La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

A laube, les Allemands, incrédules, découvrent devant leurs yeux une mer couverte de bateaux. Lopération Neptune, première phase du plan Overlord, qui.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "A laube, les Allemands, incrédules, découvrent devant leurs yeux une mer couverte de bateaux. Lopération Neptune, première phase du plan Overlord, qui."— Transcription de la présentation:

1

2 A laube, les Allemands, incrédules, découvrent devant leurs yeux une mer couverte de bateaux. Lopération Neptune, première phase du plan Overlord, qui vise la reconquête de lEurope, est en marche. Gaspard Présente 01/07/2008 Musical & Manuel

3

4

5

6 6 juin Une aube blafarde se lève sur les côtes normandes. Des nuages bas, une mer grise, agitée. Une matinée comme les autres pour les centaines de guetteurs allemands qui, depuis de semaines, scrutent anxieusement l'horizon ? En réalité, les dieux en on décidé autrement. Overlord, le débarquement tant attendu, est en marche. Une immense armada est à la mer. Des centaines de navires convergent vers les côtes de France. Soudain, l'orage éclate. En vagues successives, des essaims de bombardiers font pleuvoir une grêle de bombes sur les défenses allemandes. Emergeant de la brume, les bâtiments de guerre prennent la relève, et des milliers d'obus de tout calibre s'abattent sur les fortifications du mur de l'Atlantique qui disparaissent dans la poussière et la fumée. Bientôt, c'est l'heure de l'assaut. Les landing craft approchent, s'immobilisent. Lourdement chargés, le cœur étreint par l'angoisse, les hommes sautent dans les vagues écumeuses tandis que la riposte se déchaîne. Des centaines de points lumineux s'allument sur les falaises "comme les plots d'un immense billard électrique". Le jour le plus long de la guerre vient de commencer :

7

8 A 6h 30, les premières vagues dassaut américaines touchent les plages dUtah et dOmaha. En secteur britannique et canadien, lattaque est lancée avec une heure de décalage en raison de lheure différente de la marée. Les américains débarquent sur Omaha.

9 Au soir du 6 juin, véhicules et soldats ont été mis à terre (y compris les parachutistes). Les pertes (tués, blessés et disparus) sélèvent aux environs de hommes, soit sensiblement moins que les prévisions ne le laissaient craindre.

10 A lexception dOmaha, où le sort de la bataille reste longtemps en suspens, le Mur de lAtlantique est partout enfoncé sans rémission et les Alliés pénètrent à lintérieur des terres dune dizaine de kilomètres.

11 La 4ème division prend pied sur Utah-Beach

12

13 Le 6 juin 1944 à 6h 30 du matin, le 8e régiment de la 4e division dinfanterie américaine du général Barton, épaulé par des chars amphibies, débarque devant les dunes de La Madeleine, distantes de quelques kilomètres seulement du bourg de Sainte-Marie-du-Mont. En raison dune erreur de navigation, les premières vagues dassaut ont - en fait - pris pied à environ 2 kilomètres au sud de l'endroit prévu. Erreur providentielle puisque les défenses allemandes sont ici nettement moins redoutables. Déportées sur leur gauche par les puissants courants côtiers, les péniches abordent donc face aux ouvrages du WN 5, sévèrement malmené par les bombardements aériens et navals, qui n'offre qu'une faible résistance.

14

15 Sherman DD (Duplex Drive), un char amphibie avec ses écrans de flottaisons, en Les écrans de flottaison étaient installés dans l'eau pour le protéger des vagues. chars amphibies

16

17

18 La plage est rapidement nettoyée de ses obstacles par les hommes du génie et le gros des troupes peut débarquer sans encombre, en dépit des tirs sporadiques de la batterie de Crisbec. Sans plus attendre, les hommes du général Barton franchissent les marais en empruntant les « chaussées » et pénètrent vers l'intérieur. Le contact avec les parachutistes est établi en début daprès-midi du côté de Pouppeville.

19 Sil est un endroit où le Débarquement a failli échouer, cest bien sur la plage dOmaha Beach. Omaha Beach

20 Le site, en raison de sa topographie, est aisé à défendre. Partout, les Allemands ont disposé canons, nids de mitrailleuses, mortiers, champs de mines et barbelés

21

22 Tourelle de char émergeant d'un Widerstandnest devant Omaha Beach.

23

24

25 Débarquant à 6h30, les premières vagues, accueillies par un feu nourri, sont clouées sur la plage. Les bombardements aériens de la nuit, comme les tirs déclenchés par l'artillerie de marine avant l'assaut, se sont révélés fort peu efficaces. Les défenses allemandes, pratiquement intactes, prennent la plage en enfilade et sèment la mort dans les rangs des assaillants. Comble de malchance, les chars amphibies ont presque tous sombré avant d'atteindre la côte, privant ainsi les fantassins d'un indispensable appui d'artillerie. Au fil des heures, la situation ne cesse d'empirer. La plage, de plus en plus réduite du fait de la marée montante, s'encombre de cadavres roulés par les flots, d'innombrables blessés et de carcasses fumantes d'engins détruits par les obus. Les péniches apportant les renforts s'empalent ou sautent sur les obstacles que les hommes du génie, décimés par les pertes, n'ont pas réussi à dégager à temps.

