La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LOXYGENOTHERAPIE HYPERBARE. Pourquoi une information sur loxygénothérapie hyperbare(OHB) ? Pourquoi une information sur loxygénothérapie hyperbare(OHB)

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LOXYGENOTHERAPIE HYPERBARE. Pourquoi une information sur loxygénothérapie hyperbare(OHB) ? Pourquoi une information sur loxygénothérapie hyperbare(OHB)"— Transcription de la présentation:

1 LOXYGENOTHERAPIE HYPERBARE

2 Pourquoi une information sur loxygénothérapie hyperbare(OHB) ? Pourquoi une information sur loxygénothérapie hyperbare(OHB) ? Cette information nous parait nécessaire pour mieux faire connaître une technologie médicale unique et faire découvrir un traitement médical spécifique adaptable à diverses pathologies. Cette information nous parait nécessaire pour mieux faire connaître une technologie médicale unique et faire découvrir un traitement médical spécifique adaptable à diverses pathologies. Egalement parce quune thérapie est plus efficace si elle est bien acceptée donc, la nécessité dinformer le patient le mieux possible devient primordiale pour lacceptation de ce traitement spécifique. Egalement parce quune thérapie est plus efficace si elle est bien acceptée donc, la nécessité dinformer le patient le mieux possible devient primordiale pour lacceptation de ce traitement spécifique. Le but à atteindre est : Le but à atteindre est : - de sensibiliser et dinformer les personnels soignants, sur le rôle éducatif quils peuvent jouer afin de permettre aux patients de bénéficier de techniques de soins particulières. - de sensibiliser et dinformer les personnels soignants, sur le rôle éducatif quils peuvent jouer afin de permettre aux patients de bénéficier de techniques de soins particulières. - de collaborer étroitement avec léquipe soignante du service de médecine hyperbare afin doptimiser la qualité des soins données aux patients. - de collaborer étroitement avec léquipe soignante du service de médecine hyperbare afin doptimiser la qualité des soins données aux patients.

3 QUEST CE QUE LOXYGÉNOTHÉRAPIE HYPERBARE ? QUEST CE QUE LOXYGÉNOTHÉRAPIE HYPERBARE ?

4 Cest une thérapie consistant en inhalation doxygène ou de mélanges gazeux suroxygénés à une pression supérieure à la pression atmosphérique Cest une thérapie consistant en inhalation doxygène ou de mélanges gazeux suroxygénés à une pression supérieure à la pression atmosphérique Le but de loxygénothérapie hyperbare est dassurer au niveau tissulaire et cellulaire une quantité doxygène dissout plus élevée. Le but de loxygénothérapie hyperbare est dassurer au niveau tissulaire et cellulaire une quantité doxygène dissout plus élevée. Cet oxygène dissout est le seul qui soit directement utilisable par les cellules de lorganisme contrairement à loxygène combiné à lhémoglobine car il diffuse dans le milieu interstitiel. Cet oxygène dissout est le seul qui soit directement utilisable par les cellules de lorganisme contrairement à loxygène combiné à lhémoglobine car il diffuse dans le milieu interstitiel.

5 PRINCIPES DE BASES ET LOIS PHYSIQUES

6 Quelques bases théoriques sont indispensables pour mieux comprendre la pratique du caisson hyperbare.. Loxygénothérapie hyperbare : faire respirer des gaz thérapeutiques (O 2 ) sous une pression > pression atmosphérique. La pression atmosphérique représente la pression que latmosphère exerce au-dessus de nous.au niveau de la mer elle est de 760mmHg, ou 1bar. Cette pression augmente, dans leau, de 1 bar tous les 10,33 mètres. La pression atmosphérique représente la pression que latmosphère exerce au-dessus de nous.au niveau de la mer elle est de 760mmHg, ou 1bar. Cette pression augmente, dans leau, de 1 bar tous les 10,33 mètres. On exprime la pression absolue, ou atmosphère absolue(ATA), par rapport au vide total. Cest lunité en médecine hyperbare. On exprime la pression absolue, ou atmosphère absolue(ATA), par rapport au vide total. Cest lunité en médecine hyperbare.

7 EFFETS DES PRESSIONS LIES AUX VOLUMES EFFETS DES PRESSIONS LIES AUX VOLUMES A température constante, le volume dune masse gazeuse est inversement proportionnel à la pression(loi de Boyle et Mariotte) A température constante, le volume dune masse gazeuse est inversement proportionnel à la pression(loi de Boyle et Mariotte) Pa.Va=P b.V b Cette loi explique la diminution du volume des bulles gazeuses lorsque la pression augmente. Une augmentation de la pression de 0 à 1ATA diminue le volume de 50%.

