La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Mise en valeur dun paysage dintérêt patrimonial : une initiative citoyenne Présentation par Marie-Madeleine Devaux, secrétaire exécutive de lAssociation.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Mise en valeur dun paysage dintérêt patrimonial : une initiative citoyenne Présentation par Marie-Madeleine Devaux, secrétaire exécutive de lAssociation."— Transcription de la présentation:

1 Mise en valeur dun paysage dintérêt patrimonial : une initiative citoyenne Présentation par Marie-Madeleine Devaux, secrétaire exécutive de lAssociation des citoyens et citoyennes de Tewkesbury

2 Bref portrait de Tewkesbury Site: 45 km au nord de la ville de Québec, partie de la municipalité des Cantons-Unis de Stoneham-et-Tewkesbury, pop. de 5900 hab. dont 400 à Tewkesbury. Paysage: vallée fluvioglaciaire très encaissée du plateau laurentien, lit de la rivière Jacques-Cartier, un affluent du St-Laurent. Forêt mixte de résineux (sapin, épinette, pin) et de feuillus (bouleau, érable, peuplier faux-tremble) Évolution socio-économique: Activités forestières et agriculture de subsistance à partir du début du 19 e siècle. Maintien actuel des activités forestières, quasi-disparition de lagriculture, développement des fonctions résidentielle et récréo-touristique : Tewkesbury fait partie du Croissant Vert de la capitale nationale, avec Valcartier, Shannon et Ste-Catherine de-la-Jacques-Cartier à louest, Lac-Beauport et Ste-Brigitte de Laval à lest.

3 Un événement déclencheur: la Bataille de la Jacques-Cartier En 1973 un groupe de citoyens constitue un comité de défense de la Jacques-Cartier pour sopposer à la construction de barrages par Hydro-Québec en amont du Hameau de Tewkesbury (Projet « Champigny »). Au terme de deux années de lutte, HQ renonce définitivement à son projet et dans la foulée, le gouvernement du Québec crée le Parc de la Jacques- Cartier, assurant ainsi la pérennité de la protection de la vallée contre des développements de type hydro- électrique. Cette Bataille de la Jacques-Cartier, très médiatisée, est en quelque sorte le révélateur de la valeur patrimoniale des paysages de Tewkesbury pour ses habitants et aussi pour la communauté régionale élargie.

4 La suite des événements Avant 1973, le phénomène de valorisation paysagère est relativement restreint dans la vallée: construction en 1957 de la nouvelle chapelle sur un terrain privé surplombant lun des plus beaux panoramas de Tewkesbury. En 1998, un promoteur déboise un pan de montagne pour implanter des activités récréo-touristiques du type glissades. En 1999, un promoteur cherche à acquérir des terrains riverains pour construire un embarcadère pour servir à des activités de rafting. En 1999, un propriétaire de boisés effectue une coupe à blanc non- réglementaire sur tout un flanc de la vallée. Un comité provisoire se forme au cours de lannée 1999 et donne naissance en juin 1999 à lAssociation des citoyens et citoyennes de Tewkesbury avec comme mandat de voir à la conservation de lenvironnement naturel et du charme champêtre des lieux.

5 Les acteurs, ou la demande sociale La Bataille de la Jacques-Cartier a été conduite essentiellement par de nouveaux résidents venus sinstaller à Tewkesbury en raison de la beauté des lieux et de sa proximité avec Québec. Ces résidents sont des universitaires, avocats, journalistes, fonctionnaires, artistes et photographes qui, de par leurs activités professionnelles, sont en mesure de faire des interventions très ciblées. Leur leader, Jean Bédard, professeur de biologie à luniversité Laval, est reconnu comme expert en écologie et dispose dun vaste réseau de contacts. La population locale de souche plus ancienne met du temps à se rallier à la cause défendue par le comité de défense de la Jacques-Cartier, certains considérant avantageuses les retombées économiques des projets dHQ. A lorigine de la création de lassociation des citoyens et citoyennes de Tewkesbury, se retrouvent les mêmes types dacteurs: professeurs de cegep et duniversités, avocats, consultants en gestion, professionnels au gouvernement du Québec, chercheurs. Pour se rallier la population locale, lassociation organise des activités de type communautaire ( fêtes des sucres, méchoui dautomne, goûter de Noël ) propices aux rassemblements.

