La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

02-10-2008 Solving Efeso © 2008 Journée de lancement ACCOMPAGNEMENT DES TERRITOIRES VERS DES PLANS CLIMAT TERRITORIAUX 2 octobre 2008 Pourquoi les territoires.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "02-10-2008 Solving Efeso © 2008 Journée de lancement ACCOMPAGNEMENT DES TERRITOIRES VERS DES PLANS CLIMAT TERRITORIAUX 2 octobre 2008 Pourquoi les territoires."— Transcription de la présentation:

1 Solving Efeso © 2008 Journée de lancement ACCOMPAGNEMENT DES TERRITOIRES VERS DES PLANS CLIMAT TERRITORIAUX 2 octobre 2008 Pourquoi les territoires sengagent dans la démarche de lutte contre les changements climatiques Pierre RADANNE

2 - 2 -Journée de lancement Solving Efeso - Futur Facteur 4 © 2008 Plan de lintervention 1.Lemboîtement des compétences Les niveaux planétaires, européen, national, régional et local. 2.Les secteurs dintervention 3.Les comportements des citoyens De la sensibilisation, à langoisse puis à laction 4.Léconomie du changement climatique 5.Le processus dun Plan Climat Energie Territorial 6.Le PCET dans la planification territoriale

3 - 3 -Journée de lancement Solving Efeso - Futur Facteur 4 © 2008 Evolution de la concentration CO2 au cours des temps géologiques Ecarts de température en °C Concentration de CO 2 en ppmv

4 - 4 -Journée de lancement Solving Efeso - Futur Facteur 4 © 2008

5 - 5 -Journée de lancement Solving Efeso - Futur Facteur 4 © 2008 La 1 ère question politique totale Une question planétaire à solidarité obligatoire Il y a déjà des questions planétaires, mais sans dépendance des pays entre eux –La faim dans le monde, léradication de maladies, lalphabétisation, la maîtrise de la démographie… Cette fois-ci, les émissions de gaz à effet de serre dun pays ont des impacts aussi sur tous les autres Une participation personnelle à travers chacun de nos comportements individuels Le rôle central des collectivités locales Elles décident des investissements ayant la plus longue durée de vie : –Les bâtiments, les infrastructures de transport, les réseaux Elles répartissent les activités sur le territoire Elles ont le contact direct avec le citoyen

6 - 6 -Journée de lancement Solving Efeso - Futur Facteur 4 © 2008 Action politique à tous les étages Planète Europe National Local 6 Plan territorial Infrastructures de transport Relation avec le citoyen Construction Plan national Répartition territoriale Politique énergétique Fiscalité Régulation européenne Burden sharing Émission Trading System Directives Recherche Règles de droit Négociation internationale Quotas Mécanismes de Kyoto Règles

7 - 7 -Journée de lancement Solving Efeso - Futur Facteur 4 © 2008 Lemboîtement des responsabilités Le niveau mondial Le suivi de lévolution du climat, la modélisation de son évolution, La répartition des obligations de réduction, Le droit inscrit dans les traités, les mécanismes financiers. LUnion Européenne La répartition des engagements entre Etats-membres, Le système européen déchange des quotas, La normalisation, Des directives sectorielles de mise en œuvre (bâtiments, renouvelables, déchets…). La Plan climat national La politique énergétique, Le droit et les réglementations, La fiscalité, Linvestissement public, Léducation.

8 - 8 -Journée de lancement Solving Efeso - Futur Facteur 4 © 2008 La Région et le département Le logement social, Les transports interurbains, Laménagement du territoire, La consolidation des plans climats locaux, Le soutien des filières renouvelables et de maîtrise de lénergie. Les collectivités territoriales Les bâtiments publics, La construction neuve, Ladaptation au changement climatique, La gestion des ressources en eau, Les transports urbains, Lurbanisme, La gestion des déchets, Lanimation des acteurs économiques, La relation au citoyen. Lemboîtement des responsabilités