8 EFFETS DES PRESSIONS LIES AUX MELANGES GAZEUX La pression totale dun mélange gazeux est égale a la somme des pression partielles quexercerait chacun des gaz du mélange sil occupait seul le volume total(loi de Dalton). La pression totale dun mélange gazeux est égale a la somme des pression partielles quexercerait chacun des gaz du mélange sil occupait seul le volume total(loi de Dalton). Pa + Pb +…..+ Pn =P Pa + Pb +…..+ Pn =P Lair que nous respirons en surface, à la pression atmosphérique d1 bar(760mmHg);se compose essentiellement de deux gaz: Lair que nous respirons en surface, à la pression atmosphérique d1 bar(760mmHg);se compose essentiellement de deux gaz:.loxygène, dont le taux est de 21%;la pression partielle correspondante est de 159,6mmHg.loxygène, dont le taux est de 21%;la pression partielle correspondante est de 159,6mmHg.lazote, dont le taux est de 78% et la pression partielle de 592,8mmHg(gaz neutre en normobare)..et les gaz rares représentant 1%.lazote, dont le taux est de 78% et la pression partielle de 592,8mmHg(gaz neutre en normobare)..et les gaz rares représentant 1% En cherchant à augmenter la pression partielle de loxygène, et cela par respiration de lO 2 à des pression plus élevées,il sagit de loxygénothérapie hyperbare. En cherchant à augmenter la pression partielle de loxygène, et cela par respiration de lO 2 à des pression plus élevées,il sagit de loxygénothérapie hyperbare.

9 EFFETS DES PRESSIONS SUR LENVIRONNEMENT EFFETS DES PRESSIONS SUR LENVIRONNEMENT A volume constant, l augmentation de la pression dun gaz est proportionnelle à laugmentation de sa température (loi de Charles) A volume constant, l augmentation de la pression dun gaz est proportionnelle à laugmentation de sa température (loi de Charles) Cela signifie que la température sélèvera lors de la compression en caisson hyperbare, et sabaissera en fin de traitement hyperbare. Cela signifie que la température sélèvera lors de la compression en caisson hyperbare, et sabaissera en fin de traitement hyperbare. EFFETS DES PRESSIONS LIES EFFETS DES PRESSIONS LIES AUX GAZ DISSOUS Les gaz se dissolvent dans les liquides proportionnellement à la pression partielle de chacun de ces gaz (loi de Henry) Les gaz se dissolvent dans les liquides proportionnellement à la pression partielle de chacun de ces gaz (loi de Henry) La quantité du gaz dissoute est fonction de La quantité du gaz dissoute est fonction de. la nature du gaz. la nature du gaz. la surface de contact gaz-liquide. la surface de contact gaz-liquide. la pression exercée sur ce gaz. la pression exercée sur ce gaz. température. température

10 MECANISME DACTION DE LOHB

11 Les effets de laugmentation de la pression barométrique entraînent : a) une réduction du volume des amas gazeux a) une réduction du volume des amas gazeux (cas des accidents de plongée, des embolies gazeuses) (cas des accidents de plongée, des embolies gazeuses) b) une augmentation de la pression partielle dO 2 dans lorganisme b) une augmentation de la pression partielle dO 2 dans lorganisme En respirant 100% dO 2 à 3 fois la pression atmosphérique, on augmente de plus de 20 fois la pression partielle en oxygène dans le sang et les tissus ce qui explique laugmentation doxygène sous forme dissoute. En respirant 100% dO 2 à 3 fois la pression atmosphérique, on augmente de plus de 20 fois la pression partielle en oxygène dans le sang et les tissus ce qui explique laugmentation doxygène sous forme dissoute.

12 Lassociation : augmentation de la pression partielle dO 2, augmentation doxygène sous forme dissoute va entrainer : Lassociation : augmentation de la pression partielle dO 2, augmentation doxygène sous forme dissoute va entrainer : 1- Augmentation du transport dO 2 dissout dans le plasma 2- Augmentation de la force motrice de diffusion 3- Effet bactériostatique et bactéricide Action évidente sur les anaérobies Action évidente sur les anaérobies La multiplication des aérobies est inhibée dès 1,3ata La multiplication des aérobies est inhibée dès 1,3ata Stimulation de la phagocytose des polynucléaires Stimulation de la phagocytose des polynucléaires 4- Effet vasoconstricteur 5- Effet métabolique et tissulaire Synthèse rapide et accrue du collagène par le fibroblaste Synthèse rapide et accrue du collagène par le fibroblaste Prolifération des néo-vaisseaux à partir de la matrice de collagène synthétisée : action cicatrisante de lOHB Prolifération des néo-vaisseaux à partir de la matrice de collagène synthétisée : action cicatrisante de lOHB 6- Effet sur la déformabilité érythrocytaire

