La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Linsertion professionnelle des jeunes chercheurs en SHS entre la France et lAllemagne : Bilan, témoignages et perspectives damélioration Enquête menée.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Linsertion professionnelle des jeunes chercheurs en SHS entre la France et lAllemagne : Bilan, témoignages et perspectives damélioration Enquête menée."— Transcription de la présentation:

1 Linsertion professionnelle des jeunes chercheurs en SHS entre la France et lAllemagne : Bilan, témoignages et perspectives damélioration Enquête menée en 2009 par lassociation franco-allemande GIRAF-IFFD Séminaire CIERA mars Alice Volkwein

2 ENQUETE GIRAF 2009 INSERPRO 1. GIRAF RÉSEAU FRANCO-ALLEMAND DE JEUNES CHERCHEURS GIRAF RÉSEAU FRANCO-ALLEMAND DE JEUNES CHERCHEURS 1. PRÉSENTATION DE LENQUÊTE 2009 SUR LINSERTION PROFESSIONNELLE PRÉSENTATION DE LENQUÊTE 2009 SUR LINSERTION PROFESSIONNELLE 1. BILAN & TÉMOIGNAGES BILAN & TÉMOIGNAGES 1. PERSPECTIVES DAMÉLIORATION PERSPECTIVES DAMÉLIORATION Séminaire CIERA mars

3 1. LASSOCIATION GIRAF QUI SOMMES-NOUS? NOS OBJECTIFS NOS ACTIVITÉS NOS PARTENAIRES Séminaire CIERA mars

4 QUI SOMMES-NOUS? Séminaire CIERA mars Née dune rencontre de jeunes chercheurs en 2002, GIRAF-IFFD est une association franco-allemande pluridisciplinaire, dont les membres sont issus de toutes les branches des sciences humaines et sociales. Nos langues de travail sont lallemand et le français.

5 Localisation des GIRAFons Séminaire CIERA mars

6 NOS OBJECTIFS Séminaire CIERA mars Mettre en place un réseau d'informations (bourses, postes, rencontres, colloques, parutions...) ; Contribuer à favoriser les échanges scientifiques entre les jeunes chercheurs ; Créer et entretenir un vrai dialogue avec les différentes institutions françaises et allemandes.

7 NOS ACTIVITÉS Séminaire CIERA mars SITE INTERNET : Informations sur les membres et sur lassociation ; « Veille scientifique croisée » dans le domaine des SHS entre la France et lAllemagne (recensions croisées etc.). ATELIERS FRANCO-ALLEMANDS INTERDISCIPLINAIRES : Rencontres scientifiques interdisciplinaires bi-annuelles ; Publication des actes de colloque. ENQUÊTES et INFORMATION sur différents thèmes au cœur des préoccupation des jeunes chercheurs en SHS entre la France et lAllemagne (cotutelle, "inserpro") ;

8 NOS ACTIVITÉS (suite) Séminaire CIERA mars DES RENCONTRES MENSUELLES pour discuter de nos projets et pour le plaisir de léchange! REPRÉSENTATION lors de diverses manifestations françaises et allemandes sur la recherche. Prochainement: diffusion dune NEWSLETTER.

9 PARTENAIRES DE GIRAF Partenaires institutionnels : Les universités Paris 3 et Paris IV, la Freie Universität (FU) et la Technische Universität (TU) de Berlin, le Centre Marc Bloch mais aussi Paris 8, lAssociation Bernard Grégory (ABG), les Goethe Institute (Bordeaux, Paris) et la Maison Heinrich Heine. Partenaires financiers: lUniversité franco- allemande, lOFAJ, le DAAD, le CIERA mais aussi le DHI et le DFI. Séminaire CIERA mars

10 2. PRÉSENTATION DE LENQUÊTE GIRAF 2009 « INSERPRO » ORIGINE DU PROJET PRÉSENTATION DE LENQUÊTE PROFIL DES RÉPONDANTS Séminaire CIERA mars