9 - 9 -Journée de lancement Solving Efeso - Futur Facteur 4 © 2008 Labsence de cadre juridique Le Plan Climat National propose la mise en place de plans locaux sans fixer de cadres, Les textes juridiques instituant les documents durbanisme sont antérieurs à la prise en compte du climat, Il ny a pas de cadre méthodologique stabilisé, mais des méthodes sont proposées : Le bilan carbone instauré par lAdeme notamment, Des méthodes dinventaire ont été définies dans le cadre de lONU. Il ny a pas de répartition des rôles clairement établie entre collectivités territoriales, Le Grenelle de lEnvironnement prévoit lobligation de plans climat territoriaux dans toutes les agglos de plus de hab. dici 2012.

10 - 10 -Journée de lancement Solving Efeso - Futur Facteur 4 © 2008 Létat de lopinion devant la menace climatique Lavancée de lopinion, un préalable à un changement effectif Une grande partie de lopinion sait quil y a un problème Sensibilisée par les catastrophes, Net changement depuis la canicule de 2003, La redondance des messages des médias. Près de la moitié des émissions de gaz à effet de serre découle de décisions prises dans la sphère familiale Essentiellement à travers le chauffage, les choix alimentaires et le transport individuel. Mais importante confusion quant aux causes et quant aux effets Réchauffement, dérèglement du climat, trou dans la couche dozone, pollution atmosphérique… Difficulté de mesure des impacts. Cette prise de conscience débouche sur une angoisse Avec une perception évidemment variable, Progressivement, des populations les plus vulnérables.

11 - 11 -Journée de lancement Solving Efeso © 2008 Émissions de CO 2 dun ménage français moyen 17 tonnes / an ou 4,6 teqC / an Source : ADEME.

12 - 12 -Journée de lancement Solving Efeso - Futur Facteur 4 © 2008 Ces émissions dans notre vie quotidienne 1 tonne équivalent carbone, cest soit : –1 an de chauffage au gaz pour un 3 pièces, –840 kg de viande de bœuf, –310 kg de mangues transportées depuis lAfrique du Sud, –1,8 tonnes de papier, – km en Twingo en Ville, –8.500 km en 4x4 en Ville, –1 aller-retour Paris – New York en avion, –160 aller-retour Paris-Londres en train, –20 aller-retour Paris-Londres en avion. Il va nous falloir apprendre à visualiser la portée de nos actes quotidiens.

13 - 13 -Journée de lancement Solving Efeso - Futur Facteur 4 © 2008 Quelle implication de la population ? 5 enjeux clés : Aider à transformer les comportements personnels Essentiellement à travers le chauffage, les choix alimentaires et le transport individuel. La question du changement climatique est encore peu appropriée par les acteurs économiques et sociaux Il faut donc aider à leur appropriation de cette question en les impliquant. Les politiques ne réussissent que si elles bénéficient dune réelle acceptation sociale La principale réponse à apporter au changement climatique est de lordre de léducation et de la culture Développer la formation continue des adultes, Assurer le soutien sanitaire et sociale des populations les plus vulnérables Il faut répondre au changement climatique par une innovation démocratique.

14 - 14 -Journée de lancement Solving Efeso - Futur Facteur 4 © 2008 Les formes de limaginaire régressif au plan personnel Le sentiment diffus de perte de maîtrise de sa vie alors que tout saccélère Lavenir sera pire que le présent Puisquil ny a plus dexpansion possible, ce qui compte cest la défense de ses intérêts La montée des replis identitaires, chacun dans son groupe (national, social, économique ou culturel). La banalisation morale de la fragmentation du corps social La montée dimages dun avenir conflictuel dans laudiovisuel. La crainte que la démocratie ne puisse pas prendre en charge ces enjeux Une production médiatique qui amplifie, Dun avenir obscur à lobscurantisme.

