La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

« Participation à la culture » et politique culturelle du Canton du Valais Jacques Cordonier chef du Service de la culture du Canton du Valais.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "« Participation à la culture » et politique culturelle du Canton du Valais Jacques Cordonier chef du Service de la culture du Canton du Valais."— Transcription de la présentation:

1 « Participation à la culture » et politique culturelle du Canton du Valais Jacques Cordonier chef du Service de la culture du Canton du Valais

2 Définition « La culture, cest tout ce qui permet de se situer par rapport au monde, à la société, mais aussi par rapport à son patrimoine natal; cest tout ce qui contribue à ce que lhomme comprenne mieux sa situation, dans léventuel but de la modifier » Conseil de lEurope, Point 1.2 de la Politique dencouragement culturel du Canton du Valais (2007)

3 Rôle de la culture La culture constitue la condition nécessaire du progrès individuel et social. Elle nest pas un produit de la prospérité mais lun de ses préalables. La culture élargit le champ des possibles et permet ainsi de nouvelles acquisitions dans tous les domaines dactivité, sans exclusiv. Doû limportance de la promouvoir avec constance et détermination, et dy donner accès à lensemble de lapopulation Point 1.3 de la Politique dencouragement culturel du Canton du Valais (2007)

4 Les champs daction du SC La création Accoucher daujourdhui et de demain La diffusion / la mise en en marché Distribuer le produit La médiation / laccès Faciliter la rencontre et lappropriation Le patrimoine : identifier, conserver, étudier et mettre en valeur Les enfants accouchent des parents La formation aux pratiques artistiques Devenir compétent pour être acteur Laction du SC népuise pas le champ de la définition de la culture « Lanimation » culturelle Créer et développer du lien, la culture outil de la démocratie

5 Politique culturelle Promouvoir une culture vivante et diversifiée comme élément essentiel du développement cantonal en garantissant des conditions favorables à la création artistique et à sa promotion, au développement des compétence culturelles, à laccès aux productions et aux biens culturels, ainsi quà la protection et à la mise en valeur du patrimoine. Objectif politique assigné par le Gouvernement et le Parlement au Service de la culture

6 Canton / Commune Priorité de lEtat (LPrC art. 3) : création culturelle conservation et mise en valeur du patrimoine dintérêt cantonal formation accès Priorité des communes (LPrC art. 5) animation conservation et mise en valeur du patrimoine dintérêt local Formation accès

7 Les clients et partenaires Les clients du Service de la culture : pour qui nous travaillons Les créateurs (artistes, comédiens, musiciens) Les institutions et les « lieux » dédiés ( théâtres, musées, festival, …) Les pratiquants amateurs de manière indirecte (théâtre amateur, chercheurs, …) Les usagers (citoyens, touristes, …) Les médiateurs / prescripteurs (institutions, école, télé, internet, …) Les professionnels du champ (conservateur, administrateurs de compagnies, médiateurs, animateurs socioculturels,...) Etc … Les partenaires du Service de la culture : avec qui nous travaillons Les autorités communales, fédérales et leurs organes Les lobby (associations, groupes dintérêt, …) Les acteurs dautres champs sociaux et professionnels ( professionnels de lanimation socio-culturelle, du tourisme, de la formation, …) Les régulateurs (autorités, associations, …) Les mécènes (Etat, communes, Loterie romande, privés, …) Les sponsors (Entreprises privées, parfois les pouvoirs publics, …) Etc…..

8 Rôle des artistes « Les créateurs artistiques, comme les scientifiques, se fondent sur les acquis pour conduire des investigations dans ce qui nest pas encore connu ou établi. Ils utilisent le doute et linvention, qui sont les deux moteurs du progrès. En soutenant les activités culturelles et particulièrement les activités de création, le Valais se donne ainsi les moyens dun développement global et durable » Point 1.4 de la Politique dencouragement culturel du Canton du Valais (2007)

9 Etapes « Ils nous manque en Valais un ferment culturel, tel quen produisent les villes dune certaine importance » Jean-Daniel Coudray, 1992 « Mon but est de faire plaisir au public qui apprécie … les manifestations proposées. Et je nai pas la prétention de vouloir éduquer » Léonard Gianadda, 1993 « Que faire pour que cette culture de la tradition échappe au folklore de répétition et devienne le lieu de la création » Bernard Crettaz, : La loi sur la promotion de la culture 2005 : Le Service de la culture 2007 : La politique dencouragement culturel 2012 : La Plateforme culture Valais >>> Un programme de rattrapage toujours en cours Fribourg : 16.5/habitant VS: 13.-/habitant

