La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les nouvelles pédagogies au XX e siècle ©Maurice TARDIF en collaboration avec Alain BIHAN.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les nouvelles pédagogies au XX e siècle ©Maurice TARDIF en collaboration avec Alain BIHAN."— Transcription de la présentation:

1 Les nouvelles pédagogies au XX e siècle ©Maurice TARDIF en collaboration avec Alain BIHAN

2 Paulo FreirePaulo Freire ( ) ©Maurice TARDIF en collaboration avec Alain BIHAN

3 La pédagogie de Paulo Freire ou quand léducation devient un acte politique ©Maurice TARDIF en collaboration avec Alain BIHAN

4 Éducation et politique Pourquoi sintéresser à Freire aujourdhui ? Parce que la situation des enfants et des jeunes, mais aussi de nombreux jeunes adultes partout dans le monde, y compris bien sûr au Québec, est très inquiétante. Les inégalités sous toutes leurs formes nont pas disparu, elles sont au contraire en croissance. La violence envers les jeunes et les opprimés est en croissance. La faim, la pauvreté, la misère sont en croissance… ©Maurice TARDIF en collaboration avec Alain BIHAN

5 Éducation et politique Depuis la dernière Guerre mondiale, nous sommes entrés dans « lÂge des extrêmes » selon lhistorien Eric Hobsbawm. Notre civilisation produit en même temps le pire et le meilleur, elle oscille entre les génocides et lUNICEF, entre les prouesses technologies et la détresse de centaine de millions de gens, entre la maigreur extrême des enfants qui me mangent pas et lobésité maladive de ceux qui mangent trop. ©Maurice TARDIF en collaboration avec Alain BIHAN

6 Éducation et politique Nous avons le sentiment que notre époque est en train de dépasser des limites dangereuses au-delà desquelles il ny a peut-être pas de point de retour… ©Maurice TARDIF en collaboration avec Alain BIHAN

7 Pour comprendre Freire et la situation des enfants et des jeunes dans le monde actuel (cf. introduction du cours), il faut que notre regard porte plus loin que les mirages de la société de consommation, pour découvrir ce qui est en train de se passer… ©Maurice TARDIF en collaboration avec Alain BIHAN

8 À lheure de la mondialisation, de la société mondiale, peut-on juger du degré dhumanité dune civilisation au sort quelle réserve aux enfants? Que vaut alors la nôtre? ©Maurice TARDIF en collaboration avec Alain BIHAN

9 Qui est Freire? « Coupée de la pratique, la théorie devient un simple verbalisme; séparée de la théorie, la pratique nest quactivisme aveugle ». (Conscientisation et révolution, 1973) ©Maurice TARDIF en collaboration avec Alain BIHAN

10 Paulo Freire: 1921 à 1997 Pédagogue brésilien. Sans doute le pédagogue le plus lu dans le monde dans la seconde moitié du 20 e siècle. Il connaît la pauvreté des enfants dans le contexte de Grande dépression de Vit à Recife, dans létat de Pernambouco, une région pauvre du Nord-est. Études universitaires. Il obtient un doctorat en ©Maurice TARDIF en collaboration avec Alain BIHAN

11 Paulo Freire : 1921 à 1997 Pendant les années , le Brésil est politiquement agité. Différents mouvements socialistes, étudiants, populistes, syndicalistes et chrétiens cherchent à atteindre leurs buts sociopolitiques. Freire devient directeur d'un service à l'Université de Recife et élabore un programme d'alphabétisation des adultes pour des milliers de paysans du nord-est du pays. Des volontaires appliquent ce programme dans tout le pays. ©Maurice TARDIF en collaboration avec Alain BIHAN

12 En avril 1964, un coup d'État militaire renverse le gouvernement. Freire est emprisonné. Il écrit alors l'Éducation comme pratique de la liberté. Il est exilé par la junte militaire. Il vit ensuite au Chili et après aux États-Unis à lépoque des révoltes étudiantes, de la lutte pour l'intégration des Noirs et de l'opposition à la guerre du Viêt Nam. Il est professeur invité à l'Université d'Harvard. Freire se rend compte que la répression et l'exclusion des défavorisés de la vie politique et économique ne sont pas limitées aux pays du Tiers- Monde. ©Maurice TARDIF en collaboration avec Alain BIHAN

