La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les distances physiques MT Soins Infirmiers n°3 Septembre 2007.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les distances physiques MT Soins Infirmiers n°3 Septembre 2007."— Transcription de la présentation:

1 Les distances physiques MT Soins Infirmiers n°3 Septembre 2007

2 Objectifs pédagogiques Définir le terme d« espace personnel » Repérer en quoi cet espace personnel est fortement influencé par des données culturelles Définir le terme de « territorialité » Identifier en quoi le fait de « posséder » un territoire permet de satisfaire différents besoins fondamentaux Définir à partir dexemples : zone intime, zone personnel et zone sociale

3 1. Rappel sur la communication non verbale Définition de la communication non verbale : « La communication non verbale est représenté les mimiques et la gestuelle et nutilise pas les mots. » Constantino Landolo « Guide pratique de la communication avec le patient- Techniques, art et erreurs de la communication » MMI Ed.- Masson- 2001

4 Les éléments qui constituent la communication non verbale sont : les contacts physiques (ex : significations différentes selon les cultures). la distance et la proximité : distance intime, sociale, personnelle. la posture : manière de se tenir variable en fonction du statut, de son état émotionnel, de la situation. les gestes : illustration du discours, convention, tics.

5 les mouvement de la tête : renforcement du discours (hochements). l'expressions du visage : zone privilégiée des émotions (sourires, mimiques)

6 le regard : rôle dans la manifestation des émotions. l'apparence : vêtements, parfums, odeurs

7 2. Le concept de distance physique a. La position physique est liée à la distance qui sépare lIDE du patient. Elle est fonction des soins ou des traitements à délivrer au patient. b. La durée de communication LIDE doit adapter la durée de la communication au type de message à délivrer au patient.

8 c. La distance physique La territorialité Edward T. Hall parle de dimension cachée, celle du territoire de tout être vivant, animal ou humain, de lespace nécessaire à son équilibre.

9 Les distances physiques Distance publique ou espace public Distance sociale ou espace social Distance personnelle ou espace personnel Distance intime ou espace intime

10

11 Espace public (distance publique- 3,60 m à 7,50 m) Il y a peu dinteractions à cette distance et la communication se limite au verbal Il concerne les échanges de courte durée et plutôt superficiels ne favorisant pas le contact.

12 Espace social (distance sociale- 1,20m à 3,60m): La communication peut sétablir. Les deux interlocuteurs communiquent verbalement en sadressant la parole à voix haute et en accrochant le regard de lautre pour ne pas perdre le contact. Une interaction devient possible.

13 1m20 correspond à un bras tendu. Le contact physique nest pas possible cependant cette distance permet une bonne vue densemble de la personne

14 Espace personnel distance personnelle – 45 cm à 1,20 m- bras tendu perpendiculaire au corps On peut se saisir physiquement dautrui. On ne perçoit plus la globalité du corps mais la vision du visage devient précise. La tonalité change. Cette distance se prête à des contacts proches, permettant des discussions sans élever la voix. Cest une distance dintimité relative entre les personnes nécessitant un degré minimal de confiance.

15 Cest à cette distance que se font les échanges au chevet du patient, distance utilisée dans la relation de soutien et la relation daide Létat individuel de confort dépend de cet espace et de linconfort qui peut sinstaller si cet espace est envahi.

16 Lespace personnel est une donnée à la fois individuelle et culturelle.

17 Espace intime (distance intime- du contact à 45 cm): La vision est très focalisée sur les détails du corps dautrui, la voix peut être baissée car le murmure suffit pour sentendre. A cette distance le non verbal lemporte sur le verbal. Dans une telle proximité, le toucher vient compléter fortement la communication verbale. Cest la distance du geste des soins.

18 La présence de lautre simpose et peut même devenir envahissante par son impact sur le système perceptif ; la vision, lodorat, la chaleur du corps de lautre, le rythme cardiaque et celui de sa respiration, constituent les signes dune relation dengagement avec un autre corps

19 Les stratégies de mise à distance rigidité corporelle, immobilisme pour éviter les interactions avec dautres corps (transports) contraction de notre cuirasse musculaire évitement du regard parler fort.

20 CONCLUSION Les distances physiques jouent un rôle fondamental dans le contrôle du contenu et de la qualité des échanges entre lIDE et le patient. La bonne distance serait donc une distance non offensive qui évite la fusion sans empêcher la présence et lécoute. La juste distance est la capacité à être au contact dautrui en pleine conscience de la différence des places.

21 BIBLIOGRAPHIE Edward T. Hall : « La dimension cachée » Collection « Essais » n°89, Le Seuil, Paris Jacques Chalifour : « Lintervention thérapeutique » vol.1, « Les fondements existentiels – humanistes de la relation daide » - « La relation daide en soins infirmiers » Ed. Lamarre-1989 Pascal Prayez : « Julie ou laventure de la juste distance, une soignante en formation » Ed Lamarre


Télécharger ppt "Les distances physiques MT Soins Infirmiers n°3 Septembre 2007."

Présentations similaires


Annonces Google