La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Une année de consolidation et de mise en œuvre approfondie… Rencontre provinciale du 24 septembre 2008 à Toronto.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Une année de consolidation et de mise en œuvre approfondie… Rencontre provinciale du 24 septembre 2008 à Toronto."— Transcription de la présentation:

1 1 Une année de consolidation et de mise en œuvre approfondie… Rencontre provinciale du 24 septembre 2008 à Toronto

2 2 Bienvenue! Nous SOMMES sur la voie de la réussite…

3 3 Appuyer chaque élève, tonifier l'éducation en Ontario Niveaux de rendement des élèves Réduction des écarts en matière de rendement des élèves Accroissement de la confiance dans les écoles financées par les fonds publics Niveaux de rendement élevés des élèves – approfondissement et élargissement des efforts en matière de littératie et de numératie, notamment pour réaliser lobjectif de voir 75 % des élèves de 6 e année atteindre la norme provinciale. Orientations stratégiques du SLN,

4 4 [Traduction] « Lapprentissage sinscrit également dans notre modèle Breakthrough lequel associe lindividualisation, la précision et lapprentissage professionnel. En ce qui concerne ce dernier point, nous avons conclu quil était impossible dobtenir des résultats marquants à moins que chaque enseignante et enseignant apprenne à se perfectionner tous les jours. » Fullan, The Six Secrets of Change

5 5 Implications Les politiques existantes et les stratégies dintervention réussissent. LOntario fait des progrès aussi bien en ce qui concerne lamélioration du niveau de rendement des élèves que la réduction des écarts en matière de rendement des élèves – nous en sommes fiers, mais nous savons aussi que nous pouvons faire encore mieux. Prochaines étapes Continuer à rendre les stratégies du SLN encore plus efficaces et à les approfondir. Se canaliser sur une planification précise, surtout pour les élèves du cycle primaire. Continuer une mise en œuvre vigoureuse des stratégies visant à réduire les écarts. Mettre davantage laccent sur la numératie et laccroissement des capacités dans ce domaine. Résultats de lOQRE : Implications et prochaines étapes

6 6 Orientations stratégiques du SLN, (suite) Favoriser la mise en œuvre des réseaux d'enseignement et d'apprentissage, en fonction des besoins, pour avoir un impact immédiat sur le rendement des élèves. Attribuer les ressources de manière stratégique, y compris les agents du rendement des élèves qui travaillent de près avec les conseils scolaires ou les écoles dont les résultats en lecture, écriture et/ou mathématiques sont à la baisse ou stationnaires. Continuer à produire des ressources multimédias et imprimées, telles que des balados, DVD, monographies, etc.

7 7 Orientations stratégiques Mise en œuvre vigoureuse des stratégies visant à réduire les écarts Lancer de nouvelles recherches et communiquer des stratégies à haut rendement pour favoriser une hausse du rendement des élèves qui ont constamment des résultats inférieurs à la norme provinciale. Diffuser et partager à léchelle provinciale des pratiques réussies dans une variété de présentations médiatiques. Vérifier le progrès réalisé dans les conseils et les écoles, en janvier 2009, en ce qui concerne les stratégies visant à combler les écarts. Harmoniser les initiatives du SLN, comme les réseaux d'enseignement et d'apprentissage, avec le PAÉ, le Cadre pour l'efficacité des écoles, les stratégies PICO, etc.

8 8 Optimiser le rendement des élèves en ciblant précisément sur les stratégies visant à combler les écarts. Continuer à développer et à utiliser les Statistiques voisines de lOntario (SVO) pour orienter les plans et les initiatives du SLN et appuyer les conseils scolaires et les partenaires clés dans leur planification de lamélioration. Continuer à encourager le Partenariat d'interventions ciblées de l'Ontario et communiquer les méthodes efficaces du PICO. Accroître les capacités et le leadership en mathématiques, de la maternelle à la 6 e année. Orientations stratégiques Mise en œuvre vigoureuse des stratégies visant à réduire les écarts

