La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

MÉMORANDUM RELATIF AU BILAN DES ACTIVITÉS RÉALISÉES EN 2011- 2012 ET AUX PERSPECTIVES DE TRAVAIL POUR 2013-2015 Département Agriculture, Environnement.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "MÉMORANDUM RELATIF AU BILAN DES ACTIVITÉS RÉALISÉES EN 2011- 2012 ET AUX PERSPECTIVES DE TRAVAIL POUR 2013-2015 Département Agriculture, Environnement."— Transcription de la présentation:

1 MÉMORANDUM RELATIF AU BILAN DES ACTIVITÉS RÉALISÉES EN ET AUX PERSPECTIVES DE TRAVAIL POUR Département Agriculture, Environnement et ressources en Eaux de la CEDEAO

2 Plan de la présentation Rappel des grandes étapes de lopérationnalisation dECOWAP Rappel des recommandations du Comité Ministériel dAccra – février 2011 Les principales réalisations Les perspectives

3 Rappel des grandes étapes de lopérationnalisation dECOWAP Objectifs de lECOWAP A lissu dun processus participatif et inclusif, la CEDEAO a adopté en Janvier 2005, sa politique agricole: lECOWAP dont lobjectif est de: « Contribuer de manière durable à la satisfaction des besoins alimentaires de la population, au développement économique et social et à la réduction de la pauvreté dans les États membres »

4 Rappel des grandes étapes de lopérationnalisation dECOWAP Les axes dintervention de lECOWAP laccroissement de la productivité et de la compétitivité de lagriculture ; la mise en œuvre dun régime commercial intracommunautaire ; ladaptation du régime commercial extérieur ; Une vision révolutionnaire Une agriculture moderne et durable, fondée sur lefficacité et lefficience des exploitations familiales et la promotion des entreprises agricoles grâce à limplication du secteur privé. Productive et compétitive sur le marché intra- communautaire et sur les marchés internationaux, elle doit permettre dassurer la sécurité alimentaire et de procurer des revenus décents à ses actifs

5 Rappel des grandes étapes de lopérationnalisation dECOWAP Lopérationnalisation de lECOWAP repose sur: Un dispositif institutionnel appelé à jouer trois catégories de fonctions: De pilotage, de coordination et de suivi évaluation Dexécution technique (ARAA) De Financement (FRAA) Deux instruments de mise en œuvre : Un Plan Régional dinvestissement combinant mesures de politiques et investissements Des Plans Nationaux dinvestissement reflétant les priorités nationales

6 Le premier Plan Régional dInvestissement Agricole est structuré autour de trois objectifs stratégiques: Promouvoir des produits stratégiques pour la souveraineté alimentaire ». Promouvoir un environnement global favorable au développement agricole régional réduire linsécurité alimentaire et la vulnérabilité structurelle des populations au travers de filets sociaux de sécurité

7 Rappel des orientations du Comité Ministériel dAccra – février 2011 Le Comité Ministériel a recommandé: Au plan institutionnel: mise en de lARAA, du Fonds (ECOWADF), du C.C.A.A et du C.I A.A., via ladoption des actes juridiques conformes, Au plan du financement de lECOWAP, (PRIA et PNIA) appel aux PTF (i) pour dégager des ressources additionnelles et respecter les engagements du Sommet de lAquila (Italie), (ii) à aligner leurs interventions sur les politiques nationales et régionales et à améliorer leur coordination, (iii) à finaliser leur travail de cartographie des appuis au secteur agricole ;

8 Rappel des orientations du Comité Ministériel dAccra – février 2011 Le Comité Ministériel a recommandé Au plan des instruments régionaux de politiques publiques,: invitation a été faite à la commission des directives permettant dharmoniser les politiques nationales, et à mettre en place des Task Forces régionales pour accélérer lopérationnalisation des instruments Au plan de la cohérence des politiques de la CEDEAO, : la conclusion des négociations sur le TEC, avec des droits de douane conformes aux enjeux du secteur agricole, complétés par des mesures complémentaires (instruments de défense commerciale) permettant de réduire les impacts de linstabilité des marchés mondiaux sur les marchés régionaux.