13 Il écrit son ouvrage le plus célèbre : Pédagogie des opprimés. En 1980, il rentre d'exil et enseigne à l'Université pontificale de São Paulo. Le Brésil reconnaît ses idées et Freire effectue une intense intervention socio-éducative, tout comme il participe activement à la vie politique. En 1989, il devient ministre de l'Éducation à la mairie de São Paulo. Il dirige la réforme scolaire dans la plus grande ville du pays, laquelle compte les deux tiers des écoles du Brésil. Il finit sa vie paisiblement, mais toujours politiquement actif. ©Maurice TARDIF en collaboration avec Alain BIHAN

14 L'éducation : pratique de la liberté (1967). Action culturelle pour la liberté (1968). Pédagogie des opprimés (1970). Les titres les plus connus : ©Maurice TARDIF en collaboration avec Alain BIHAN

15 Après les années 1980, Freire a publié : L'importance de l'acte de lire (1982). La politique de l'éducation (1985). L'éducation dans la ville (1991). Pédagogie de l'espérance (1992). Enseigner OUI, materner NON - Lettres à qui ose enseigner (1993). À l'ombre de ce manguier (1995). Pédagogie de lautonomie: savoirs nécessaires à la pratique éducative (1997). ©Maurice TARDIF en collaboration avec Alain BIHAN

16 Uma biobibliografia (Moacir Gadotti, 1996) Cet ouvrage réunit plus de deux mille titres (livres, thèses, articles et documents) écrit par plusieurs auteurs tels que : Louis Althusser, Michael Apple, Stanley Aranowitz, Pierre Dominicié, John Elias, Pierre Furter, Roger Garaudy, Victor Garcia Hoz, Henry Giroux, Maxine Greene, Peter Jarvis, Peter McLaren, Ira Shor, Joel Spring et Carlos Alberto Torres, Donaldo Macedo, parmi beaucoup dautres. p ©Maurice TARDIF en collaboration avec Alain BIHAN

17 Freire, un pédagogue du Brésil, pays énorme ©Maurice TARDIF en collaboration avec Alain BIHAN

18

19 Un pays diversifié ©Maurice TARDIF en collaboration avec Alain BIHAN

20 Des indicateurs socio-économiques Surface : kilomètres carrés. Nombre d'habitants :près de Population urbaine :75%. Population rurale :25%. ©Maurice TARDIF en collaboration avec Alain BIHAN

21 Taux danalphabétisme 1960 = 46% 1970 = 42% 1980 = 33% 1990 = 22% 1996 = 14,1% Aujourdhui: autour de 12%* *Cela représente 25 millions de personnes, sans compter les analphabètes fonctionnels. ©Maurice TARDIF en collaboration avec Alain BIHAN

22 La situation économique Les inégalités ont doublé en trente ans : En 1960, la tranche la plus aisée (20%) de la population était trente fois plus riche que les 20% les plus pauvres. En 1990, les premiers étaient soixante fois plus riches que les seconds. Et cest pire aujourdhui… Les écarts entre les pauvres et les riches sont les plus importants du monde, plus quaux Indes, en Afrique ou en Chine. ©Maurice TARDIF en collaboration avec Alain BIHAN

23 Brésil, champion des inégalités : Huitième économie mondiale. Premier producteur mondial des produits suivants : sucre, café, fruits, manioc; deuxième producteur de viande de bœuf. Pourtant, enfants meurent chaque année de sous-nutrition. 9% population urbaine et 34% de la rurale vivent dans une grande condition de pauvreté, soit 30 millions de Brésiliens, alors que 10% des plus riches possèdent 51,3% du PIB. ©Maurice TARDIF en collaboration avec Alain BIHAN

24 Le christianisme. Le marxisme. Mais Freire nest pas un théoricien ou un scientifique : il veut parler de ce que les gens ordinaires vivent et veut quils le comprennent. Il parle comme Martin Luther King : il parle avant décrire et écrit ensuite ses paroles… Deux traditions philosophiques vont influencer la pensée de Freire ©Maurice TARDIF en collaboration avec Alain BIHAN

25 Freire revendique le droit à lutopie comme force créatrice dune nouvelle réalité sociale et humaine ©Maurice TARDIF en collaboration avec Alain BIHAN

26 La pensée de Freire La libération comme objectif de léducation est fondée sur une vision utopique de la société et du rôle de léducation. Le monde est inachevé et exige quon dénonce la réalité oppressive. ©Maurice TARDIF en collaboration avec Alain BIHAN

