La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Ampleur et dynamique des « crimes dhonneur » - perspective locale Dr Amin A. Muhammad MBBS, MRCPsych, FRCPI, FRCPC, PHD, BCPsych, D.P.M., D.C.P., MCPsychI,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Ampleur et dynamique des « crimes dhonneur » - perspective locale Dr Amin A. Muhammad MBBS, MRCPsych, FRCPI, FRCPC, PHD, BCPsych, D.P.M., D.C.P., MCPsychI,"— Transcription de la présentation:

1 Ampleur et dynamique des « crimes dhonneur » - perspective locale Dr Amin A. Muhammad MBBS, MRCPsych, FRCPI, FRCPC, PHD, BCPsych, D.P.M., D.C.P., MCPsychI, MCPS Professeur de psychiatrie Université Memorial de Terre-Neuve

2 Quest-ce que le « crime dhonneur »? « Homicide illégal, meurtre prémédité et sanctionné culturellement de femmes considérées comme ayant déshonoré leur famille, souvent en ayant eu des relations illicites avec des hommes » « Meurtre prémédité de membres de la famille, principalement des femmes, considérés comme ayant apporté honte ou déshonneur à leur famille en adoptant certains comportements jugés inacceptables (p. ex. relations sexuelles avant le mariage ou relations extraconjugales, ou encore relations avec des garçons que la famille désapprouve) »

3 Crime dhonneur par rapport à violence familiale Les crimes dhonneur sont planifiés. Complicité de la famille – plusieurs membres de la famille impliqués. Stigmatisation – souvent, les auteurs des crimes dhonneur ne font pas lobjet dun stigmate négatif au sein de leur famille ou communauté.

4 Origine du « crime dhonneur » Remonte à la période « pré-islamique », lorsque les colons arabes occupaient une région adjacente au Sind, quon appelait le Baloutchistan. Les colons avaient des traditions patriarcales, comme la pratique denterrer vivantes les filles non désirées qui venaient de naître. De telles normes sexospécifiques sont devenues profondément ancrées dans la psyché du Sind (Pakistan). Karo kari est le nom utilisé pour désigner les crimes dhonneur.

5 Suite… Les notions dhonneur et de honte et leur utilisation pour justifier la violence et le meurtre ne sont pas le fait dune seule culture ou religion. Quelques exemples à travers le monde : Le duel était une pratique dans les sociétés occidentales. En Grande-Bretagne, la cinquième épouse dHenry VIII a été tuée en raison dallégations dadultère.

6 Suite… Dans la littérature britannique, la Desdémone de Shakespeare est tuée pour des allégations dinfidélité. Anciennement au Pérou, les lois des Incas permettaient aux époux de laisser mourir de faim leurs épouses pour les punir davoir commis ladultère. Dans le Mexique ancien, les lois aztèques permettaient la mise à mort par lapidation ou strangulation des femmes adultères. Dans la Rome antique, lhomme le plus âgé dune famille avait le droit de tuer une femme de sa famille si elle avait des relations sexuelles avant le mariage ou des relations extraconjugales.

7 Suite…violence fondée sur lhonneur Se passe entre hommes, parfois des femmes collaborent. Circonstances : adultère, relations sexuelles avant le mariage ou fait davoir un enfant hors des liens du mariage, désobéissance aux parents, patriotisme/insulte personnelle/défaut de rembourser une dette, partenaires amoureux sans lapprobation de la famille, mariage sans lapprobation de la famille, etc.

8 Faux crimes dhonneur Signalés par Amnesty International. Karo kari utilisé pour masquer un crime, par exemple lorsquun homme en tue un autre pour un différend personnel. Au Pakistan, cette tradition a été utilisée par les tribus pour entretenir des rivalités – lexemple typique est celui de Mukhtara Mai. Femmes qui demandent le divorce.

9 Suite… Dans les collectivités les plus pauvres de Sind, en particulier lorsquune femme est considérée comme un fardeau financier pour la famille. Moyen pratique dacquérir des richesses ou des terres en désignant une femme de la famille « kari ». Cela permet à la famille dobtenir la part de lhéritage de la victime et une indemnité appropriée de la part du « karo » (co-accusé) de leur choix. Empêche une veuve ou une divorcée de se remarier, évitant ainsi le transfert des richesses à une autre famille.

10 Épidémiologie des « crimes dhonneur » Selon les Nations Unies, femmes sont victimes de tels crimes chaque année partout dans le monde. Ce chiffre est en-deçà de la réalité parce que de nombreux cas ne sont pas signalés. Les écarts entre les données signalées par divers organismes reflètent la nature inexacte des cas signalés. Selon la Commission des droits de la personne, crimes dhonneur ont été commis au Pakistan entre 1998 et 2002.

