La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le diaporama Développer une stratégie municipale de lutte contre lagrile du frêne : Lignes directrices et recommandations pour les municipalités de lOntario.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le diaporama Développer une stratégie municipale de lutte contre lagrile du frêne : Lignes directrices et recommandations pour les municipalités de lOntario."— Transcription de la présentation:

1 Le diaporama Développer une stratégie municipale de lutte contre lagrile du frêne : Lignes directrices et recommandations pour les municipalités de lOntario a été conçu pour aider les organismes gouvernementaux et non gouvernementaux à élaborer des plans de lutte et des stratégies de communication relatives à lagrile du frêne. Afin dobtenir des renseignements contextuels sur lagrile du frêne en milieu urbain, il est vivement recommandé de visionner la vidéo daccompagnement intitulée Emerald Ash Borer: Facts & Tactics for Urban Residents & Municipal Officials (disponible en anglais seulement) avant de lire le diaporama. Veuillez visiter le pour télécharger la vidéo et le diaporama.www.eomf.on.ca/eab Les municipalités diffèrent entre autres selon leur taille, leur budget, le couvert arboré, la quantité de frênes et la présence ou labsence dagrile du frêne sur leur territoire. La stratégie en sept étapes peut être utilisée en totalité ou en partie et être adaptée à la situation particulière dune municipalité. Préambule pour le lecteur

2 Préambule (suite) Certaines municipalités pourraient souhaiter effectuer une analyse du risque phytosanitaire plus détaillée. Cette analyse en trois parties comprend lévaluation du risque détablissement dun organisme nuisible, de sa propagation et de ses répercussions, la description des possibilités de lutte contre cet organisme et des recommandations, et lélaboration dun plan de communication interne et externe. Le diaporama suivant porte sur le plan de lutte et sur les efforts de communication auprès du public. Pour obtenir de plus amples renseignements sur la façon deffectuer une analyse du risque phytosanitaire pour les organismes nuisibles, dont lagrile du frêne, veuillez communiquer avec : Taylor Scarr, Ph. D., entomologiste forestier provincial Ministère des Richesses naturelles de lOntario

3 Lignes directrices et recommandations pour les municipalités de lOntario Préparé par Forêt modèle de lEst de lOntario, en collaboration avec des partenaires du Réseau régional sur la santé des forêts et du ministère des Richesses naturelles de lOntario, avec le financement du Centre de gestion des espèces envahissantes de lOntario. Photo : Ed Czerwinski

4 Recommandations générales Renseignez-vous sur lagrile du frêne; visionnez la vidéo daccompagnement intitulée Emerald Ash Borer: Facts & Tactics for Urban Residents & Municipal (à télécharger à ladresse eomf.on.ca/eab ) (disponible en anglais seulement).eomf.on.ca/eab Utilisez la stratégie en sept étapes pour guider lélaboration ou lexamen des objectifs et des plans en matière de lutte contre lagrile du frêne en fonction de votre situation. Envisagez dutiliser comme objectif général lénoncé suivant, de la Coalition for Urban Ash Tree Conservation; cet énoncé, adopté par un nombre croissant dorganismes, constate quil est possible de gérer efficacement lagrile du frêne afin de réduire ses répercussions écologiques et économiques sur les résidents et les municipalités.

5 Recommandations générales « Nous soussignés appuyons fortement la conservation du frêne en tant quélément essentiel des programmes intégrés de lutte contre lagrile du frêne dans les secteurs résidentiels et municipaux. Des protocoles de traitement contre lagrile du frêne qui sont rentables et respectueux de lenvironnement sont désormais accessibles et peuvent aider à préserver les frênes durant les grandes éclosions dagrile du frêne, ainsi quà maintenir un couvert forestier sain. Utilisée de pair avec linventaire des arbres et labattage et le remplacement stratégiques des frênes atteints, la conservation permettra de maintenir lintégrité et la valeur des forêts urbaines. Cette approche intégrée de la lutte contre lagrile du frêne en milieu urbain est appuyée par des scientifiques universitaires ayant de lexpérience de la lutte contre lagrile du frêne, des arboristes professionnels, des expert-forestiers municipaux, des représentants de services de travaux publics et des organismes non gouvernementaux (ONG). » 1 Appuyé par Arbres Canada, la faculté de foresterie de lUniversité de Toronto, la Society of Municipal Arborists et bon nombre dorganismes américains, énumérés dans le document source sont accessible à ladresse

