La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Forum Economique Guinéo- Sud Africain PRESENTATION DE LUNION PATRONALE DU SECTEUR MINIER : LA CHAMBRE DES MINES DE GUINEE (C.M.G.) Par Ibrahima Sory CAMARA.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Forum Economique Guinéo- Sud Africain PRESENTATION DE LUNION PATRONALE DU SECTEUR MINIER : LA CHAMBRE DES MINES DE GUINEE (C.M.G.) Par Ibrahima Sory CAMARA."— Transcription de la présentation:

1 Forum Economique Guinéo- Sud Africain PRESENTATION DE LUNION PATRONALE DU SECTEUR MINIER : LA CHAMBRE DES MINES DE GUINEE (C.M.G.) Par Ibrahima Sory CAMARA Directeur Executif de la Chambre des Mines de Guinée (PCA CMG)

2 PLAN DINTERVENTION I- RAPPEL II- OBJET III- ORGANISATION IV- FONCTIONNEMENT V- ACTIVITES VI- PERSPECTIVES

3 III- ORGANISATION Les instances de la CMG sont : LAssemblée Générale qui se réunit une fois par an sur convocation du PCA Quorum durant AGO ordinaire est de 40% du nombre de voix cumulées des membres titulaires et associes par rapport au nombre total dont dispose ces membres Quorum durant AGO extraordinaire est de 60% du nombre de voix cumulées des membres titulaires et associés par rapport au nombre total dont dispose ces membres Le Conseil dAdministration qui se réunit deux fois par an sur convocation de son Président (9 membres dont un Président et deux Vice-présidents dirigé par un Bureau Exécutif composé de 5 membres dont le dernier, le Directeur Exécutif na pas une voix délibérative.

4 I- RAPPEL Les remous sociaux qui ont perturbé la Guinée depuis 2000 ont eu des répercussions parfois très couteuses aux compagnies minières. En effet les réunions issues des grèves récurrentes ont amené le gouvernement à prendre des décisions importantes qui ont impacté la vie des sociétés minières en activité notamment en ce qui concerne le temps de travail ou lâge requis avant la retraite des employés. Les discussions qui ont eu lieu en effet se sont déroulées avec le conseil National du Patronat dalors sans les représentants du secteur minier. Les préoccupations qui étaient les nôtres ont été ignorées. Il faut citer entre autres que lâge avant la retraite pour les cadres supérieurs qui était de 60 ans est monté à 65 ans. Dans ce cas précis le plan de retraite des entreprises minières a été perturbé avec des impacts financiers significatifs.

5 RAPPEL(suite) Lexamen de cette situation en plus dautres qui étaient pendantes a suscité au niveau des operateurs miniers de se constituer en syndicats des Employeurs pour non seulement servir dinterlocuteurs avisés avec le gouvernement mais surtout dempêcher que certaines décisions soient prises allant à lencontre de la marche régulière des entités minières qui sont toutefois des maillons importants de léconomie de la Guinée

6 II- OBJET la CMG a pour objet entre autres de: promouvoir et impulser de concert avec les autres acteurs, le développement économique et social de la République de Guinée Donner son avis consultatif lors de lélaboration des lois et règlements ou toutes autres mesures pouvant affecter lindustrie minière afin de les rendre plus acceptables Représenter cette industrie et ses secteurs affiliés dans les institutions nationales, les commissions, les conférences internationales, conventions et autres réunions et assemblées tant en Guinée que dans le reste du Monde,

7 II- OBJET(suite) Négocier la convention collective de la branche dactivités mines Carrières et industries minières Faciliter et encourager en Guinée, létablissement et lamélioration des facilités pour léducation la formation technique. Identifier et promouvoir des relations de coopération avec toute organisation association ou institution en vue de latteinte de ses objectifs.

8 III- ORGANISATION Les instances de la CMG sont : LAssemblée Générale, qui se réunit une fois par an sur convocation du Président du Conseil dAdministration. Quorum durant AGO est de 40% du nombre de voix cumulées des membres titulaires et associés par rapport au nombre total dont dispose ces membres. Quorum durant AGE est de 60% du nombre de voix cumulées des membres titulaires et associés par rapport au nombre total dont dispose ces membres. Le Conseil dAdministration qui se réunit deux fois par an sur convocation de son Président (9 membres dont un Président et deux Vice-présidents dirigé par un Bureau Exécutif composé de 5 membres dont le dernier, le Directeur Exécutif, na pas une voix délibérative

