La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

L'art byzantin Terme, périodisation, Premier âge dor (Sainte Sophie, Constantinople, Saint Vital de Ravenne) La crise iconoclaste et le renouveau Le Second.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "L'art byzantin Terme, périodisation, Premier âge dor (Sainte Sophie, Constantinople, Saint Vital de Ravenne) La crise iconoclaste et le renouveau Le Second."— Transcription de la présentation:

1 L'art byzantin Terme, périodisation, Premier âge dor (Sainte Sophie, Constantinople, Saint Vital de Ravenne) La crise iconoclaste et le renouveau Le Second âge dor: Plan en croix grecque inscrite dans un carré Les « renaissances » dans lart byzantin Résumé

2 Les périodes de lart byzantin Le premier âge dor: le règne de lEmpereur Justinien ( ) La crise iconoclaste ( ) Le second âge dor (fin IXème jusquau XIème siècle) Fin: chute de Constantinople dabord aux mains des croisés de la IVème croisade en 1204, un regain de souveraineté en 1261, un dernier renouveau artistique de lempire appauvri et en décadence, puis la fin après la conquête turque en 1453.

3 Lart chrétien dans lEmpire Romain Lart chrétien primitif/lart byzantin/lart du Moyen Age Cest la séparation religieuse de lOrient et de lOccident qui est à la base des différences dans le développement de lart chrétien dans lEmpire Romain de lEst et dans lEmpire Romain de lOuest: « Lart chrétien primitif » est toute œuvre dart exécuté pour ou par les chrétiens avant le schisme religieux, soit les cinq premiers siècles de notre ère. « Lart byzantin » par contre ne désigne pas seulement lart de lempire oriental romain, mais un style particulier. Il ny a pas de séparation nette entre lart chrétien primitif et lart byzantin. Nous parlons dart byzantin à partir du VIème siècle. En Occident par contre, la scission politique et religieuse devient aussi une scission artistique: nous voyons apparaitre lart du Moyen Age, que nous étudierons plus tard.

4 Lart Byzantin: Le premier âge dor (Le règne de lEmpereur Justinien ( )) Sainte Sophie, Constantinople ( ) Saint Vital de Ravenne ( )

5 Sainte Sophie, Constantinople (Istanbul) Sainte Sophie (Léglise da la Sainte Sagesse), bâtie entre 532 et 537) est le plus important des monuments subsistant du règne de Justinien à Constantinople; Basilique byzantine bâtie entre 532 et 537, Sainte Sophie (Hagia Sophia, Aya Sophia) devient mosquée en 1435, pour être transformée en musée en 1934, par Ata Turk, grand modernisateur de la société turque.

6 Basilique byzantine bâtie entre 532 et 537, devenue mosquée en 1435, transformée en musée en Sainte Sophie, LÉglise de la Sainte Sagesse, (Hagia Sophia, Aya Sophia), Istanbul

7

8 Une partie centrale carrée, couverte dune coupole, à laquelle sajoutent deux demi-coupoles, font de la nef un grand ovale. Les quatre pendentifs soutiennent la coupole: le plus ancien exemple de lutilisation de cet élément architectural subsistant.

9 Terminologie: pendentifs, coupole, demi-coupole, arc, nef, carré, ovale

10 Plan: Sainte Sophie combine le type basilical et le type central déglise. À partir de lépoque de Justinien: Plan central – monde orthodoxe Plan basilical – Occident médiéval

11 Retenir: Sainte Sophie, Constantinople ( ) Le plus important des monuments subsistant du règne de Justinien à Constantinople; Plan: par la nef, formée dune partie carrée, surmontée dune coupole sur pendentifs, à laquelle sajoutent deux demi-coupoles, formant ainsi un grand ovale, Sainte Sophie combine de façon originale le type basilical et le type central déglises. À partir de lépoque de Justinien: Plan central – monde orthodoxe Plan basilical – Occident médiéval

12 Léglise de Saint Vital ( ) Ravenne, Italie Léglise Saint Vital est un exemple déglise au plan central (octogonal). Dans cette église bâtie du règne de Justinien, mais à Ravenne, en Italie, nous retrouvons le contraste entre lextérieur sobre, en brique, et lintérieur richement décoré de mosaïques des églises chrétiennes primitives.

13 Les mosaïques de Saint Vital Les plus importantes sont les mosaïques de labside exécutés vers 547 montrant LEmpereur Justinien avec sa suite dun côté et lImpératrice Théodora avec ses dames de lautre.