6 Recommandations générales Déterminez des objectifs clairs et mesurables (p. ex., le pourcentage de couvert forestier de frênes préservé, la protection darbres de grande valeur, la protection de linfrastructure, la gestion de lenfouissement des débris); incluez un programme dévaluation et dadaptation continue. Comprenez et évaluez les risques liés à lagrile du frêne en fonction de votre contexte et de lapproche de lutte choisie. Évaluez les ressources nécessaires et les ressources accessibles et trouvez dautres possibilités au besoin. Élaborez une stratégie de lutte contre lagrile du frêne décennale à mettre à jour annuellement.

7 Recommandations générales Estimez le budget nécessaire pour chaque étape de la stratégie. Prenez en considération les recommandations du modèle de lanalyse de coûts et avantages pour lagrile du frêne, qui montre quun traitement est moins coûteux que labattage et le remplacement des arbres : ash-trees. (disponible en anglais seulement) ash-trees Collaborez avec dautres intervenants et encouragez les partenariats locaux. Faites la promotion de votre stratégie. Modifiez les règlements municipaux sur les arbres et les exemptions au besoin. Si votre municipalité comprend des secteurs ruraux comportant des lots boisés privés ou de grandes forêts communautaires contenant des peuplements de frênes, ajoutez une huitième étape à votre stratégie (voir plus loin).

8 Aperçu de la stratégie en sept étapes 1. Inventaire des arbres et forêts de la région 2. Détection et suivi 3. Plantation darbres 4. Protection des arbres 5. Abattage darbres 6. Déplacement, élimination et traitement du bois 7. Sensibilisation du public

9 Étape 1 : Inventaire des arbres et forêts de la région Justification : Prendre connaissance de la composition du couvert forestier et du pourcentage de frênes qui sy trouvent. Le fait de connaître lemplacement des frênes permet destimer les répercussions de lagrile du frêne et détablir des priorités et des objectifs pour la lutte contre celui-ci. Déterminer les données existantes ou à obtenir sur les frênes et les forêts. Créer une carte de la densité des frênes et des infestations actuelles. Consulter les données pour déterminer : les effets des pertes de couvert forestier, la biodiversité et les avantages; les menaces à la sécurité publique et à linfrastructure attribuables aux arbres dangereux; lemplacement des frênes et des peuplements de frênes dimportance qui ont besoin de protection; la priorité et le type dactions à entreprendre (p. ex., plantation, abattage); les ressources nécessaires pendant la durée du plan.

10 Étape 2 : Détection et suivi Justification : Détecter précocement les infestations, délimiter les secteurs infestés et évaluer la gravité des infestations. Inspection – Effectuer des vérifications aériennes et terrestres du dépérissement de la cime et dautres signes et symptômes dune attaque dagrile du frêne. Piégeage – De juin à août, employer des pièges à prisme vert feuille comportant un appât volatile. Des phéromones dagrile du frêne peuvent être ajoutées pour améliorer la capture. Échantillonnage des branches – Chercher des tunnels de larves sous lécorce pour détecter des populations de bas niveau, délimiter les secteurs infestés et estimer la gravité des infestations. À ce sujet, consultez Effectuer des inspections sur place en réponse aux signalements par le personnel ou la population.

11 Photos : Ville dOttawa; Taylor Scarr, Ph. D.

12 Étape 3 : Plantation darbres Justification : La plantation proactive et le remplacement darbres permettent de maintenir le couvert forestier. Lagrile du frêne tue 99 % des frênes non traités en se propageant; les arbres dépérissent dun à trois ans après la première attaque de lagrile. Préalablement à labattage, planter en sous-étage dautres espèces darbres dans les zones à densité élevée de frênes. Planter dautres espèces darbres pour remplacer les frênes morts à cause de lagrile. Privilégier un mélange despèces pour favoriser la biodiversité. Les espèces indigènes sont à favoriser, mais des espèces étrangères pourraient aussi convenir dans certains milieux urbains. Concentrer les efforts sur les secteurs infestés par lagrile du frêne et comportant une grande quantité de frênes.