11 ORIGINE DU PROJET Un constat Linsertion professionnelle des jeunes chercheurs en SHS pose, en France comme en Allemagne, question. Un objectif Établir une description objective des conditions de cette insertion professionnelle et contribuer, grâce à une comparaison franco-allemande, à une réflexion productive sur son amélioration. Un partenaire Docteurs&Co, magazine de lAssociation Bernard Grégory (publication dans le HS de 11/2009). 11 Séminaire CIERA mars 2010

12 PRÉSENTATION (1) Une enquête binationale et bilingue… Le questionnaire comme la synthèse denquête ont été rédigés dans les deux langues pour permettre une diffusion équitable de lenquête et des résultats dans les deux pays. …réalisée par une équipe de girafons Corina Golgotiu, Sidonie Kellerer, Alexander Pleschka, Florence Rougerie, Elisabeth Schmidt et Alice Volkwein. Séminaire CIERA mars

13 PRÉSENTATION (2) Questionnaire en ligne en février et mars 2009 Environ 50 questions réparties en 5 axes thématiques Thèse et projet professionnel Expérience professsionnelle Insertion professionnelle Mobilité et insertion professionnelle Aide à linsertion : bilan et perspectives 339 réponses : 250 en allemand 89 en français Évaluation quantitative et qualitative des réponses 13 Séminaire CIERA mars 2010

14 PROFIL DES RÉPONDANTS « Jeune chercheur »? Un profil large Répondants ont entre 23 et 53 ans mais 69% ont entre 25 et 35 ans Grande hétérogénéité des parcours Disproportion « France » / « Allemagne » Problème informatique sur lenquête fr Réseaux très actifs en All (H-Soz-Kult) Différence culturelle F/All Disproportion hommes / femmes (64%) Majorité (82%) sans enfants (F > All) Minorité en cotutelle (F : 25% > All : 4%) 14 Séminaire CIERA mars 2010

15 3. BILAN & TÉMOIGNAGES THÈSE ET PROJET PROFESSIONNEL EXPÉRIENCE PROFESSIONNELLE INSERTION PROFESSIONNELLE MOBILITÉ ET INSERTION PROFESSIONNELLE Séminaire CIERA mars

16 THÈSE ET PROJET PROFESSIONNEL Pourquoi faire une thèse? Pour 50% seulement, la thèse sinscrit dans un projet professionnel conçu au préalable Motivations principales citées en labsence de projet En général, la thèse est perçue comme une plus-value sur le marché du travail allemand mais pas sur le marché français 16 FRANCEALLEMAGNE Le plaisir, lépanouissement personnel et une motivation intellectuelle. Valorisation du CV : thèse vue comme facilitateur pour trouver un poste et obtenir une bonne rémunération y compris en dehors de luniversité. Séminaire CIERA mars 2010

17 THÈSE ET PROJET PROFESSIONNEL Une thèse, pour faire quoi? Dans les 2 pays, évolution (désillusion?) en cours de thèse 17 Projet professionnel en début de thèseFAll Université68 %46 % Privé 10 % Enseignement secondairedernier choix Université 50 % 36 % Centre de recherche hors université 27% Privé (activité de conseil) Séminaire CIERA mars 2010

18 Expérience professionnelle (EP) en thèse pourquoi? Expérience professionnelle en thèse quoi? 18 Raisons de lEPFAll Raisons financières (ressources insuffisantes) 51,6%79,4% (1 e raison) Professionnalisation dans son domaine de compétences 67,2% (1 e raison)68,6% AutresPour conforter son choix Pour élargir son domaine de compétences Type dEPFréquenceÉvaluation Supérieur, secondaire, collectivités terri (enseignement, recherche, administratif) Majoritaire dans les deux pays EP jugée utile (valorisation thèse) Tout le reste grande diversité du call- center aux assurances Ponctuelle à des fins alimentaires EP vue comme contre-productive EXPÉRIENCE PROFESSIONNELLE (1) Séminaire CIERA mars 2010