9 Les MEMBRES Fondateurs, Titulaires, Associés et affiliés- (voir Register CMG-) COMPAGNIE DES BAUXITES DE GUINEE (CBG) COMPAGNIE DES BAUXITES DE KINDIA (CBK) FRIGUIA S.A SOCIETE ANGLOGOLD ASHANTI DE GUINEE (SAG) SOCIETE MINIERE DE DINGUIRAYE (SMD) SEMAFO ALCOA Guinée ALUFER SARL (AMC Ltd) BELLZONE HOLDINGS S.A BUREY GOLD Guinée COBAD S.A GUINEA ALUMINA CORPORATION (GAC) KABATA (Le Projet de Raffinerie)

10 Les Membres (suite) RIO TINTO (Projet Simandou) RIO TINTO GUINEE RUSSKY ALUMNY LTD (RUSAL) SOCIETE DES MINES DE FER DE GUINEE (SMFG) VBG – VALE BSGR GUINEA WEGA / AVOCET UMS Transco Getma-Guinée BICIGUI SGBG ORABANK BIG UBA etc…..

11 IV- FONCTIONNEMENT Pour accomplir ses missions la Conseil de la CMG sappuie sur une Direction Exécutive Constituée de : Dun Directeur Exécutif et dune Assistante Dun Responsable communication et son Assistant Dun Comptable et deux Assistants Dun Responsable du Comité Santé Dun comptable et dun Responsable suivi-Evaluation Dun comptable du Projet Fonds Mondial Dun chauffeur et dun coursier

12 Les Sociétés en Exploitation La Compagnie des Bauxites de Guinée(CBG) La Compagnie des Bauxite de Kindia(CBK) La Société Aurifère de Siguiri (SAG) LA Société Minière de Dinguiraye

13 Les Mégaprojets de Bauxite et dAlumine Le projet dUsine dalumine de Sangaredi (GAC) Production 4 millions de tonnes Investissements USD5 milliards Le projet dusine de bauxite GaouL Koumbia (AMC) Reserves plus de 800 millions de tonnes Investissements plus deUSD 2 milliards Le projet dUsine de Bauxite et Dian-Dian (RUSSAL) Reserves plus de 3 milliards de tonnes Investissements Pres de 4USD milliards Le Projet de bauxite de Koubia USD (Alufer) Reserves plus de 1 milliards de tonnes Investissements Pres deUSD 2 milliards

14 Les megaprojects du Fer Le projet de fer du Simandou (Simfer) Rio Tinto Reserves plus de USD 2 milliards Investissements USD 18 milliards Le Projet de Fer du Kalia ( Bellzone ) Réserves plus de USD 8 milliards Investissements près de USD 6 milliards Le Projet de fer du Nimba (SMFG) Réserves plus 300 millions de tonnes Investissements USD 1 milliards de

15 IV- FONCTIONNEMENT (suite) Les Comités ou commissions de travail peuvent être créés au besoin selon les sujets relatifs aux intérêts évidents des membres Le Comité VIH Sida, devenu Comité santé est un de ceux la. Il a vu le jour au cours de lannée 2004 avec un partenariat de lUSAID. Ce partenariat sest renforcé par celui tissé avec le Round 10 du Fonds Mondial à travers le programme VIH SIDA. La mise en œuvre de ce programme a démarré en décembre Il se poursuivra sur trois ans, soutenu par un appui dédié en outre, au renforcement de capacités de la CMG afin de lui permettre de mener à bien les missions qui seront les siennes, quant il sera Récipiendaire principal du projet.

16 IV- FONCTIONNEMENT(fin) Un autre partenariat est déjà scellé entre les Agences du Système des Nations Unies et la CMG. Il comporte quatre axes stratégiques de coopération assortis de plan de Travail pour 2014 de ce partenariat il est envisagé que le Comite Développement Durable (RSE et contenu local) soit mis en place avec la possibilité de créer au sein de la CMG une base de données fiables. Les ressources qui assurent le fonctionnement de la CMG sont issues des cotisations de ses membres. La gestion orthodoxe de ces ressources est soumise à un audit par un cabinet de réputation internationale. Cette démarche vise à rassurer nos membres ainsi que nos différents partenaires

17 V- ACTIVITES La Révision des statuts pour devenir Union Patronale des Mines; LAcquisition de son autonomie financière; La Participation au CIM de 2012 à Montréal- CANADA La Signature en 2013 de laccord tripartite(Gouvernement, Employeurs et Syndicats relatif à la retraite, le SMIG etc..); LOrganisation en Mai 2012, dune visite des opérateurs privés canadiens en Guinée en vue de développer un partenariat en les deux secteurs privés;

