La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

The oath project Un serment pour les diplomés de l‘ESSEC.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "The oath project Un serment pour les diplomés de l‘ESSEC."— Transcription de la présentation:

1 The oath project Un serment pour les diplomés de l‘ESSEC

2 Le management est-il une profession à part entière?
Des carrières professionnelles en droit ou en médicine exigent: Un parcours d’études long et difficile L’obtention d’examens et de diplômes académiques Des codes de conduite professionnelle Peut-on faire du management, au même titre que le droit ou la médecine, un corps de métier singulier ?

3 Naissance et développement du « oath project »
Dès 1900: Des programmes MBA autour du monde entier sont créés pour professionnaliser la pratique du management. 2002: INSEAD et quelques écoles écrivent les premiers serments 2004: Thunderbird se dote de son propre serment 2008: Harvard Business School met en place à son tour un serment 2008: Un article de Harvard Business School insiste sur l’importance de la création d’un serment appliqué au business dans le contexte de la crise financière 2009: « The MBA Oath » et  « The Oath Project » lancent un projet de serment commun à toutes les écoles de management dans le monde

4 Service et société L’idée de créer un serment pour les managers est discutée depuis déjà de nombreuses années De fait, les programmes de MBA à l’origine étaient créés aux Etats-Unis avec en partie le désir de « professionnaliser » la pratique du management Nous sommes persuadés que dans le but de faire reconnaître les diplômes de MBA en tant que de véritables instances professionnelles, et les managers comme des professionnels de métier, les managers devront un jour s’engager à être intègre et participer à la vie de la société, ce qui, à notre sens, est le signe d’une véritable professionnalisation.

5 Les chiffres clés Le , nous sommes 3718 signataires officiels du serment : 876 de Harvard Business School (dont 50% des diplômés de 2009) 86 de Kellogg School of Management 11 de Berkeley 136 de l’INCAE 58 de l’NYU 20 de la London Business School 15 deThunderbird 10 de l’Instituto de Empresa 17 de l’IESE Et 28 de l’ESSEC!

6 Animer le débat Bien sûr que non!
Est-ce que signer le serment du « Oath project » va rendre instantanément les managers plus responsables ou modifier profondément les règles du business ? Bien sûr que non! Néanmoins, il nous semble que lancer le débat, au niveau international, sur la responsabilité du manager envers son entreprise et la société est un début essentiel.

7 Animer le débat Les Pour Les contres et les limites
Faire reconnaître et lancer le débat sur la responsabilité du manager envers son entreprise et la société Faire reconnaître la profession de manager comme une profession à part entière Véhiculer certaines valeurs au travail Limiter à long terme les pratiques commerciales immorales Les contres et les limites Créer une corporation La maximisation de la valeur de l’entreprise « The business of business is business » Se soustraire aux lois civiles et créer son propre système de juridiction

8 Revue de Presse “INSEAD Dean Suggests The Time Is Now”
Publié sur Businessweek.com, le 17 Septembre 2009 Dans un essai provocant, INSEAD Dean J. Frank Brown affirme que les écoles de commerce doivent absolument saisir leur chance et s’occuper des questions d’éthiques tant que celles-ci sont au centre des préoccupations actuelles : “If business schools don’t focus more on ethics now, today’s concern about business ethics will fade away, and no progress will be made after all the world has been through in the past couple of years”. Il nous suffit de regarder en arrière, quelques articles de 2002, pour réaliser que l’on parle de l’environnement d’avant et après Enron, et de son impact sur l’éducation dans les écoles de commerce. Beaucoup d’articles soulignent que nous n’avons pas assez fait à ce moment là, et que la voie de l’inaction cèdera la place à une impression de deja vú dans quelques années...

9 Revue de Presse « INSEAD Professors debate Oath »
Publié le 30 Novembre, 2009 Deux professeurs de l’INSEAD, Theo Vermaelen and N. Craig Smith, débatent sur le thème du serment « MBA oath » et confrontent leurs arguments : Pour T.Vermaelen, le serment n’est ni un moyen de répondre à la crise financière, ni un instrument pour agir sur le comportement des personnes. Tandis que pour C.Smith il pourrait consituer une des réponses pertinentes des écoles de commerce à la faute professionnelle. Pour lire les articles:

10 Revue de Presse « Les MBA se cherchent une morale »
Publié dans le Journal Libération, Économie , le 25/01/2010 Les masters de management des affaires européens intègrent des cours d’éthique dans leur cursus. Des exemples de HEC, l’INSEAD, l’ESSEC et l’IESE sont illustrés dans cet article. Craig Smith, professeur de l’INSEAD, affirme que les cours d’éthique aident à sensibiliser les étudiants, mais que la prestation d’un serment pourrait leur permettre de pousser la réflexion et leur conduite éthique encore plus loin, tout en restant conscient que cela ne modifiera pas radicalement l’approche du management.

