La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

De lhomme moderne à lhomme contemporain XX eme siècle Première Guerre mondiale Sentiment de l absurde.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "De lhomme moderne à lhomme contemporain XX eme siècle Première Guerre mondiale Sentiment de l absurde."— Transcription de la présentation:

1

2 De lhomme moderne à lhomme contemporain

3 XX eme siècle Première Guerre mondiale Sentiment de l absurde

4 Jean-Paul Sartre Conséquences des révolutions darwinienne et copernicienne. Proclamation de Nietzsche, mort de Dieu. Nihilisme. Nous sommes seuls,sans excuses: expérience du délaissement

5 Lexistentialisme Kierkegaard ( ), Jaspers ( ) Heidegger ( ) Les éléments communs à lexistentialisme: –Subjectivité –Expérience vécue –Angoisse –Sens de la vie

6 Lexistence précède lessence… Facticité: surgissement au monde dune conscience. Impossibilité de trouver un principe fondateur de son existence. Perte de dignité (Skinner), de fondement (Nietzsche: Dieu est mort) (Mort du sujet) Contingence: Limites de la situation

7 Intersubjectivité: je suis les autres: «Les autres me pensent donc je suis.» Issue: Projet, engagement. Lutter pour que tous soient libres. Liberté, choix Lhumain nest rien dautre que ses actes, ses actions.

8 Le couple De Beauvoir Sartre «On ne naît pas femme, on le devient.» Réponse à Freud pour qui le destin féminin se résume à son anatomie…

9 Le néant Langoisse conduit à la mauvaise foi: –Se mentir à soi-même –Jouer à être… –Blâmer

10 La condition humaine Sil n y a pas de nature humaine, il y a cependant une condition: Ma place Mon passé Mon environnement Mon prochain Situation Valeurs, responsabilité

11 «Que lhomme soit libre est une évidence dont la contestation relève de la mauvaise foi. Cette liberté signifie négativement que lhomme nest pas une chose, et que ses actions comme ses «passions» ne relèvent en aucune manière dun principe transcendant tel que la nature, la société, le corps ou linconscient psychique.»

12 fin Lhomme est donc condamné à être libre. Le poids de la responsabilité est toujours lourd à porter. Lexpérience de Milgram nous rappelle que lhomme est prompt à la rejeter sur dautre.

13 MAUVAISE FOI ANGOISSE RESPONSABILITÉ VALEURS PROJET SITUATIONS CHOIX LIBERTÉ EXISTENCE ACCEPTATION ESSENCE ACTES REFUS MODÈLES DE VALEURS Pour l existentialisme athée sartrien, l existence précède l essence. À cause de cela, l homme est libre de construire son essence en agissant. Il ne peut que choisir. Cependant, pour être effective, cette liberté se vit à partir de situations (place, passé,entours, prochain, mort) qui caractérisent la vie de l homme. L homme choisit d accepter sa condition ou choisit de la refuser. Mais dans l un ou l autre cas, il choisit librement et, ce faisant, il se fait, se crée comme projet qu il peut constamment redéfinir. Il invente alors les valeurs et en porte l entière responsabilité. L être humain que nous choisissons d être par nos actes propose aux autres un modèle de valeurs applicable à tous. Cette responsabilité engendre l angoisse. Pour fuir cette angoisse, l homme nie parfois sa responsabilité en faisant preuve de mauvaise foi.

14 MAUVAISE FOI ANGOISSE RESPONSABILITÉ VALEURS PROJET SITUATIONS CHOIX EXISTENCE ACCEPTATION ESSENCE ACTES REFUS MODÈLES DE VALEURS LIBERTÉ


Télécharger ppt "De lhomme moderne à lhomme contemporain XX eme siècle Première Guerre mondiale Sentiment de l absurde."

Présentations similaires


Annonces Google