La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Thérèse GHEMBAZA, France LAtlantide de Platon était « lîle de Méroé »

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Thérèse GHEMBAZA, France LAtlantide de Platon était « lîle de Méroé »"— Transcription de la présentation:

1 Thérèse GHEMBAZA, France LAtlantide de Platon était « lîle de Méroé »

2 Where are they ? Où se trouve le plus grand nombre de pyramides au monde ?

3 le pays de Kouch pour les Égyptiens. Au Nord Soudan, le pays de Kouch pour les Égyptiens pyramides, Napata and Méroé. Il y avait là plus de 1000 pyramides, les tombes des rois des deux cités royales de Kouch : Napata and Méroé. Lîle de Méroé était délimitée par trois fleuves : le Nil Bleu, le Nil Blanc et son affluent lAtbara Lîle de Méroé était délimitée par trois fleuves : le Nil Bleu, le Nil Blanc et son affluent lAtbara. énorme puissance Atlantia. Là se trouvait cette énorme puissance décrite par Platon. Autrefois ce royaume était appelé Atlantia. Et où était lîle Atlantide de Platon ?

4 Nous verrons successivement : I.Lîle de Méroé décrite par les auteurs anciens. II.Larchéologie de Méroé et son environnement géographique III.Le royaume de Kouch : ennemi héréditaire de lÉgypte IV.Le cadre historique, ethnologique et géographique du récit de Platon Avec laimable soutien de la déesse Neith de Saïs et dAthéna Tritogénie, reine de cette terre.

5 1re Partie : MÉROÉ chez les AUTEURS ANCIENS

6 Lîle de Méroé dans la tradition juive Flavius Josèphe Flavius Josèphe ( apr. JC.) Antiquité des Juifs (II, 10) a rapporté que Moïse a atteint lîle de Méroé à la tête de larmée égyptienne :, et les autres rivières l Astapus et l Astaboras Le pays était presque complètement encerclé par le Nil (Bleu), et les autres rivières l Astapus (Nil Blanc) et l Astaboras (son affluent lAtbara). à la manière dune île, étant entourée par une puissante muraille et ayant ses rivières pour la protéger de ses ennemis entre le mur et les fleuves. La ville était construite à la manière dune île, étant entourée par une puissante muraille et ayant ses rivières pour la protéger de ses ennemis, avec de grandes digues entre le mur et les fleuves.

7 Méroé vue par un Romain PLINE lAncien Selon PLINE lAncien (23-79 Apr. J.C.) N.H. VI, 35 : La ville de Méroé se trouvait àLa ville de Méroé (basileia) se trouvait à une centaine de kilomètres de la première entrée de lîle de Méroé (confluent de lAtbara et du Nil blanc). temple de Jupiter HammonDans la ville un temple de Jupiter Hammon était tenu en grande vénération. Une autre île nommée Tadu formait un port faisant face à ceux qui entraient par la branche droite du Nil. rhinocéros et déléphants.En approchant de Méroé il y avait quelque apparence de forêts et aussi des traces de rhinocéros et déléphants hommes armés et artisans. Lensemble de ce pays a successivement porté les noms de AtlantiaAu temps de la domination éthiopienne (Kouchite), lîle de Méroé jouissait dun grand renom. Elle maintenait habituellement hommes armés et artisans. Lensemble de ce pays a successivement porté les noms de Ætheria, Atlantia et finalement Ethiopia.

8 Hécatée de Milet : Principale Source de Platon STRABON De plus STRABON (64 B.C. – A.D. 24) Geographia XVII, chapter 2, 1-3. a écrit : Leur plus grande cité royale est Méroé, du même nom que lîle. La forme de lîle est celle dun bouclierLa forme de lîle est celle dun bouclier. Sa taille est peut-être exagérée : Sa longueur est denviron 555 km et sa largeur de 185 km..Elle est très montagneuse et contient de grandes forêts. par de grandes dunes de sable, et du côté de lArabie par des continuels précipices.Le pays est bordé du côté de la Libye par de grandes dunes de sable, et du côté de lArabie par des continuels précipices. Ses habitants sont nomades, certains cultivateurs et dautres chasseurs. mines de cuivre, de fer et dor*, et diverses sortes de pierres précieuses.Il y a aussi des mines de cuivre, de fer et dor*, et diverses sortes de pierres précieuses. Cette description correspond mot pour mot au récit de Platon. Platon et Strabon ont eu la même source, probablement la Periégèse dHécatée de Milet ( av. J.C.), ouvrage maintenant disparu. Cette description correspond mot pour mot au récit de Platon. Ainsi il apparaît que Platon et Strabon ont eu la même source, probablement la Periégèse dHécatée de Milet ( av. J.C.), ouvrage maintenant disparu. *orichalque de Platon pyrope, * Lorichalque de Platon pourrait être lantique pyrope, un alliage de cuivre et dor (Pline, 34: 20) qui est très rare à létat naturel, actuellement nommé auricupride (Cu 3 Au) et que lon trouve encore en Afrique du Sud et dans lOural dans une région appelée Karabasch. A ce propos on peut remarquer que le district de la province soudanaise du Butana où se trouve Méroé est appelé Keraba.