9 Les principales réalisations Les actions et programmes initiaux Elaboration dun premier plan daction ( ) en 2005 pour « réaligner » les programmes et projets existants De façon spécifique, les actions suivantes ont été réalisées: La révision et ladoption de la Charte pour la prévention et la gestion des crises alimentaires en Afrique de lOuest, La mise en place dun système régional dinformation agricole et daide à la décision (ECOAGRIS), Le lancement dun Programme de Biotechnologies et de Biosécurité ; La stratégie de promotion de lutilisation des engrais en Afrique de lOuest; La mise en œuvre dun plan dactions régional de lutte contre la Mouche des fruits, mise en place dun cadre de convergence et de mise en œuvre de politiques foncières harmonisées dans lespace CEDEAO ;

10 Les principales réalisations Les actions et programmes initiaux Linstauration dun cadre daccélération de la diffusion des technologies agricoles probantes ; La promotion du Programme de Productivité Agricole en Afrique de lOuest (appui Banque Mondiale) mis en œuvre en collaboration avec le CORAF ; Lappui à la production de semences améliorées dans le cadre de la réponse à la crise alimentaire (facilité Union européenne) et la mise en place dune Alliance sur les semences (appui USAID) en collaboration avec le CORAF Le programme régional de développement de la pêche et de laquaculture ; Le plan daction pour le développement de lélevage ouest africain ; Le développement dun cadre harmonisé de développement de linterprofession agricole régionale, dans le cadre de la promotion des chaînes de valeur ; )

11 Les principales réalisations Les actions et programmes initiaux: Le développement des chaînes de valeur à léchelle régionale pour les produits à fort courants déchanges entre les pays sahéliens et côtiers : maïs, bétail, etc. (USAID/ATP-EATP, Le programme mis en œuvre avec lappui de lUnion européenne, ciblé sur linformation et laide à la décision dans la gestion de la sécurité alimentaire ; Le programme mis en œuvre par la CEDEAO et le CILSS avec lappui de lAgence française de développement, portant sur le renforcement des capacités des acteurs et dispositifs régionaux et nationaux à assurer la sécurité alimentaire des populations ouest-africaines

12 Les principales réalisations Les actions et programmes initiaux : de nombreux règlements portant notamment sur: harmonisation des règles régissant le contrôle de la qualité, la certification et la commercialisation des semences végétales et plants harmonisation des règles régissant lhomologation des pesticides, harmonisation du cadre structurel et des règles opérationnelles en matière de sécurité sanitaires des animaux, des végétaux et des aliments procédures communautaires de gestion du médicament vétérinaire création et modalités de fonctionnement dun Comité Régional Vétérinaire A ces règlements, il faut intégrer ladoption de la Directive C/DIR.1/11/10 sur la Pharmacie vétérinaire dans lespace CEDEAO. De nombreuses actions ont été menées, tant au niveau des pays, que des organisations socioprofessionnelles émergentes dont le DAERE a contribué à leur structuration et au renforcement de leur capacité.

13 Les principales réalisations La mise en œuvre des décisions du Comité Ministériel dAccra Au titre du dispositif institutionnel Linitiation d e trois projets de renforcement de capacité (i) projet financé par lACDI et la Coopération Espagnole; (ii) projet TCP/FAO-CEDEAO, financé par la Coopération Espagnole, (iii) projet soumis au financement du MDTF (FS) au niveau de la Banque mondiale. La publication des actes (Août 2011) relatifs à la création de lARAA et du CCAA, Lélaboration en cours des documents de base des structures de pilotage, La mise en place en cours de lARAA (i) mise à disposition du site et des bureaux au sein de la BIDC à Lomé ; (ii) recrutement en cours du personnel (définition des profils de poste des responsables et du personnel, publication des appels à candidature).