18 V- ACTIVITES (suite) Lancement de la RSE en 2012 en République de Guinée lors de la visite des operateurs prive canadiens; La Coordination du Comité de Pilotage VIH/Sida pour être futur Récipiendaire Principal en 2014 du Programme sur financement conjoint CMG et Fonds Mondial; Participation à la formulation des observations sur le code minier et de certains de ses textes dapplication; Participation au salon de lEmploi en 2012 et 2013 à Paris;

19 V- ACTIVITES(suite) Participation aux travaux de BIT à Genève en 2013 Facilitation de la participation des membres aux conférence de Miami sur la bauxite et de lalumine et dIndaba en Afrique du Sud. Participation au forum des investisseurs sur la Guinée de Londres et dAbu Dhabi respectivement en 2013 et en Organisation avec le SNU de latelier en 2013 sur la prévention et la gestion des conflits dans les sites miniers.

20 V- ACTIVITES(suite) La participation active de la CMG à lexamen et à la formulation des recommandations en faveur de la mise en œuvre des conclusions du rapport Nodalis sur les Infrastructures minières en vue de leur mutualisation par différents projets miniers toute chose de nature à rendre plus compétitifs ces derniers. Rencontres avec les Institutions multi et bilatérales( Banque mondiales, Union Européenne, USAID, AFD, La BAD, lAmbassade des Etats Unis, de la France et de lAngleterre

21 V- ACTIVITES (fin) Participation aux reunions des bailleurs du groupe thématique Mines. Participation aux négociations Patronales de 2014 Participation aux travaux de lInitiative de Transparence dans les industries Extractives (ITIE). le PCA de la CMG est Membre du Conseil de Supervision présidé par Monsieur le Premier Ministre etc ….

22 VI- PERSPECTIVES Face entre autres à : La menace quasi-permanente de la biodiversité, de lenvironnement en général mettant en cause les atouts liés au développement durable; Linadaptation de loffre demploi au besoin de main dœuvre; Linexistence de lexpertise locale, de la main dœuvre qualifiée en général; Les difficultés de ladministration minière dassurer dans les règles de lart le contrôle minier; Labsence révélée des Infrastructures appropriées pour le transport et lévacuation des Minerais;

23 VI- PERSPECTIVES (suite) La Chambre des Mines de Guinée semploiera de contribuer dans la mesure de ses moyens à : Lamélioration de la Gouvernance à travers la mise en œuvre des initiatives ITIE et le Processus de Kimberley La diversification Minière en affectant les ressources matérielles et financières conséquentes à lexploration minière La poursuite des efforts relatifs à la protection de lenvironnement, la sécurité, lhygiène la lutte contre le VIH/Sida, le Paludisme et autres maladies pour instaurer dans les localités minières une synergie daction multiple en faveur dun développement durable effectif. Appui a lélaboration du schéma Directeur des Infrastructures Minières réalisé par le Consultant Nodalis sur Financement Banque Mondiale.

24 VI- PERSPECTIVES(suite) la mise en œuvre du plan de travail issu des axes de coopération avec les Agences du Système des Nations Unies. Renforcement de la Capacité de la CMG (formations ressources humaines et réalisations détudes pointues sur lindustrie minière, participation aux fora et conférences internationales création de bases de données fiables.) Qualification de lentreprenariat local dans le secteur minier Instauration du Dialogue Social pour prendre en compte les préoccupations de toutes les parties prenantes notamment celles des communautés locales et contribuer ainsi à la réduction des conflits sociaux L amélioration des conditions de lemploi des jeunes et des Femmes

25 VII CONCLUSION La CMG au nom de ses mandants reste une Union patronale des employeurs du secteur minier formel. Elle est respectueuse de léthique et des préoccupations de ses membres. Elle entend entretenir des relations fécondes mais objectives et réalistes avec lEtat. Dans la défense des intérêts de ses membres elle est à mesure entre autres de concevoir et développer des axes de coopération fructueuse avec des partenaires bi et multilatéraux. Elle est ainsi prête à sengager avec toutes les parties prenantes dans la voie qui milite en faveur du Développement Durable impliquant plus particulièrement les communautés locales, riveraines des exploitations minières. Merci pour votre attention


Télécharger ppt "Forum Economique Guinéo- Sud Africain PRESENTATION DE LUNION PATRONALE DU SECTEUR MINIER : LA CHAMBRE DES MINES DE GUINEE (C.M.G.) Par Ibrahima Sory CAMARA."

Présentations similaires


Annonces Google