15 - 15 -Journée de lancement Solving Efeso - Futur Facteur 4 © 2008 Ce qui ne marche pas Vouloir sensibiliser en agitant la perspective de catastrophe Cela accroît langoisse, Provoque des tensions sociales graves, Et non une prise en charge rapide par la communauté humaine. Cela génère des comportements de fuite Le déni –En sengouffrant dans des désaccords scientifiques ou issus dintérêts divergents pour évacuer le sujet Lamnésie volontaire –On range le sujet dans un coin reculé de sa tête et… le quotidien reprend. Le repli sur soi, voire… la flambe –Dans ce cas là, profitons de la vie tout de suite.

16 - 16 -Journée de lancement Solving Efeso – Futur Facteur 4 © 2008 La perception des enjeux du réchauffement climatique Les 3 étapes du schéma vertueux Phase 1 : action immédiate Phase 2 : action intermédiaire Phase 3 : action finale Influence sociale : Autorité Influence sociale : Innovation Influence sociale : Conformisme Projets fédérateurs et emblématiques : villes nouvelles ou quartiers écologiques, charte de développement durable Souhait : effet dentraînement par le « conflit » Action par la communication Introduction de la réglementation des comportements : récompense et répression Personnalités emblématiques Groupes de référence, minorités actives et dissonance cognitive Phase technique Modification de toute la législation Début de la consonance cognitive Phase politique Positionnement de toute la société sur les problématiques en jeu Sentiment de satisfaction et fin de limpunité Action de lÉtat sur les industriels et les distributeurs Souhait : effet dimpulsion invisible pour la collectivité Action sur les messages Action sur les citoyens Souhait : effet global Action sur les objectifs

17 - 17 -Journée de lancement Solving Efeso - Futur Facteur 4 © 2008 Les étapes de la sortie de langoisse 1.Constater une prise en charge sérieuse par les principaux acteurs Les responsables publics, Les entreprises y compris à travers la publicité, Le secteur éducatif et les médias. Alors que lon perçoit des intérêts et des discours divergents. 2.Bénéficier dun réel effort dexplication Comprendre le processus, En identifier le rythme, 3.Evaluer surtout quantitativement ses propres sources démission dans la vie quotidienne Le logement (chauffage, eau chaude,…), Lalimentation, Les consommations quotidiennes, Les transports 4.Identifier les réponses possibles Techniques, Organisationnelles, Comportementales Cela permet de dégager la vision dun nouvel équilibre entre sa recherche personnelle de plaisir et les conditions de la stabilité du climat

18 - 18 -Journée de lancement Solving Efeso - Futur Facteur 4 © 2008 Avec « une mise en scène de la responsabilité du politique » 1.Apporter la preuve par des réalisations exemplaires Un rôle majeur des collectivités locales, Qualité de construction neuve, transports, énergies renouvelables… 2.Visualiser la réponse à leffet de serre à travers un calendrier Distinguer les possibilités daction dans le temps, Identifier les actions ayant un bénéfice économique immédiat, Et favorables à lemploi. 3.Avoir des garanties déquité dans le passage à laction Un engagement simultané de tous : –Les collectivités publiques, –Les entreprises, –Les citoyens. Avec un souci déquité sociale. « Je fais, si tu fais, si nous faisons tous ». Cela ouvre la perspective dune réponse de la société avec succès

19 - 19 -Journée de lancement Solving Efeso - Futur Facteur 4 © 2008 La relation économie – écologie - social 2 configurations : Court terme Long terme 1 - Les ressources sont bon marché Ex entre 86 et 2000, Le portefeuille est à laise, Mais on est schizophrène : Nos intérêts économiques : la consommation, sans guère compter. Nos intérêts écologiques : protéger lenvironnement 2 – Les ressources sont chères Pendant les chocs pétroliers et maintenant, Le portefeuille souffre, Une grande difficulté sociale Mais on est réunifié : Nos intérêts économiques : économiser lénergie et les matières premières, Nos intérêts écologiques : épargner les ressources épuisables et protéger lenvironnement. EconomieEcologie EconomieEcologie

20 - 20 -Journée de lancement Solving Efeso - Futur Facteur 4 © 2008 La première révolution industrielle Travail Capital et technologie Energie La révolution industrielle du début du XIXème siècle La réduction demplois dans le travail manuel est compensée par les emplois créés du fait de la croissance économique

