

15

16

17

18

19

20

21

22

23

24

25 Quels types dinterventions? Urgence dans le Darfour déplacés autour dun village de hab.: Pas de possibilité de bouger pour des raisons de sécurité Un point deau insuffisant pour le habitants Aucune ressource en eau, pas de vivres, marché local très peu développé, plus daccès aux champs, très forte densité de la population (de peur les gens se sont serrés autour du village). Premiers points deau à 35km en zone non-gouvernementale Un ligne de front et un no mans land à franchir pour les humanitaires Envoi quotidien de 7 camions chargés deau et création de deux forages

26

27

28

29

30

31

32

33

34

35 Idéalisme vs. professionnalisation Evolution des interventions + de bénéficiaires pour des projets pérennes plus de moyens (financiers et logistiques) plus dacteurs locaux formés plus dexpérience (on évite les interventions trop basique pour privilégier la pérennité) + complexité pour les interventions plus de moyens, plus daccès mais zones difficiles conflits modernes plus diffus avec utilisation des moyens des humanitaires par les acteurs des conflits et prises dotage

36 Idéalisme vs. professionnalisation Contraintes croissantes Liées à lintervention (logistique, pérennité, etc.) Sécurité (Attaques, prises dotage, accès aux bénéficiaires) Pression administrative (liées aux bailleurs de fonds) Des profils différents Recherche de profils plus expérimentés Utilisation plus importante du personnel national/ ressources locales Augmentation des salaires et fin programmée du volontariat Lengagement humanitaire du personnel reste un dénominateur commun mais + dexpérience professionnelle et de compétences techniques plus poussées. Au regard des contraintes de plus en plus nombreuses et complexes, on voit émerger des entreprises privées spécialisées (logistique, sécurité) => risques de dérive liées à la recherche de la rentabilité économique


Télécharger ppt "Les ONG humanitaires: idéalistes ou professionnelles face aux défis de la solidarité internationale?"

Présentations similaires


Annonces Google