9 Chronologie des Auteurs Anciens AuteursDates de vie Solon 638 – 558 av. J.C.Solon (en Égypte vers 560 avt J.C.)638 – 558 av. J.C. Hécatée de Milet 550 – 480 «Hécatée de Milet son ouvrage Periegesis 550 – 480 « maintenant perdu mais principale source de Platon et Strabon Hérodote 482 – 425 « (rapporte que Hécatée rencontra aussi les prêtres égyptiens) Platon : Atlantida (Timée et Critias)427 – 348«Platon : Atlantida (Timée et Critias)427 – 348« Diodore de Sicile « Strabon : Méroé 57 av. JC - 25 ap. J.C.Strabon : Méroé (même description que Platon) 57 av. JC - 25 ap. J.C. Atlantia = EthiopiaPline lAncien : Atlantia = Ethiopia Méroé (vers 1500 av. JC)Flavius Josèphe : Moïse à Méroé (vers 1500 av. JC)37 – 100 EuonymitesPtolémée le géographe : Les Euonymites à Méroé83 – 161 sept îles dans le détroitProclus : sept îles dans le détroit412 – 485

10 2e Partie : MÉROÉ La CITÉ ANTIQUE

11 La Cité Royale de Méroé encerclées par un canal. La ville antique se trouvait sur la rive droite du Nil, 200 km en aval de Khartoum. Elle était construite sur trois buttes alluviales encerclées par un canal. rempart enfermait deux palais jumeaux et un bâtiment abritant une piscine. Un second mur aurait encerclé la cité Un puissant rempart de blocs taillés (3,5 m to 7,75 m dépaisseur) enfermait deux palais jumeaux et un bâtiment abritant une piscine. Il y avait des tours à chaque angle du rampart et de chaque côté des portes. Un second mur aurait encerclé la cité au-delà du rempart et du canal. Une inondation majeure aurait atteint la colline la plus éloignée du fleuve. Une inondation majeure aurait atteint la colline la plus éloignée du fleuve. Mais jusquà présent, seulement 30 % de la ville ont été fouillés (les zones roses sur la carte représentent les aires qui nont pas encore été complètement investiguées.)

12 Un Palais Royal Les deux palais de forme carrée mesuraient 40 mètres de côté. Les deux palais de forme carrée mesuraient 40 mètres de côté. Une cachette avec des dépôts votifs, trouvée dans un des palais suggère sur lemplacement dun ancien sanctuaire Une cachette avec des dépôts votifs, trouvée dans un des palais suggère quil aurait été construit dans la dernière partie du 6 e siècle avt. J.C. sur lemplacement dun ancien sanctuaire datant du 8 e siècle avt. J.C.

13 Les Bains Royaux Le bâtiment des bains abritait en son centre un profond bassin carré (7,5 m de côté, profondeur 2,5 m). par plusieurs canalisations. passant sous la ville en direction du Nil. Le bassin était alimenté en eau par plusieurs canalisations. Leau sévacuait par un canal voûté passant sous la ville en direction du Nil. Le bâtiment des bains était construit en briques rouges (cuites) sur un ancien bâtiment qui pouvait être un sanctuaire des eaux Le bâtiment des bains était construit en briques rouges (cuites) sur un ancien bâtiment qui pouvait être un sanctuaire des eaux. Libyens, Amon était un dieu de leau et de La fertilité du sol À ce sujet, il faut considérer que pour les Libyens, Amon était un dieu de leau et de La fertilité du sol (comme dans loasis de Siwa au nord-ouest de lÉgypte où le pharaon Amasis avait fait construire un grand temple dAmon).

14 Le Réseau Hydrographique autour de Méroé le cours de deux de ses affluents :En plus du Nil, laccès de la plaine de Méroé était protégée par le cours de deux de ses affluents : Au nord le Wadi Mukabrab qui descend dune petite montagne de faible altitude, et dont le cours avait été réorienté vers le Nil par une puissante digue de terre. Au sud le Wadi HawadAu nord le Wadi Mukabrab qui descend dune petite montagne de faible altitude, et dont le cours avait été réorienté vers le Nil par une puissante digue de terre. Au sud le Wadi Hawad dont le très long cours connectait Méroé avec lintérieur de lÉtat du Butana. permettaient déviter les inondations et de stocker leau de pluie.Dans la zone désertique, on trouve de nombreux petits lacs ou marais qui se remplissent seulement à la mousson. A la période Kouchite des barrages et de grands réservoirs permettaient déviter les inondations et de stocker leau de pluie. Meroe Round mountain Djebel Amia Big ancient earthen dam Atbara river

