La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

9 ème CSO FORUM Thème: Une Education de qualité, gratuite, obligatoire et adaptée pour tous les enfants en Afrique: comment les Municipalités peuvent elles.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "9 ème CSO FORUM Thème: Une Education de qualité, gratuite, obligatoire et adaptée pour tous les enfants en Afrique: comment les Municipalités peuvent elles."— Transcription de la présentation:

1 9 ème CSO FORUM Thème: Une Education de qualité, gratuite, obligatoire et adaptée pour tous les enfants en Afrique: comment les Municipalités peuvent elles contribuer à léducation ? M. LAMINE DRAME / Maire de CAYAR 3 Avril

2 Depuis son accession à la souveraineté internationale, le Sénégal a opté pour une politique de décentralisation progressive et prudente avec le statut de commune de plein exercice élargi à toutes les communes dès En 1972, il y a eu la création des communautés rurales (2 e ordre de Collectivités locales). En 1996, on assiste à un véritable approfondissement de la décentralisation avec la création dun nouvel ordre de collectivité locale quest la région et le transfert aux collectivités locales de compétences jusque là exercées par lEtat dans neuf domaines dont lEducation en plus des compétences générales quelles exerçaient. 3 avril 20142

3 Ce transfert de compétences devait être accompagné, au terme de la loi du 22 Mars 1996 portant transfert de compétences aux régions, aux communes et aux communautés rurales, dun transfert concomitant par lEtat de ressources nécessaires à leur libre exercice. Au regard des fonds de dotation alloués aux collectivités locales, force est de reconnaître que ces montants sont très insuffisants eu égard aux lourdes missions qui interpellent les collectivités locales pour la prise en charge correcte de ces compétences transférées. 3/04/20143

4 La commune de Cayar est une localité de pêcheurs mais aussi de maraîchers, située dans la zone des Niayes dans la région de Thiès. La diffuculté rencontrée par les parents cest laccès et le maintient des enfants à lécole qui ont une tendance à fréquenter très tôt les plages pour gagner un peu dargent, ce qui à la longue font deux des pêcheurs prématurés. Cette situation sest aggravés avec le déficit de salles de classes. Cest pour cette raison que notre municipalité sest engagée dans la construction de classes et de motivation des élèves en leur dotant des fournitures suffisantes et des uniformes. 5/18/20144

5 En matière déducation, la commune a pour compétences la construction, léquipement, lentretien et la maintenance des écoles élémentaires, des établissements préscolaires, le recrutement et la prise en charge du personnel dappoint des écoles élémentaires et des établissements préscolaires, lallocation de bourses et daides scolaires, la participation à lacquisition des manuels et aux fournitures scolaires et la participation à la gestion et à ladministration des lycées et collèges par le biais des structures de dialogue et de concertation. 3/4/20145

6 Cest ainsi que les collectivités locales prennent en charge les problèmes liés à léducation avec les Fonds de dotation de la décentralisation, à travers leurs ressources propres et grâce à la recherche de ressources additionnelles par le biais de la coopération décentralisée avec lappui de partenaires au développement et du secteur privé. Pour la Commune de Cayar, en plus des fonds de dotation, la commune prévoit chaque année dans son budget des crédits autour de 5% pour des travaux de construction ou réhabilitation de salles de classes et pour lachat de fournitures scolaires: chaque année toutes les écoles reçoivent une dotation importante en fournitures scolaires et uniformes pour les élèves. 3/4/20146

7 Cette dotation sétend même jusquau CEM qui est de la compétence du Conseil Régional et au niveau des daraas. Des bourses et allocations sont accordées chaque année aux étudiants de la commune en plus de la location dun appartement à Dakar pour leur hébergement. Avec lappui de partenaires, 06 salles de classes ont été construites, des blocs sanitaires, une bibliothèque construite et équipée, la dotation de manuels scolaires entre autres. Cela a permis daugmenter la capacité daccueil des écoles et partant de diminuer le gap au niveau de laccès. 3/4/20147