9 9 En résumé… Accroître le rôle des leaders pour lefficacité des écoles Faciliter le développement et lépanouissement des réseaux d'enseignement et d'apprentissage Partenariat d'interventions ciblées de l'Ontario (PICO) Tutorat en salle de classe et tutorat PICO Le développement du caractère en action : Pratiques réussies dans les écoles de lOntario, de la maternelle à la 12 e année (automne 2008) et Vers des points communs : le développement du caractère dans les écoles de lOntario, de la maternelle à la 12 e année (juin 2008) Ressources du SLN – Automne 2008 Cadre pour l'efficacité des écoles– révision des composantes essentielles Appuyer et accroître la capacité des agents du rendement des élèves – aptitudes à l'animation, connaissances des méthodes d'enseignement propres à la numératie, enseignement différencié et stratégies gagnantes

10 10

11 11 Conclusion de lévaluation externe du Secrétariat « Une étude de tous les travaux du SLN fait ressortir un thème prédominant : de concert avec les conseils scolaires, la culture des écoles ontariennes a beaucoup changé, et cette culture sattache à permettre la réussite de tous les élèves. Le rendement des élèves sest amélioré de façon soutenue. Le SLN a fait naître et perdurer un sentiment durgence qui se manifeste dans tout ce quon entend dans les conseils scolaires. » Réseau canadien de recherche sur le langage et lalphabétisation (2007)

12 12 Résultats aux tests de lOQRE

13 13 Élèves des écoles de langue françaiseÉlèves des écoles de langue anglaise 3 e année Nombre délèves 6 688Nombre délèves Filles 50 %Filles 49 % Garçons 50 %Garçons 51 % Élèves ayant des besoins particuliers 15 %Élèves ayant des besoins particuliers 13 % Soutien/programme dALF/de PDF 13 %Soutien/programme dESL/ELD 8 % Informations contextuelles

14 14 Élèves des écoles de langue françaiseÉlèves des écoles de langue anglaise 6 e année Nombre délèves 6 390Nombre délèves Filles 52 %Filles 49 % Garçons 48 %Garçons 51 % Élèves ayant des besoins particuliers 18 %Élèves ayant des besoins particuliers 17 % Soutien/programme dALF/de PDF 8 %Soutien/programme dESL/ELD 5 % Informations contextuelles

15 15 Année scolaireNombre délèvesALF/PDFÉlèves ayant des besoins particuliers %14 % %14 % %11 % %14 % %15 % 3 e année Informations contextuelles

16 16 Année scolaireNombre délèvesALF/PDFÉlèves ayant des besoins particuliers %14 % %15 % %14 % %18 % %18 % 6 e année Informations contextuelles

17 17 Résultats des écoles de langue française Test Lecture 3 e 60 %613 Écriture 3 e 74 %116 Mathématiques 3 e 62 %115 Lecture 6 e 75 %717 Écriture 6 e 80 %617 Mathématiques 6 e 78 %212

18 18 Résultats des écoles de langue anglaise Test Lecture 3 e 61 %11 Écriture 3 e 66 %211 Mathématiques 3 e 68 %11 Lecture 6e66 %210 Écriture 6 e 67 %613 Mathématiques 6 e 61 %37

19 19 Pourcentage ayant un rendement équivalent ou supérieur à la norme provinciale Cycles primaire et moyen Écoles de langue française et de langue anglaise 1999/002000/012001/022002/032003/042004/052005/062006/072007/08

20 20 Les niveaux de lOQRE et nos bulletins scolaires Test Niveaux 3 et 4 (A et B) Niveaux 2, 3 et 4 (A à C) Niveaux 1, 2, 3 et 4 (A à D) Lecture 3 e Écriture 3 e Mathématiques 3 e Lecture 6 e Écriture 6 e 8097 Mathématiques 6 e 7897

21 21 Résultats aux tests de lOQRE Conseils scolaires de langue française

22 MatièrePourcentage ayant atteint ou dépassé la cible provinciale Nombre de conseils Pourcentage ayant atteint ou dépassé la cible provinciale Nombre de conseils Lecture 3 e De 49 % à 71 %0De 29 % à 59 %0 Écriture 3 e De 59 % à 82 %3De 51 % à 70 %0 Mathématiques 3 e De 47 % à 71 %0De 36 % à 69 %0 Lecture 6 e De 64 % à 81 %4De 45 % à 75 %1 Écriture 6 e De 69 % à 86 %8De 44 % à 79 %1 Mathématiques 6 e De 66 % à 84 %8De 58 % à 87 %4 Notre progrès

