La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

REPUBLIQUE DU SENEGAL MINISTERE DE LENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE ECOLE NATIONAL E SUPERIEURE DAGRICULTURE- THIES DEPARTEMENT ECONOMIE ET SOCIOLOGIE.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "REPUBLIQUE DU SENEGAL MINISTERE DE LENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE ECOLE NATIONAL E SUPERIEURE DAGRICULTURE- THIES DEPARTEMENT ECONOMIE ET SOCIOLOGIE."— Transcription de la présentation:

1 REPUBLIQUE DU SENEGAL MINISTERE DE LENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE ECOLE NATIONAL E SUPERIEURE DAGRICULTURE- THIES DEPARTEMENT ECONOMIE ET SOCIOLOGIE RURALE 1 Abdelhanine BENYAHIAAmal HAMDANE Youssoupha DIOUFCheikh FALL Rama NDIAYEMamadou NDOYE DEVELOPPEMENT A LA BASE DEVELOPPEMENT A LA BASE

2 PLAN DE LEXPOSE 1. INTRODUCTION 2. NOTION DE DEVELOPPEMENT 3. DEFINITION DE CONCEPTS INCLUANT LE DEVELOPPEMENT 4. PROBLEMATIQUE DU DEVELOPPEMENT A LA BASE 5. LE RETOUR AU DEVELOPPEMENT A LA BASE 6. STRATEGIES DE DEVELOPPEMENT A LA BASE 7. LOPTION DUN DEVELOPPEMENT A LA BASE, PEUT-ELLE AIDER LAFRIQUE A AVANCER ? 8. CONCLUSION 2

3 METHODOLOGIE UTILISEE Recherche bibliographique Sites internet Bibliothèque de lENSA 3

4 INTRODUCTION Le développement économique et social l'ensemble des mutations positives (techniques, démographiques, sociales, sanitaires...) que peut connaître une zone géographique (monde, continent, pays, région…) traduit à la plus petite échelle de la vie, un bien-être matériel, social et économique de lindividu. Pour atteindre cet objectif de développement économique, un retour à la base est nécessaire : on parle de développement à la base. 4

5 INTRODUCTION (Suite) Le développement à la base aussi appelé développement local, constitue une étape importante dans le processus délargissement de lespace public. En effet, le développement local permet de trouver des réponses pertinentes aux préoccupations des communautés de base, surtout dans le monde rural contrairement au développement global. Limportance croissante du développement local de nos jours sexplique, dans une large mesure, par léchec des modèles de développement global. 5

6 NOTION DE DEVELOPPEMENT A une plus grande échelle, le développement se manifeste par une stabilité sociopolitique et économique dun pays donné. Différents indices permettent de mesurer le niveau de développement dun pays. Par exemple l IDH 6 Dévelop pement Développement humain à la plus petite échelle Dimension culturelle Dimension environnementale Dimension politique Dimension économique Développement Dimension sociale

7 DEFINITION DE CONCEPTS INCLUANT LE DEVELOPPEMENT La définition du concept de développement est très diversifiée et se heurte parfois à des versions quelquefois peu divergentes. Le concept du développement se voit de plus en plus joindre de nouveaux qualificatifs. Le dévelop pement durable Le développe ment participatif Le développe ment agricole Le développ ement rural Le dévelop pement local Le développe ment intégré 7

8 8 DEFINITION DE CONCEPTS INCLUANT LE DEVELOPPEMENT Il est basé sur le principe de lapproche participative sous-entend une vision du développement qui accorde une place privilégiée à limplication des populations à la définition des problèmes locaux, à lidentification des solutions et à leur mise en œuvre, afin de contribuer à donner plus defficacité et de durabilité aux programmes qui en résultent. Il répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures de répondre à leurs propres besoins. Il tente donc de réconcilier des domaines aussi différents que l'économie et l'écologie, tout en veillant à une répartition équitable entre les générations, ainsi qu'entre le Nord et le Sud. Le développement durable: Le développement participatif:

9 9 Le développement agricole Il consiste essentiellement à augmenter le volume des récoltes, globalement ou pour certains produits seulement. Cette hausse se fait en augmentant les rendements par une meilleure utilisation des terres ou des autres facteurs militants Le développement rural Il est la transformation positive et durable du milieu rural en faveur du facteur humain et des différentes activités in situ, en particulier lactivité agricole, par la mise en place ou le renforcement des infrastructures de bases nécessaires. DEFINITION DE CONCEPTS INCLUANT LE DEVELOPPEMENT

10 10 Le développement intégré Il est un développement logique et rationnel, visant dans un but de croissance, tous les aspects qui dépendent les uns des autres, de manière à noublier aucune des conditions nécessaires à ce développement. Il est né du constat que les politiques macro-économiques et les mesures sectorielles nationales ne savèrent pas très efficaces pour résoudre les problèmes qui se posent chaque jour à l'échelle locale et régionale en matière de développement économique et social. Le développement local DEFINITION DE CONCEPTS INCLUANT LE DEVELOPPEMENT