11 Suite… Les victimes de crimes dhonneur sont principalement des femmes mariées (Commission des droits de la personne du Pakistan, 2006) Des hommes célibataires sont également touchés. Les auteurs de ces crimes sont des hommes de la famille : époux, frères, jeunes de moins de 18 ans. Des hommes socialement ou économiquement défavorisés, subissant la pression de répondre aux normes de leur culture liées à leur sexe. Pour des hommes qui sont incapables de répondre aux attentes liées à leur sexe, le recours à la violence contre les femmes peut servir à exprimer leur masculinité ou comme exutoire à leur frustration.

12 Scénario juridique Certains avocats se servent du plaidoyer de « défense de lhonneur » en affirmant que la protection de lhonneur est un type dauto­ défense. Certains tentent dutiliser un plaidoyer de « folie temporaire » ou de « crime passionnel », prétendant que les homicides nétaient pas prémédités, mais ont été causés par une provocation extrême qui a mené à une détresse psychologique, à la perte de contrôle et à un jugement affaibli.

13 Suite… Au cours de la dernière décennie, des groupes de défense des droits de la personne ont dénoncé de plus en plus diverses formes de crimes dhonneur fondés sur le sexe. Certains pays ont une position législative qui permet une défense criminelle complète ou partielle contre des accusations au pénal pour de tels crimes : lArgentine, lÉquateur, le Guatemala, la Turquie, la Jordanie, la Syrie, lÉgypte, le Liban, lIran, Israël, le Pérou, le Venezuela et la Palestine.

14 Suite… Ce type de crime continue de se produire dans des pays où il est expressément interdit, comme lAlbanie, le Brésil, lInde, lIraq, lOuganda et le Maroc, ainsi quen Europe et en Amérique du Nord. Le Pakistan est reconnu pour avoir un nombre élevé de ces cas. Les ordonnances Hudood ont été abrogées par le projet de loi sur la protection des femmes – la fréquence de ces crimes est cependant toujours élevée.

15 Perspective canadienne Jusquà maintenant, un peu plus dune douzaine de cas ont été signalés au Canada depuis les 10 dernières années. Le nombre de cas signalés est faible relativement au Royaume-Uni et aux États- Unis. Certains cas connus : Aqsa Pervez (Ontario), saga de Kingston, Jaswinder Kaur Siddhu (Alberta), rapport de Montréal, incident dOttawa.

16 Suite… En vertu du droit pénal canadien, le meurtre au premier degré est lassassinat intentionnel et prémédité dune personne. Avec la couverture médiatique, le gouvernement du Canada est maintenant très sensibilisé à cette question. Le récent guide de CIC fait mention dune tolérance zéro à légard des crimes haineux comme le « crime dhonneur ». Les tribunaux canadiens ont loccasion danalyser le phénomène des crimes dhonneur dans le contexte de la protection des réfugiés relativement à des cas survenus à létranger. En 1993, le Canada a été le premier pays à adopter des lignes directrices concernant la persécution fondée sur le sexe, qui contribuent à reconnaître la violence fondée sur le sexe comme une forme de persécution aux fins de la détermination du statut de réfugié.

17 Psyché des auteurs Notion du « ça » fondée sur le principe du plaisir. Différences biologiques parmi les psychopathes criminels. Traits de personnalité? 20 % des contrevenants souffrent de psychose. Le trouble de la personnalité est le diagnostic principal ou secondaire.

18 Système juridique canadien Le système juridique canadien a été saisi dun certain nombre de cas laissant croire à des « crimes dhonneur ». Des arguments au sujet dhomicides fondés sur la religion ou la culture sont présentés devant les tribunaux. Les lois existantes ne prévoient aucune réhabilitation pour un meurtre au premier degré. Le dilemme entre être un état multiculturel et la tolérance.

19 Que peut-on faire? Système juridique : ne doit permettre aucune considération dordre culturel. Le crime dhonneur, en raison de sa nature, devrait être traité comme tout meurtre au premier degré. Vérification des antécédents familiaux plus sévères pour les immigrants. Sensibilisation du public à ce sujet. Ligne daide pour les victimes potentielles.

20 Suite... Campagne médiatique. Collaboration avec les organismes qui luttent contre la violence de toute sorte. Comité gouvernemental de haut niveau avec des intervenants de chaque organisme. Participation de professionnels de la santé mentale. Promotion de davantage de recherche dans ce domaine.


Télécharger ppt "Ampleur et dynamique des « crimes dhonneur » - perspective locale Dr Amin A. Muhammad MBBS, MRCPsych, FRCPI, FRCPC, PHD, BCPsych, D.P.M., D.C.P., MCPsychI,"

Présentations similaires


Annonces Google