23 23 Résultats aux tests de lOQRE Cycle primaire

24 24 Cycle primaire : sur la bonne piste Pourcentage ayant un rendement équivalent ou supérieur à la norme provinciale 3 e année Nombre délèves Lecture49 % 56 %54 %60 % Écriture63 %68 %72 %73 %74 % Mathématiques55 %57 %59 %61 %62 %

25 25 Cycle primaire : sur la bonne piste

26 26 Cycle primaire : sur la bonne piste

27 27 Cycle primaire : sur la bonne piste

28 28 Lecture 3 e année Résultats aux tests de lOQRE % Filles % Garçons Écart F-G14 %11 %14 % 11 % Cycle primaire : sur la bonne piste

29 29 Écriture 3 e année Résultats aux tests de lOQRE % Filles % Garçons Écart F-G17 %9 %17 % 14 % Cycle primaire : sur la bonne piste

30 30 Mathématiques 3 e année Résultats aux tests de lOQRE % Filles % Garçons Écart F-G2 %1 %0 Cycle primaire : sur la bonne piste

31 31 Cycle primaire : les élèves ayant des besoins particuliers Pourcentage ayant un rendement équivalent ou supérieur à la norme provinciale Élèves ayant des besoins particuliers (excluant les élèves surdoués) Nombre délèves Lecture19 %12 %17 %23 %25 % Écriture24 %27 %31 %39 %41 % Mathématiques27 %22 %27 %38 %30 %

32 32 Résultats aux tests de lOQRE Cycle moyen

33 33 Cycle moyen : sur la bonne piste Pourcentage ayant un rendement équivalent ou supérieur à la norme provinciale 6 e année Nombre délèves Lecture63 %67 %68 % 75 % Écriture68 %70 %73 %74 %80 % Mathématiques70 %74 %76 % 78 %

34 34 Cycle moyen : sur la bonne piste

35 35 Cycle moyen : sur la bonne piste

36 36 Cycle moyen : sur la bonne piste

37 37 Lecture 6 e année Résultats aux tests de lOQRE % Filles % Garçons Écart F-G16 %12 %14 % 10 % Cycle moyen : sur la bonne piste

38 38 Écriture 6 e année Résultats aux tests de lOQRE % Filles % Garçons Écart F-G18 %20 %22 %21 %17 % Cycle moyen : sur la bonne piste

39 39 Mathématiques 6 e année Résultats aux tests de lOQRE % Filles % Garçons Écart F-G5 %2 %4 %03 % Cycle moyen : sur la bonne piste

40 40 Élèves ayant des besoins particuliers (excluant les élèves surdoués) Nombre Lecture18 %21 %28 %30 %41 % Écriture21 %25 %32 %36 %46 % Mathématiques27 %34 %37 %44 %48 % Pourcentage ayant un rendement équivalent ou supérieur à la norme provinciale Cycle moyen : sur la bonne piste

41 41 En résumé… Cycle primaire Lecture (60 %) Mathématiques (62 %) Écart entre les filles et les garçons en lecture (11 %) et en écriture (14 %) Élèves ayant des besoins particuliers lecture 25 % écriture 41% mathématiques 30 % Cycle moyen Écart entre les filles et les garçons en lecture (10%) et en écriture (17 %) Élèves ayant des besoins particuliers lecture 41 % écriture46 % mathématiques 48 %

42 42 « Limportant nest pas deffectuer des évaluations, mais de tirer parti des résultats. » Douglas Reeves (2005 ) De lévaluation à laction

43 43 La stratégie PICO

44 44 La stratégie PICO... Le but de la stratégie PICO est de sassocier avec les conseils scolaires et les écoles pour améliorer le rendement des élèves. Les écoles jugées moins performantes et celles dont les résultats sont stationnaires (daprès les résultats des tests de lOQRE en 3 e et 6 e année au cours de trois ans). Les efforts sont axés sur la mise en œuvre de stratégies fondées sur la recherche. Les fonds affectés au PICO servent à financer les congés professionnels pour participer aux CAP et aux réseaux d'enseignement et d'apprentissage. En déléguant graduellement les responsabilités, les conseils scolaires assumeront lappui intensif des écoles PICO 1 et 2.

