La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Petit guide de rédaction dun rapport de laboratoire Par Philippe Savard Enseignant des sciences, école Le Vitrail Automne 2006.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Petit guide de rédaction dun rapport de laboratoire Par Philippe Savard Enseignant des sciences, école Le Vitrail Automne 2006."— Transcription de la présentation:

1 Petit guide de rédaction dun rapport de laboratoire Par Philippe Savard Enseignant des sciences, école Le Vitrail Automne 2006

2 Un rapport de laboratoire est une forme de communication scientifique. Elle permet : dexpliquer ta démarche expérimentale ; de communiquer les résultats de ton expérience ; dexprimer ton interprétation des résultats. Un rapport de laboratoire contient plusieurs sections différentes qui sont souvent le reflet de ta démarche expérimentale.

3 Le but Dans cette section, tu veux formuler dans tes mots le mandat qui ta été confié OU ce que tu veux vérifier scientifiquement. Le but est généralement formulé avec un verbe à linfinitif, par exemple : –Vérifier létat physique dun whippet après une chute de dix mètres. Il doit être pertinent, en lien avec lexpérience réalisée. Par exemple, les buts suivants ne sont pas jugés pertinents : –Passer mon cours de sciences. –Faire des expériences avec de la nourriture.

4 Lhypothèse Une hypothèse est fondée sur ce que tu connais déjà de ton sujet dexpérience. Par exemple, tu veux vérifier ce qui va arriver à un whippet si tu le mets au four à micro-ondes. Si tu décides de faire une telle expérience, cest que tes connaissances sur le whippet tamènent à croire quil va se passer quelque chose si tu le mets dans le four à micro-ondes. Dans létat actuel de tes connaissances, tu pourrais être porté à croire que le whippet va fondre au four à micro-ondes. Tu peux alors formuler, sur la base de ces connaissances, lhypothèse suivante : Le chocolat et la guimauve fondent sous leffet de la chaleur, donc le whippet devrait fondre si on le chauffe suffisamment. Attention de ne pas formuler des hypothèses sans fondement, donc un peu farfelues : Le whippet devrait exploser dans le four à micro-ondes parce quil est radioactif.

5 Lhypothèse Une bonne hypothèse doit répondre aux deux critères suivants : Elle doit être plausible : ça veut dire quil est possible que ce que tu écris se produise dans ton expérience ; Elle doit être vérifiable : ton expérience devrait permettre de faire des observations pour vérifier si ton hypothèse est vraie ou non.

6 Le matériel Le matériel peut être présenté sous forme de liste, tout simplement. Utilise un vocabulaire scientifique précis. Bonne liste car le nom des instruments est précis et les unités employées sont métriques: –Un bécher dun litre –500 mL deau –De la paraffine en feuille –2 whippets Mauvaise liste car le nom des instruments nest pas précis et les unités sont impériales: –Un bocal moyen –Deux tasses deau –2 biscuits secs

7 Les manipulations Les manipulations se présentent aussi sous forme dune liste des étapes que tu réaliseras au laboratoire pour vérifier tes hypothèses. La liste de tes manipulations doit aussi être précise et complète. Bonne liste car elle est complète et illustre une méthodologie correcte (utilisation dun témoin, précautions pour contrôler les variables): –Verser 500 mL deau dans le bécher ; –Mettre un whippet dans leau et couvrir le bécher dune couche de paraffine ; –Placer le second whippet (témoin) sur la table à côté du bécher ; –Laisser reposer une semaine en prenant soin de ne pas déplacer le montage expérimental ; –Comparer le whippet témoin au whippet expérimental au bout dune semaine et décrire les différences physiques entre les deux. Mauvaise liste car elle est imprécise et ne permet pas de concevoir quil y a le moindre effort qui a été fait pour contrôler les variables (on mange le témoin, on ne sait pas ce quon doit observer): –Mettre de leau dans le bocal avec un biscuit sec ; –Manger lautre biscuit ; –Attendre quelques jours ; –Observer.