11 PROBLEMATIQUE DU DEVELOPPEMENT A LA BASE La faillite du modèle de développement de lEtat concentreur Les dérives et les échecs de lÉtat postcolonial ont installé dans la plupart des pays africains un certain malaise, voire un décalage entre le niveau central et le local, entre les élites et le reste de la population. Les processus délaboration et de mise en œuvre des politiques publiques ont revêtu ainsi, pendant longtemps, un caractère purement symbolique. Le centralisme étatique sest avéré inefficace pour résoudre harmonieusement les préoccupations sociales, économiques et culturelles qui émanent de la base Peu à peu, la dimension locale a été prise en compte au niveau des politiques publiques par une décentralisation de certaines de leurs actions. 11

12 PROBLEMATIQUE DU DEVELOPPEMENT A LA BASE: Laménagement du territoire est une politique publique qui a pour finalité un développement territorial harmonieux et équilibré. Laménagement du territoire Il a pour objectif principal de corriger les disparités (économiques, sociales, culturelles…) inter et intra régionales. La politique daménagement du territoire se décline à travers deux composantes centrales : le Plan National dAménagement du Territoire (PNAT) et des Schémas Régionaux dAménagement du Territoire (SRAT) pour chaque région du pays. Le PNAT est une approche prospective et un outil de planification stratégique, alors que les SRAT sont des instruments dintervention dans les régions dans le moyen et le long terme. 12 Les différentes composantes du développement à la base

13 PROBLEMATIQUE DU DEVELOPPEMENT A LA BASE: Le développement communautaire Le développement communautaire est une modalité du développement local, tout comme la décentralisation. Il concerne des entités humaines comme les villages ou un ensemble de villages ou des communautés vivant dans un territoire peu étendu. Le développement communautaire est vécu collectivement et simultanément par les individus et la collectivité à travers quatre dimensions : La participation La communication La conscience critique La compétence 13

14 PROBLEMATIQUE DU DEVELOPPEMENT A LA BASE La décentralisation et la déconcentration La décentralisation, tout comme son antithèse, la centralisation, font appel à un processus, à un ensemble de relations et dinteractions entre le centre et la périphérie Les attributions décentralisées ou centralisées sont de trois types : les compétences, les sources de financement et les postes dautorité. La déconcentration qui est le degré le plus bas de la décentralisation. Les instances déconcentrées ne disposent pas dune autonomie par rapport aux autorités centrales dont elles dépendent. En outre, elles nont pas de compétences spécifiques à gérer. 14

15 LE RETOUR AU DEVELOPPEMENT A LA BASE Presque partout en Afrique aujourdhui on revient sur le développement à la base: Au Togo, comme ailleurs des ministères naissent spécialement pour mieux cerner le développement à la base : Ministère du Développement à la Base, de lArtisanat, de la Jeunesse et de lEmploi des Jeunes. Plusieurs programmes et projets organisent les jeunes dans le domaine agricole et sur le plan entrepreneurial : Le CNJ (le Conseil National de la Jeunesse); Le PNIASA (Programme National dInvestissement Agricole et de Sécurité Alimentaire); La plate-forme multifonctionnelle. Ce programme concerne une série de projets animés essentiellement par des groupements de femmes. 15

16 STRATEGIE DE DEVELOPPEMENT A LA BASE Différentes stratégies sont adoptées par nos États en vue de promouvoir le développement local à travers les politiques des différents secteurs de léconomie surtout le secteur agricole, principal secteur pourvoyeur de revenus aux collectivités locales. Appui à travers les OP à partir de renforcement de leurs capacités organisationnelles, financières et techniques, constitue une forme très importante de promotion du développent local. Ces OP constituent un moyen à travers laquelle lÉtat, les ONG, les bailleurs de fonds peuvent intervenir afin de permettre un envolé économique de ces collectivités rurales 16

17 STRATEGIE DE DEVELOPPEMENT A LA BASE(Suite) Lintervention sur ces OP peut se faire sur différents niveaux : Appui à travers les OP La valorisation du capital social Le capital social, c'est-à-dire les ressources humaines, est un facteur important du développement local. En effet, de la qualité des hommes dépend la réussite dun projet de développement. Le dynamisme et le niveau de performance des organisations locales, leurs capacités à définir et mettre en œuvre les stratégies de développement dépendent du niveau dinstruction et de formation des membres, des dirigeantes en particulier. Appui aux filières agricoles porteuses de léconomie locale Le développement local renvoie à la mobilisation des acteurs pour lexploitation et la valorisation des potentialités locales. Les filières agricoles importantes dune localité doivent être développées afin de tirer le reste des autres secteurs économiques à travers le développement agricole. 17