45 45 La stratégie PICO en un clin dœil… Les écoles PICO 1 Les écoles où moins de 34 % des élèves ont atteint le niveau 3 ou 4 aux tests de lecture pendant deux ans au cours des trois dernières années. Les écoles PICO 2 Les écoles où de 34 % à 50 % des élèves ont atteint les niveaux 3 ou 4 en lecture et dont le rendement est stationnaire ou en déclin au cours des trois dernières années. Les écoles PICO 3 Les écoles où de 51 % à 74 % des élèves atteignent les niveaux 3 ou 4 en lecture mais dont les résultats sont stationnaires ou en déclin depuis les trois dernières années. PICO

46 46 Interventions pour les écoles PICO 3 Un appui financier pour que le personnel enseignant puisse prendre des congés professionnels. De lappui pour surveiller et évaluer les stratégies damélioration. Accroissement de la capacité du conseil et des écoles à participer activement dans les réseaux d'enseignement et d'apprentissage.. Possibilités de travail en collaboration pour améliorer le rendement des élèves.

47 47 Recommandations pour toutes les écoles… selon la recherche Périodes de temps ininterrompues pour la littératie et la numératie. Des outils dévaluation communs. Léquipe damélioration de lécole, guidée par les données, et sappuyant sur le Cadre pour l'efficacité des écoles, détermine les interventions pédagogiques et prévoit les étapes suivantes en vue datteindre des objectifs ambitieux en ce qui concerne le rendement des élèves. Modification du Plan damélioration de l'école (PAÉ) daprès lautoévaluation de lécole et lié au Plan d'amélioration du conseil scolaire (PAC). Une méthode pour surveiller régulièrement le développement et les progrès de certains élèves particuliers et assurer léquité scolaire de tous les élèves Interventions ciblées pour les élèves ayant des besoins particuliers

48 48 Formuler des attentes élevées pour tous les élèves dans toutes les écoles. Rencontrer les directions décole pour passer en revue les données sur les résultats de lécole et la mise en œuvre des stratégies fondées sur les preuves. Aider les écoles à désagréger les résultats du rendement des élèves, y compris les tests de l'OQRE et dautres données pertinentes. Faciliter et surveiller le Processus d'examen du conseil scolaire. Sassurer que les stratégies visant à réduire les écarts sont en place pour assurer léquité des résultats de tous les élèves Assurer la mise en œuvre des interventions ciblées auprès des écoles moins performantes et celles dont les résultats sont stationnaires. Recommandations pour toutes les écoles… selon la recherche

49 49 Donner des conseils et apporter un appui pour élaborer et mettre en œuvre le plan damélioration de l'école suite à lanalyse des données. Surveiller les plans damélioration des écoles et sassurer quils sharmonisent avec le plan damélioration du conseil scolaire. Faciliter laccroissement des capacités en cours demploi. Faciliter la création de réseaux denseignement et dapprentissage. Recommandations pour toutes les écoles…selon la recherche

50 50 Veiller à la bonne utilisation des données pour appuyer lenseignement et lapprentissage. Veiller à ce que les stratégies fondées sur la recherche soient mises en œuvre. Surveiller de près les progrès des élèves. Mettre en place des stratégies pour des interventions ciblées auprès des élèves qui natteignent pas leur potentiel. Surveiller la mise en œuvre des interventions ciblées. Recommandations fondées sur la recherche quant au rôle de la direction décole dans lamélioration du rendement des élèves

51 51 Rôle de la direction des écoles (suite ) Se rendre régulièrement dans les salles de classe pour offrir de lappui et surveiller les progrès. Prévoir à lhoraire des périodes ininterrompues pour lapprentissage de la littératie et de la numératie. Harmoniser le budget et les ressources au plan damélioration de l'école. Encourager lapprentissage professionnel de tout le personnel pour améliorer lefficacité de lenseignement. Faire participer les parents et la collectivité à lapprentissage des élèves et aux initiatives de lécole.