8 Le schéma Le schéma peut parfois aider le lecteur à comprendre comment doit se faire le montage expérimental. Cest une bonne idée de prendre lhabitude den faire un, ça ajoute de la précision. Il doit être clair (bien dessiné) et éclairant (apporter de la précision à la liste des manipulations, pas la rendre plus compliquée à comprendre). Une photo numérique peut également faire laffaire. Nhésite pas à prendre de lespace pour faire ton schéma. On a parfois tendance à le faire tout petit et on ny comprend rien ! Identifie aussi les éléments de ton schéma.

9 Les résultats Cette section-ci te permet de communiquer tes résultats bruts, tels que tu les as mesurés au laboratoire. On présente généralement les résultats dans un tableau comportant un titre. Par exemple, si tu veux mesurer la masse volumique dun whippet, les résultats mesurés devraient être les suivants : Mesures de la masse et du volume de deux whippets Whippet 1Whippet 2 Masse (g)16,9716,88 Volume (cm 3 )17,7617,72 La masse volumique ne se mesure pas, il faut la calculer. Tous les calculs font partie de la section suivante. La valeur de la masse volumique ne se retrouve pas dans la section résultats, seules les valeurs qui permettent de la calculer sy trouvent. Il est important de noter les unités de mesure dans le tableau.

10 Lanalyse Lanalyse permet de donner un sens aux observations recueillies. Une mesure na un sens que si on la remet dans son contexte, quon la fait parler. Ce contexte, cest le but de lexpérience. Faire parler les données, cest les interpréter. Si des calculs sont nécessaires, cest dans cette section quil faut les faire. Si on veut représenter les données sous forme de graphique, cest dans cette section quil faut les faire. Par exemple, le calcul de la masse volumique du whippet se fait de la manière suivante : Masse volumique = masse / volume Pour le whippet 1 : mv = 16,97g / 17,76 cm3 = 0,96 g/cm3 Pour le whippet 2 : mv = 16,88g / 17,72 cm3 = 0,95 g/cm3 Moyenne des masses volumiques = (mv1 + mv2) / 2 = (0,96 + 0,95) g/cm3 / 2 = 0,955 g/cm3 Linterprétation des résultats est particulièrement importante. Cest cette interprétation qui permet au lecteur de savoir si tu as compris ce que tu fais ! Par exemple, si le but de calculer la masse volumique du whippet était de prédire sil peut flotter sur leau, linterprétation devrait se présenter sous la forme dun texte ressemblant à ceci : –La masse volumique du whippet est très proche de celle de leau (1 g/mL), mais elle est plus faible. Il devrait donc flotter sur leau.

11 Conclusion La conclusion permet de faire un retour sur lensemble du processus expérimental que tu as vécu. Tu examines tes résultats et ton interprétation à partir de ton hypothèse. Avais-tu raison ?Avais-tu tort ? pas important Comprends-tu les choses différemment maintenant ? Si oui, que comprends-tu ? Quas-tu appris? As-tu fait quelque chose qui ne marchait pas sur le plan méthodologique ? Oui Explique pourquoi Oui, je suis sûr de mon coup, mais ça na pas marché Imprécision des instruments de mesure? Lesquelles? Comment solutionner les problèmes soulevés? Comment améliorer lexpérience?

12 Pour en savoir plus… Clique sur lhyperlien pour visualiser la grille de coévaluation des rapports de laboratoire (il faut être branché sur Internet)grille de coévaluation des rapports de laboratoire Clique sur lhyperlien pour télécharger une version imprimable du petit guide de rédaction.petit guide de rédaction Clique sur lhyperlien pour accéder au site du projet Whippet (il en a fait des niaiseries de jeunesse, votre enseignant de sciences!) projet Whippet


Télécharger ppt "Petit guide de rédaction dun rapport de laboratoire Par Philippe Savard Enseignant des sciences, école Le Vitrail Automne 2006."

Présentations similaires


Annonces Google