15 Méroé Vue depuis lEspace

16 A Méroé un Port sur le Nil ? Jusquà présent on na pas trouvé de port sur le Nil en face de Méroé mais on ne la pas non plus recherché. du site de Wad Ben Naqa permettant datteindre deux importants sites méroïtiques à lintérieur des terres : les cités de Naqa and Mussawarat es Sofra.Cependant le port décrit par Platon ressemble à celui du site de Wad Ben Naqa (80 km en amont de Méroé ) qui était établi entre deux branches dun ancien wadi permettant datteindre deux importants sites méroïtiques à lintérieur des terres : les cités de Naqa and Mussawarat es Sofra. (From Google Earth )

17 Une Tentative de Représentation des Différentes Enceintes de Méroé Un important système de canalisations deau vient dêtre découvert dans la zone des bains royaux, lun deux étant indépendant des bains. Une étude détaillée du système de wadis autour de Méroé est prévue. la troisième enceinte deau protégeant la cité suivant PlatonLe Wadi Hawad au sud et le Wadi Mukakrab au nord pourraient constituer la troisième enceinte deau protégeant la cité suivant Platon Tadu Island ? Royal Enclosure Harbor ? Canal 2 nd water enclosure ? Nile Ramparts Wall

18 Vacances à Méroé ? structure en forme de fer à cheval nest pas un ancient hippodromeCette structure en forme de fer à cheval située environ 4 km à lest du site antique nest pas un ancient hippodrome… Meroe Lounge un hôtel sous des tentes de luxeCest le Meroe Lounge un hôtel sous des tentes de luxe avec des chambres confortables pour les visiteurs de Méroé. Malheureusement je ny ai pas dinvestissements financiers…

19 3e Partie : Le ROYAUME de Kouch

20 Datation des Évènements Les vieux prêtres rencontrés par Solon avaient peut-être des difficultés à lire lécriture hiératique dans les livres des archives des temple s, car lécriture courante était alors le démotique. Ainsi ils auraient faussement traduit les caractères pour 800 par ans avant Solon en Égypte donneune datation autour de 1500 av. J.C. pour la fondation du royaume des Atlantes par Poséidon. En conséquence, 900 ans avant Solon en Égypte donne une datation autour de 1500 av. J.C. pour la fondation du royaume des Atlantes par Poséidon.. pharaon Ahmosis le pays de Kouch a été gouverné par un vice-roi vassal de lÉgypte jusquà la fin de la XXI e dynastie (1050 av. J.C. ). Cette date correspond au début du Nouvel Empire où les pharaons durent réprimer des attaques des souverains kouchites de Napata. Ainsi, à partir du règne du pharaon Ahmosis (XVIIIe dynastie) le pays de Kouch a été gouverné par un vice-roi vassal de lÉgypte jusquà la fin de la XXI e dynastie (1050 av. J.C. ).

21 Kouch : le Belliqueux Voisin de lÉgypte Napata (Djebel Barkal) conquit lEgypte jusquà Memphis. régna à la fois sur la Nubie (pays de Kouch) et l Égypte.Mais en 747 av. J.C. Piankhy roi de Napata (Djebel Barkal) conquit lEgypte jusquà Memphis. Cette XXVe dynastie de pharaons noirs régna à la fois sur la Nubie (pays de Kouch) et l Égypte. Taharqa résidant àMemphisétendit son empire depuis Khartoum jusquau Liban jusquà lÉtrurie qui est la Tyrrhénie. Un fils de Piankhy Taharqa résidant à Memphis ( av.) étendit son empire depuis Khartoum jusquau Liban et selon Strabon (V, 2, 2) jusquà lÉtrurie qui est la Tyrrhénie. Tanoutamun le dernier pharaon kouchite fut Atlanersa Finalement en 671 av. J.C. Tanoutamun le dernier pharaon kouchite fut chassé de lÉgypte par le roi assyrien Assurbanipal. Son successeur Atlanersa régna seulement sur la Haute Nubie depuis sa résidence de Napata.

22 4e cataracte, Elle a une aiguille en forme d aureus dressé couronné par le disque solaire. Juste avant la 4e cataracte, sur la rive droite du Nil se dresse une colline tabulaire haute de 100 m. Elle a une aiguille en forme d aureus dressé couronné par le disque solaire. Amon leur dieu dynastique habitait sous cette montagne appelée Djebel Barkal la montagne pure. Dans lesprit des Kouchites Amon leur dieu dynastique habitait sous cette montagne appelée Djebel Barkal la montagne pure. Ceci est représenté dans le temple dAmon B500 à Napata. Tout au long de lhistoire de Kouch Amon de Napata qui était aussi honoré à Méroé. Tout au long de lhistoire de Kouch les rois sont venus au Djebel Barkal pour se faire couronner dans le temple dAmon de Napata qui était aussi honoré à Méroé. Napata la Première Residence Royale Kouchite près duDjebel Barkal la Demeure dAmon Napata la Première Residence Royale Kouchite près du Djebel Barkal la Demeure dAmon

23 Les Nécropoles Napatéennes dEl Kurru et Nuri 9 rois et 14 reines de la XXVe dynastie de Napata. A El Kurru près de Napata sur la rive droite du Nil, juste après la 4e cataracte se trouvent les tombes de 9 rois et 14 reines de la XXVe dynastie de Napata. sont ensevelis 21 rois et 52 reines et princesses (venant principalement de Méroé). Non loin de là, à Nuri sur la rive gauche du Nil sont ensevelis 21 rois et 52 reines et princesses (venant principalement de Méroé).

