La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Michaud Clara 3e13e1 Société Hippique Nationale du Centre Sportif dEquitation Militaire.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Michaud Clara 3e13e1 Société Hippique Nationale du Centre Sportif dEquitation Militaire."— Transcription de la présentation:

1 Michaud Clara 3e13e1 Société Hippique Nationale du Centre Sportif dEquitation Militaire

2 Sommaire Présentation de lentreprise Fonctionnement de lentreprise Thème détude choisi Compte-rendu hebdomadaire Description des tâches accomplies Conclusion

3 Sommaire Présentation de lentreprise La Société Hippique Nationale (SHN) a été crée en 1946 et a une activité commerciale dans le service tertiaire et primaire. Il se situe au sein du Centre Sportif dEquitation Militaire (CSEM) de Fontainebleau et comprend des bureaux, un clubhouse, des écuries, deux selleries et un grenier à foin et paille. La SHN comporte 3 métiers : moniteur, cavalier et soigneur. Les 15 employés sont militaires et recrutés par le CSEM. Ils ont des horaires fixes : 7h30-12h et 14h-17h pour le personnel des écuries et 17h-19h ou 20h pour les moniteurs, le dimanche est un jour de repos, et ils ont 55 jours de vacances par an. Une grande partie des chevaux appartiennent à la SHN et 11 propriétaires y mettent leurs chevaux en pension, dont 6 civils. Le CSEM se situe Allée de Maintenon, derrière le château de Fontainebleau.

4 Fonctionnement de lentreprise Sommaire Président Lieutenant Colonel Giraud Directeur technique chef de peloton adjudant Cheransac Responsable administrative monitrice Mme Leroy Moniteur adjudant Picard Moniteur sergent-chef Quach Responsable équipe compétition Maréchal des logis Samson Chef décurie Brigadier-chef Buisson Adjoint chef décurie Brigadier-chef Pousse Responsable formation apprentis Brigadier Michel

5 Thème détude au choix, description dun activité : le débourrage dun cheval SommaireAnnexe débourragedébourrage Le débourrage dun jeune cheval :débourrage licol éthologique manègelicol éthologique manège. Le Centre Sportif dEquitation Militaire (CSEM) possède un peloton jeunes chevaux où tous les ans 80 jeunes chevaux sont achetés et débourrés, les meilleurs seront gardés au CSEM, les autres seront dispersés au sein des autres sections équestres. Il existe différentes méthodes de débourrage, celles utilisée au CSEM est la méthode Blondeau, elle a été inventée par Nicolas Blondeau qui est le fondateur dun école déquitation éthologique reconnue par la Fédération Française dEquitation. Le matériel utilisé pour débourrer un poulain est très rudimentaire, il se compose pour le cheval dun licol éthologique, dune longe attachée au licol et pour le dresseur dune baguette ainsi que divers accessoires pour effrayer le cheval (plots, bâche…). Le débourrage doit de préférence être pratiqué dans un espace clos et assez restreint pour que le cheval sintéresse uniquement au dresseur par exemple : un manège.licol éthologiquemanège Il se déroule en cinq étapes : 1 ère étape : On laisse le cheval en liberté pendant 5 ou 10 minutes dans le manège pour quil découvre son environnement, il peut alors se rouler par terre et se défouler avant le travail.

6 Sommaire Thème détude choisi (suite) Annexe 2 ème étape - la désensibilisation: pour habituer le cheval a être pansé, le dresseur caresse le cheval partout de la tête à la queue plusieurs fois on commence généralement par le coté gauche, car on aborde un cheval par le coté gauche. 3 ème étape - les stimulis: on fait du bruit ou des gestes brusques autour du cheval (applaudissements, baguette qui bouge, sac plastique) le cheval a alors peur et le dresseur peut ainsi rentrer en conflit avec le poulain et gagner la notion de dominant-dominé. Le cheval apprend que le cavalier le domine et doit le respecter. 4 ème étape - la traction: le dresseur apprend au cheval le mouvement en avant. Avec une baguette, il touche lépaule avant du poulain et pratique une tension sur la longe jusquà ce que le cheval avance et on recommence lexercice pour quil comprenne bien. 5 ème étape : Une fois que toutes les étapes sont bien assimilées, on peut commencer à lui mettre le filet, la selle et sil accepte on peut le monter. A partir de ce moment, on lui apprend les différentes allures, les différentes figures de dressage, à sauter, à monter dans un van, toutes les tâches quil accomplira dans sa vie. A chaque étape, le dresseur doit absolument récompenser le cheval, cela lencourage à recommencer. Le but recherché nest pas de faire peur au poulain et quil prenne peur et tourne en rond au galop dans le manège, mais de lui faire comprendre que lhomme le domine et ne veut pas lui faire de mal. Si le cheval ne réussit pas un exercice, le dresseur doit recommencer jusquà ce que le poulain comprenne il peut donc y passer une journée entière.