13 Photos : Ville dOttawa; Ferguson Forest Centre

14 Étape 4 : Protection des arbres Justification : Un insecticide dont lefficacité est prouvée peut protéger les arbres contre lagrile du frêne, conserver les arbres en vie pour maintenir la forêt urbaine, étaler la perte darbres sur plusieurs années et sauver des arbres de grande valeur. Choisir les peuplements ou les arbres à protéger; envisager de protéger les grands arbres qui fournissent de lombre, ceux situés dans les parcs, les espaces publics, les rues et lieux importants et les lieux touristiques ainsi que les arbres dont le coût dabattage serait élevé. Recommander une injection bisannuelle de TreeAzin MC, un insecticide botanique efficace et enregistré à base de margousier et provenant de fournisseurs autorisés. Larbre doit être protégé au moins jusquà la fin de linvasion de lagrile du frêne.

15 Photos : Ville dOttawa

16 Étape 5 : Abattage darbres Justification : Lagrile du frêne tue les arbres quil infeste, ce qui peut entraîner la chute de branches et poser des risques pour la sécurité publique. Après lattaque initiale, on observe une augmentation rapide et exponentielle du nombre de frênes infestés et mourants. Labattage des arbres devrait être hiérarchisé en fonction des objectifs de lutte et de lévaluation de secteurs infestés. Les arbres atteints doivent être abattus pour protéger le public et linfrastructure et réduire la responsabilité. Marquer les arbres à abattre (p. ex., avec de la peinture en aérosol). Planifier labattage darbres par quartiers; prendre en compte les plans de voisinage; communiquer et collaborer avec les associations et les résidents.

17 Photos : Ville dOttawa

18 Étape 6 : Déplacement, élimination et traitement du bois Justification : Réduire la propagation de lagrile du frêne en contrôlant la manipulation, le transport et lélimination du bois de frêne infesté. Réduire la pression mise sur les décharges. Envisager des possibilités de traitement du bois. Désigner une décharge ou un emplacement de regroupement de façon à avoir le moins de répercussions possible sur les activités de traitement des déchets, et prendre en compte lélimination du bois des terres privées. Planifier des couloirs de transport communs. Lagrile du frêne est un organisme nuisible dont le contrôle est régi par le gouvernement fédéral; suivre toutes les directives et les règlements de lACIA concernant le déplacement du bois; consulter lACIA pour connaître les restrictions liées au transport du bois dans un secteur donné. Explorer les possibilités de création de produits de bois (ex., outils portatifs de sciage ou de déchiquetage pour produire du bois dœuvre, des granules de bois ou du paillis). Traiter ou détruire (p. ex., brûler) le bois avant la période de vol estival de lagrile du frêne pour réduire la population et éviter sa propagation.

19 Photos : Ville dOttawa

20 Étape 7 : Sensibilisation du public Justification : Des communications avec le public régulières, proactives et comportant des messages cohérents aident à améliorer la sensibilisation, la confiance et la coopération et à réduire lopposition. Élaborer à laide des outils appropriés un plan de communication dans le cadre de la stratégie. Cibler les actions de sensibilisation de façons qui conviennent à votre secteur particulier, à la population et aux ressources disponibles. Voici quelques exemples : i. Page Web sur lagrile du frêne – sur le site Web de la municipalité (p. ex., /« agrile ») pour permettre aux résidents daccéder à des renseignements locaux à jour et à du matériel éducatif. Renvoyer le public à cette page lors des activités de communication. Beaucoup de documents informatifs et de ressources sont accessibles en ligne; il est possible de les ajouter à la page ou dajouter des hyperliens (voir « Liens utiles » à la fin du présent diaporama).