14 Dans les mosaïques de saint Vital nous voyons apparaitre un nouvel idéal pour la représentation du corps: grands et minces, habillés de costumes somptueux, les visages à peine individualisés aux grands yeux au regard fixe. Le fond est doré, tout mouvement est évité.

15 La ressemblance de la représentation de Justinien et sa suite avec le Christ avec ses apôtres est contrepartie visuelle de lidée de lunion de lautorité temporelle et spirituelle de lEmpereur de Byzance.

16 Lart byzantin: La crise iconoclaste ( ) Et le renouveau…

17 Iconoclasme La crise iconoclaste ( ) Iconoclastes et Iconophiles Terminologie: Iconoclastes, de Eikonoklastés « briseurs dimages », Iconophiles Les empereurs iconoclastes, surtout dans les provinces orientales Les moines iconophiles, surtout dans les provinces occidentales.

18 Conséquences Le développement de la peinture religieuse byzantine est presque arrêté; Lintérêt est renouvelé pour lart séculier, non atteint par la proscription. Il en résulte une réapparition des motifs classiques. Nous parlons de classicisme. Nous trouvons des images de cette période surtout dans les psautiers recopiés et illuminés par les moines. Psautier Chludov (IX e siècle)

19 Le développement de la peinture religieuse byzantine est gravement atteint : une simple croix, œuvre iconoclaste, remplace une mosaïque originelle dans labside de lÉglise Sainte Irène, Istanbul, (après 750).

20 Le classicisme renouvelé pendant la crise iconoclaste: l intérêt est renouvelé pour lart séculier, non atteint par la proscription. Il en résulte une réapparition des motifs classiques. Hercule et son fils Télèphe, Ier siècle David à la harpe, Psautier de Paris, Xème

21 Nous trouvons des images de cette période surtout dans les psautiers recopiés et illuminés par les moines. Nous verrons leur influence sur lart du second âge dor de lart byzantin… Miniature du Psautier Chludov (IX e siècle) montrant Jean le Grammairien détruisant une image du Christ

22 Renouveau et Second âge dor de lart byzantin (fin IXème jusquau XIème siècle)

23 Daphni, Grèce, mosaïque de la trompe de la coupole, naos, vers 1100 Les conséquences de la crise restent visibles dans le style des mosaïques et peintures du second âge dor:

24 Après la crise: figure solitaire sur fond doré, drapé fortement stylisé, linéaire. Sainte Sophie, Constantinople, abside, La Vierge à l'enfant post iconoclaste, 867:

25 Mosaïques et peintures murales du Second Age dor gardent le souvenir de la crise iconoclaste: Les compositions sont simples, le nombre de personnages réduits aux acteurs nécessaires, les figures disposés de façon ordonnée sur un fond doré. Formes simples, le mouvement réduit au minimum, les corps sans volumes, le dessin linéaire domine.

26 Architecture du Second âge dor (IX-XI) Les églises de cette période sont surtout les églises monastiques, plus petites et moins richement décorées que les églises impériales du premier âge dor. Plan: croix grecque inscrite dans un carré, narthex dun côté, labside de lautre. Au centre, coupole sur base carré ou tambour cylindrique à hautes fenêtres; Ornementation de lextérieur (alternation pierre taillé et briques) contraste avec laustérité des extérieur des église du premier âge dor; Verticalité accentué de lintérieur: hautes et étroites travées, impression de surcharge, relâchée quand le regard se dirige vers la coupole, et la lumière qui passe par les fenêtres du tambour. Terminologie: croix grecque inscrite dans un carré, narthex, abside. Coupole sur base carré, coupole sur tambour cylindrique. Coupole sur pendentifs, tambour sur trompes.

27 Architecture du Second âge dor (IX-XI): plan en croix grecque inscrite dans un carré Le plan en est en croix grecque inscrite dans un carré, narthex dun côté, labside de lautre, avec une coupole centrale sur base carré ou tambour cylindrique à hautes fenêtres et parfois dautres coupoles plus petites;

28 Les églises du second âge dor sont surtout les églises monastiques, plus petites et moins richement décorées que les églises impériales du premier âge dor: exemple église du monastère Hosios Loukas (Saint Luc), Phocis, en Grèce, début du XIème. Ornementation de lextérieur (alternation pierre taillée et briques)

29 Hosios Loukas (Saint Luc), Grèce, début XIème: vue du sud-ouest Ornementation de lextérieur (alternation pierre taillée et briques) des églises de second âge dor contraste avec laustérité des extérieur des église du premier âge dor: Léglise de Saint Vital, Ravenne, Italie, Vième siècle

30 La verticalité de lespace intérieur: Les travées sont hautes et étroites, impression de surcharge relâchée dans lespace central, où le regard est attiré vers le haut. La coupole repose sur un tambour percé de fenêtres, qui repose sur les trompes. Terminologie: coupole, tambour, trompes, travées.

