La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La Parabole du Bon Samaritain Cathédrale Saint-Etienne de Bourges.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La Parabole du Bon Samaritain Cathédrale Saint-Etienne de Bourges."— Transcription de la présentation:

1 La Parabole du Bon Samaritain Cathédrale Saint-Etienne de Bourges

2 La Cathédrale Saint-Etienne, à Bourges La Cathédrale est inscrite au patrimoine mondial de lUnesco depuis Elle a été construite entre 1195 et 1324 et est de style gothique (on disait alors opus francigenum, autrement dit « construction à la française ») Toute la plastique de la cathédrale est subordonnée aux modalités demploi de la lumière, et des effets qui découlent de ses variations. Une grande partie de ses vitraux datent du XIIIe sicle et sont en parfait état de conservation.

3 LArt du Vitrail On peut définir le vitrail comme une clôture translucide, portant un décor. Cest une sorte de « tableau transparent » qui doit se plier à de nombreuses exigences techniques. Cest un Art qui associe 3 métiers: -Le verrier, qui fabrique les feuilles de verre -Le maître-verrier, qui réalise le vitrail -Le serrurier, qui fabrique les éléments métalliques pour la pose de la verrière.

4 Lhistoire racontée Le vitrail du Bon Samaritain raconte une histoire qui repose sur un texte des Evangiles. Il sagit dun passage de lenseignement de Jésus rapporté par St Luc. Ce court passage est une parabole (mot qui signifie en grec « comparaison »), une histoire concrète, un cas pratique que Jésus relate à ses auditeurs de lépoque, pour leur faire comprendre lenseignement de Dieu, son amour et la façon de se comporter

5 Au Moyen-Age, les principaux textes bibliques étaient connus des laïcs. En général on met en relation un texte de lEvangile avec des passages de lAncien Testament (épisode analogue) Ce texte devait constituer un enseignement pour les chrétiens. Les vitraux de la cathédrale doivent être regardés en tenant compte de ces données historiques et intellectuelles. La Parabole du Bon Samaritain date du XIIIe siècle, cest une œuvre attribuée à un anonyme appelé Maître de Bourges. Elle mesure 6m x 1,20m

6 Le Récit de la Parabole Texte religieux: "Qui est mon prochain ?" Jésus: "Un homme descendait de Jérusalem à Jéricho, et il tomba sur des bandits.; ceux-ci après l'avoir dépouillé, roué de coups, s'en allèrent en le laissant à moitié mort. Par hasard, un prêtre descendait par ce chemin; il le vit et passa de l'autre côté. De même un lévite arriva à cet endroit ; il le vit et passa de l'autre côté. Mais un samaritain, qui était en voyage, arriva près de lui: il le vit et fut saisi de pitié. Il s'approcha, pansa ses plaies en y versant de l'huile et du vin; puis il le chargea sur sa propre monture, le conduisit dans une auberge et pris soin de lui. Le lendemain, il sortit 2 pièces d'argent et les donna à l'aubergiste en lui disant : "prends soin de lui ; tout ce que tu auras dépensé en plus, je te le rendrai quand je repasserai." Lequel des trois à ton avis, a été le prochain de l'homme qui était tombé entre les mains des bandits ? " Le docteur de la loi répond: celui qui a fait preuve de bonté envers lui. Jésus dit : "Va et toi aussi, fais de même"

7 La Présentation du récit de la Parabole La Parabole est racontée dans les médaillons du milieu, sur laxe vertical du vitrail. Elle se lit de haut en bas, pour évoquer la chute liée au péché originel (étant donné que les autres médaillons évoquent cet épisode) Le concepteur du vitrail a choisi dillustrer la parabole en 5 étapes.

8 A-B-C-D-E: Récit de la Parabole: lecture de haut en bas pour évoquer la chute lié au péché originel : Scène de la Création (lecture en S) : Récit de la Faute (lecture en X puis sens courant) : Le livre de lExode (lecture en U) : La Passion (sens de lecture courant) Tout en bas: représentation des donateurs

9 - A – Un homme part en voyage

10 - B- Lhomme est roué de coups

11 - C- Lhomme est détroussé

12 - D- Deux religieux passent devant lhomme blessé et nu, sans le secourir

13 - E-Lhomme, à cheval, devant lauberge

14 Les donateurs Le vitrail a été financé par des tisserands. Il est habituel que les donateurs soient représentés dans la scène.

15 Sur les côtés, lhistoire chrétienne de la création et du Salut Sur les côtés, des demi-cercles racontent quelques éléments marquants de lhistoire chrétienne du Salut. Ils comportent des épisodes de lAncien et du Nouveau Testament. De haut en bas, on trouve 4 épisodes

16 La scène de la création 1.Dieu crée les anges 2.Dieu crée le soleil et la lune 3.Dieu crée Adam 4.Dieu crée Eve 1

17

18 Le Récit de la Faute 5. Dieu installe Adam et Eve au paradis 6. Dieu ordonne à Adam et Eve de prendre soin des animaux 7. La Tentation et la faute 8. Dieu cherche Adam et Eve qui se cachent 9. Dieu chasse Adam et Eve du Paradis 10. Un ange ferme les portes du Paradis

19

20 Le Livre de lExode 11. Dieu apparaît à Moïse dans un buisson ardent 12. Les Hébreux apportent à Aaron des bijoux 13. Les Hébreux adorent le Veau dOr 14. Moïse furieux casse les Tables de la Loi

21

22 La Passion 15. La Flagellation 16. Crucifixion 17. Bourreau flagellant le Christ 18. St Jean recueillant Marie dans ses bras

23

24 Les choix du Maître verrier Le concepteur a choisi de traiter en 2 médaillons lattaque des bandis, tandis que les personnages qui passent sans porter secours au blessé sont regroupés en 1 seule scène. Il transpose les personnages, les paysage et les cadres des scènes dans le style des conventions utilisées au Moyen-âge (conventions utilisées aussi dans lenluminure ou la peinture murale) Les sentiments sont exprimés par certains gestes ou attitudes, ainsi que par la composition, et non pas par les traits du visage.

25 Exemples: - Main portée à la joue pour exprimer la douleur - Le prêtre et le diacre regardent le blessé mais leurs pieds sont dirigés dans lautre sens, pour bien montrer quils vont passer leur chemin - Les bras se tendent pour exprimer la tâche en cours et pour montrer, donner ou signaler quun personnage parle

26 Ce que lon peut dire sur la présentation Au Moyen-âge, les fidèles ne savaient pas lire. La seule façon de leur transmettre les enseignements de la Bible passait par les images, que ce soit les tableaux déglises (retables) ou par les vitraux. La présentation est de la plus haute importance, puisquelle devait être le plus pédagogique possible pour les fidèles. Ainsi les maîtres-verriers font des choix de mise en scène.

27 Ici, les choix les plus singuliers sont: -La lecture de la Parabole de haut en bas, ce qui nest pas courant. Le Maître-verrier a fait ce choix afin dévoquer la chute liée au péché originel, puisque cet épisode est raconté autour. Cest donc un vrai choix significatif et symbolique, qui a aussi pour avantage de faciliter la transmission du message religieux. - La circulation imposée par la disposition des médaillons. On associe en général toujours des histoires du nouveau testament avec des épisodes similaire de lancien. Cest ce qui est fait ici, on compare la parabole à 4 autres épisodes de lAncien Testament. Le fait dobliger la circulation du regard permet de mêler encore plus les histoires racontées.


Télécharger ppt "La Parabole du Bon Samaritain Cathédrale Saint-Etienne de Bourges."

Présentations similaires


Annonces Google