La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La proxi-intimité dans laccompagnement des personnes dépendantes Jean-Pierre Durif-Varembont psychanalyste, maître de conférences en psychologie et éthique.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La proxi-intimité dans laccompagnement des personnes dépendantes Jean-Pierre Durif-Varembont psychanalyste, maître de conférences en psychologie et éthique."— Transcription de la présentation:

1 La proxi-intimité dans laccompagnement des personnes dépendantes Jean-Pierre Durif-Varembont psychanalyste, maître de conférences en psychologie et éthique (Université Lyon 2)

2 La proxi-intimité La proxi-intimité Dépendance radicale et responsabilité de lapprochant Dépendance radicale et responsabilité de lapprochant Le soin palliatif, paradigme du choix éthique en vérité ou dissimulation. Deux aspects. Le soin palliatif, paradigme du choix éthique en vérité ou dissimulation. Deux aspects. Entre responsabilité et culpabilité: à la recherche du geste juste Entre responsabilité et culpabilité: à la recherche du geste juste La proximité: une éthique de lintime La proximité: une éthique de lintime Conclusion anthropologique: être témoin Conclusion anthropologique: être témoin

3 Dépendance radicale et responsabilité de lapprochant Réactivation du vécu de lexpérience primordiale bébé-mère Réactivation du vécu de lexpérience primordiale bébé-mère Bébé, handicapé, personne âgée, ou en fin de vie Bébé, handicapé, personne âgée, ou en fin de vie Doù sa perception de lessentiel: la dimension affective de la rencontre et la manière dont lapprochant est engagé dans la relation Doù sa perception de lessentiel: la dimension affective de la rencontre et la manière dont lapprochant est engagé dans la relation

4 Comment je mapproche? Comment je mapproche? Avec tranquillité et assurance Avec tranquillité et assurance Avec doute et peur Avec doute et peur Avec culpabilité de mon impuissance Avec culpabilité de mon impuissance Avec la foi en les capacités de lautre Avec la foi en les capacités de lautre

5 Comment faire si la manière dêtre ne relève pas dune volonté ou dun savoir ou dune intention? En prendre conscience En prendre conscience Faire un travail sur soi Faire un travail sur soi Se risquer à parler avec dautres, à exposer ses difficultés Se risquer à parler avec dautres, à exposer ses difficultés Travailler en confiance en équipe Travailler en confiance en équipe

6 Le soin palliatif, paradigme du choix éthique en vérité Le soin palliatif, paradigme du choix éthique en vérité On ne peut plus éviter la question de ce que je fais et pourquoi en se cachant derrière lactivisme ou lopératoire On ne peut plus éviter la question de ce que je fais et pourquoi en se cachant derrière lactivisme ou lopératoire On pallie à quoi? On pallie à quoi? Ne vaudrait-il pas mieux parler «daccompagnement des personnes en fin de vie »? Ne vaudrait-il pas mieux parler «daccompagnement des personnes en fin de vie »?

7 Le soin palliatif, paradigme du choix éthique en ses deux aspects Le soin palliatif, paradigme du choix éthique en ses deux aspects Assistance Assistance Survie biologique Survie biologique Assistance des fonctions physiologiques déficitaires Assistance des fonctions physiologiques déficitaires Confort Confort Accompagnement Accompagnement Des questions existentielles Des questions existentielles De la recherche du sens de la vie De la recherche du sens de la vie Du lien affectif à lentourage (dont nous) Du lien affectif à lentourage (dont nous)

8 Le soin palliatif, paradigme du choix éthique en vérité Le soin palliatif, paradigme du choix éthique en vérité ou…. Dissimulation et expédiant de lévolution inéluctable vers la mort ou…. Dissimulation et expédiant de lévolution inéluctable vers la mort Est-ce du semblant? Est-ce du semblant? De quoi suis-je responsable? De quoi suis-je responsable? « Ne pas être éthique, cest ne pas avoir de position propre » (pas de « je » responsable) (pas de « je » responsable)

9 A la recherche du geste juste: justesse et justice A la recherche du geste juste: justesse et justice « léthique est une visée » (E. Lévinas) « léthique est une visée » (E. Lévinas) « Une main qui parle, « Une main qui parle, une voix qui touche » (J. Clerget) une voix qui touche » (J. Clerget) « Placer le geste dans la présence et non la présence dans le geste » (J.L. Revardel)

10 A la recherche du geste juste: justesse et justice A la recherche du geste juste: justesse et justice Culpabilité <>Responsabilité Culpabilité <>Responsabilité Sollicitation du discernement Sollicitation du discernement La position juste/injuste se répère aux effets dans laprès-coup dont nous pouvons tirer expérience. Exemple: lapproché sort de sa passivité et de la crainte en entre dans lattente et dans la réponse à mon invitation La position juste/injuste se répère aux effets dans laprès-coup dont nous pouvons tirer expérience. Exemple: lapproché sort de sa passivité et de la crainte en entre dans lattente et dans la réponse à mon invitation

11 La proximité: une éthique de lintime La proximité: une éthique de lintime « Inviter, cest être devant lautre en le suivant » (J.L. Revardel) « Oser prudemment » « Oser prudemment »

12 Une éthique de lintime: Être témoin Une éthique de lintime: Être témoin Être dans lintime du corps (proximité tactile) Être dans lintime du corps (proximité tactile) et de la confidence (proximité imaginaire) et de la confidence (proximité imaginaire) Pose la question de nos identifications et de nos projections Pose la question de nos identifications et de nos projections On témoigne avec son corps parlant..cest un risque On témoigne avec son corps parlant..cest un risque

13 Une éthique de lintime: Être témoin Une éthique de lintime: Être témoin Léthique se pose toujours dans lintersubjectivité Léthique se pose toujours dans lintersubjectivité Avec la référence tierce quelle suppose (répondre à/de) Avec la référence tierce quelle suppose (répondre à/de) Le témoin occupe une position tierce: il nest ni à la place de lautre ni contre ni étranger mais …à côté Le témoin occupe une position tierce: il nest ni à la place de lautre ni contre ni étranger mais …à côté


Télécharger ppt "La proxi-intimité dans laccompagnement des personnes dépendantes Jean-Pierre Durif-Varembont psychanalyste, maître de conférences en psychologie et éthique."

Présentations similaires


Annonces Google