24 Les Trois Nécropoles de Méroé 500 tombes and 100 pyramides 200km plus au sud, au nord-est de la cité de Méroé se trouvent 500 tombes and 100 pyramides de nobles et de parents des rois. 40 pyramides 1000 pyramides ont existé à la période méroïtique (principalement après 300 av. J.C.) Dans les nécropoles nord et sud on a retrouvé 40 pyramides de rois et de reines. Mais plus de 1000 pyramides ont existé à la période méroïtique (principalement après 300 av. J.C.) limmense pouvoir et de la grande longévité des dynasties royales de Kouch. Toutes ces pyramides nubiennes attestent de limmense pouvoir et de la grande longévité des dynasties royales de Kouch.

25 4 e partie : Le CADRE RÉEL du RÉCIT de PLATON

26 Contexte Historique de Solon en Égypte 591 av. J.C. lepharaon Psammétique II avait mené une campagne victorieuse contre le royaume de Kouch. En 591 av. J.C. le pharaon Psammétique II de la XXVIe dynastie avait mené une campagne victorieuse contre le royaume de Kouch. Le général Amasis conduisait les troupes égyptiennes qui. Le général Amasis conduisait les troupes égyptiennes qui étaient renforcées par un corps de mercenaires égéens. Napata Ces armées atteignirent Napata et brûlèrent les temples au Djebel Barkal. 571 av. J.C. Amasis devint lui-même pharaon à Saïs. Vingt ans après, en 571 av. J.C. Amasis lancien général de Psammétique II devint lui-même pharaon à Saïs. 568 av. J.C. la résidence royale Kouchite fut transférée de Napata à Meroe En 568 av. J.C. après le règne du roi Aspelta vaincu par les Égyptiens, la résidence royale Kouchite fut transférée de Napata à Meroe 200 km plus au sud, hors datteinte du pouvoir égyptien. 560 av. J.C. Solon Vers 560 av. J.C. Solon rencontra les prêtres du temple de la déesse Neith à Saïs. (Il devait mourir en 558). Égypte était soumise à une forte menace dinvasion de la part de Darius lambitieux roi des Perses. À ce moment, lÉgypte était soumise à une forte menace dinvasion de la part de Darius lambitieux roi des Perses.

27 Mythologie de lîle Atlantide de Platon au regard de lîle de Méroé Le mythe de la foundation dAtlantia dynastie de Napata dont les racines étaient à Méroé.Le mythe de la foundation dAtlantia correspond à la période de la plus ancienne dynastie de Napata dont les racines étaient à Méroé. Evenor Uenor le père mythique des Berbères (= Libyens).Evenor équivaut à Uenor le père mythique des Berbères (= Libyens). Cette divinité est le symbole de la pluie. (Cf. Uranos le dieu mouillant époux de Gaïa la Terre pour les Grecs). Clito QalhataQuant à Clito son nom pourrait être la transcription grecque du nom de la reine Qalhata, une sœur de Taharqa, mariée au roi Shabaqa.

28 Les Premiers Rois dAtlantia PoséidonAmon, symbole de leau et de la fertilité du sol pour les Égyptiens et les Kouchites. aman signifie eau en langue berbère.Poséidon apparaît être Amon, le dieu dynastique à la peau bleue, symbole de leau et de la fertilité du sol pour les Égyptiens et les Kouchites. Et jusquà présent, le mot aman signifie eau en langue berbère. Quant à Atlas son nom pourrait être à lorigine du mot grec etalon signifiant le veau. Kamose engendré par un taureauQuant à Atlas son nom pourrait être à lorigine du mot grec etalon signifiant le veau. À ce sujet, on doit se souvenir que le nom du roi égyptien Kamose de la 17e dynastie signifiait engendré par un taureau. Kamose aurait été élevé en Haute Nubie (Napata ?) et aurait passé une grande partie de sa vie à Méroé.En effet, bien quon en ait jusquà présent aucune preuve archéologique, suivant certaines traditions Kamose aurait été élevé en Haute Nubie (Napata ?) et aurait passé une grande partie de sa vie à Méroé.