14 Les principales réalisations Au titre du mécanisme de financement la publication, en Août 2011, du décret instituant le Fonds Régional pour lAgriculture et lAlimentation, lélaboration des termes de référence de létude portant sur les procédures détaillées du Fonds régional pour lAgriculture et lAlimentation le Fonds a été abondé sur ressources propres de la Commission de la CEDEAO à hauteur de trente huit (38) millions de dollars US

15 Les principales réalisations Au titre de laccélération de la mise en œuvre du PRIA, mise en place des task forces et du démarrage progressif de leurs travaux relatifs à la formulation détaillée des programmes régionaux le stockage de sécurité alimentaire ( réalisation de létude de faisabilité relative à la constitution de la réserve régionale ; létude de faisabilité relative à la constitution de la réserve régionale ; (i) lappui à la production ; (ii) la régulation des marchés et le stockage ; (iii) lappui à la mise en place des filets de sécurité ; (iv) la promotion des chaînes de valeur et des interprofessions Force sur le foncier poursuit ses travaux pour doter la région dun cadre de convergence.

16 Les principales réalisations Au titre de laccélération de la mise en œuvre du PRIA, Appui aux initiatives de mise en place dinterprofessions régionales dans les secteurs suivants (i) les semences autour de lAlliance sur les semences, animée par le CORAF; (ii) les engrais pour lequel les acteurs sont en cours didentification, (iii) du bétail et de la viande (COFENABI a lancé un processus dalliance avec les autres pays, non membres). Initiation et mise en œuvre (en collaboration avec le ROPPA) dun programme de formation de Jeunes Agro-Entrepreneurs ( ) et exécuté par le Centre SONGHAÏ

17 Les perspectives Un défi majeur à relever : amplifier la cohérence et les impacts des stratégies qui accompagnent la mise en œuvre de lECOWAP. Ce défi suggère: Une meilleure gestion des questions institutionnelles et financières liées à la mise en œuvre de lECOWAP (leadership régional et appropriation des acteurs à tous les niveaux, Une grande rigueur dans la détermination des priorités, Une gouvernance de la sécurité alimentaire permettant de (i) saisir les spécificités des populations et des zones vulnérables ; (ii) de mieux articuler les échelles de laction publique ;

18 Les perspectives que la Commission de la CEDEAO propose au Comité Ministériel: 1. Installer définitivement et faire fonctionner le dispositif de pilotage, dexécution et de financement de lECOWAP : Publier les actes formels relatifs à la mise en place du Comité Inter-Départements pour lAgriculture et lAlimentation ; Finaliser les recrutements, installer le personnel de lARAA et doter cette dernière en équipements et matériels ; Finaliser les manuels de procédures relatifs à lARAA et au Fonds Régional ECOWADF ; Finaliser laccord opérationnel entre le DAERE et la BIDC ; Finaliser les guides de fonctionnement des deux Comités (CCAA et CIAA) ;

19 Les perspectives que la Commission de la CEDEAO propose au Comité Ministériel : 2. Accélérer la mise en œuvre concrète des programmes régionaux et mettre en place la Réserve régionale de sécurité alimentaire Accélération des travaux des Task force (finalisation des programmes régionaux, et la conception des instruments de politique) Mise en œuvre sous la responsabilité de la CEDEAO de la réserve régionale

20 Les perspectives que la Commission de la CEDEAO propose au Comité Ministériel: 3. Promotion de deux initiatives centrées sur la sécurité alimentaire: Loffensive régionale pour la relance soutenue et durable de la riziculture en Afrique de lOuest Linitiative régionale en faveur dune approche renouvelée de la sécurité alimentaire de proximité

21 Je vous remercie Thank you very much Obrigado


Télécharger ppt "MÉMORANDUM RELATIF AU BILAN DES ACTIVITÉS RÉALISÉES EN 2011- 2012 ET AUX PERSPECTIVES DE TRAVAIL POUR 2013-2015 Département Agriculture, Environnement."

Présentations similaires


Annonces Google