13 INDICATIONS DE LOXYGENOTHERAPIE HYPERBARE INDICATIONS DE LOXYGENOTHERAPIE HYPERBARE

14 EN URGENCE : Intoxication au monoxyde de carbone Accident de plongée Intoxication au monoxyde de carbone Accident de plongée Embolie gazeuse Embolie gazeuse AUTRES INDICATIONS : AUTRES INDICATIONS : Surdités brusques Surdités brusques Infections nécrosantes des parties molles à germes anaérobies ou mixtes Infections nécrosantes des parties molles à germes anaérobies ou mixtes Radionécroses (os ou tissus mous) Radionécroses (os ou tissus mous) Trouble de la cicatrisation Trouble de la cicatrisation

15 CONTRES INDICATIONS DE LOHB

16 ABSOLUES : Pneumothorax non drainé Pneumothorax non drainé Crise dangor Crise dangor OAP lésionnel OAP lésionnelRELATIVES : Maladie pulmonaire obstructive chronique Maladie pulmonaire obstructive chronique Antécédents de pneumothorax spontané Antécédents de pneumothorax spontané Otites, sinusites Otites, sinusites Etat hémodynamique instable Etat hémodynamique instable Epilepsie Epilepsie HTA non contrôlée HTA non contrôlée

17 COMMENT SE DEROULENT LES SEANCES ?

18 Au service de médecine hyperbare de lhôpital Med VI, le protocole dapplication, qui dure 90 minutes, est le suivant : Compression à 2,5 bars équivalents à 15 mètres de profondeur réalisée en 10 minutes. Respiration au masque doxygène à 100% pendant 20 minutes Pause à lair pendant 5 minutes Respiration au masque doxygène à 100% pendant 20 minutes Pause à lair pendant 5 minutes Respiration au masque doxygène à 100% pendant 20 minutes Décompression, retour à la pression atmosphérique en 10 minutes. (Ce protocole accepte toutefois des variantes) Organisation des séances : Organisation des séances : patients sont accompagnés par un infirmier spécialisé en hyperbarie. Les patients sont assis, ils peuvent rester sur leur fauteuil roulant, ou peuvent être traités allongés sur le brancard. De la musique est diffusée pendant le traitement. On peut lire, voire jouer aux carte pour passer le temps…..

19

20 LES COMPLICATIONS DE LOHB

21 1- Pneumotoxicité de loxygène (effet Lorrain Smith) Une exposition prolongée à loxygène entraine une destruction du surfactant alvéolaire.Le risque est nul en oxygénothérapie hyperbare si les deux conditions nécessaires conjuguées ne sont pas réunies durée dexposition trop longue Pression partielle en oxygène trop élevée 2- Neurotoxicité centrale de loxygène (effet Paul Bert) En oxygénothérapie hyperbare il peut se produire une crise hyperoxique qui se traduit par une crise de type dépileptiforme Le risque est réel en OHB si la Po2 >2,8 (doù la nécessité dun accompagnant des patients a lintérieur du caisson) 3- Barotraumatismes Ce sont des accidents mécaniques dus à la pression, ils surviennent lors des variations de pression surtout en début de la décompression et en fin de la décompression. Cet effet peut entrainer des complications ORL, pulmonaires, cérébrales, digestives (exemple : sinus, oreille moyenne, rupture de plombage dentaire…..)

22 4- Accidents de décompression Ils peuvent arriver également au personnel soignant même sils restent exceptionnels. 5- Incendie Pression et élévation du taux dO2 »»» risques accrus dincendie PREVENTION. Par la surveillance du taux doxygène dans la chambre hyperbare. Par le contrôle strict des éléments déclenchant (briquets, pansements, vêtement nylon générant de lélectricité statique, produits alcoolisés……..)

23 LES CHAMBRES HYPERBARES : 2500

24 Chambre thérapeutique

25

26

27

28 CAS CLINIQUE CAS CLINIQUE

29

30 GANGRENE DE FOURNIER

31

32 PIED DIABETIQUE

33 BRULURE

34 INTOXICATION AU CO

35

36


Télécharger ppt "LOXYGENOTHERAPIE HYPERBARE. Pourquoi une information sur loxygénothérapie hyperbare(OHB) ? Pourquoi une information sur loxygénothérapie hyperbare(OHB)"

Présentations similaires


Annonces Google