21 - 21 -Journée de lancement Solving Efeso - Futur Facteur 4 © 2008 Une nouvelle mutation Energie et Ressources rares Capital et technologie Travail La nouvelle révolution industrielle de la confrontation aux limites La réduction de la consommation dénergie rend nécessaire : une nouvelle mobilisation de technologies, du travail pour en optimiser lutilisation y compris par le biais des comportements individuels

22 - 22 -Journée de lancement Solving Efeso - Futur Facteur 4 © 2008 La question centrale des XIX ème et XX ème siècle La science et la technique peuvent-elles améliorer nos vies ? La réponse a été positive Mais pour un cinquième de lhumanité. Ce qui se ferme La consommation croissante de ressources rares et dénergies épuisables et de matières premières Lémissions polluantes et des gaz à effet de serre La dégradation de la biodiversité Et la croissance démographique humaine sachèvera vers 2060

23 - 23 -Journée de lancement Solving Efeso - Futur Facteur 4 © 2008 La question centrale du XXI ème siècle Li ntérêt général, le retour. Les enjeux : Nous serons nombreux, Tous voudront bien vivre, Les ressources sont limitées et parfois en net déclin, La charge sur lenvironnement de la planète est déjà trop lourde. La valeur de ce siècle, au sens moral et au sens économique sera : Loptimisation de le lutilisation des ressources Tirer le meilleur de chaque ressource : énergies, matières premières, produits agricoles Ce qui souvre Un Pilotage fin des usages et léconomie des ressources, Un Recyclage des matières, Une Optimisation des transports pour réduire les flux, Et donc une relocalisation partielle de léconomie. Cest là une nouvelle définition du progrès, Cest la condition de la cohésion sociale et de la paix. On entre donc dans un mouvement profond et durable de rerégulation.

24 - 24 -Journée de lancement Solving Efeso © 2008 Les instruments de la politique de maîtrise de lénergie Industrie lourde Petites entreprises, Tertiaire TransportsHabitat Chauffage ElectroménagerRenouvelables RéglementationNormes Vitesse Normes Neuf FiscalitéCarburantsStructure tarifaire Déductions fiscales SubventionsRecherche Innovation Méthodes Diffusion RéhabilitationSubventions tarifs dachat Investissement public Tertiaire PublicInfra- structures Logement social Recherche Quotas Certificats Directive EUCertificats blancs InformationFormationCompor- tement EtiquetageEncouragement

25 - 25 -Journée de lancement Solving Efeso - Futur Facteur 4 © 2008 Le rôle central des intercommunalités Entre moi et le monde Elles décident des investissements ayant la plus longue durée de vie : –Les bâtiments, –Les infrastructures de transport, –Les réseaux Elles répartissent les activités sur le territoire, Le facteur 1000 Pour quune politique de ce type soit appropriée, il faut quau moins un millième de la population soit impliquée ou demandeuse. La bonne échelle Les agglomérations, Les pays ou les départements pour les zones rurales, La Région pour un bouclage global notamment concernant les transports. Cest une des décisions majeures attendues du Grenelle de lEnvironnement. A intégrer dans les programmes municipaux

26 - 26 -Journée de lancement Solving Efeso - Futur Facteur 4 © 2008 Avec une mobilisation de lensemble des acteurs du territoire Les différentes catégories dacteurs se mobilisent : la Collectivité (Région, agglo, communes membres), les Conseils de quartier, La CCI et les entreprises, les partenaires sociaux et les associations, Les relais dopinion, des citoyens sur la base du volontariat. Impliquer directement environ 500 personnes. Avec une question simple : Que peut faire le territoire pour réussir, pour sa part, à stabiliser le climat ? Cest-à-dire à diviser par 4 les émissions de gaz à effet de serre sur son territoire lhorizon 2050 ? Appliquer les objectifs européens pour 2020, les 3 x 20.