8 Pour ce qui concerne les privés, nous avons aussi bénéficié de la construction de cinq (05) salles de classe et la réalisation du mur de clôture pour le collège. Ceci est rendu possible grâce aux protocoles daccord qui nous lient avec les industrielles qui sont installées dans notre territoire communale. Dans ces conventions de partenariat, le partenaire a, entre autres obligations, tenant compte de sa responsabilité sociale, son implication dans les secteurs sociaux notamment la santé et léducation. 3/4/20148

9 Grâce à cette formule, nous parvenons à mobiliser des ressources du secteur privé. A linstar de la commune de Cayar, les autres collectivités locales, à travers la compétence domaines, peuvent signer des protocoles avec les partenaires qui désirent sinvestir dans leur localité. Et à ce niveau laccent peut être mis sur la promotion des ressources humaines à travers la promotion de léducation. Et dans les localités ou les élèves sont obligés de passer la journée à lécole, les cantines scolaires peuvent être développées, ceci pourrait aider à maintenir une certaine catégorie denfants à lécole. Il y a les associations démigrés qui jouent un rôle fondamental dans le secteur de léducation comme en attestent les nombreuses réalisations dans le domaine de léducation comme à Matam, Bakel, Louga et autres contrées. 3/4/20149

10 Depuis notre accession à la tête de la commune, des subventions accordées permettent de lutter contre la mendicité. Fort heureusement que le nouveau Code de Collectivités locales née de lActe III de la décentralisation a intégré les daraas dans les compétences des collectivités locales. Cette politique qui va renforcer les prérogatives des municipalités et augmenter considérablement leurs moyens financiers, leur permettra de mieux prendre en charge les questions déducation et ce dans tous les domaines. 3/4/201410

11 Mais tout ceci doit être accompagné dune réelle volonté politique des autorités locales qui sont les premiers victimes des déperditions scolaires et leurs conséquences sur la situation des enfants. Elles doivent avoir la claire conscience de leurs responsabilités car au-delà de leurs compétences dans le domaine de léducation, elles ont lobligation daider les parents à éduquer leurs enfants. Défis et enjeux : P our la promotion de léducation des enfants par les collectivités locales, Les élus doivent: - Avoir linformation et être bien formés sur leurs rôles et leurs responsabilités, mais aussi sur les droits des enfants en sappropriant les textes et lois internationaux et nationaux. 3/4/2014p11

12 3/4/ Certains élus ne maitrisent pas les conventions qui souvent ne sont pas traduites en langues nationales et accessibles à eux, ne connaissent pas lapproche droit qui devrait soutendre les programmes locaux de développement. Ils peuvent signer des accords de partenariat ou travailler avec des organisations de la société civile. Nous avons accompagné lannée dernière la CONAFE pour des sessions de formations sur la budgétisation sensible à lenfant, organisées dans les régions de Sédhiou, Fatick, Kédougou.

13 Cela a permis aux élus de ces régions dêtre plus engagés dans la prise en charge des problèmes liés à lenfant. Ils ont pris des engagements à lissu de ces sessions quune récente mission de suivi a mesuré le niveau dexécution. Avoir des budgets conséquents et flexibles 5/18/201413

14 En collaboration avec la société civile ou dautres acteurs avoir des programmes soutenus en articulant les actions de protection des enfants et déducation (sensibilisation sur les mariages précoces, le travail des enfants, lexcision, les violences, léducation parental etc.) Impliquer les représentants des enfants dans les débats dorientation budgétaire et prendre en compte leurs attentes Partager les bonnes pratiques dautres collectivités dans le domaine de léducation et créer un réseau de collectivités « Amies des enfants » 5/18/201414

15 Merci de votre aimable attention 3/4/201415


Télécharger ppt "9 ème CSO FORUM Thème: Une Education de qualité, gratuite, obligatoire et adaptée pour tous les enfants en Afrique: comment les Municipalités peuvent elles."

Présentations similaires


Annonces Google