La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Effets de lEnvasement sur la qualité des eaux de barrages : étude expérimentale Par Djillali BENSAFIA* et Boualem REMINI** Département des Sciences de.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Effets de lEnvasement sur la qualité des eaux de barrages : étude expérimentale Par Djillali BENSAFIA* et Boualem REMINI** Département des Sciences de."— Transcription de la présentation:

1 Effets de lEnvasement sur la qualité des eaux de barrages : étude expérimentale Par Djillali BENSAFIA* et Boualem REMINI** Département des Sciences de lEau et de lEnvironnement, Faculté des Sciences de lIngénieur Université Saad Dahlab- Blida – Algérie Communication Atelier Alger (les 7-8 juin 2011) (les 7-8 juin 2011)

2 Monts de Beni Chougrane à lamont du barrage de Fergoug Érosion très avancée

3 180 millions de tonnes érodés annuellement 70 millions de tonnes se déposent annuellement dans les barrages

4 Barrage de Fergoug envasé à plus de 90% de sa capacité en Capacité du barrage en 1970: 18 Mm3, en 1994 (Photo): 12 Mm3

5 Retenue du barrage remplie des sédiments qui proviennent de lérosion des bassins versants

6 Toute lAlgérie du nord est menacée par le phénomène de lérosion hydrique Réduction des terres agricoles Envasement des barrages

7 Barrage Merdja- Sidi Abed (Relizane) envasé à 50 % de sa capacite initiale

8 Durant ces deux dernières décennies, la prise de conscience du problème de l'eutrophisation prend de plus en plus d'ampleur. La protection et la sauvegarde de la qualité des ressources en eau sont primordiales, étant évident que ces ressources ne sont pas inépuisables. L'objectif de cette étude est la contribution à la connaissance de l'impact de la présence de la vase sur le phénomène d'eutrophisation des milieux aquatiques notamment les barrages. Le suivi de l'évolution de la teneur en phosphore, en oxygène dissous, de lévaporation, de la turbidité, de la température et du développement des algues, a été réalisé dans des bacs en plexiglas durant presque cinq mois.

9 Dispositif expérimental

10 Numéro du bacOrigine de la vase (barrage) Concentration en vase (g/l) 1Boukourdane250 2Boukourdane125 3Foum El-Gherza250 4Foum El-Gherza125 5 /0

11 Techniques de mesures: Sept paramètres ont été suivis pour évaluer l'effet de la vase sur l'état trophique de l'eau: A- La température ambiante a été mesurée par un thermomètre à mercure. Celle de l'eau, est prise à laide d'un thermocouple de l'appareil HANNA instruments (modèle HI 9023). B- Les mesures de l'évaporation ont été réalisées à l'aide d'un papier millimétré. C- Le dosage des orthophosphates a été effectué par la méthode spectrométrique. D- La détermination de la teneur en oxygène dissous grâce à un oxymètre. E- Les mesures du pH sont déterminées à laide dun pH-mètre du type HANNA instruments (modèle HI 9023). F- La turbidité mesurée grâce un turbidimètre à faisceau lumineux. G- Le dénombrement des algues a été effectué selon la méthode dUtermôhl (1958). Les résultats du comptage sont ensuite transformés en biovolume (nombre de cellules par litre) à laide des formules empiriques.

12 Résultats expérimentaux et discussion

13 Figure 1 : Variation de la température en fonction du temps dans les cinq bacs 1- La Température:

14 2- Le Potentiel Hydrogène (pH): Figure 2 : Variation du pH en fonction du temps dans les cinq bacs

15 3- Lévaporation: Fig. 3 : Évolution de lévaporation en fonction du temps dans les bacs

16 4- La Turbidité: Fig. 4 : Évolution de la Turbidité en fonction du temps dans les cinq bacs

17 5- Le phosphore: Figure 5 : Variations de la concentration des phosphates en fonction du temps dans les cinq bacs.

18 Figure 6 : Variations de la concentration en oxygène dissous en fonction du temps dans les bacs. 6- LOxygène dissous

19 7- Résultats microbiologiques : Dans le premier prélèvement, aucune cellule de phytoplancton dans léchantillon deau nest observée dans les différents bacs. La répartition des algues nest pas uniforme dans les différents bacs. La présence ou labsence du phytoplancton est liée au premier degré à la richesse du milieu en éléments nutritifs, ce qui permet labondance dun type par rapport à lautre. La totalité des cellules observées sont des diatomées et des cyanophycées.

20 CONCLUSION A lissue de cette modeste étude sur leffet de la présence de la vase sur lenvasement des barrages et à la lumière des résultats expérimentaux obtenus, nous pouvons dire que : - Les sédiments servent surtout de véhicule au nutriments qui causent le développement des espèces vivantes, qui à leurs tours vont provoquer une élévation du taux des phosphates, une augmentation de la turbidité et de l'évaporation. - La température est un facteur très important, car l'apparition des algues n'a été observée qu'à une température de 21°C, qui n'explique pas l'absence de l'eutrophisation au dessous de cette température, mais son évolution s'abaisse avec la diminution de la température. -

21 - Le pH du milieu reste toujours basique et ne dépasse pas Les teneurs en oxygène dissous varient en fonction de la production primaire, la température et le renouvèlement de leau, elles varient entre 10.5 mg/l au maximum et 1mg/l au minimum. - Le nombre des algues observé montre le rôle de la vase renfermant les nutriments dans le développement des diatomées et des cyanobactéries.

22 - Une concentration élevée en phosphore dans les dépôts de vase augmente les taux de développement des végétaux, ce qui démontre que l'état trophique des plans d'eau dépend d'une grande partie du phosphore engendré dans les sédiments. Cependant, La répartition de la faune et la flore aquatique varie dun site a lautre selon la qualité des composants du tapis sédimentaire, ainsi que de sa quantité; - La minéralisation des algues mortes sédimentées, provoque un relargage intense du phosphore qui donne à l'eau un caractère eutrophe; - En plus du phosphore, d'autres facteurs peuvent aussi limiter l'eutrophisation des eaux, tel que la turbidité qui rompt le déroulement de la photosynthèse, ainsi une inhibition de la prolifération algale.

23 Le phosphore joue un rôle important dans le développement des algues et dans la multiplication des bactéries. Il est considéré comme un facteur limitant de premier ordre sur lequel on peut agir efficacement dans le cadre de lutte contre leutrophisation.

24 Ainsi pour compléter ces résultats dans l'avenir proche, il serait souhaitable de mener d'autre études, sur des durées plus longues et sur des volumes plus importants, et en prenant en considération les paramètres suivants: Utiliser des eaux de barrages qui ne sont pas moins chargées en éléments nutritifs que les sédiments; Faire des expériences sur des profondeurs plus élevées, afin de mieux constater le phénomène de désoxygénation et la stratification thermique ainsi que leurs répercussions sur la qualité de l'eau; Effectuer des analyses biologiques tels que, la lecture des algues et leur dénombrement, qui sont un facteur de contrôle très efficace, ainsi que le dosage de la chlorophylle a;

25 Merci de votre attention

26 Oasis de Tiout (une des plus belle oasis de lAlgérie Sud Ouest algérien –Naama) Photos REMINI B


Télécharger ppt "Effets de lEnvasement sur la qualité des eaux de barrages : étude expérimentale Par Djillali BENSAFIA* et Boualem REMINI** Département des Sciences de."

Présentations similaires


Annonces Google