La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

NASTASIA BARBONI CYRIL DIERS 22/09/2009 GRH - Cas Radio France 1 Gestion des Ressources Humaines Cas « Radio France »

Présentations similaires


Présentation au sujet: "NASTASIA BARBONI CYRIL DIERS 22/09/2009 GRH - Cas Radio France 1 Gestion des Ressources Humaines Cas « Radio France »"— Transcription de la présentation:

1 NASTASIA BARBONI CYRIL DIERS 22/09/2009 GRH - Cas Radio France 1 Gestion des Ressources Humaines Cas « Radio France »

2 Radio France en quelques chiffres 2 31,1% de points d'audience (pour toutes les radios de RF) c'est à dire 15 millions d'auditeurs quotidiens en salariés dont 600 journalistes et 700 techniciens De nombreux syndicats dont : CGC, CFDT, CFTC, SNJ-CGT, SJA FO métiers différents Charges de personnel qui évoluent plus vite que le budget accordé par le Ministère de la Culture et de la Communication et le Ministère des Finances : + 4,2% vs + 2,9% en 2004 GRH - Cas Radio France 22/09/2009

3 Jean-Marie Cavada trop ambitieux? 3 Novembre 1998 : arrivée de Jean-Marie Cavada à la tête de Radio France Son projet : passer d'une « administration qui fait de la radio à une radio correctement administrée » Création de la Direction Générale Adjointe au Développement Social et des Ressources Humaines (DGADSRH) Projet de « rénovation sociale » car Radio France a des airs soviétiques Le résultat : 10 grèves en 5 ans GRH - Cas Radio France 22/09/2009

4 Les « chantiers manqués » de J-M Cavada... 4 La numérisation Contraintes et surcroit de travail pour les techniciens Revendications de 19 techniciens qui obtiennent des primes et revalorisations salariales Les autres techniciens (près de 680 personnes) exigent le même traitement => perturbations d'antennes Accord Servat de 1994 : alignement salarial entre journaliste de la radio et de la télévision publique A même niveau hiérarchique : 30% de différente => ras-le-bol des journalistes de RF Problème du à l'intégration des cachetiers : passage de CDD en CDI Pas d'augmentation générale des salaires entre 1995 et 2003, avant 1995 il y en avait toujours eu GRH - Cas Radio France 22/09/2009

5 ... aboutissent sur un conflit d'envergure 5 21/01/2004 : préavis de grève 27/01/2004 : CFTC et CGC appellent les journalistes à la grève 30/01/2004 : le Ministère de la Culture et de la Communication annonce qu'il n'y aura pas de médiateur dans le conflit 05/02/2004 : appel à l'arbitrage de Jean-Pierre Raffarin suite à des négociations qui restent au point mort (le Ministère des Finances refuse la solution salarial proposée par la Direction) 10/02/1004 : RFI en grève => radicalisation de la grève 11/02/2004 : proposition d'amélioration des salaires par la Direction 13/02/2004 : proposition acceptée et fin de 14 jours de grève GRH - Cas Radio France 22/09/2009

6 Analyse du conflit 6 LES TROIS COMMANDEMENTS DE LA GRH 1. Considérer les acteurs 2. Tenir compte du contexte 3. Repérer les décalages entre les discours et la pratique 1. LES ACTEURS Interne: Président de RF, Journalistes, Syndicats, Autres salariés Externe: Gouvernement, Auditeurs Intérêts, enjeux et objectifs qui peuvent savérer conflictuels Ex/ journalistes: alignement des salaires, augmentation du pouvoir dachat syndicats: réaffirmation de la négociation au sein de RF président: amélioration de limage de RF et donc amélioration de sa propre image (perspectives politiques) GRH - Cas Radio France 22/09/2009

7 Analyse du conflit 7 2. LE CONTEXTE Changements et réformes: numérisation, mise en place de la DGADSRH coûts Supplémentaires, « injustices » révélées, etc Crise de confiance: promesses de négociation en attente, mauvaise communication, méthodes de gestion inadaptées 3. LES DECALAGES La direction de Radio France refuse douvrir la négociation sur les salaires qui avait été promise De plus, on enregistre des dépenses croissantes qui pourraient précisément être consacrées à une augmentation des salaires GRH - Cas Radio France 22/09/2009

8 Bilan des causes de la grève 8 Disparités salariales entre France Télévisions et Radio France Rupture du contrat de confiance à cause de promesses non tenues Changement de politique sociale Inimités politiques entre le PDG et la Tutelle: « ping-pong », « duel » Crise identitaire: crainte dune remise en cause de la radio publique, dun désengagement de lEtat, dune toute puissance de la télévision GRH - Cas Radio France 22/09/2009

9 Le dénouement 9 Accord signé par la présidence, SNJ et SNJ-FO le 13 février : 4 jours payés sur 18 jours de grève prime de sortie de grève de 400 par journaliste (à valoir sur les augmentations de 2005 et à rapporter aux 14 jours non payés) 1,5 million deuros au budget 2005 pour des augmentations (soit une augmentation moyenne de 3% pour 700 journalistes) engagement à renouer les négociations salariales interrompues depuis 7 ans pour lensemble du personnel de Radio France GRH - Cas Radio France 22/09/2009

10 Une solution honorable 10 Un bilan positif: Grévistes: dialogue social relancé, promesse daugmentation Direction: Les « grands chantiers » de J-M Cavada sont « saufs » Les ombres au tableau Grévistes: 14 jours non payés, quid de laccord Servat? Direction: Durée de la crise effets néfastes sur limage Etat: Dépenses budgétaires prévues de 1,5 M pour 2005 Une révolution organisationnelle menée « à marche forcée » par le « président bulldozer » GRH - Cas Radio France 22/09/2009


Télécharger ppt "NASTASIA BARBONI CYRIL DIERS 22/09/2009 GRH - Cas Radio France 1 Gestion des Ressources Humaines Cas « Radio France »"

Présentations similaires


Annonces Google