27 La pensée de Freire Il faut annoncer la nécessité de créer une nouvelle réalité. Cette nouvelle réalité, cest l'utopie de léducateur. Il faut redonner lespoir et la parole aux « cultures de silence », qui sont les cultures pauvres, les cultures des opprimés qui nont ni linstruction, ni les moyens pour se faire entendre par les puissants qui gouvernent notre monde. ©Maurice TARDIF en collaboration avec Alain BIHAN

28 Deux propositions centrales de la pensée de Paulo Freire Nous ne devons pas accepter le fatalisme. Il faut lutter pour transformer la réalité injuste. ©Maurice TARDIF en collaboration avec Alain BIHAN

29 Les postulats de Freire « Les conditions déshumanisantes actuelles ne sont pas une fatalité, mais plutôt le résultat de conditions historiques ». « La situation sociale objective nexiste pas par hasard, mais est le produit de laction des hommes. Si cette réalité asservit les hommes, leur tâche est de transformer cette réalité, car aucune réalité ne peut se transformer delle-même » (Freire, 1982). ©Maurice TARDIF en collaboration avec Alain BIHAN

30 Quest-ce que léducation? Léducation, cest une pratique sociale insérée dans une pratique sociale plus globale. Une approche critique de la réalité. Une pratique de la liberté : un acte politique, un acte de connaissance et un acte créateur. Éducation = praxis = réflexion + action ©Maurice TARDIF en collaboration avec Alain BIHAN

31 Thèmes de Freire La conscientisation. Léducation bancaire. Unité dialectique entre action et réflexion, théorique et pratique = praxis. La pédagogie de la libération. La conception critique. Une approche de l'éducation qui se veut émancipatrice et fortement basée sur le dialogue… ©Maurice TARDIF en collaboration avec Alain BIHAN

32 Léducation bancaire Léducation est vue comme lacte de déposer (comme dans les banques) des contenus dans la tête des étudiants. Le savoir est un don à celles et ceux que savèrent déjà savants. Antidialogique. Statu quo. Lhomme : un être dadaptation. ©Maurice TARDIF en collaboration avec Alain BIHAN

33 Développement de la conscience critique La conscience primaire. La conscience magique. La conscience critique. ©Maurice TARDIF en collaboration avec Alain BIHAN

34 La conscience primaire Elle se définit par la polarisation des centres dintérêt de lêtre humain autour des aspects les plus végétatifs et primaires de sa vie : la vie se résume à la survie et la conscience nexiste quen fonction des impératifs biophysiques de cette survie. Ainsi, la perception du monde est limitée par ses préoccupations élémentaires, pour tout ce qui est vital dans le sens biologique du terme. Une conscience qui ne conteste pas le monde ©Maurice TARDIF en collaboration avec Alain BIHAN

35 La conscience magique ou aliénée La « conscience magique » est caractérisée par le fait que lhomme va tout simplement attribuer à une force supérieure le pouvoir de dominer sa réalité. Incapable de comprendre la réalité et de la transformer, lhomme attribue à des puissances supérieures (le Destin, la Chance, la Fatalité, etc.) le pouvoir de régenter sa vie. Telle est la définition de ce que Marx appelait laliénation : la soumission de lêtre humain à des puissances quil a lui-même créées grâce à sa pensée. ©Maurice TARDIF en collaboration avec Alain BIHAN

36 La conscience critique Une conscience qui tente daller au-delà de la surface des problèmes, dapprofondir lanalyse des situations, de se remettre en question et de réviser ses positions et contradictions. Les gens cherchent à agir sur le monde, ils prennent conscience de leur pouvoir daction en saisissant les causes de leur propre situation. Ils agissent, car leur conscience leur montre quils peuvent changer les choses.

37 Contre léducation bancaire, léducation dialogique Lapproche dialogique de léducation se caractérise par la coopération et lacceptation de linterchangeabilité et de la mutualité des rôles de lenseignant et de létudiant. Une pareille approche exige une ambiance dacceptation mutuelle et de confiance. Dans cette méthode, tous enseignent et tous apprennent. Dans une éducation dialogique, « il ny a plus déducateur délève ni délève de léducateur, mais un éducateur-délève avec un élève-éducateur ». ©Maurice TARDIF en collaboration avec Alain BIHAN

38 Une éducation critique Croyance dans les hommes et leur pouvoir créateur. Praxis : réflexion + action. Programme organisé à partir de la situation présente existentielle, reflétant les aspirations des gens. ©Maurice TARDIF en collaboration avec Alain BIHAN

39 La conscientisation La conscientisation nest pas seulement ce qui rend compte de la réalité. La conscientisation va au-delà de la simple constatation pour aller vers laction transformatrice de cette réalité. ©Maurice TARDIF en collaboration avec Alain BIHAN