11 Qu’en est-il à Harvard? D’une manière générale, le serment est dans une phase de lancement dans plusieurs écoles. L’école la plus avancée est Harvard. La cérémonie du serment à lieu à la suite de la remise de diplômes officielle, seulement pour ceux qui le souhaitent. Elle dure environ 30 minutes avec une introduction, et un invité qui s’adresse aux étudiants. Ensuite les étudiants volontaires signent et déclament le serment à voix haute, répétant après un étudiant lisant à la tribune. Les étudiants qui prêtent serment sont debout. Les étudiants reçoivent le soutien de la Harvard Business School pour l’organisation logistique et la communication. Pour aller plus loin:

12 Et L’ESSEC? Le jour J Les étudiants peuvent en premier lieu signer le serment en ligne sur le site officiel de « MBA oath ». Une partie du site est réservée à l’ESSEC ce qui nous permet de savoir en temps réel combien d’étudiants et quels étudiants ont signé. Le jour de la remise des diplômes, un étudiant pourrait lire à haute voix le serment, et ceux qui le souhaiteraient, pourraient répéter après lui. Tous ceux qui prêteraient serment pourraient ainsi se lever dans l’audience. Les étudiants qui auraient préalablement signé le serment en ligne pourraient obtenir une mention spéciale sur leur diplôme, ou un certificat additionnel, muni d’une version du serment. Pour le lancement en Octobre 2010, nous pensons organiser un débat avec des invités de haut niveau, comme, Michel Camdessus – Le directeur de l’IMF - éventuellement en partenariat avec les mardis de l’ESSEC

13 Au cours du parcours à l’ESSEC
Et l’ESSEC? Au cours du parcours à l’ESSEC Nous aimerions soulever ces questions dans des conférences et encourager les professeurs à intégrer des débats autour de thématiques éthiques en classe. Nous pensons aussi proposer à des étudiants volontaires d’écrire une réflexion personnelle à propos de ce que signifie pour eux le serment, et qui pourrait leur être remise le jour du diplôme, imprimé par l’ESSEC. Chaque étudiant pourrait choisir un témoin, un étudiant d’une autre promotion, avec qui il pourrait continuer à échanger sur ces problématiques pendant sa carrière. Une conférence annuelle et des évènements autour de la communauté du « Oath project » pourraient compléter la démarche. Enfin, à long terme, nous pourrions créer un club des signataires du serment , étudiants de L’ESSEC, pour organiser des évènements spéciaux, avec nos partenaires tels que IIES, ESSEC alumni et d’autres associations de L’ESSEC

14 Pourquoi signer? Nous venons de traverser une crise économique, qui révèle semble-t-il d’une manière dépassée de faire du commerce. Nous voulons vous inviter à rejoindre l’avant-garde de ces nouveaux managers, qui s’engagent envers la société sur de nouvelles valeurs. Une des questions les plus pertinentes de notre époque semble être : « Quelle est aujourd’hui la responsabilité du business et du management envers la société? ». Prenons l’exemple de BP dans le Golf. Cet exemple pose le problème des devoirs du business et des managers envers la société. Dans le MBA oath, nous essayons de réfléchir à ces questions et nous vous invitons à le faire aussi. Signez ici :  http://mbaoath.org/take-the-oath/mba-graduates-and-alumni/sign-the-oath/

15 Un projet qui s’ inscrit dans la durée
Questions? Remarques? Idées? Envie de s’investir? Contactez nous :

16 L’Association Net Impact
Net Impact est un réseau présent dans plus de 200 MBA à travers le monde, principalement aux Etats-Unis, son siège international étant à San Francisco Notre mission : faire de l’entreprise un contributeur positif au développement social et environnemental Notre action : des conférences, création de l’information, des réseaux, des carrières, des initiatives auprès des entreprises et l’économie sociale… Nous menons aussi ce projet à l’ESSEC- rejoins-nous!


Télécharger ppt "The oath project Un serment pour les diplomés de l‘ESSEC."

Présentations similaires


Annonces Google