La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les leçons de Euroaspire Patrick HENRY Département de cardiologie Hôpital Lariboisiere AP-HP Paris.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les leçons de Euroaspire Patrick HENRY Département de cardiologie Hôpital Lariboisiere AP-HP Paris."— Transcription de la présentation:

1 Les leçons de Euroaspire Patrick HENRY Département de cardiologie Hôpital Lariboisiere AP-HP Paris

2 Euroaspire Programme Européen Tous les 5 ans –1995 –2000 –2005 Est-ce que les recommandations sont implémentées ?

3 Implémentation ?

4 Implémentation : traduire une conception en un langage exécutable sur une machine « implantation » « mise en œuvre » « réalisation » dun process ou dun concept

5 Systems to Translate Efficacy Effectiveness SYSTEMS Outcomes associated with an intervention under ideal circumstances –Clinical trial reported in literature –Benchmarking EFFICACYEFFECTIVENESS Outcomes associated with an intervention in the real world –Hospital –Outpatient –Across Continuum Efficacité Caractère de ce qui est efficace Efficience Aptitude à fournir le meilleur rendement

6 Est-ce important ?

7 Les médecins américains connaissent ils les recommandations ? Mosca, Circulation 2005; 111:

8 Les médecins américains suivent ils les recommandations ? Mosca, Circulation 2005; 111:

9 Que font les médecins américains quand la PA de leurs patients est trop élevée ? Augmentent le traitement :Augmentent le traitement : –Dans 26 % si PA >155 et 90 mmHg –Dans 22 % si PA > 165 mHg Berlowitz, N Engl J Med 1998 ; 339 :

10 Bonne ou Mauvaise recommandation ?

11 HAS HTA

12 FICHE DE SYNTHESE HAS HTA

13 HAS diabète

14 Réfléchir sur ses pratiques Tous mes patients sont aux objectifs Tous mes patients sont sous statines Tous mes patients sont sous aspirine Tous mes patients ont une HbA1C à 7 %

15 Et les autres patients Cest de leur faute ….

16

17 Contrer les croyances des patients 30 à 50 % des femmes vont mourir dun problème cardiaque – 4 % des femmes redoutent de mourir dun problème cardiaque 4 % des femmes vont mourir dun cancer du sein – 40 % des femmes redoutent de mourir dun cancer du sein

18 Poursuite du traitement antihypertenseur initial après un an ( patients) Bloom, Clin. Ther * p<0,007 versus IEC % AA2 64 %* IEC 58 % ICa 50 % – 43 % Diurétiques 38 %

19 Suivre lapparition de tendances épidémiologiques

20 Males © International Obesity TaskForce 2005 % Obesity < 5 % 5-9.9% % % % 25% Self Reported data Males

21 Females © International Obesity TaskForce 2005 % Obesity < 5 % 5-9.9% % % % 25% Self Reported data Females

22 Euroaspire 75 centres dans 22 pays Européens Patients consécutifs < 80 ans Hospitalisés entre 6 mois et 3 ans auparavant Infarctus, angioplastie, pontage, ischémie coronaire Un total de observations

23 Profil patient

24 Distribution of Age, Gender and Diagnostic Category (%) (years) GenderAgeDiagnostic category

25 Prevalence of Smoking* P=0.64 S2 vs. S1 : P=0.83 S3 vs. S2 : P=0.37 S3 vs. S1 : P=0.48 * Self-reported smoking or CO in breath > 10 ppm

26 Prevalence of Raised Blood Pressure (2)* P=0.49 S2 vs. S1 : P=0.99 S3 vs. S2 : P=0.30 S3 vs. S1 : P=0.30 * SBP/DBP 140/90 mmHg for non-diabetics or 130/80 mmHg diabetics

27 Prevalence of Raised LDL Cholesterol (2)* P< S2 vs. S1 : P=0.001 S3 vs. S2 : P< S3 vs. S1 : P< LDL C 1 g/l for patients fasting for at least 6 hours (calculated according to Friedewald formula)

