La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

REVISIONS TROISIEME PARTIE DU PROGRAMME www.la-revanche-des-ses.fr.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "REVISIONS TROISIEME PARTIE DU PROGRAMME www.la-revanche-des-ses.fr."— Transcription de la présentation:

1 REVISIONS TROISIEME PARTIE DU PROGRAMME

2 PREMIERE QUESTION 1) Quelle est la réalité du commerce international aujourdhui? Cela a été traité dans le dossier 13.

3 PREMIERE QUESTION Nous avons : 1) Vu comment mesurer les échanges internationaux en construisant une balance des paiements, en sattardant sur: - la balance commerciale - et sur la balance des transactions courantes

4 PREMIERE QUESTION 2) Montré comment se déterminaient les changes entre deux monnaies, en distinguant les régimes de changes fixes des régimes de changes flexibles.

5 PREMIERE QUESTION 3) Montré quelles étaient les grandes tendances du commerce international aujourdhui: - Une augmentation des échanges plus rapides que celle de la production - Une augmentation de la part des échanges de produits manufacturés - Une augmentation des échanges intra- branches - Une tripolarisation des échanges - Une augmentation des échanges intra- zone

6 PREMIERE QUESTION 4) Découvert que ces évolutions entraînaient lapparition dune nouvelle DIT, où les pays séchangent principalement des produits manufacturés à forte valeur ajoutée contre des produits manufacturés à faible valeur ajoutée

7 DEUXIEME QUESTION 2) Quels sont les avantages et les limites du libre-échange? Cela a aussi été traité dans le dossier 13.

8 DEUXIEME QUESTION Nous avons: 1) Montré les bienfaits du libre échange qui: - Permet une réallocation optimale des facteurs de production, source de gains de productivité, suite à une spécialisation des pays en fonction des avantages comparatifs (théorie de Ricardo) - Permet de profiter déconomies déchelles liées à lextension des marchés

9 DEUXIEME QUESTION - Permet daccroître le pouvoir dachat via la réduction du prix des produits importés - Permet daccroître la concurrence, source de diminution des prix - Permet daugmenter lemploi via la croissance, au prix dune évolution de la structure des emplois - Permet la convergence des économies

10 DEUXIEME QUESTION Pour illustrer ces bienfaits, nous avons présenté le mode de développement des NPI 2) Présenté les limites du libre-échange: - Apparition dun chômage structurel - Possibilité de pertes en cas de dégradation des termes de léchange - Possibilité daugmentation des inégalités entre pays - Risque de « dumping social » (qui est à relativiser)

11 DEUXIEME QUESTION 3) Présenté les débats portant autour de la mise en place de mesures protectionnistes, en: - Définissant le protectionnisme et en en donnant ses principales formes: tarifaire, non-tarifaire et monétaire. - Montrant les arguments en faveur du protectionnisme:

12 DEUXIEME QUESTION le protectionnisme éducateur de List le protectionnisme éducateur de List le protectionnisme des industries sénescentes de Kaldor le protectionnisme des industries sénescentes de Kaldor le protectionnisme des activités stratégiques le protectionnisme des activités stratégiques le protectionnisme pour contrer une concurrence déloyale le protectionnisme pour contrer une concurrence déloyale les politiques commerciales stratégiques les politiques commerciales stratégiques

13 DEUXIEME QUESTION - Et enfin, nous avons découvert les limites du protectionnisme: les représailles potentielles des partenaires commerciaux les représailles potentielles des partenaires commerciaux la diminution du pouvoir dachat des consommateurs nationaux la diminution du pouvoir dachat des consommateurs nationaux lallocation inoptimale des ressources liées au maintien dactivités dans lesquelles le pays na pas un avantage comparatif. lallocation inoptimale des ressources liées au maintien dactivités dans lesquelles le pays na pas un avantage comparatif.