19 EXPÉRIENCE PROFESSIONNELLE (2) La thèse, une expérience professionnelle?... La majorité dit : OUI (F: 87,7 / All: 79,3%) Raisons : nombreuses qualités et compétences ainsi que savoir-faire requis pour mener à bien une thèse …reconnue hors université? Selon une majorité: NON mais grande différence F/All 19 Oui, la thèse est reconnu par …FAll luniversité74,7%83,1% lentourage31%53% le secteur privé17%40% la société en général4%22% Séminaire CIERA mars 2010

20 INSERTION PROFESSIONNELLE (INSERPRO) Linsertion, une étape abordée avec pessimisme......surtout en France...face à la faible probabilité davoir un emploi correspondant à leurs études et face à la difficulté dune éventuelle reconversion Linsertion des docteurs en SHS (thèse achevée depuis 2-3 ans) En moyenne 7 mois après la fin de la thèse Majoritairement des CDD : 57% en F / 61% en All Majoritairement dans luniversité, la recherche, le public 20 Inserpro vue avec FAll crainte 43%25% scepticisme 33%34% confiance 24%41% Séminaire CIERA mars 2010

21 INSERTION PROFESSIONNELLE (2) Différence selon genre : la précarité touche plus les femmes o moins souvent en CDI, surtout en F (7% vs. 25% hommes) o plus souvent au chômage, surtout en All (25% vs. 9% hommes) o revenus (beaucoup) plus faibles, surtout en F o « hauts revenus » (>2000 en F ; >3000 en All) plus rares Différence selon pays : moins de précarité en Allemagne o la précarité est moindre : 14% < 1000 (vs. 30% femmes en F) o les « hauts revenus » sont o plus élevés et plus fréquents o les possibilités de reconversion sont plus importantes 21 Revenu mensuelFAll 2000 à %23% Plus de 30000%12,5% Séminaire CIERA mars 2010

22 INSERTION PROFESSIONNELLE (3) Différences se retrouvent dans lévaluation de linsertion plus positive en All : plus négative chez les femmes, surtout en F. Motifs dinsatisfaction rémunération, type demploi, mobilité géographique forcée, évolution de carrière impossible, forte concurrence, mauvais climat de travail ; grande précarité des phases de transition, absence de passerelles entre le public et le privé. 22 Inserpro jugéeFAll plutôt réussie13,5%36,5% Séminaire CIERA mars 2010

23 INSERTION PROFESSIONNELLE (4) La thèse, un atout? OUI pour une majorité (70%) car elle atteste de compétences + est la condition sine qua non pour luniversité et la recherche (même si la spécialité importe peu) 77% se disent satisfaits davoir fait une thèse Néanmoins une majorité exprime des réserves eu égard à la distorsion entre leur vision personnelle et le regard extérieur au paradoxe vécu en tant que docteur : être surqualifié et pourtant critiqué pour son manque dexpérience professionnelle malaise et interrogation : la thèse, une menace symbolique pour certains employeurs? 23 Séminaire CIERA mars 2010

24 MOBILITÉ ET INSERTION (1) Des jeunes chercheurs mobiles et forts en langues une majorité a souvent, voire très souvent, effectué des déplacements pour raisons scientifiques (Europe et autre) ; une majorité maîtrise très bien 2 langues étrangères mais cest langlais qui domine dans un contexte scientifique. N.B. une majorité (72%) na eu aucun cours de langue en thèse... La mobilité professionnelle, chance ou contrainte? une majorité (91%) est prête à faire des sacrifices si cest pour avoir un métier « qui leur plaît » ; mais la mobilité géographique reste perçue, pour raisons person- nelles/familiales, comme problématique par une majorité de 81%. 24 Séminaire CIERA mars 2010

25 MOBILITÉ ET INSERTION (2) Travailler dans le pays voisin, possibilité (ou) inconnue? une majorité na pas davis ou ne sest pas posé la question! différence selon les pays (% des réponses données) o les sondés français pensent que linsertion est, en général, plus facile en outre-Rhin 68% lenvisagent eux-mêmes o Les sondés allemands ne jugent pas linsertion plus facile en France seuls 25% envisagent de travailler en France Insertion majoritairement perçue comme plus facile en All liens entre université et monde du travail vus comme plus forts encadrement doctoral, offre de bourses, reconnaissance du titre et liberté académique vus comme meilleurs 25 Séminaire CIERA mars 2010