10 Axes La création au centre de la politique dencouragement Priorité de laction du Canton par rapport aux autres acteurs publics (communes) et parapublics (Loterie romande) Encourager et accompagner lémergence dune scène artistique et culturelle Professionnalisation : artistes, métiers de la culture, délégués Critères de professionnalisation (2012) Oser le choix : processus par concours Les publics et la production de connaissances au cœur de laction des institutions cantonale La formation aux pratiques artistiques damateur

11 Axes (2) CitéValais de la culture : penser et agir à léchelle du canton Soutenir les actions qui vont dans ce sens : Scènes valaisannes, Vadrouilleurs, Labelart, 20/100 francs, … Prendre des initiatives : CultureValais Privilégier le partenariat avec les acteurs culturels qui se structurent à léchelle cantonale : ValaisFilms, Visarte La médiation culturelle comme une dimension liée à la création et aux institutions (démocratisation) ThéâtrePro Institutions culturelles En processus de renforcement >> Affermir lart comme un champ autonome au sein de la société valaisanne Connecté avec les autres champs : économique, social, politique, etc. Agent de fertilisation de la société par ses valeurs spécifiques, mais non exclusives : recherche, risque, liberté, ouverture, diversité, etc.

12 Démocratisation culturelle Médiation culturelle Du service après vente à un partenaire de lélaboration du produit (Musées) De la contrainte, subie, à la création à la création comme isntrument de la médiation (ThéâtrePro) De la valorisation des collections au Forum (Médiathèque : « Entre le café du commerce et luniversité ») De la visite au projet pédagogique (Etincelles de culture à lécole) Un travail déquipe Le médiateur: le membre dune équipe pluridisciplinaire Communication, conduite de projet, connaissance des publics, élaboration de produits, etc. La médiation : un travail dune équipe aux profils différenciés Le contenant et le contenu : la double compétence Pas lapanage dun métier Le médiateur : un aggrégateur pour élaborer un produit? Un processus au long cours Tous et chacun : la logique des publics De Malraux au Pont suspendu de Niouc : de la mise en contact à lexpérience

13 Démocratie et culture Démocratie culturelle ? Démocratie par la culture ? Pas (encore) un objectif et champ daction formalisé du Service de la culture Un enjeu à court terme qui va rejaillir également sur la création artistique et la démocratisation de laccès Une manière de concrétiser lengagement du Conseil dEtat sur le rôle de la culture Un des points de contact et/ou dinclusion du champ artistique avec la société Le champ de la création doit assumer de manière autonome sa co-dépendance / participation comme il le fait pour dautres champs, ex: économie

14 Démocratie et culture (2) Affiner les objectifs, les politiques et les responsabilités Un élément à intégrer dans des politiques complémentaires (sociale, économique, culturelle) Des acteurs divers qui doivent se positionner (autorités publiques, professionnels de divers métiers) Des équilibres auxquels être attentifs Des priorités à définir Des passerelles à construire

15 Vous, les autres et moi Diversité des métiers dans le champ de la politique culturelle traditionnelle Des profils et responsabilités variées Bienvenue aux animateurs socio-culturels : des compétences pertinentes également par rapport à des objectifs traditionnels La double compétence Se mettre daccord sur les objectifs et les règles du jeu La démocratie par la culture : un enjeu pour les artistes et les institutions culturelles Une des dimensions qui peut nourrir la politique culturelle La manière dassurer son rôle de citoyen est aussi affaire de personnalité Chaque art a ses règles Une responsabilité renforcée pour les institutions culturelles : lieu privilégié pour «dé-simplifier» le regard sur les autres et la société, se confronter à la complexité Une bonne pratique : La semaine du 24 au 30 mars 2014 Faire des choix !

16 Pour nous fréquenter Service de la culture du Canton du Valais Plateforme culture Valais Merci pour votre attention !


Télécharger ppt "« Participation à la culture » et politique culturelle du Canton du Valais Jacques Cordonier chef du Service de la culture du Canton du Valais."

Présentations similaires


Annonces Google