14 TROISIEME QUESTION 3) Comment peut-on expliquer la multinationalisation des firmes? Cela a été vu dans le dossier 14.

15 TROISIEME QUESTION Nous avons: 1) Définit ce quétait une FMN à partir des IDE 2) Montré que FMN et délocalisation nallaient pas forcément de pair. 3) Mesuré lévolution quantitative et structurelle des IDE 4) Montré que cette évolution entraînait le développement déchanges intra-firme et exerçait une influence sur la DIT 5) Découvert que les FMN pouvaient être motivées aussi bien par une recherche de compétitivité- prix quune recherche de compétitivité structurelle dans leurs stratégies de multinationalisation

16 TROISIEME QUESTION 6) Montré les grands déterminants de la multinationalisation des firmes: - La recherche de coûts plus faibles - Limplantation proche de la demande - La recherche deffets dagglomération - Le contournement de barrières protectionnistes

17 TROISIEME QUESTION 7) Enfin, nous avons analysé les conséquences de la multinationalisation des firmes: - Sur lemploi dans les PDEM - Sur lautonomie des Etats

18 QUATRIEME QUESTION 4) Comment est organisée la régulation de la mondialisation? Cela a été vu dans le dossier 15.

19 QUATRIEME QUESTION Nous avons: - Définit ce quétait la régulation - Présenté les grands acteurs de la régulation: - Les grandes instances de régulation internationales (OMC, FMI) - Les Etats - Les unions régionales (UE) - Les ONG - Les FMN

20 QUATRIEME QUESTION 3) Présenté les échecs actuels de la régulation 4) Présentez les grands enjeux à venir de la régulation: Quelle place pour les Etats ? Quelle place pour les Etats ? Quelle place pour les PED ? Quelle place pour les PED ? Quelle place pour la démocratie ? Quelle place pour la démocratie ? Quelle place pour lécologie ? Quelle place pour lécologie ? Une remise en question des bienfaits du libre- échange ? Une remise en question des bienfaits du libre- échange ? Faut-il mettre en place des normes sociales? Faut-il mettre en place des normes sociales? Faut-il mettre en place des normes environnementales? Faut-il mettre en place des normes environnementales?

21 QUATRIEME QUESTION Sur ce dernier point, nous avons présenté la logique de la mise ne place dun système pollueur- payeur et dun système de droits à polluer.

22 CINQUIEME QUESTION 5) Se dirige-t-on vers une uniformisation culturelle mondiale? Cela a été vu dans le dossier 15.

23 CINQUIEME QUESTION Nous avons: - Fait des grands rappels du programme de première: - Culture - Normes, valeurs, socialisation - Acculturation - Integration, assimilation contre- acculturation - Ethnocide

24 CINQUIEME QUESTION 2) Montré les arguments avançant quil existe une uniformisation culturelle mondiale: - Convergence des modes de vie - Convergence des modes de consommation - Convergence des valeurs - Convergences des modes de production

25 CINQUIEME QUESTION 3) … mais nous avons aussi montré quil fallait relativiser cette convergence: - Il existe toujours des cultures très différenciés - Une grande partie du monde na pas accès au mode de vie occidentale - Il ne faut pas confondre « biens culturels » et « culture » - Il existe un phénomène de réinterprétation important qui empêche la convergence

26 SIXIEME QUESTION 6) La construction européenne a-t- elle remis en question lautonomie des politiques économiques nationales? Cela a été vu dans le dossier 16.

27 SIXIEME QUESTION 1) Nous avons tout dabord présenté un historique de la construction européenne 2) Nous avons montré quelles étaients les étapes vers la constitution dune UEM 3) Nous avons vu ensuite les conditions et les raisons de la mise en place de leuro 4) Nous avons montré les objectifs de la constructions européenne :

28 SIXIEME QUESTION - La recherche de la paix (le « doux commerce ») - La recherche dune convergence des niveaux de vie des différents pays membres de lunion 5) Nous avons montré que si lUE était un espace de libre-échange fondé suer une harmonisation progressive des lois, lunion politique restait encore à réaliser 5) Nous avons montré que si lUE était un espace de libre-échange fondé suer une harmonisation progressive des lois, lunion politique restait encore à réaliser