52 52 Rôle du SLN en ce qui concerne lamélioration du rendement des élèves dans les écoles PICO Les leaders déquipe rencontreront la haute direction des conseils scolaires pour déterminer la façon dont les agents du rendement des élèves travailleront de concert avec les conseils scolaires pour appuyer les écoles PICO 1, 2 et 3. Les agents du rendement des élèves encourageront le développement et la mise en place des réseaux denseignement et dapprentissage et des communautés dapprentissage professionnelles.

53 53 Réseaux denseignement et dapprentissage

54 54 Un impératif moral /Notre engagement Préparer les élèves pour une nouvelle économie du savoir. « Ne pensez pas que nous éduquons les élèves daujourdhui pour le marché du travail actuel. » Mettre laccent sur un ensemble de compétences complexes pour une économie du savoir. Investir nos efforts sur lamélioration du rendement des élèves en littératie et en numératie. Promouvoir léquité des résultats / lexcellence.

55 55 Hauts niveaux de rendement des élèves en lecture, écriture et mathématiques Prise de décisions à partir des données Parcours fondamental enseignement-apprentissage Apprentissage professionnel en cours demploi

56 56 Le parcours denseignement et dapprentissage sert au travail des communautés dapprentissage professionnelles. Rassembler les communautés dapprentissage professionnelles Créer des réseaux Mener les réseaux à plus grande échelle

57 57 Réduire les écarts en ce qui concerne le rendement des élèves Une école a une ou plusieurs communautés dapprentissage professionnelles Plusieurs écoles forment un carrefour Plusieurs carrefours forment un réseau

58 58 Réseaux denseignement et dapprentissage Participer à lharmonisation de lévaluation du travail des élèves Partager des idées innovatrices Transformer le savoir de lenseignant Identifier de nouvelles pratiques au moyen dun échange collectif axé sur le développement de solutions à des défis communs

59 59 La communauté dapprentissage professionnelle utilise le parcours denseignement et dapprentissage. Une école peut avoir plusieurs communautés dapprentissage professionnelles. Plusieurs écoles forment un carrefour. Il pourrait y avoir plusieurs rencontres de carrefour. Les carrefours forment un réseau.

60 60 DIFFUSER Gestion du savoir CommunicationMeilleures idées Mise en œuvre Systèmes sociaux Leadership Évaluation et rétroaction

61 61 Évolution dans notre façon de penser Améliorer les chances de réussite et les choix de vie dans une société du savoir Changements partagés, profonds et soutenus dans : Les pratiques Les structures Les façons de penser Partage des idées inspirantes « Création du savoir » Preuves de lamélioration de lapprentissage des élèves Quelles sont nos prochaines étapes? Rencontres CAP Carrefours Réseau

62 62 Si je crois que je suis un leader de l'apprentissage, je moccupe alors du programme dapprentissage. Si je crois que je « moccuperai » du programme dapprentissage après avoir terminé le travail de gestion, je ne le ferai jamais.

63 63 Les éléments essentiels à la collaboration Relations Climat de confiance Communication

64 64 Peaufinage du Cadre pour l'efficacité des écoles

65 65 Généralités Priorités fondamentales du ministère de lÉducation Mise en œuvre pilote, Consultations et rétroaction, printemps 2008 Améliorations, été 2008

66 66 La définition des indicateurs et des preuves Les cinq composantes essentielles – Indicateurs seulement Les cinq composantes essentielles – Indicateurs et exemples de preuves Glossaire Le document révisé comprend :

67 67 Définition des indicateurs et des preuves Indicateurs : décrivent les résultats souhaités Preuves : mesures de latteinte des résultats souhaités

68 68 Ne constituent pas toutes les preuves Ne visent pas à remplacer les documents du curriculum, les guides denseignement efficace et les documents ressources du ministère Les exemples…

69 69 Quelles sont les améliorations? De la maternelle à la 8 e année Les indicateurs et les preuves correspondent aux définitions formulées Moins dindicateurs (29 au lieu de 75) Exemples de preuves pour les conseils scolaires, les écoles, les classes et les élèves

70 70 Quelles sont les améliorations? (suite) Dans lensemble, les indicateurs et les preuves sappliquent autant en littératie quen numératie… Lorsquil existe une distinction entre les deux on en fait mention Il y a précision intentionnelle de lévaluation axée sur lapprentissage, en tant quapprentissage et de lapprentissage.