26 4. PISTES DAMÉLIORATION DES AIDES EFFICACES À LINSERTION PROFESSIONNELLES ? BILAN & PERSPECTIVES DES AIDES EFFICACES À LINSERTION PROFESSIONNELLES ? BILAN & PERSPECTIVES LALLEMAGNE, UN MODÈLE ? Séminaire CIERA mars

27 AIDE À LINSERTION (1) Où chercher de laide ? une aide universitaire à améliorer, surtout en F vive les réseaux et les contacts ? 27 … est un soutien très/assez efficace à linserpro FAll Directeur de recherche 40%57% Équipe de recherche/Graduiertenkolleg o. Forschungsgruppe 30%50% École doctorale / Institut o. Fakultät 21%32% Espaces dinformation (Pôle emploi, DAAD, ABG, CIERA…) 80% 70% Réseaux de pairs (associations danciens…) 56% 70% Contacts personnels 88% Séminaire CIERA mars 2010

28 AIDE À LINSERTION (2) Luniversité « peut mieux faire » (1) critiques manque de formations professionnelles déficit dinformation et de préparation à laprès-thèse poids handicapant des réseaux et du directeur de recherche / opacité du recrutement à luniversité liens entre université et entreprise jugés insuffisants selon 80% des sondés en F : déficit dencadrement et de confiance dans les structures existantes dencadrement doctoral 28 Séminaire CIERA mars 2010

29 AIDE À LINSERTION (3) Luniversité « peut mieux faire » (2) Propositions damélioration plus d « honnêteté » quant aux débouchés réels plus dengagement et de formations de la part des structures intermédiaires (ED, Institute)… … afin de professionnaliser les compétences acquises en thèse … mais aussi de développer davantage lesprit dinitiative et lindividualisation des parcours en vue dune éventuelle reconversion un monde de la recherche plus démocratisé grâce notamment aux nouvelles technologies qui facilitent la publication plus de liens avec et dinformation auprès des entreprises pour faire connaître lapport spécifique des docteurs 29 Séminaire CIERA mars 2010

30 AIDE À LINSERTION (3) Sans « réseau », point de salut… Des espaces dinformation « officiels » (agences, institutions, associations) peu utilisés mais considérés comme efficaces o Ils sont connus et utilisés surtout dans le cadre national o Organismes franco-allemands (CIERA, UFA) sont mieux connus en France quen Allemagne o Exception : les agences pour lemploi sont vues comme inefficaces Des réseaux de pairs plus développés et utilisés en Allemagne quen France où ils sont pourtant jugés efficaces Les contacts personnels, « aide » la plus efficace à linsertion professionnelle… 30 Séminaire CIERA mars 2010

31 RÉSUMÉ & PERSPECTIVES Une situation difficile dans les deux pays LAllemagne, un modèle ? Sondés allemands apparaissent plus autonomes, plus confiants en leur formation, mieux intégrés dans les structures de recherche et, de fait : plus flexibles et ouverts à une reconversion plus optimistes quant à leur insertion professionnelle en All où ils font face à des perspectives de carrière, dans et hors université, plus attractives financièrement quen France 31 Séminaire CIERA mars 2010

32 32 RUBRIQUE PROJETS GIRAF PAGE ENQUÊTE GIRAF INSERTION PROFESSION -NELLE DES JEUNES CHERCHEURS Séminaire CIERA mars 2010

33 33 Contact: Alice Volkwein, présidente MERCI ET À BIENTÔT SUR NOTRE SITE Site: Séminaire CIERA mars 2010


Télécharger ppt "Linsertion professionnelle des jeunes chercheurs en SHS entre la France et lAllemagne : Bilan, témoignages et perspectives damélioration Enquête menée."

Présentations similaires


Annonces Google