28 Prevalence of Overweight* P=0.04 S2 vs. S1 : P=0.15 S3 vs. S2 : P=0.22 S3 vs. S1 : P=0.02 * Body mass index 25 kg/m²

29 Prevalence of Obesity* P= S2 vs. S1 : P=0.009 S3 vs. S2 : P=0.051 S3 vs. S1 : P= * Body mass index 30 kg/m²

30 Prevalence of Central Obesity* * Waist circumference 102 cm in men or 88 cm in women P< S2 vs. S1 : P= S3 vs. S2 : P=0.47 S3 vs. S1 : P<0.0001

31 Prevalence of Diabetes* P=0.004 S2 vs. S1 : P=0.21 S3 vs. S2 : P=0.02 S3 vs. S1 : P=0.001 * Self-reported history of diagnosed diabetes

32 Traitement

33 Medication Use: Antiplatelets P< S2 vs. S1 : P=0.29 S3 vs. S2 : P= S3 vs. S1 : P<0.0001

34 Medication Use: Anticoagulants P=0.76 S2 vs. S1 : P=0.83 S3 vs. S2 : P=0.48 S3 vs. S1 : P=0.62

35 Medication Use: Beta-Blockers P< S2 vs. S1 : P=0.001 S3 vs. S2 : P= S3 vs. S1 : P<0.0001

36 Therapeutic Control of Total Cholesterol (2)* P< S2 vs. S1 : P< S3 vs. S2 : P< S3 vs. S1 : P< * Total cholesterol < 1,8 g/l

37 Medication Use: Lipid Lowering Drugs P< S2 vs. S1 : P< S3 vs. S2 : P< S3 vs. S1 : P<0.0001

38 Medication Use: Statins P< S2 vs. S1 : P< S3 vs. S2 : P< S3 vs. S1 : P<0.0001

39 Therapeutic Control of Blood Pressure* P=0.57 S2 vs. S1 : P=0.98 S3 vs. S2 : P=0.36 S3 vs. S1 : P=0.37 * SBP/DBP < 140/90 mmHg for non-diabetics or < 130/80 mmHg for diabetics

40 Medication Use: ACE Inhibitors & Angiotensin II RA P< S2 vs. S1 : P< S3 vs. S2 : P< S3 vs. S1 : P<0.0001

41 Medication Use: Calcium Antagonists P=0.004 S2 vs. S1 : P=0.004 S3 vs. S2 : P=0.83 S3 vs. S1 : P=0.003

42 Medication Use: Diuretics P=0.006 S2 vs. S1 : P=0.30 S3 vs. S2 : P=0.02 S3 vs. S1 : P=0.002

43 Therapeutic Control of Diabetes* P=0.04 S2 vs. S1 : P=0.90 S3 vs. S2 : P=0.03 S3 vs. S1 : P=0.04 * Fasting glucose < 1,10 g/l in patients reporting a positive history of diagnosed diabetes

44 Bons Antiagrégants Lipides : bonne utilisation de statines mais les objectifs lipidiques ne sont pas toujours atteints

45 Pas mauvais HTA : 60% des patients sont < 140/90 Pistes –Evaluation de lobservance –Recours aux associations fixes –Plus dinhibiteurs calciques et de de diurétiques –Ne pas oublier les béta-bloquants –Les nouvelles molécules

46 Cœur du problème Prise en charge du diabétique –Collaboration multidisciplinaire y compris le diabétologue –Anticiper : ne pas attendre la règle des 3 –Utilisation des nouvelles molécules Moins de prise de poids Moins deffets indésirables –Comprendre la notion de maladie chronique

47 Catastrophe

48 Davies et al. Circulation 1996


Télécharger ppt "Les leçons de Euroaspire Patrick HENRY Département de cardiologie Hôpital Lariboisiere AP-HP Paris."

Présentations similaires


Annonces Google