29 Les Rois Kouchites fils du dieu Amon (Poséidon) Les descendants de Poséidon Napata, suivis par les rois de Méroé. Les descendants de Poséidon (Amon) à travers de nombreuses générations correspondent aux rois de Napata, suivis par les rois de Méroé. Ce palais, ils commencèrent par le construire à lendroit où le dieu et leurs ancêtres avaient vécu.. royale transférée de Napata à Méroé en 568 av. J.C. Platon dit Ce palais, ils commencèrent par le construire à lendroit où le dieu et leurs ancêtres avaient vécu.. Ceci correspond au moment où la résidence royale fut royale transférée de Napata à Méroé en 568 av. J.C. 6e siècle av. J. qui est décrite dans le récit de Platon. En conséquence, cest la cité de Méroé dans la dernière partie du 6e siècle av. J. qui est décrite dans le récit de Platon.

30 Les Cinq Paires de Jumeaux de Poséidon et la Tradition des Oromos Oromo aussi appelé GallaSelon Platon, Poséidon engendra cinq paires de jumeaux mâles. Ceci correspond à la tradition dun groupe ethnique africain nommé Oromo aussi appelé Galla : 10 castes ou gadas groupées deux par deux et Maca (leur dieu Lune) divisa le pays en 10 castes ou gadas groupées deux par deux et exerçant le pouvoir successivement pendant 8 ans (pouvoir des Lubas). A ces cinq couplesA ces cinq couples correspondent cinq façons naturelles de gouverner : 1. Celle des hommes ou la raison ; 2. Celle de leau courante ou le progrès, 3. Celle du mouton ou la sérénité ; 4. Celle du lion qui représente la force. 5. Celle du vautour qui préside à la rapine. A. dABBADIE – Les Oromos (Annales de la Société Scientifique de Bruxelles, 4e ann. 1880). Poséidon dans le récit de Platon désignaient aussi des abstractions.A ce sujet, rappelons que les noms grecs des jumeaux de Poséidon dans le récit de Platon désignaient aussi des abstractions.

31 Rituels Impliquant des Taureaux Comme décrit par Platon Comme décrit par Platon (Critias ) : tue un boeuf, sasperge lui-même de son sang et asperge ses ministres Pour promulguer une loi, on tue un jeune taureau. Le roi plonge son sceptre dans le sang. Abba Bokou, président du parlement de justice tue un boeuf, sasperge lui-même de son sang et asperge ses ministres. Pour promulguer une loi, on tue un jeune taureau. Le roi plonge son sceptre dans le sang. P. Martial de Salviac – "Les Galla, Oudin, Paris. 1902, p. 18 Et comme représenté sur les fresques dAvaris et de Knossos Et comme représenté sur les fresques dAvaris et de Knossos (vers 1500 avt. J.C.) : Les garçons doivent sauter par-dessus le dos dun ou plusieurs taureaux. Jusquà présent, les Oromos pratiquent un rite de passage pour les jeunes hommes, quils appellent « maza ». Les garçons doivent sauter par-dessus le dos dun ou plusieurs taureaux. W.G. Arnott, "Bull Leaping as Initiation Ritual," Liverpool Classical Monthly 18 (1993), pp W.G. Arnott, "Bull Leaping as Initiation Ritual," Liverpool Classical Monthly 18 (1993), pp N.B. : Actuellement les Oromos sont une grande nation de 35 millions de personnes qui vivent en Éthiopie, au Kenya, en Somalie et en Égypte. Ils parlent une langue couchitique, la troisième par limportance de son nombre de locuteurs en in Afrique.

32 Ancienne Géographie du Monde Libya (Afrique) habitée par les Éthiopiens Océan Dans lesprit des anciens géographes le monde comprenait trois parties : lEurope, la Libya (Afrique) habitée par les Éthiopiens (peuples noirs) et lAsie, et le monde entier était entouré par une seule mer nommée Océan par Homère. Mais les Égyptiens considéraient que cet Océan était le Nil Mais les Égyptiens considéraient que cet Océan était le Nil (Diodore, I, 12, 6). Ils lappellaient ouadj our le grand vert. Ainsi il était facile pour un traducteur grec de confondre ce fleuve avec la mer.

33 La Fausse Orientation de lAfrique sur les Anciennes Cartes Sur les anciennes cartes lAfrique et lInde étaient orientées dOuest en Est au lieu du Nord vers le Sud. Nil avait donc sa source Atlas Le Nil avait donc sa source à lextrême Ouest dans les monts Atlas où se trouve maintenant le Maroc. les montagnes du Siemen en Éthiopie, qui sontles 4 e plus hauts pics dAfrique. Mais quand nous rectifions la direction de lAfrique, du nord vers le sud, le cours du Nil redevient correcte et les Monts Atlas sont maintenant où se trouvent les montagnes du Siemen en Éthiopie, qui sont les 4 e plus hauts pics dAfrique.