18 Transformation des produits locaux Le rôle des femmes dans le processus de mise en œuvre dun modèle de développement économique solide et durable basé sur les collectivités locales. Les femmes à travers leurs GIE (groupement dintérêt économique), développent et commercialisent des multiples produits issus de lagriculture et de lélevage, mais aussi de lartisanat. Il sagira de faciliter le travail de ces femmes en leur accompagnant dans toute la chaine des valeurs, de la production, en passant le stockage, la transformation, la conservation et la commercialisation. STRATEGIE DE DEVELOPPEMENT A LA BASE (Suite ) 18

19 STRATEGIE DE DEVELOPPEMENT A LA BASE Exemple: la recette japonaise Le Japon a réussi dans les années soixante à implanter une approche novatrice de développement centrée sur la vie des individus. La méthode Kaizen qui signifie amélioration des conditions de la vie, est un vaste mouvement qui a touché en quelques années tous les milieux ruraux japonais. Son secret, cest de pousser les populations à la base à prendre leur propre destin en main. Atouts du Sénégal pour lapplication de KAIZEN Deux facteurs importants qui expliquent ladaptabilité de Kaizen dans le contexte sénégalais : La culture : sur le plan culturel, le villageois sénégalais ne se sentirait pas étranger dans les milieux ruraux japonais. Lhospitalité des villageois, la façon de se tenir en assemblée et la pudeur sont autant de valeurs que nos deux milieux ruraux partagent. Le système institutionnel : Le Japon a une décentralisation accomplie avec des préfectures (équivalent de nos régions) autonomes dotée dune fonction publique locale au service des besoins spécifiques de la localité. Le Sénégal tend vers ce modèle avec la régionalisation et le transfert des compétences aux collectivités locales. 19

20 STRATEGIE DE DEVELOPPEMENT A LA BASE (Suite) En plus, on note une similitude du système de vulgarisation agricole basé sur deux types dagents : Sekaï ou conseiller sur la vie (équivalent des agents des Centres dAppui au Développement Local – CADL) et; Nokaï (équivalent des agents dagriculture des Directions Régionales de Développement Rural, DRDR et des conseillers agricoles de lAgence Nationale de Conseil Agricole et Rural, ANCAR). Cependant ces seuls atouts ne suffisent pas pour réussir Kaizen au Sénégal. Kaizen est avant tout un ensemble de principes qui marquent une rupture par rapport à lapproche classique dintervention. Exemple la recette japonaise(suite) 20

21 LOPTION DUN DEVELOPPEMENT A LA BASE, PEUT-ELLE AIDER LAFRIQUE A AVANCER ? La notion de développement se présente comme le « niveau-mètre » de la croissance économique. Le développement dans lAfrique précoloniale: LAfrique précoloniale est considéré par les uns comme une période paradisiaque où lordre et la paix régnaient et par les autres comme une période sauvage où tout était désordre et misère. En Afrique les clans constituaient la base de la société. Léconomie « communautaire » était basée sur la solidarité appelait tout un chacun à participer au travail dans une certaine harmonie. La voie choisie aux lendemains des indépendances: Dans les années 60, en Afrique plusieurs pays avaient initié un développement à la base. A Madagascar, cétait « Opération à Ras du Sol », « Commissariat Général à la Promotion Humaine » au Niger, « Community Development » au Ghana, « Animation Rurale » au Sénégal et au Togo « Jeunesse Pionnière Agricole ». 21

22 Légarement à partir des années 70: Presque partout, en Afrique comme au Togo, le développement à la base a été abandonné au profit de lindustrialisation. On parle de politique des grands travaux. Cest la concurrence pour les routes, les chemins de fer, les ports, les aéroports, les universités. Après environ vingt ans de grands travaux, que de mirages ! On se pose beaucoup de questions qui sont quelquefois liées aux exigences du FMI et de la Banque Mondiale à partir des années Lenchantement avec les gros équipements na pas fait long feu et depuis les années 80 presque toute lAfrique tâtonne. LOPTION DUN DEVELOPPEMENT A LA BASE, PEUT-ELLE AIDER LAFRIQUE A AVANCER ? 22

23 CONCLUSION Mao-Tsé Toung orientait sa philosophie dans ce sens : « si nous étudions ce qui est positif à létranger, ce nest pas pour le copier, mais pour créer et compter sur nos propres forces ». Ce développement suppose la prise de conscience des citoyens pour prendre leur sort en main. Léducation, une éducation qui met laccent sur le civisme participera largement à cette prise de conscience. Le développement (leffort pour faire progresser chaque société) doit sattacher avant tout à une analyse minutieuse qui prenne la mesure du milieu et chaque programme en tenant compte de la base qui devrait être axée sur le développement local. Aujourdhui plus que jamais, le vrai développement exige une ouverture pour choisir ce qui est positif chez lautre. 23

24 THEME: DEVELOPPEMENT A LA BASE MERCI DE VOTRE AIMABLE ATTENTION ! 24


Télécharger ppt "REPUBLIQUE DU SENEGAL MINISTERE DE LENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE ECOLE NATIONAL E SUPERIEURE DAGRICULTURE- THIES DEPARTEMENT ECONOMIE ET SOCIOLOGIE."

Présentations similaires


Annonces Google