La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La croissance économique de long-terme au Canada: Perspectives et Défis Le Canada et lOCDE: 50 ans dintérêts convergents Juin, 2011 Le Canada et lOCDE:

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La croissance économique de long-terme au Canada: Perspectives et Défis Le Canada et lOCDE: 50 ans dintérêts convergents Juin, 2011 Le Canada et lOCDE:"— Transcription de la présentation:

1 La croissance économique de long-terme au Canada: Perspectives et Défis Le Canada et lOCDE: 50 ans dintérêts convergents Juin, 2011 Le Canada et lOCDE: 50 ans dintérêts convergents Juin, 2011

2 2 Au cours de la dernière décennie, le Canada a enregistré la plus forte croissance du revenu réel par habitant du G-7 Nota: Revenu désigne ici le revenu intérieur brut réel correspond au PIB nominal corrigé de lindice de prix de la demande intérieure finale. Sources: OCDE, Haver. Croissance annuel du revenu réel par habitant, pays du G-7, 1999 à 2009 Le Canada se classe au 6 e rang parmi 22 pays de lOCDE %

3 La hausse de lemploi et des termes de léchange plus avantageux font progresser le revenu par habitant des canadiens 3 La hausse de lemploi par rapport à la population a grandement contribué à laugmentation dans le niveau de vie des canadiens Parmi les pays du G-7, le Canada a connu la plus forte augmentation de lemploi au cours de la dernière décennie Le Canada affichait en 2009 le taux demploi le plus élevé du G-7 Lamélioration au plan des termes de léchange par lentremise de la hausse des prix à lexportation à également contribuée à cette progression dans le revenu par habitant Toutefois, le Canada devra augmenter davantage sa productivité pour relever le défi du vieillissement de la population

4 Cependant, les faibles gains de productivité au Canada ont freiné la croissance du revenu Croissance de la productivité du travail, pays du G-7, Il sagit dun problème de longue date Le Canada accuse toujours un retard par rapport aux autres pays du G-7, et en particulier les États-Unis On observe de faible gains de productivité dans la plupart des secteurs de léconomie canadienne % 4 Le Canada se classe au 17 te rang parmi 22 pays de lOCDE Source; OCDE

5 Assises dune productivité et dune prospérité accrues Capital Humain – une main-d'œuvre qualifiée, scolarisée, polyvalente et mobile Capital Physique – des technologies avancées et efficientes, une infrastructure moderne et productive Innovation – R-D efficace, transfert du savoir et adoption de la technologie Le cadre stratégique doit encourager les entreprises et les particuliers du Canada à investir dans ces sources de gains de productivité 5

6 Le Canada fait bonne figure au chapitre du capital humain La population canadienne est parmi les plus scolarisées au monde, et elle obtient de bons résultats aux tests internationaux Le Canada fait bonne figure au plan de la formation liée au travail Il y a place à amélioration : –Intégration des nouveaux immigrants et des Autochtones au marché du travail –Veiller à ce que loffre des étudiants diplômés réponde aux besoins des entreprises, notamment au plan de la formation des gestionnaires –Amélioration des résultats éducatifs dans la population autochtone % des ans ayant poursuivi des études postsecondaires, % Le Canada se classe au 1 e rang parmi 31 pays de lOCDE

7 Les entreprises du Canada ninvestissent pas assez dans les nouvelles technologies Source : Baldwin et coll., Capital Intensity in Canada and the U.S., 1987–2003, 2008 Ratio capital-production du Canada en proportion de celui des États-Unis, 2003 % É.-U. = 100 Les entreprises du Canada emploient relativement plus de capital que celles des É.-U. Cest quelles investissent davantage dans les structures (p. ex., immeubles, pipelines, ouvrages de génie) Toutefois, elles investissent moins dans les machines et le matériel – notamment les technologies de linformation et des communications – qui tendent à faire appel aux nouvelles technologies 7

8 Les entreprises canadiennes sont moins innovatrices que celles dautres pays % Dépenses des entreprises en R-D en proportion du PIB, 2008 Le Canada est un chef de file au chapitre du soutien de la R-D publique Il appuie généreusement la R-D privée Ces investissements sont peu rentables, car les entreprises canadiennes investissent moins dans la R-D et semblent miser davantage sur limitation que linnovation 8 Le Canada se classe au 16 e rang parmi 30 pays de lOCDE

9 9 Un cadre de politique économique nettement amélioré Taux dimposition des nouveaux investissements des entreprises en 2012 Depuis 2006, le gouvernement a : permis au Canada de passer du peloton de queue à près du 1 er rang du G-7 pour la compétitivité des taux dimposition des nouveaux investissements fait du Canada un zone libre de droits de douane pour les produits manufacturiers réduit la paperasserie et simplifié la réglementation effectué des investissements sans précédent dans linfrastructure investi massivement dans la R-D, léducation et la formation amélioré les incitatifs à lépargne et au travail (CELI; PFRT; allègement de limpôt des particuliers) Ces réformes devraient contribuer à la croissance de notre productivité dans le futur. 1 Le taux effectif marginal dimposition (TEMI) tient compte des mesures annoncées en date du 1 er avril 2011, hormis les secteurs financier et des ressources naturelles et les dispositions fiscales liées à la R-D. Source : Ministère des Finances % 33,0 Incidence des engagements fédéraux et provinciaux depuis le budget de 2006

10 La croissance économique de long-terme au Canada Potentiels et Défi Le Canada et lOCDE: 50 ans dintérêts convergents Juin, 2011 Le Canada et lOCDE: 50 ans dintérêts convergents Juin, 2011


Télécharger ppt "La croissance économique de long-terme au Canada: Perspectives et Défis Le Canada et lOCDE: 50 ans dintérêts convergents Juin, 2011 Le Canada et lOCDE:"

Présentations similaires


Annonces Google