34 Les Montagnes dAtlas : Piliers du Ciel Ras Dejen 4,620 mètresMonts du SiemenCes pics basaltiques sont ceux du Ras Dejen 4,620 mètres dans les Monts du Siemen de lactuelle Éthiopie. En langue Amharic son nom signifie la vigie ou le veilleur. Atlas veille à lui seul sur les hautes colonnes qui séparent de la Terre le Ciel le roiTaharqa est représenté supportant le ciel observatoire astronomique.Selon Homère (Odyssée I, 53-54) : Atlas veille à lui seul sur les hautes colonnes qui séparent de la Terre le Ciel. De même dans le temple dAmon de Napata le roi Taharqa est représenté supportant le ciel et à Méroé il y avait un observatoire astronomique. près du marais appelé Tritonis du nom dun fleuve qui sy jetteCe marais borde l Ethiopie en-dessous la plus grande montagne de cette contrée que les Grecs appellent Atlanta,Et Diodore (III, 55, 3) rapporte :Il y a une île appelée Hesperia, près du marais appelé Tritonis (Lac Tana ?), du nom dun fleuve (Nil Bleu) qui sy jette.Ce marais borde l Ethiopie, en-dessous la plus grande montagne de cette contrée que les Grecs appellent Atlanta, et qui sétend jusquà locéan.

35 Les Colonnes dHéraclès chez les Auteurs Anciens Alexandre le Grand a dit Alexandre le Grand a dit :, alors tout lEst de la LybieNos vaisseaux contourneront le Golfe Persique jusquà la Libye (Afrique) aussi loin que les Colonnes dHercule, alors tout lEst de la Lybie sera bientôt à nous (Arrien Les Campagnes dAlexandre. Cest sûr, Alexandre na jamais voulu aller à Gibraltar ! Pline lAncien Isisoù les Troglodytes apportent la myrrhe., lune delle contient des colonnes de pierre avec des inscriptions en caractères inconnus. Et Pline lAncien H.N. VI, 29 rapporte : Plus loin que Adulis (Eritrée), à 10 jours de navigation, il y a le port dIsis où les Troglodytes apportent la myrrhe... Le port lui-même contient deux îles appelées les Portes, lune delle contient des colonnes de pierre avec des inscriptions en caractères inconnus. Strabon Le détroit de lEthiopie : là se trouve une colonne (stèle) de Sésostris lgyptien, Et Strabon (Livre XVI, 4, 5) nous dit :Le détroit de lEthiopie : là se trouve une colonne (stèle) de Sésostris lgyptien, sur laquelle est inscrit en hiéroglyphes un récit de son passage. lHéraklès égyptien (Diodore, Livre I, 24). Et il apparaît que ce mystérieux Sésostris était aussi appelé lHéraklès égyptien (Diodore, Livre I, 24).

36 Les Colonnes à Bab El Mandeb Proclus affaires éthiopiennesProclus rapporte (Commentaire sur le Timée) daprès Marcellus (Marcianus dHéraklée ?) qui écrivit une histoire des affaires éthiopiennes : Poséidon ;son étendue était de 200 km Il y avait sept îles dans la mer Atlantique, consacrées à Perséphone, et aussi trois autres dune énorme grandeur, lune consacrée à Pluton, lautre à Ammon, et celle qui étaient entre ces deux-là était consacrée à Poséidon ; son étendue était de 200 km. Strabon Six îles proches les unes des autres laissent un étroit passage entre elles pour les navires car elles remplissent lintervalle entre les continents cest ce passage qui est appelé le Détroit. De même Strabon a dit (Livre XVI, 4, 4) : Six îles proches les unes des autres laissent un étroit passage entre elles pour les navires car elles remplissent lintervalle entre les continents. À travers elles, les marchandises sont transportées dun continent à lautre sur des radeaux ; cest ce passage qui est appelé le Détroit. Ces sept îles sont celles de larchipel desSawabi dans le détroit deBab el Mandeb Ces sept îles sont celles de larchipel des Sawabi dans le détroit de Bab el Mandeb. Lune delles a été reliée à la côte formant le Ras Syan. (Perséphone est la traduction grecque pour Isis). Quant aux trois grandes îles, celle qui est entre les deux consacrée à Poséidon est lîle de Méroé Quant aux trois grandes îles*, celle consacrée à Pluton-Osiris is lÉgypte, celle consacrée à Amon est lArabie (Yémen), celle qui est entre les deux consacrée à Poséidon est lîle de Méroé (Est de lAfrique). * * N.B. : Les anciens géographes appelaient îles les états délimités par des fleuves aussi bien que par la mer.

37 Le Détroit de Bab el Mandeb et lArchipel des Sawabi Un navigateur portugais du début du 16 e siècle Joao de Castro a écrit : six îlots La bouche du détroit vue de lextérieur cause aux marins une réelle terreur car le passage semble défendu et bloqué. Sur cette distance il y a six îlots plutôt longs et hauts. La bouche du détroit vue de lextérieur cause aux marins une réelle terreur car le passage semble défendu et bloqué. Cependant il y a des chenaux, étroits mais profonds où il est possible de trouver son chemin sans risque.