29 SIXIEME QUESTION 6) Nous avons vu quil existait peu de politiques communes en Europe. Il y a principalement: - La politique commerciale - La politique de la concurrence - La politique de change - La politique monétaire dans la zone euro

30 SIXIEME QUESTION 7) Nous avons ensuite vu que, dans la zone euro: - La politique monétaire était menée par la BCE et était indépendante des gouvernements - Cette politique avait pour objectif un taux dinflation annuel inférieur à 2% - Elle était réalisée via le niveau des taux directeurs et une politique dopen- market - Elle était dinspiration monétariste

31 SIXIEME QUESTION 8) Puis nous avons vu que dans la zone euro les politiques budgétaires: - Restaient du ressort des Etats - Etaient en cadrées par les règles du pacte de stabilité - Se devaient de présenter à terme un déficit public nul Et nous avons présenté les arguments en faveur dune réduction des déficits, puis nous avons montré que dans certaines circonstances il nétait peut-être pas préférable de lutter contre les déficits

32 SIXIEME QUESTION 9) Nous avons ensuite vu les effets des politiques menées dans la zone euro à partir du carré magique: croissance faible et chômage plus importants quaux EU et au Japon, mais inflation faible et excédent commercial.

33 SIXIEME QUESTION Nous nous sommes alors interrogés sur les raisons de ces résultats: Un euro trop fort ? Un euro trop fort ? Des politiques monétaires trop restrictives ? Des politiques monétaires trop restrictives ? Des politiques budgétaires trop contraintes ? Des politiques budgétaires trop contraintes ? Un manque de flexibilité sur le marché du travail ? Un manque de flexibilité sur le marché du travail ? Des dépenses de recherche trop faibles ? Des dépenses de recherche trop faibles ? … et nous avons conclu en présentant la stratégie de Lisbonne

34 SIXIEME QUESTION 10) Nous avons ensuite montré que la politique de réglementation: - Était de plus en plus réalisée au niveau européen - Visait de plus en plus à une déréglementation - Visait avant tout à faire respecter les règles de la libre concurrence

35 SIXIEME QUESTION 11) Nous avons ensuite analysé limpact de lUE sur lexistence de services publics: - En définissant ce quétait un service public - En montrant ce quétaient les SIEG - … et le service universel

36 SIXIEME QUESTION 12) Enfin, nous nous sommes interrogés sur lexistence dune Europe sociale en: - Montrant que les politiques sociales restent du ressort des Etats-Nations - Découvrant quil existe encore une grande diversité des systèmes de protection sociale en Europe - Montrant quil est très difficile de faire converger des systèmes si hétérogènes

37 SIXIEME QUESTION - Mettant en avant quil peut exister deux voies à la convergence: une convergence négociée au niveau européen par la voie législative une convergence négociée au niveau européen par la voie législative Une convergence résultant de la mise en concurrence via le libre jeu du marché de modèles de protection sociale différents Une convergence résultant de la mise en concurrence via le libre jeu du marché de modèles de protection sociale différents

38 VOILÀ, CEST FINI… Nous en avons à présent terminé de notre voyage au cœur des SES. Dorénavant, vous êtes incollables sur les questions relatives: - à la croissance - au développement - à linvestissement - au progrès technique - à lorganisation du travail - au chômage

39 VOILÀ, CEST FINI… - aux inégalités - à la mobilité sociale - à la justice sociale - aux conflits - à lintégration - à la protection sociale - à la mondialisation - aux firmes multinationales

40 VOILÀ, CEST FINI… - à la régulation de la mondialsiation - à luniformisation culturelle mondiale - à la construction européenne - à la mise en œuvre de politiques économiques dans un espace mondialisé

41 VOILÀ, CEST FINI… OUF!!!!!!!! Quel chemin parcouru… Rendez-vous compte tout ce que vous avez appris en un an!! Maintenant… il suffit de réussir le bac! Facile, non??

42


Télécharger ppt "REVISIONS TROISIEME PARTIE DU PROGRAMME www.la-revanche-des-ses.fr."

Présentations similaires


Annonces Google