40 La conscientisation selon Paulo Freire Conscientisation Instrument libérateur dans le processus déducation et de transformation Praxis Pratique Théorie Réflexion sur leurs conditions existentielles Actions de transformation ©Maurice TARDIF en collaboration avec Alain BIHAN

41 La pédagogie de la libération Un lien réflexif entre lapprentissage et laction. Lalphabétisation et la conscientisation ne doivent jamais être disjointes. Une critique de loppression concrète dans laquelle vivent les hommes, et une expression de leur lutte pour se libérer. Réfléchir, cest penser la pratique et retourner à elle pour la transformer. ©Maurice TARDIF en collaboration avec Alain BIHAN

42 Donc, léducation selon Freire... Léducation implique lacte de connaître entre des sujets qui connaissent. ©Maurice TARDIF en collaboration avec Alain BIHAN

43 La méthode de Paulo Freire ©Maurice TARDIF en collaboration avec Alain BIHAN

44 Pour Freire, les méthodes pédagogiques ne sont pas des outils indépendants des contextes, des personnes et des intentions poursuivies. Il nexiste pas de « bonnes méthodes » en soi et toute approche pédagogique doit répondre aux problèmes réels vécus par les personnes plutôt que dêtre une application abstraite didées toutes faites venues dailleurs… La méthode de Paulo Freire ©Maurice TARDIF en collaboration avec Alain BIHAN

45 Des principes fondamentaux de la méthode de Paulo Freire Les problèmes éducatifs ne sont pas pédagogiques, mais politiques. Léducation est le produit dun rapport historique. Toute action éducative doit être dialogique. Toute action éducative doit être basée sur les connaissances des apprenants et enracinée dans leurs contextes culturels. Adoption dattitudes démocratiques. ©Maurice TARDIF en collaboration avec Alain BIHAN

46 Étapes Caractéristiques 1) Étude du contexte Un relevé par enquête de l«univers- vocabulaire» des gens auxquels les éducateurs sadressent. Les étapes de la méthode de Paulo Freire 2) Sélection de motsLes mots doivent être intéressants pour lapprentissage syllabique; on doit considérer les difficultés phonétiques et la richesse sémantique. 3) Création de situations existentielles typiques du groupe Visualisation des mots clés de façon à rendre possible la discussion de la réalité et lenrichissement du vocabulaire ©Maurice TARDIF en collaboration avec Alain BIHAN

47 La méthode en action 1) Présenter quelques projections, des images sans paroles. ©Maurice TARDIF en collaboration avec Alain BIHAN

48 Favela - bidonville

49 La méthode en action 2) On écrit, par exemple, les mots : FAVELA (bidonville) TRABALHO (travail) SALARIO (salaire) COMIDA (nourriture). Toujours insérés dans une représentation dune situation concrète. ©Maurice TARDIF en collaboration avec Alain BIHAN

50 La méthode en action 3) On écrit le même mot avec les syllabes séparées : FA - VE - LA (bidonville). ©Maurice TARDIF en collaboration avec Alain BIHAN

51 La méthode en action 4) On présente la famille « phonémique » de la première syllabe : FA FE FI FO FU. 5) La deuxième syllabe : VA VE VI VO VU. 6) La troisième syllabe : LA LE LI LO LU. FAVELA ©Maurice TARDIF en collaboration avec Alain BIHAN

52 La méthode en action 7) Demander aux participantes de considérer individuellement chaque syllabe du mot et de rappeler dautres syllabes. 8) Inviter les participantes à reconstruire le mot FAVELA. 9) Déclencher le processus dalphabétisation et de postalphabétisation. ©Maurice TARDIF en collaboration avec Alain BIHAN

53 Lactualité de Paulo Freire ©Maurice TARDIF en collaboration avec Alain BIHAN

54 À lheure de la mondialisation, de la société mondiale, peut-on juger du degré dhumanité dune civilisation au sort quelle réserve aux enfants? Que vaut alors la nôtre? ©Maurice TARDIF en collaboration avec Alain BIHAN

55 Conclusion Lactualité de Paulo Freire. Paulo Freire et léducation des enfants. La conscience politique a-t-elle encore sa place en éducation et en pédagogie? ©Maurice TARDIF en collaboration avec Alain BIHAN


Télécharger ppt "Les nouvelles pédagogies au XX e siècle ©Maurice TARDIF en collaboration avec Alain BIHAN."

Présentations similaires


Annonces Google