La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Classe 2 Phonétique - phonologie Groupe 1B: 26 août Groupe 1A: 29 août.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Classe 2 Phonétique - phonologie Groupe 1B: 26 août Groupe 1A: 29 août."— Transcription de la présentation:

1 Classe 2 Phonétique - phonologie Groupe 1B: 26 août Groupe 1A: 29 août

2 Rappel On a une consonne lorsque le passage de l'air venant des poumons est partiellement ou totalement obstrué. C'est ce qui différencie les consonnes des voyelles. Il existe deux grands types d'articulations consonantiques: – soit le passage de l'air est fermé et le son résulte de son ouverture subite; on a alors affaire à des occlusives; – soit le passage se rétrécit mais n'est pas interrompu; on parle dans ce cas de continues, dont les fricatives sont les plus représentatives.

3 Les consonnes orales bi- labiales labio- dentales dentales retro- flexes chuintantespalatalesvélairesuvulaires Occl Sd Sn Fric Sd Sn

4 Les consonnes nasales (occlusives) Occlusivesnasales bi- labiales labio- dentales dentales retro- flexes palatalesvélairesuvulaires

5 antérieurecentralepostérieure arr.non-arr.arr.non-arr.arr.non-arr. Fermées mi-fermées mi-ouvertes ouvertes

6 Description des consonnes Occlusives Les consonnes occlusives sont produites par une fermeture complète du chenal respiratoire, et non un simple rétrécissement, ce qui les différencie des continues. L'occlusion se fait en deux temps: arrêt de la colonne d'air par la fermeture soudaine du chenal expiratoire; libération de l'air interne par le relâchement brusque de l'occlusion.

7 Occlusives bilabiales

8 Occlusive bilabiale sourde Les deux lèvres prennent fermement contact l'une contre l'autre. A cette occlusive correspond une articulation relâchée, qui prend la forme d'une spirante.

9 Occlusive bilabiale sonoreOcclusive bilabiale sonore. Même articulation que la précédente, mais avec vibration des cordes vocales. L'articulation nasale bilabiale est également très souvent sonore. A cette occlusive correspond une articulation relachée, qui prend la forme d'une spirante.

10 Occlusives dentales

11 Occlusive dentale ou alvéolaire sourde. La langue prend contact avec le bourrelet formé par les alvéoles (cf. figure 3.2 ci- dessous). A cette occlusive correspond une articulation relachée, qui prend la forme d'une spirante.

12 Occlusive dentale ou alvéolaire sonore Même articulation que la précédente, mais avec vibration des cordes vocales. L'articulation nasale dentale ou alvéolaire est également très souvent sonore. A cette occlusive correspond une articulation relachée, qui prend la forme d'une spirante.

13 Occlusive rétroflexe

14 Occlusive rétroflexe sourde. La langue est retournée et sa pointe ou sa face intérieure prend appui sur un point de la partie antérieure du palais (cf. figure 3.3 ci- dessous). Attention ! Il ne faut pas confondre ce symbole avec celui des occlusives dentales et alvéolaires sourdes !

15 Occlusive rétroflexe sonore Même articulation que la précédente, mais avec vibration des cordes vocales. L'articulation nasale rétroflexe est également très souvent sonore.

16 Occlusives palatales

17 Occlusive palatale sourde La pointe de la langue est dirigée vers le bas et s'appuie contre la face interne des dents inférieures, alors que le dos de la langue prend contact avec le palais dur (cf. figure 3.4 ci-dessous).

18 Occlusive palatale sonore. Même articulation que la précédente, mais avec vibration des cordes vocales. L'articulation nasale palatale est également très souvent sonore.

19 Occlusives vélaires

20 Occlusive vélaire sourde Alors que la pointe de la langue est appuyée contre la face interne des dents du bas, le dos de celle-ci prend contact avec le palais mou, appelé aussi voile du palais.

21 Occlusive vélaire sonore Même articulation que la précédente, mais avec vibration des cordes vocales. L'articulation nasale vélaire est également très souvent sonore.

22 Occlusive uvulaire

23 Occlusive uvulaire sourde Pendant que la pointe de la langue demeure appliquée contre la face interne des dents du bas, le dos de celle-ci, relevé loin vers l'arrière prend contact avec le palais mou au niveau de la luette (cf. figure 3.6 ci-dessous).

24 Occlusive uvulaire sonore Même articulation que la précédente, mais avec vibration des cordes vocales. L'articulation nasale est également très souvent sonore.

25 Occlusive glottale

26 L'occlusive glottale est produite: soit par l'ouverture soudaine de la glotte sous la poussée de l'air interne, soit par la fermeture brutale du passage de l'air au niveau de la glotte. L'occlusive glottale se réalise toujours sourde.(L'occlusion au niveau de la glotte rend impossible toute vibration des cordes vocales.)


Télécharger ppt "Classe 2 Phonétique - phonologie Groupe 1B: 26 août Groupe 1A: 29 août."

Présentations similaires


Annonces Google