38 Le Cataclysme final dAtlantia : Un Séisme au Djebel Barkal ? Le Cataclysme final dAtlantia : Un Séisme au Djebel Barkal ? un éboulement de rochers causé par un séisme à recouvert lentrée du Au Djebel Barkal un éboulement de rochers causé par un séisme à recouvert lentrée du temple B1100. au 7 e siècle av. J.C. il serait possible de dater lévènement de 591 av. J.C. juste Ce temple avait été construit par le roi Taharqa au 7 e siècle av. J.C. Si des restes dossements de soldats égyptiens et de mercenaires grecs avec leur armes étaient retrouvés enfouis sous les blocs, il serait possible de dater lévènement de 591 av. J.C. juste après la campagne de Psammétique II.

39 Un Séisme Suivi dune Inondation Majeure à Méroé ? quand ses parties du côté de locéan ont été dévastées. Selon Diodore (III, 55,3) Le marais Tritonis (le fleuve Triton = Nil) disparut au cours dun tremblement de terre, quand ses parties du côté de locéan ont été dévastées. Ainsi un séisme aurait brisé les remparts et les digues de Méroé conduisant à la submersion de la ville par les eaux du Nil Ainsi un séisme (le même quà Napata ?) aurait brisé les remparts et les digues de Méroé conduisant à la submersion de la ville par les eaux du Nil pendant un certain temps. dans le temple à terrasses de Méroéet des traces de destruction par une inondation ont été retrouvées au sud-est de la cité.. A ce sujet, de nombreux ossements humains ont été découverts dans le temple à terrasses de Méroé et des traces de destruction par une inondation ont été retrouvées au sud-est de la cité. ne peut pas être au-dessus dune île engloutie, dans le détroit de Bab el Mandeb, longtemps considéré comme un obstacle En conséquence, la zone impropre à la navigation décrite par Platon ne peut pas être au-dessus dune île engloutie, mais plutôt le passage entre les îles de larchipel des Sawabi dans le détroit de Bab el Mandeb, longtemps considéré comme un obstacle infranchissable par les navigateurs de la Mer Rouge.

40 CONCLUSIONS

41 Cohérence de Méroé avec le récit de Platon Lîle de Méroé (atlantida nesos) avait la forme dun bouclier rectangulaire. Elle était presque complètement encerclée par trois grands fleuves. La cité royale (basileia) était construite sur des buttes séparées encerclées par un canal.. Elle incluait des bains royaux construits sur un ancien sanctuaire des eaux. Lenceinte royale (acropolis) avait deux palais semblables et était délimitée par un puissant rempart. Elle incluait des bains royaux construits sur un ancien sanctuaire des eaux. Un rempart et des digues protégeaient la cité contre les crues du Nil Un rempart et des digues protégeaient la cité contre les crues du Nil Amon (Poséidon) était adossé à lenceinte royale. Un grand temple dAmon (Poséidon) était adossé à lenceinte royale. La cité eut deux périodes : quand les rois Kouchites originaires de Méroé mythe de fondation de la cité par Poséidon-Amon ; - Avant le 6 e siècle av. J.C. quand les rois Kouchites originaires de Méroé régnaient à Napata : cette période correspond au mythe de fondation de la cité par Poséidon-Amon ; Vers la fin du 6e siècle av. J.C. jusquau 4 e siècle après. J.C. - Vers la fin du 6e siècle av. J.C. jusquau 4 e siècle après. J.C. quand lantique cité de Méroé devint la résidence royale des rois de Kouch Une inondation majeure aurait temporairement noyé la cité, peut-être après un séisme qui aurait détruit ses remparts et ses digues vers591 av. J.C. Une inondation majeure aurait temporairement noyé la cité, peut-être après un séisme qui aurait détruit ses remparts et ses digues vers 591 av. J.C.

42 Le Cadre Historique du Récit de Platon 1.Solontrente ans après qu contre les Kouchites avec laide de mercenaires grecs. 1.Solon arriva en Égypte juste trente ans après quAmasis ait triomphé contre les Kouchites avec laide de mercenaires grecs. Amasis espérait à nouveau obtenir laide militaire des Egéens pour faire face à la menace Perse sur lgypte. 2.Cette histoire glorifiant les Athéniens fut racontée à Solon parce que le pharaon Amasis espérait à nouveau obtenir laide militaire des Egéens pour faire face à la menace Perse sur lgypte. presque deux siècles et demi plus tard, dans la PériégèsedHécatée de Milet. 3.Quand Platon écrivit son récit sur lîle Atlantide presque deux siècles et demi plus tard, il prit une grande part de son information dans la Périégèse dHécatée de Milet. 3.Cette même information fut utilisée plus tard par lîle de Méroé. 3.Cette même information fut utilisée plus tard par Strabon pour décrire lîle de Méroé. N.B. : Hecatée avait visité la ville à la fin du 6 e siècle av. J.C. pyramides de Méroé ont été construites après 280 av. J.C. N.B. : Ni Platon, ni Strabon nont mentionné les pyramides de Méroé. La raison en est que Hecatée avait visité la ville à la fin du 6 e siècle av. J.C., alors que les plus anciennes pyramides de Méroé ont été construites après 280 av. J.C.. (Avant cette date, les rois de Méroé se faisaient encore ensevelir dans le cimetière de pyramides de Nuri près de Napata.)