7 Compte-rendu hebdomadaire Sommaire Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Matin (8h-12h) mise des poneys au pré paillagepaillage, fourragepaillage, fourrage des boxfourragepaillagefourrage visite chez le vétérinaire du CSEM pour une jument qui a une tendinite paillage, fourrage des box de la SHN mise des poneys au pré paillage, fourrage des box de la SHN mise des poneys au pré paillage, fourrage des box préparation du rapport de stage distribution des granulés à tous les chevaux paillage, fourrage des box de la SHN apéritif pour la fin du stage Midi (12h-14h) Après-midi (14h-17h) soins sur deux chevaux Gloire et Héroïne (pommade, douche) visite détaillée de tout le CSEM avec le major Benoit visite de la forge et du musée du fer, ferrage dun cheval visite du bureau du chef de corps et des greniers à paille et foin granulés granulés distribution de granulés à tous les chevaux granulés mise des poneys au box sellerie centrale magasin sellerie centrale magasin visite de la sellerie centrale et du magasin sellerie centralemagasin initiation avec ladjudant Pousse et Snoopy démonstration dun débourrage dun jeune cheval

8 Description des tâches accomplies Sommaire Tous les matins, je devais en compagnie des autres stagiaires et dune apprentie, faire les box cest-à-dire remettre de la paille dans le box des chevaux et les nourrir avec une ration de foin, deux pour les chevaux de propriétaires (à lintérieur et à lextérieur du box). Cela nous prenait toute la matinée, mais parfois nous nous interrompions pour emmener les poneys au pré ou pour emmener un cheval chez le vétérinaire du CSEM comme je lai fait lundi. De midi à 14 heures je sortais du CSEM et allais manger en ville, à Fontainebleau. Comme une grande partie du travail à la SHN se faisait le matin, tous les après-midis nous faisions quelque chose de différent. carrières marcheur carrières marcheur Lundi après-midi, nous avons visité entièrement le Centre Sportif : la forge, le service vétérinaire, la cour carrée, les manèges et carrières, le peloton jeunes chevaux, musée du fer, sellerie centrale, le marcheur, la manutention etc.carrièresmarcheur Mardi après-midi, nous avons visité en détail le musée du fer et nous avons assistés à la ferrure dun cheval, puis nous sommes allés voir le chef se corps afin quil nous montre les grenier à fion et paille du CSEM. Enfin nous avons nourrit les chevaux au granulés. Jeudi après-midi, nous sommes allés visité la sellerie centrale et le magasin, nous avons vus une démonstration de confection de licol et de réparation de selle. Puis en compagnie de ladjudant Pousse nous avons été initiés à lattelage et enfin nous avons assisté à un débourrage.

9 Conclusion Sommaire Bilan du stage : Ce stage a été positif et profitable car il ma beaucoup apporté au niveau des connaissances équestres et des renseignements sur le monde du travail. Je nais pas été insatisfaite de mon stage mais je réalise que soccuper dun cheval à plein temps est un travail difficile et de longe haleine. Ce stage a pratiquement confirmer mon projet personnel étant de me diriger vers un métier touchant au monde équestre, mais je ne pense pas que jentrerais dans larmée pour cela. Comparaison : Je pensais que travailler dans un centre équestre ou en loccurrence à la Société Hippique Nationale du CSEM, était fatiguant mais je nimaginais pas à quel point, en effet il faut tous les jours être là car le cheval étant un animal il ne fait pas de pause le week-end, soccuper de son box, le nourrir, le sortir et tout cela à faire pour tous les chevaux mais cela procure beaucoup de joie à tous ceux qui pratiquent ce métier car il le font par passion. Conseils : Le futur stagiaire devra être endurant, patient, méticuleux et avoir le goût de leffort. Devra être à lécoute des animaux et des personnes et enfin être passionné car cest cela qui fait la beauté du métier.

10 Annexe Retour au thèmeRetour suite du thème Sommaire Photos prises quand le cheval est en liberté dans le manège (voir étape1). uktl

11 Lexique Débourrage : fait de dresser un cheval pour lui apprendre à être monté par un cavalier. Paillage : remettre de la paille propre dans le box dun cheval. Fourrage : donner de la nourriture (foin) au cheval. Granulés : mélange de céréales concassées (orge, maïs, avoine, son). Magasin : grande pièce où lon trouve tout ce quil faut pour un cheval (filet, selle, couverture, protections, tapis, brosses) Sellerie centrale : endroit où des selliers réparent des selles et fabriquent des licols, protections, filets… Licol éthologique : harnachement à mettre sur la tête du cheval, constitué de cordes fines qui permet de transmettre des pressions que lon fait exercer par le biais de la longe (corde). Manège : lieu couvert recouvert de sable, où lon exerce les chevaux pour les dresser et où lon donne des cours déquitation. Carrière : lieu ouvert entourés de barrières et recouvert de sable, où lon exerce les chevaux et où lon donne des cours déquitation. Marcheur : manège rond où on place les chevaux dans des « espaces » séparés qui tournent grâce à un moteur pour quils se dépensent en marchant.


Télécharger ppt "Michaud Clara 3e13e1 Société Hippique Nationale du Centre Sportif dEquitation Militaire."

Présentations similaires


Annonces Google