27 - 27 -Journée de lancement Solving Efeso - Futur Facteur 4 © 2008 Préparer un Plan Climat territorial Linformation Engager des débats, expositions, animations, Elaboration participative dun Livre Blanc Proposer des actions qui bénéficient dune réelle acceptation sociale ; Etudier donc attentivement le contenu du Livre Blanc. 9 mois Mobiliser les services de la collectivité Réaliser un Bilan Carbone de ladministration et du territoire, Pour réduire les émissions de gaz à effet de serre dans les diverses politiques. Elaborer un Plan Climat Qui prenne en compte les engagements du Protocole de Kyoto et suivants, Qui sapplique à tous les domaines de compétence directs, Qui sera relayé par toutes les structures liées, Un plan qui pourra sinsérer au niveau national et régional. 9 mois Le Plan Climat soumis au vote

28 - 28 -Journée de lancement Solving Efeso - Futur Facteur 4 © 2008 La planification territoriale et le développement durable Les agendas 21 Transversalité entre les politiques, Incluent de plus en plus une partie Plan Climat Territorial. Mais un lien difficile à établir avec les autres documents de planification territoriales La multiplication récente des instruments : PADD, PLU, PDU, SCOT… avec des échéances différentes et souvent sans mise en cohérence. Cette mise en cohérence ne peut se faire que dune façon empirique au fil du temps. Le Club Climat : Les institutions, les secteurs économiques, les acteurs financiers. LEtat, la Région, les autres institutions publiques, la CCI, les grandes entreprises, les réseaux dénergie et de transport, les acteurs financiers se rassemblent dans un Club Climat

29 - 29 -Journée de lancement Solving Efeso - Futur Facteur 4 © 2008 Les délais de réponse temporelle De lordre de lannée Les comportements seulement. A 5 ans Le renouvellement déquipements ménagers, Des actions de maîtrise de lénergie, Des investissements dans les énergies renouvelables, Des investissements doptimisation dans lindustrie. A 10 ans La conception de nouveaux véhicules, La réhabilitation thermique des bâtiments, Des changements de procédés industriels, Des investissements lourds de production dénergie –(gisement, centrale électrique, raffinerie), A une génération Lancement de filière technique complète, Les infrastructures lourdes de transport.

30 - 30 -Journée de lancement Solving Efeso - Futur Facteur 4 © 2008 Les institutions et les acteurs économiques qui se mobilisent Il est partie prenante de la préparation du Plan Climat Donne son avis et participe à la définition dactions concrètes et partagées de lutte contre le changement climatique Discute des conditions de mise en œuvre des actions qui seront proposées Prend des engagements dans le cadre des activités des membres et les rend publics Une logique dengagement, de construction de partenariats et de projets en commun qui conditionne la réussite du Plan Climat

31 - 31 -Journée de lancement Solving Efeso - Futur Facteur 4 © 2008 Renforcer les pouvoirs des collectivités locales Renforcer la décentralisation Passer de la défiance à la créativité et à la confiance ; Avec une structure claire demboîtement des planifications territoriales. Dépasser leurs compétences propres directes vers une animation des acteurs du territoire Lancer des réalisations exemplaires ; Contribuer à une reprise en formation continue de toute la société ; Sapproprier les nouveaux instruments financiers. Instaurer un droit dinnovation Anticiper le renforcement des normes par des expérimentations locales. Le retour du local

32 - 32 -Journée de lancement Solving Efeso - Futur Facteur 4 © 2008 Nourrir un imaginaire du long terme Un progrès démocratique considérable. Trouver un équilibre entre sa recherche personnelle de plaisir et le maintien de ses impacts dans un volume admissible. Savoir projeter sa vie et celle de ses enfants dans ce siècle. Sengager dans une société relationnelle. Faire converger les aspirations aux modes de vie entre le nord et le sud.


Télécharger ppt "02-10-2008 Solving Efeso © 2008 Journée de lancement ACCOMPAGNEMENT DES TERRITOIRES VERS DES PLANS CLIMAT TERRITORIAUX 2 octobre 2008 Pourquoi les territoires."

Présentations similaires


Annonces Google