21 Étape 7 : Sensibilisation du public ii. Médias sociaux – accroître la présence en ligne pour améliorer les communications et les efforts de sensibilisation au moyen dune page communautaire Facebook et dun compte Twitter sur lagrile du frêne. iii. Ligne dinformation sur lagrile du frêne – plusieurs lignes téléphoniques vont directement aux Services de foresterie municipaux ou à une personne-ressource. iv. Ateliers ou consultations sur lagrile du frêne – montrer la vidéo daccompagnement EAB Facts and Tactics for Urban Residents & Municipal Governments (disponible en anglais seulement) ; fournir du matériel éducatif en format papier; résumer et promouvoir la stratégie municipale de lutte contre lagrile du frêne; envisager de tenir des consultations dans les quartiers et de créer des stratégies de lutte contre lagrile du frêne pour les secteurs au besoin.EAB Facts and Tactics for Urban Residents & Municipal Governments

22 Étape 7 : Sensibilisation du public v. Communication médiatique – créer et transmettre régulièrement des messages dintérêt public ou des communiqués de presse aux journaux et aux stations de radio et de télévision de la région; envisager la possibilité de faire de la publicité. vi. Réseautage – repérer les partenaires locaux et régionaux, les organismes scientifiques et les organisations réglementaires et se tenir au courant des avancées et des nouvelles ressources; collaborer. vii. Coordination – avec dautres Services de lorganisation. viii. Affichage – laffichage en bordure de rue et dans les parcs et espaces verts sont des outils de sensibilisation reconnus.

23 Étape 7 : Sensibilisation du public Quelques messages essentiels : Façons de reconnaître un frêne et lagrile du frêne. Mesures à prendre en cas dinfestation par lagrile du frêne. Traitement ou abattage. Responsabilités des propriétaires. Rôle des propriétaires dans la préservation des arbres et du couvert forestier. Plantation des espèces privilégiées et replantation avec ces espèces. Importance et bienfaits des arbres. Comment obtenir de plus amples renseignements. Interdiction de déplacer le bois de chauffage. Activités à venir.

24 * Étape 8 : Terres à bois privées en milieu rural * Justification : Si des terres à bois privées dans les limites de votre municipalité comprennent des peuplements de frênes, ajouter des messages et des mesures de sensibilisation à lintention des propriétaires de ces terrains, comme un atelier qui présente : la vidéo accompagnatrice pour les milieux ruraux : Emerald Ash Borer: Facts and Tactics for Woodlot Owners and Forest Managers*; le guide daccompagnement : Préparation à larrivée de lagrile du frêne : Guide de gestion des forêts de frênes à lintention des propriétaires de boisés*. *Visiter la page eomf.on.ca/eab pour télécharger la vidéo et le guide. (disponibles en anglais seulement)

25 Autres liens utiles Pour en savoir plus sur lagrile du frêne, consultez les sites suivants : eomf.on.ca/eab Énoncé de position sur lagrile du frêne et trousse doutils de la Society of Municipal Arborists : Cherchez « agrile du frêne » ou « emerald ash borer » sur les sites suivants : nrcan.gc.ca/forets mnr.gov.on.ca inspection.gc.ca invadingspecies.com * Certains sites sont disponibles en anglais seulement.

26 Projet financé par : INVASIVE SPECIES CENTRE et le logo du INVASIVE SPECIES CENTRE sont des marques de commerce du Invasive Species Centre. Utilisé sous licence. Une collaboration de : et Réseau régional sur la santé des forêts... des partenaires régionaux qui travaillent ensemble pour nos forêts... et Remerciements spéciaux à : Jason Pollard de la Ville dOttawa et à Taylor Scarr, Ph. D., du ministère des Richesses naturelles de lOntario, pour leur contribution inestimable, ainsi quaux Villes de Cornwall, Oakville et Peterborough pour leurs commentaires.

27 Fin


Télécharger ppt "Le diaporama Développer une stratégie municipale de lutte contre lagrile du frêne : Lignes directrices et recommandations pour les municipalités de lOntario."

Présentations similaires


Annonces Google