6 Principales réalisations En 2001, présentation dun mémoire à la MRC de la Jacques Cartier pour faire autoriser lélevage sous certaines conditions et maintenir ainsi le caractère agro-pastoral des paysages de Tewkesbury : 3 années dinterventions successives pour obtenir gain de cause en En 2003, démarrage dun projet de création de parc sur le terrain de la chapelle de Tewkesbury. En 2005, organisation en collaboration avec la Société dhistoire de Stoneham et Tewkesbury des célébration du 150 e anniversaire de fondation de Tewkesbury et de la construction de sa première chapelle. En 2006, présentation dun mémoire à la MRC de la Jacques-Cartier pour faire reconnaître le paysage de la vallée à Tewkesbury comme un élément important du patrimoine culturel de la grande région de la Jacques-Cartier. Proposition acceptée et figurant dans le document officiel sur la politique culturelle régionale. En 2006, présentation conjointement avec la Municipalité de Stoneham et Tewkesbury dune demande de subvention pour engager un architecte du paysage dans le cadre dun projet de création de parc sur le terrain de la chapelle de Tewkesbury. En 2007, au terme de 3 années de démarches de la part de lassociation pour faire reconnaître une définition et une délimitation du couloir panoramique, adoption par la municipalité des Canton- Unis de Stoneham et Tewkesbury dune nouvelle réglementation en matière de coupes forestières sur son territoire. En 2008, dépôt dun mémoire et témoignage dans le cadre de la consultation publique sur la nouvelle politique québécoise du patrimoine culturel. En parallèle, sondage auprès des membres de lassociation pour mieux identifier leurs priorités.

7 Principales difficultés Un tout petit bassin de population : 400 personnes dont une partie sont des résidents saisonniers. Membership de lassociation stagne autour de 160 membres. Une vingtaine seulement constitue lélément bénévole actif. Problème pour le renouvellement des membres du CA: pas ou peu de candidatures. Financement très précaire, provenant des activités de fêtes. Difficulté à faire reconnaître le rôle de lassociation par les autorités municipales et régionales (MRC)

8 Enjeux pour lavenir Comment concilier préservation, protection et développement : expansion de Stoneham comme centre de ski et banlieue de la grande couronne de la capitale nationale Comment infléchir les plans daménagement de la MRC et de la municipalité pour faire reconnaître la protection des paysages par des mesures adéquates. Comment arriver à participer au comité durbanisme de la municipalité. Comment protéger le couloir panoramique de la vallée de la rivière Jacques-Cartier à Tewkesbury mais aussi dans les autres municipalités adjacentes. Comment constituer des regroupements similaires au nôtre ailleurs sur le territoire de la vallée de la Jacques-Cartier. Commencer par le commencement: se faire reconnaître comme organisme dédié à la protection des paysages de Tewkesbury.

9 Les mesures souhaitées (1) Que la volonté politique du gouvernement du Québec de se doter dune nouvelle loi sur le patrimoine culturel incluant le paysage se concrétise rapidement. Que la procédure de reconnaissance et de classement des paysages soit accompagnée dune convention signée par tous les partenaires concernés. Que ladoption de la nouvelle loi sur le patrimoine culturel et la création du futur Conseil du Patrimoine permette aux organismes associatifs davoir une reconnaissance formelle de leur vocation. Que des organismes comme le nôtre aient accès à des programmes de subvention afin de financer des actions dinformation, de sensibilisation et de formation.

10 Les mesures souhaitées (2) Que lon puisse sappuyer sur des réseaux de collaboration à travers le Québec: une suite attendue de ce premier Forum québécois sur la demande sociale en paysage Que les organismes régionaux ( MRC, CRÉ) engagent des professionnels formés en gestion paysagère. Quon ait accès à des outils pour mieux comprendre, gérer, aménager les paysages où nous vivons (souhait partiellement exaucé avec la publication du Guide de gestion des paysages au Québec) En conclusion à cette présentation, rappelons-nous les mots de Pierre Dansereau lors de linauguration des États généraux du paysage en juin 1998: «Le défi nest-il pas de harnacher la connaissance, et de faire converger vers les unités de paysage, tous les moyens dont nous disposons pour les comprendre, pour les diffuser, pour les comparer, pour les aménager et pour y vivre »


Télécharger ppt "Mise en valeur dun paysage dintérêt patrimonial : une initiative citoyenne Présentation par Marie-Madeleine Devaux, secrétaire exécutive de lAssociation."

Présentations similaires


Annonces Google