La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le-lettre de Gironde Linterview Lagenda Lactualité n°1 Octobre 2008 Nous souhaitons créer du lien entre les citoyens, les militants et les responsables.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le-lettre de Gironde Linterview Lagenda Lactualité n°1 Octobre 2008 Nous souhaitons créer du lien entre les citoyens, les militants et les responsables."— Transcription de la présentation:

1 Le-lettre de Gironde Linterview Lagenda Lactualité n°1 Octobre 2008 Nous souhaitons créer du lien entre les citoyens, les militants et les responsables politiques afin que chacun soit associé au processus de prise de décision, et ce quel que soit léchelon, du local au national. Lors de sa récente venue à Bordeaux, Xavier Bertrand a exprimé sa volonté que le mouvement soit un «service avant-vente», pour préparer, avec tous, et à lécoute de tous le processus législatif, ainsi quun «service après- vente». Mieux préparé, mieux expliqué, mieux accompagné, une loi sera aussi mieux appliquée et donc plus efficace. Cette attention à lefficacité de laction et à la qualité des résultats, voulue par le Président de la République et le Gouvernement, nous anime aussi. Nous voulons animer le débat, relayer les idées et les démarches, bref faire circuler linformation, du citoyen vers le décideur, et du décideur au citoyen. Nous sommes heureux de faire de la politique et nous aimerions que tous, militants ou citoyens attentifs soient eux aussi heureux de participer à la vie de la Cité en étant les acteurs de leur quotidien. Jean-Michel Simonian Délégué Départemental des JA Gironde Secrétaire Général-Adjoint des JA Les débats des JA 33 Juin : Chantal Bourragué La loi TEPA Septembre : Jean-Paul Garraud Peines : punir ou réparer ? Novembre (prévu) : Christian Estrosi Pour rester informés de notre actualité Chers Amis, Les Jeunes Actifs 33 sont heureux de vous présenter leur première e-lettre qui sera un outil de communication permettant de partager nos idées et nos actions. JA 33 : Monsieur le Premier Ministre, Cher Alain, merci de nous accorder un peu de votre temps pour répondre à nos questions. Pouvez-vous nous parler de vos projets clefs pour Bordeaux, en particulier Euratlantique ? Alain Juppé : Laménagement des quais rive gauche est en voie dachèvement. La réhabilitation du centre historique se poursuit de façon satisfaisante. Lobjectif se porte désormais sur ce que jappellerais larc de développement durable de Bordeaux. Au nord, lopération des berges du Lac avec la création de logements, dont 30% à vocation sociale, assortie de commerces et déquipements publics et les bassins à flot. Rive droite, laménagement va se poursuivre sur les secteurs Benauge et quai Deschamps mais aussi sur Bastide Niel avec la réalisation dun éco-quartier. Pour mieux relier les deux rives deux ponts sont en projet : Bacalan Bastide dans un premier temps et jean Jacques Bosc à lhorizon Je noublie pas Euratlantique, vaste projet de requalification du quartier de la gare qui concernera également les communes de Bègles et de Floirac. Ce projet vient dêtre reconnu Opération dIntérêt National par Jean Louis Borloo. Cest une très bonne nouvelle car le label OIN est synonyme dun engagement fort de lEtat. En 2015, Bordeaux sera à 2 heures de Paris en TGV et nous serons, en peu de temps, le centre dune toile ferroviaire reliant Paris, Toulouse et Bilbao. La restructuration de ce secteur, avec notamment la réalisation dun pôle international daffaires porteur de milliers demplois, est destinée à placer Bordeaux au rang des grandes métropoles européennes..../...

2 Le-lettre de Gironde Linterview Les 4 universités bordelaises ont été retenues au titre de l « Opération Campus ». Comment comptez-vous animer cette dynamique ? Je me réjouis, naturellement, de lannonce faite par Valérie Pécresse. Jy vois la reconnaissance de lambition du PRES Université de Bordeaux : proposer un nouveau modèle duniversité de dimension européenne, fortement ancrée dans la ville et prenant en compte la qualité de vie et de travail de ses étudiants. Jai, très tôt, encouragé les présidents des universités bordelaises à créer un PRES (Pôle de recherche et denseignement supérieur) car cest la solution pour avoir une meilleure visibilité, notamment à linternational, et une plus grande attractivité vis-à-vis des étudiants et des chercheurs. Nous avons, à Bordeaux, plus de étudiants et je considère que cest une vraie richesse pour une ville. Cest pourquoi je suis favorable, chaque fois que cela est possible, à un retour, comme nous lavons fait à la Bastide, de certaines entités en centre-ville. Quel rayonnement international souhaitez-vous pour Bordeaux ? Mes réponses aux questions précédentes sont explicites : une capitale européenne en terme déquipements et de desserte, une université qui trouve sa place dans les relations université/entreprises ? Je noublie naturellement pas le vin et le tourisme et, en cela, le label Unesco est un élément majeur. La vie culturelle, enfin, que nous efforçons de diversifier et de densifier. Quels ont été les points marquants de votre début de mandature ? Jai proposé aux Bordelais une nouvelle gouvernance avec, notamment, la nomination de vrais adjoints de quartier. Cest aujourdhui mis en place avec, pour chacun dentre eux, une équipe et des moyens leur permettant dagir au plus près de nos concitoyens. Je me suis également engagé à faire de Bordeaux une ville exemplaire en matière de développement durable : nous arrivons au terme de lécriture de notre Agenda 21, nous avons mené une large concertation éco-citoyenne qui se poursuit dailleurs, nous travaillons à la réalisation déco-quartiers … Je métais engagé sur la création dune grande salle de spectacle : lArena a été votée par la CUB … En matière daccueil des enfants déjà augmenté nos capacités en diversifiant les équipements et les modes daccueil … Je ne vais pas reprendre point par point le programme des 33 actions pour Bordeaux mais, vous le voyez, nombre dentre elles sont déjà réalisées ou le seront à court terme. Quel est le message que vous souhaitez faire passer aux Jeunes Actifs de Gironde, et au-delà à tous vos sympathisants ? Je trouve déjà formidable lappellation de votre mouvement. Jeunes Actifs : cest donc sur vous que repose lavenir et le dynamisme de Bordeaux et de la Gironde. Nous avons la chance de vivre dans un pays et une région, tous comptes faits, protégés des soubresauts du monde. A nous den profiter sans pour autant sen satisfaire. A vous qui êtes jeunes et actifs je propose à notre art de vivre dajouter notre art de créer.


Télécharger ppt "Le-lettre de Gironde Linterview Lagenda Lactualité n°1 Octobre 2008 Nous souhaitons créer du lien entre les citoyens, les militants et les responsables."

Présentations similaires


Annonces Google