La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

REDACTION MEDICALE Pourquoi ? Pour qui ? Comment ? Dominique GENDREL.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "REDACTION MEDICALE Pourquoi ? Pour qui ? Comment ? Dominique GENDREL."— Transcription de la présentation:

1

2 REDACTION MEDICALE Pourquoi ? Pour qui ? Comment ? Dominique GENDREL

3 Classiquement : Étape 1 : Larticle, le lecteur, la revue Avant de commencer à écrire, répondre à ces questions – Q1: Quest-ce que jai à dire ? – Q2 : Est-ce que cela vaut la peine dêtre écrit ? – Q3 : Quelquun a-t-il déjà publié ces données ? – Q4 : Quel est le meilleur format pour larticle ? – Q5 : Quel lecteur ? – Q6 : Quelle revue ?

4 Avant de commencer à écrire, répondre à ces questions – Pourquoi écrire ? Pour faire avancer la connaissance ou ma carrière ? – Pour qui écrire ? Pour le doyen et les jurys ? Ou pour les autres médecins ? – Comment écrire? Article ? Thèse ou mémoire ? Exposé pour formation LA VERITE : Étape 1 : Sinterroger

5 De grands principes La rédaction dun article, dun mémoire ou dune thèse est le récit dune histoire dans un ordre logique La rédaction est objective ; les phrases subjectives sont bannies On doit créer un fil conducteur permettant de comprendre pourquoi vous avez fait létude, comment vous lavez faite. Quels sont vos résultats et comment les interprétez vous ?

6 Impact Factor Nombres de citations par an dun article dans la presse internationale, avec une pondération selon les années passées, Donc très majoritairement dans des journaux de langue anglaise LES ARTICLES DIDACTIQUES OU DE MISE AU POINT SONT TRES PEU COMPTABILISES

7 Cest un système de mesure, avec ses avantages et ses inconvénients, créé aux USA et qui est à la base des subventions, donc indispensable aux grands groupes Lancet IF 32,3 New England Journal of Medicine IF 53,3 Presse Medicale IF 0,67 Le règne de limpact factor « PUBLISH OR PERISH »

8 PUBLIER en ANGLAIS ? Cest plus valorisant, mais plus difficile … Respecter les règles demandées – Rédaction – Interprétation des données – Bibliographie LA LANGUE Faire relire ou traduire par un anglophone

9 Le règne de limpact factor : calculé par des anglo-saxons pour des anglo-saxons ? Impact factor des journaux pédiatriques 2012 Pediatrics 5,4 J of Pediatics 4,2 Ped Inf Dis 3,6 Archives de Pediatrie IF ,265 IF ,298 Turkish J Pediatrics IF 20050,236 IF 20120,441 Non, mais la majorité des citations analysées viennent de journaux de langue anglaise

10 MÉMOIRE ou ARTICLE ? Cest la même chose sur le plan rédactionnel : un mémoire ou une thèse peuvent (doivent ?) être publiés Faire court, clair et objectif Sen tenir aux données : on interpréte des résultats, mais ce nest quune conclusion personnelle Les détails sur les observations, les résultats additionnels, etc … figurent en annexe

11 Les exposés et articles didactiques sont SOUS-ESTIMES IDEALEMENT Ils réclament un travail important de synthèse et de clarification Ils suivent un schéma aussi précis quun article : les données acquises, les données discutables, les interprétations possibles, la conclusion EN FAIT Trop souvent des retranscriptions ou des compilations Trop souvent des accumulations de données On ne les considère pas comme des œuvres originales alors quelles le sont si les interprétations sont claires

12 PUBLICATIONS MEDICALES Le schéma actuel basé sur des publications dans des revues trèd diverses est un « politiquement correct » dépassé Et les publications et communications de formation continue ?

13 Les publications sont une partie de notre activité médicale et notre activité médicale est insérée dans notre communauté Pour les juger, il faut des critères propres à chaque pays pour que la communauté y trouve son intérêt

14 POURQUOI PUBLIER ? Pour favoriser sa carrière ? POUR LA COMMUNAUTE donc il faut valoriser les publications et exposés didactiques avec des critères propres aux divers aspects de nos diverses communautés : Universités et Sociétés Professionnelles

15 Il faut un contrôle des publications Comités de rédaction des revues – papier et on-line Comités scientifiques des associations – Évaluation des communications Les instances universitaires jugent de la qualité des publications pour faire avancer les carrières, pas pour faire avancer la médecine

16 Lédition médicale est un métier Organiser la sélection des articles Les mettre en forme rédactionnelle (plan et contenu) LES METTRE EN FORME EDITORIALE (présentation visuelle de larticle) papier on-line

17 Les exposés et articles didactiques sont SOUS-ESTIMES IDEALEMENT Ils réclament un travail important de synthèse et de clarification Ils suivent un schéma aussi précis quun article : les données acquises, les données discutables, les interprétations possibles, la conclusion EN FAIT Trop souvent des retranscriptions ou des compilations Trop souvent des accumulations de données On ne les considère pas comme des œuvres originales alors quelles le sont si les interprétations sont claires

18 Publications La grande question AURONS NOUS LE COURAGE DE VALORISER LES PUBLICATIONS ET LES EXPOSES DIDACTIQUES DE QUALITE ? Il faut échapper à la dictature de la bibliométrie et de limpact factor

19 Direction de la Recherche Clinique de lAPHP « Un FULL-PAPER dans le Lancet nécessite généralement à euros de subvention » Une découverte de hasard AUCUNE SUBVENTION

20 APLF, Marrakech 2013 PROCALCITONINE Diagnostiquer une infection bactérienne ou réduire les examens et les antibiotiques ? Dominique GENDREL Necker, Paris

21 Impact factor 17.2 UNE VRAIE RECHERCHE CLINIQUE ! CONCLUSION 1)James Bond boit trop ! 2)Donc il tremble ! 3)Donc il ne peut tenir son verre ! 4)Donc il ne peut que secouer ses cocktails avec un shaker !

22 CHAQUE PAYS DOIT DEFINIR SA POLITIQUE PROPRE DE VALORISATION DES PUBLICATIONS et COMMUNICATIONS Mais il reste une nécessité absolue : UNE METHODOLOGIE STRICTE de lECRITURE de lARTICLE ou de la COMMUNICATION ORALE


Télécharger ppt "REDACTION MEDICALE Pourquoi ? Pour qui ? Comment ? Dominique GENDREL."

Présentations similaires


Annonces Google