43 FIN Une invitation à voyager au pays dAtlas à Méroé, jusquaux Piliers du Ciel en thiopie, et aussi loin que les Colonnes dHéraklès lgyptien dans le détroit de Bab el Mandeb.

44 Chronology of Ancient Authors AuthorsLife time Solon 638 – 558 B.C.Solon in Egypt circa 560B.C.638 – 558 B.C. Hecataeus of Miletus Hecataeus of Miletus Periegesis now lost, but probably the main source of Plato and Strabo Herodotus (Hecataeus also met Egyptian priests) Plato : Atlantida (Critias) Plato : Atlantida (Critias) Diodorus Siculus Strabo : Meroe 57 B.C. - A.D. 25Strabo : Meroe (same description as Plato) 57 B.C. - A.D. 25 Atlantia = EthiopiaPliny the Elder : Atlantia = Ethiopia A.D Meroe (c B.C.)Flavius Josephus : Moses in Meroe (c B.C.)A.D ippodromos aithiopiasClaudius Ptolemy : an ippodromos aithiopiasA.D seven islands in the straitsProclus : seven islands in the straitsA.D

45 The Napatan Necropolis of El Kurru and Nuri 9 kings and 14 queens of the XXVth dynasty from Napata. In El Kurru on the right bank of the Nile just after the 4 th cataract are the tombs of 9 kings and 14 queens of the XXVth dynasty from Napata. were buried 21 kings and 52 queens and princesses (mostly coming from Meroe). Not far, in Nuri on the left bank of the Nile were buried 21 kings and 52 queens and princesses (mostly coming from Meroe).

46 The Three Necropolis of Meroe 500 tombs and 100 pyramids 200km at south, north- east of the city of Meroe are 500 tombs and 100 pyramids of nobles and relatives of the kings. 40 pyramids 1000 pyramids had existed in the Meroitic period (mainly after 300 B.C.). In the necropolis of North and South are 40 pyramids of kings and queens. But more than 1000 pyramids had existed in the Meroitic period (mainly after 300 B.C.). All these Nubian pyramids attest tothe great power and longevity of the royal dynasties of Kush. All these Nubian pyramids attest to the great power and longevity of the royal dynasties of Kush.

47 Spend Holidays in Meroe ! structure in the shape of a horseshoe isnot an ancient hippodromeThis peculiar structure in the shape of a horseshoe which is located about 4 km east of the ancient city of Meroe is not an ancient hippodrome… Meroe Lounge a camp hotel under luxury tentsIt is the Meroe Lounge a camp hotel under luxury tents with comfortable accommodations for the visitors of Meroe. no financial investmentUnfortunately, I have no financial investment in Meroe…

48 A Meroe Harbor on the Nile ? In the actual stage of digging, no harbor was detected on the Nile in front of Meroe. (But perhaps nobody was looking for it). harbor described by Plato looks like the settlement of Wad Ben Naqa was built between two branches of a wadi allowing to reach the two big ancient Meroitic cities of Naqa and Musawwarat es SofraHowever, the harbor described by Plato looks like the settlement of Wad Ben Naqa (80 km upstream South of Meroe) which was built between two branches of a wadi allowing to reach the two big ancient Meroitic cities of Naqa and Musawwarat es Sofra inside the land. (From Google Earth )

49 Mythology of Platos Atlantida Nesos as the Island of Meroe The myth of the foundationof Atlantia the Kushite dynasty of Napata whose ancient roots were in Meroe.The myth of the foundation of Atlantia corresponds to an early phase of the Kushite dynasty of Napata whose ancient roots were in Meroe. Evenor Uenor the mythicalfather of the Berber people (= Libyans). symbol of rainEvenor means Uenor the mythical father of the Berber people (= Libyans). This divinity is the symbol of rain. (See also Uranos the wetting god spouse of Gaia the Earth for the Greeks). Cleito Kushite queen Qalhata.As for Cleito her name sounds like the name of the Kushite queen Qalhata. Queen Qalhatathe wife ofking Shabaqa. the Queen of Shaba.Queen Qalhata was the wife of king Shabaqa. For that she could be called : the Queen of Shaba. Shaba was also the ancient name of the city of Meroe according to Flavius Josephe.Shaba was also the ancient name of the city of Meroe according to Flavius Josephe.


Télécharger ppt "Thérèse GHEMBAZA, France LAtlantide de Platon était « lîle de Méroé »"

Présentations similaires


Annonces Google