La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Quest-ce que le dialogue ? Selon David Bohm Un simple échangeUn dialogue.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Quest-ce que le dialogue ? Selon David Bohm Un simple échangeUn dialogue."— Transcription de la présentation:

1

2 Quest-ce que le dialogue ?

3 Selon David Bohm Un simple échangeUn dialogue

4 Les difficultés liées à la pratique du dialogue Dépasser nos présupposés Lémotion lemporte parfois sur la capacité à apprendre Sortir dune logique disputative

5 Les deux temps du dialogue Délibération intérieure Échange avec les autres

6

7 Généralisation abusive TOUS… Toutes… JAMAIS… TOUJOURS…

8 Attaque personnelle « Consiste à attaquer une personne de manière à détruire sa crédibilité plutôt que son argumentation. » « Michael Ignatieff veut nous précipiter dans des élections qui risquent de compromettre notre reprise économique. Il ne pense quà son ambition de devenir Premier Ministre, peu importe les conséquences sur notre économie et nos emplois. » Site :

9 Appel au clan Consiste à faire accepter ou rejeter un argument parce quil est endossé par une personne ou un groupe de personnes jugés estimables ou non estimables. (Toutes les définitions sont tirées du PFÉQ)

10 Appel à la popularité Consiste à justifier lidée que quelque chose est vrai ou acceptable par le simple fait quun grand nombre de personnes laffirme sans en avoir vérifié lexactitude. C'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort qu'ils ont raison.

11 Trouvez lentrave… Silence détonnement. Finalement, lun des assistants ouvrit la bouche : « Mon ami, les docteurs aussi bien que les prêtres ont certifié que tu étais mort. Les experts ne peuvent tout de même pas se tromper ! » On referma le cercueil et on lensevelit. » A. De Mello (Comme dans un chant doiseau)

12 Argument dautorité Consiste à faire appel incorrectement ou abusivement à lautorité dune personne pour appuyer un argument.

13 Double faute Consiste à tenter de justifier un comportement en signalant que dautres font la même faute ou pire encore. « Deux faux ne font pas un vrai » (Traduction du proverbe anglais : « two wrongs don't make a right »

14 Caricature Consiste à déformer la position ou la pensée de quelquun, notamment en la radicalisant ou en la simplifiant, afin de la rendre non crédible.

15 Faux dilemme Consiste à ne présenter que deux possibilités pour faire un choix. Comme lune est indésirable, lautre est inévitablement le choix à faire. » Laquelle est la plus soumise à lhomme?

16 Fausse causalité S'il y a eu une catastrophe en Inde, c'est parce que les gens le méritaient. Leur mauvais karma a suscité la colère des Dieux ! Dans les années '80, on a libéralisé les marchés et l'économie a pris du mieux. Donc, en continuant à libéraliser les marchés, on assistera à une relance économique. Exemples tirés de : Les sophismes En économie et en environnement Préparé par Pierre Blackburn Et Brigitte Blais

17 Fausse analogie Consiste à tenter de justifier une conclusion à laide dune analogie établie entre deux phénomènes qui ne sont pas suffisamment semblables pour justifier ce procédé. « Quand je vais dans un pays étranger, je me plie aux mœurs locales… »

18 Pente fatale Consiste à affirmer quune action entraînera une situation épouvantable en raison dun enchaînement de causes et deffets qui, après examen, se révèle douteux, voire impossible. «Ces sites [lieux dinjections supervisées] suggèrent quil y a des façons sécuritaires de consommer de la drogue. Ça nous entraîne sur une pente glissante. Le gouvernement devra-t-il bientôt fournir de lhéroïne de façon sécuritaire? »

19 Pente fatale

20 Complot Consiste à conclure quune personne ou un groupe de personnes qui profitent dune situation en sont lorigine ou en sont la cause.

21 La généralisation abusive Consiste à passer dun jugement portant sur un ou quelques cas à une conclusion générale, sans sassurer que léchantillonnage est assez représentatif pour que la conclusion soit valide. (PFEQ, p. 337) Du singulier au pluriel… Maëlle aime être enceinte TOUTES les femmes aiment être enceinte

22 Le préjugé (une idée préconçue) Consiste à faire appel à une opinion préconçue, favorable ou défavorable, qui est souvent imposée par le milieu, lépoque ou léducation. ne connaît pas mais puisque elle est toujours vêtue comme une carte de mode, elle croit quelle est futile. Voici un exemple Sources possibles dun préjugé : Généralisation abusive suite à une mauvaise expérience passée, léducation, les valeurs, lépoque…

23 Un stéréotype Consiste à faire appel à une image figée dun groupe de personnes en ne tenant pas compte des singularités. Cette image est généralement négative et basée sur des renseignements faux ou incomplets. (PFEQ, p. 337) Sources possibles dun stéréotype : une généralisation abusive, connaissance partielle, incomplète ou biaisée

24 Définitions du programme Appel au stéréotype Appel au préjugé Consiste à faire appel à une image figée dun groupe de personnes en ne tenant pas compte des singularités. Cette image est généralement négative et basée sur des renseignements faux et incomplets. (PFEQ, p. 337) Consiste à faire appel à une opinion préconçue, favorable ou défavorable, qui est souvent imposée par le milieu, lépoque ou léducation. (PFEQ, p. 337)

25 DONC… "Les stéréotypes laissent supposer que tous les individus formant un groupe sont semblables (sous- estimation des individus entre eux). De plus, le fait de placer les gens dans une catégorie ou dans une autre tend à accentuer les différences entre les groupes, c'est-à-dire à faire une surestimation des différences. Le stéréotype constitue un mécanisme important pour maintenir le préjugé". (Lavigne, 2004, p )

26 Image stéréotypée du juif Si t'as pas de grand-père banquier, veux-tu me dire à quoi ça sert d'être juif ? (Michel Audiard, réalisateur français) C'est l'usurier le plus juif : il vend son argent au poids de l'or. (Alain-René Lesage, auteur français) Un mot célèbre dit : "les Juifs possèdent New York, les Irlandais l'administrent et les Nègres en jouissent.(Rapporté par Paul Morand, diplomate et écrivain français) Portait stéréotypé du Juif :

27 La généralisation abusive Un stéréotype Un préjugé


Télécharger ppt "Quest-ce que le dialogue ? Selon David Bohm Un simple échangeUn dialogue."

Présentations similaires


Annonces Google