31 Verticalité de lintérieur accentuée par les fenêtres dans le tambour de la coupole et limage du Christ Pantokrator (maître de lunivers) attirant le regard. La coupole repose sur un tambour cylindrique, percé de fenêtres. Le tambour repose sur trompes. Daphni, Grèce, XIè Terminologie: coupole sur tambour cylindrique, tambour sur trompes

32 Daphni, Grèce, XIè La coupole repose sur un tambour sur trompes.

33 La coupole de Sainte Sophie repose sur pendentifs. Terminologie: coupole, pendentifs.

34 Daphni, Grèce, mosaïque de la trompe de la coupole, naos, vers 1100

35 Exemples de larchitecture byzantine du second âge dor: Léglise du monastère Hosios Loukas, Grèce, datant du début du XIème et de Daphni, aussi en Grèce, près dAthènes, datant du XIème (plan en croix grecque inscrite dans un carré, coupole, décoration de lextérieur, verticalité de lintérieur).

36 Exemples dinfluences de larchitecture byzantine du second âge dor en dehors de lEmpire byzantin: Saint Basile, Moscou (XVIème siècle), car la Russie adopte la religion chrétienne durant le second âge dor Saint Marc, Venise (commencé au IXème), pour affirmer la distance de Venise par rapport aux empereurs germaniques

37 Lart byzantin: « les Renaissances » dans lart byzantin À partir du XIIème siècle et avant la chute de Constantinople: le regain du corps et de lespace: « les Renaissances » dans lart byzantin

38 À partir du XIIème siècle: le regain du corps et de lespace: « les Renaissances » dans lart byzantin À travers tout lart byzantin subsiste un intérêt pour lantiquité: a chaque fois que nous pouvons constater ces influences (traitement plus en volume du corps, plus de naturel dans le mouvement) nous parlons de « renaissances ». Ces « renaissances » apparaissent dans lart byzantin à partir du XIIème siècle, et apportent en outre lexpression de sentiments et une ébauche de paysage.

39 À travers tout lart byzantin subsiste un intérêt pour lantiquité: a chaque fois que nous pouvons constater ces influences (traitement plus en volume du corps, plus de naturel dans le mouvement) nous parlons de « renaissances ». Ces influences deviennent très visible à partir du XIIème siècle.

40 Sveta Sofija, Carigrad, mozaik na južnoj galeriji, druga polovina XII veka ili XIII vek, Deisis: Renesansa Paleologa

41 XIIème, Renaissance des Comnènes: lexpression de sentiment plus humains attribués au Christ et à la Vierge tels le pathos (souffrance). Nous y voyons aussi apparaitre une ébauche de paysage (Sv. Pantelejmon, Nerezi, Macédoine, 1164). Oplakivanje, Nerezi, Makedonija, Sv. Pantelejmon, 1164, freska (renesansa Komnina)

42 Lexpression de sentiment plus humains attribués au Christ et à la Vierge tels le pathos (souffrance), ébauche de paysage (Nerezi, Sv.Pantelejmon, 1164).

43 Nerezi, Makedonija, Skidanje s krsta, Sv. Pantelejmon, 1164, freska

44 Premiers pas de la Vierge, La Vierge caressée par ses parents (Karieh Camii, Saint Sauveur in Chora), Constantinople La Renaissance des Paléologues (XII-XIII) apporte dautres sentiments humains plus nuancés dans une peinture religieuse (comme la tendresse des parents…), mais aussi réintroduit des personnages nombreux et multiplie les thèmes: nous voyons apparaitre dautres « cycles » et de nouveaux thèmes comme ici lenfance de la Vierge…

45 Résumé: Art Byzantin Le premier âge dor: le règne de lEmpereur Justinien ( ) La crise iconoclaste ( ) Le second âge dor (fin IXème jusquau XIème siècle) Les « renaissances » dans lart byzantin