71 71 Passer en revue la mise en œuvre par lécole des éléments essentiels – collecte de données et analyse Trouver les points forts et les secteurs à développer et à améliorer – objectifs SMART Cerner les stratégies clés pour améliorer le rendement des élèves –stratégies fondées sur la recherche Délimiter les stratégies pour surveiller la mise en œuvre et les progrès – suivis fréquents Le Cadre pour l'efficacité des écoles sert de guide pour :

72 72 Leçons tirées du processus d'examen Assurer une représentation de lassociation locale au sein du comité directeur de l'examen des conseils. Se concentrer sur les objectifs de lécole (tels que précisés dans le plan damélioration de lécole et dans lautoévaluation de lécole). Fournir à la direction décole des messages clairs à transmettre au personnel sur le processus dexamen. Limiter le nombre de personnes se trouvant dans une salle de classe en même temps. Assurer une rétroaction au personnel en temps opportun.

73 73 Le rôle du leader du Cadre pour lefficacité des écoles

74 74 Rôle du leader en Responsable de lorganisation, ladministration, la gestion et la mise en œuvre du Cadre pour l'efficacité des écoles. Responsable daccroître la capacité des directions d'école et des surintendances pour assurer un processus efficace. Responsable de présenter des mises à jour sur le processus par lintermédiaire de la direction de léducation aux conseillères et conseillers scolaires.

75 75 Rôle accru du leader en Participer davantage au plan damélioration du conseil et aux stratégies pour combler les écarts. Aider les directions d'école à élaborer le plan damélioration de l'école. Offrir un soutien additionnel à la surintendance par rapport au plan damélioration des écoles. Travailler de concert avec le chef déquipe des agents du rendement des élèves du Secrétariat de la littératie et de la numératie afin daider les écoles dont le rendement des élèves ne saméliore pas.

76 76 Rôle accru du leader en (suite) Bien connaître les données des écoles et les surveiller de près pour travailler à combler les écarts en matière de rendement. Encourager la formation de réseaux qui prendront collectivement la responsabilité du rendement des élèves dans le cadre de leur travail.

77 77 Travailler de concert avec le Secrétariat de la littératie et de la numératie Le financement du poste à temps plein du leader du Cadre pour l'efficacité des écoles continue seulement en Le Secrétariat de la littératie et de la numératie fournira des ressources à lappui de lenseignement et de lapprentissage. Possibilités de rencontres de collaboration des leaders du Cadre pour l'efficacité des écoles : –rencontre provinciale le 29 octobre 2008; –rencontres régulières organisées par le chef des agents du rendement des élèves selon les besoins.

78 78 Appuyer le travail du leader du Cadre pour l'efficacité des écoles Quels processus/structures existent présentement au sein de votre conseil pour appuyer le travail du leader du Cadre pour l'efficacité des écoles? De quel appui le leader du Cadre pour l'efficacité des écoles a-t-il encore besoin?

79 79 Éléments du plan damélioration des conseils 1.Le contexte du conseil 2.Évaluation complète des besoins 3.Enquête 4.Énoncés des objectifs SMART 5.Stratégies ciblées fondées sur la recherche 6.Aperçu général du plan 7.Ressources 8.Mise en œuvre du perfectionnement professionnel 9.Stratégies de participation des parents 10.Plan de suivi 11.Cycle dévaluation


Télécharger ppt "1 Une année de consolidation et de mise en œuvre approfondie… Rencontre provinciale du 24 septembre 2008 à Toronto."

Présentations similaires


Annonces Google