26 Au soir du Jour-J, la tête de pont d'Omaha n'a guère plus de 2 kilomètres de profondeur. L'opération, très mal engagée, s'achève néanmoins par un succès, mais à quel prix ! Les pertes s'élèvent à plus de hommes (quinze fois plus que sur Utah Beach), dont - officiellement - un millier de morts. Casemate abritant un canon de 88mm sur la plage d'Omaha.

27

28 Gold Beach est le nom de code donné au secteur dévolu au XXXe corps britannique. A l'est d'Arromanches, les falaises laissent place à une côte basse et marécageuse. C'est là que doit débarquer, en fer de lance, devant Asnelles et Ver-sur-mer, la 50e Northumbrian division du général Graham. Lassaut commence à 7h 25, soit avec une heure de décalage par rapport aux Américains, du fait de lheure de la marée.. Gold Beach

29

30

31 La résistance adverse se concentre aux deux extrémités du secteur, et tout particulièrement dans Asnelles. Après avoir débarqué sans trop d'encombre devant le lieu-dit « Les Roquettes », la 231e brigade, en obliquant vers l'ouest, se heurte à une forte opposition. Le point fortifié du village du Hamel, épargné par les bombardements préliminaires, inflige des pertes sévères aux soldats britanniques. Il faut plusieurs assauts, l'appoint de blindés spéciaux et de nombreux renforts pour nettoyer la position, conquise de haute lutte en milieu d'après-midi seulement.

32 Les hommes de la 50ème division pénètrent vers l'intérieur de terres.

33

34 Larmada alliée qui traverse la Manche dans la nuit du 5 au 6 juin ne compte pas moins de navires de toutes tailles (sans compter les barges, embarquées à bord des gros transports, qui seront mises à flot à proximité du rivage). Elle est pour lessentiel constituée de navires britanniques et américains, mais aussi norvégiens, hollandais, polonais, danois, grecs et français libres. Le rôle de la marine dans le débarquement L'USS Arkansas ouvre le feu sur la côte normande.

35 A 5h 45, la flotte ouvre le feu sur les défenses allemandes.

36 Colonnes de navires en route pour la Normandie

37

38

39

40 La marine assure la mise à Terre de milliers d'hommes et de machines.

41 De leur côté, les bateaux de transport auront acheminé au travers de la Manche et mis à terre sur la côte normande hommes et plus de véhicules de toutes sortes (chars, camions…) au cours de la journée du 6 juin. Quelques dizaines de vieux navires de commerce ou de guerre (comme le cuirassé français Courbet) seront quant à eux sabordés en ligne au large des plages de débarquement pour former des brise-lames.

42 Début juin 1944, le général Eisenhower, commandant en chef de lopération Overlord, dispose de plus de avions de tous types, placés sous la responsabilité de lAir Chief Marshal sir Trafford Leigh Mallory, alors que les Allemands ont moins dun millier dappareils à lui opposer. Cette disproportion des forces aériennes sera lune des clés de la réussite du Débarquement. Le rôle de l'aviation dans le débarquement Effet des bombardements aériens sur la batterie de Longues

43 Dans les prévisions d'Overlord, la libération de la Normandie devait être accomplie en trois semaines. Il aura fallu quatre fois plus de temps pour y parvenir. Les Alliés ont peiné et perdu dans la bataille plus de hommes, dont morts. Mais les Allemands ont laissé dans l'affrontement une grande partie des forces dont ils disposaient à l'Ouest, avec près de prisonniers, blessés ou tués ainsi que la plus grande partie de leur matériel et de leurs chars. Ils ont résisté trois mois, jusqu'aux plus extrêmes limites de leurs possibilités, avant de s'effondrer totalement. Dans ces conditions, la libération de la France fut aussi rapide et aisée que celle de la Normandie avait été longue, difficile et coûteuse. Les Alliés sont à Paris le 25 août, Patton devant Verdun le 31. Le martyre de la Normandie, prix de la libération de la France

44 Près de morts parmi la population civile. Caen, Lisieux, Coutances, Saint-Lô, Vire et bien d'autres villes anéanties; de paisibles villages rasés. Des activités économiques largement désorganisées. Des trésors artistiques et culturels disparus à jamais. La Normandie portera longtemps en elle les traces laissées par la guerre. La ville de Caen après la bataille

45

46 Il est bon qu'aujourd'hui que personne ne l'oublie; comme il est juste que chacun associe dans son souvenir le sacrifice d'une région et de ses habitants à celui de ces hommes jeunes, venus d'outre-Atlantique ou d'outre-manche, reposant à jamais dans la terre normande qu'ils étaient venus libérer.


Télécharger ppt "A laube, les Allemands, incrédules, découvrent devant leurs yeux une mer couverte de bateaux. Lopération Neptune, première phase du plan Overlord, qui."

Présentations similaires


Annonces Google