46 Retenir: Sainte Sophie, Constantinople ( ) Le plus important des monuments subsistant du règne de Justinien à Constantinople; Plan: par la nef, formée dune partie carrée, surmontée dune coupole sur pendentifs, à laquelle sajoutent deux demi-coupoles, formant ainsi un grand ovale, Sainte Sophie combine de façon originale le type basilical et le type central déglises. À partir de lépoque de Justinien: Plan central – monde orthodoxe Plan basilical – Occident médiéval

47 Léglise de Saint Vital ( ) Ravenne, Italie Léglise Saint Vital est un exemple déglise au plan central (octogonal). Dans cette église bâtie du règne de Justinien, mais à Ravenne, en Italie, nous retrouvons le contraste entre lextérieur sobre, en brique, et lintérieur richement décoré de somptueuses mosaïques des églises chrétiennes primitives.

48 Dans les mosaïques de Saint Vital, exécutés vers 547, et montrant LEmpereur Justinien avec sa suite dun côté et lImpératrice Théodora avec ses dames de lautre, nous voyons apparaitre un nouvel idéal pour la représentation du corps: les corps grands et minces habillés de costumes somptueux, les visages à peine individualisés, aux grands yeux au regard fixe. Le fond est doré, tout mouvement est évité.

49 La ressemblance de la représentation de Justinien et sa suite avec le Christ avec ses apôtres est une représentation visuelle de lidée politique de lunion de lautorité temporelle et spirituelle en la personne de lEmpereur de Byzance.

50 Iconoclasme ( ), empereurs iconoclastes et moines iconophiles Le développement de la peinture religieuse byzantine est gravement atteint. Lintérêt est renouvelé pour lart séculier, non atteint par la proscription. Il en résulte une réapparition des motifs classiques. Nous trouvons des images de cette période surtout dans les psautiers recopiés et illuminés par les moines. Psautier Chludov (IX e siècle)

51 Les mosaïques et peintures murales du Second Age dor gardent le souvenir de la crise iconoclaste: Les compositions sont simples, le nombre de personnages réduits aux acteurs nécessaires, les figures disposés de façon ordonnée sur un fond doré. Formes simples, le mouvement réduit au minimum, les corps sans volumes, dessin linéaire domine.

52 Architecture du Second âge dor (IX-XI) Les églises de cette période sont surtout les églises monastiques, plus petites et moins richement décorées que les églises impériales du premier âge dor. Plan: croix grecque inscrite dans un carré, narthex dun côté, labside de lautre. Au centre, coupole sur base carré ou tambour cylindrique à hautes fenêtres; Ornementation plus poussée de lextérieur (alternation pierre taillé et briques) contraste avec laustérité des extérieur des église du premier âge dor; Verticalité accentué de lintérieur: hautes et étroites travées, impression de surcharge, relâchée quand le regard se dirige vers la coupole, et la lumière qui passe par les fenêtres du tambour. Terminologie: croix grecque inscrite dans un carré, narthex, abside. Coupole, coupole sur tambour cylindrique. Coupole sur pendentifs, tambour sur trompes.

53 Exemples de larchitecture byzantine du second âge dor: Léglise du monastère Hosios Loukas, Grèce, datant du début du XIème et de Daphni, aussi en Grèce, près dAthènes, datant du XIème (plan en croix grecque inscrite dans un carré, coupole, décoration de lextérieur, verticalité de lintérieur).

54 Exemples dinfluences de larchitecture byzantine du second âge dor en dehors de lEmpire byzantin: Saint Basile, Moscou (XVIème siècle). Saint Marc, Venise (commencé au IXème)

55 À partir du XIIème siècle: « les Renaissances » dans lart byzantin : le regain du corps et de lespace À travers tout lart byzantin subsiste un intérêt pour lantiquité: a chaque fois que nous pouvons constater ces influences (traitement plus en volume du corps, plus de naturel dans le mouvement) nous parlons de « renaissances ». Ces « renaissances » apparaissent dans lart byzantin à partir du XIIème siècle, et apportent en outre lexpression de sentiment et une ébauche de paysage.

56 Lexpression de sentiment plus humains tels le pathos (souffrance), ébauche de paysage (Sv.Pantelejmon, Nerezi, Macédoine, 1164).


Télécharger ppt "L'art byzantin Terme, périodisation, Premier âge dor (Sainte Sophie, Constantinople, Saint Vital de Ravenne) La crise iconoclaste et le renouveau Le Second."

Présentations similaires


Annonces Google