La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Politiques pluralistes des architectures de réseaux sociaux Dominique Boullier Sciences Po Coordonnateur scientifique du médialab Mars 2010.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Politiques pluralistes des architectures de réseaux sociaux Dominique Boullier Sciences Po Coordonnateur scientifique du médialab Mars 2010."— Transcription de la présentation:

1 Politiques pluralistes des architectures de réseaux sociaux Dominique Boullier Sciences Po Coordonnateur scientifique du médialab Mars 2010

2 Le gentil monde des gentils réseaux sociaux Web 2.0: tout le monde contribue Read Write Web Coopératif Etc…

3 Quels problèmes de gouvernance? La critique des architectures de participation symétriques ou asymétriques? Au-delà: une nouvelle tradition de lock-ins Non plus celle de Microsoft (vente forcée) ou dApple (DRM et fermeture) Ni celle de Google ( saturation dapplis créant un univers) Celle du Web 2.0: Effets de réseaux (utilités plus grandes) Prime au premier entrant (the winner takes all) You Tube, et maintenant Facebook

4 La perte de pluralisme des réseaux sociaux nous guette

5 Facebook: vers le 80/20 pour les nouvelles générations au moins

6 Facebook: the winner takes all ? 400M utilisateurs Myspace 130 M (Murdoch) LinkedIn 60M Bebo 40M (AOL) Viadéo 25M (après rachat de Unyk) Skyrock 25M 3MM de photos chaque mois (Flickr 4MM de photos en tout) Effet addictif certain (chiffres Facebook 2010) 55mn par jour en moyenne 50% se connectent tous les jours 130 amis en moyenne membre de 13 groupes en moyenne

7 Les avantages de la standardisation de fait: un enjeu pour la littératie Autres standardisations de fait: GUI avec Apple, puis Windows Avantages dun standard Facebook: Confort dusage (reproduction de routines, environnement unique) Démultiplication des effets de réseau Satisfaction anticipée de toutes les demandes (avec nouvelles releases saturant toutes les fonctions possibles) applis FBML, Facebook connect: 1M développeurs

8

9 Les conventions permettent lappropriation Apprentissage transférable: plus grandes prises sur le monde Apprentissage incorporé: plus grande évidence, monde naturel, économie de ressources cognitives Mais couplage réussi veut dire aussi « être pris » (être approprié et captif, mais heureux de lêtre!), voire addict Vers un couplage étendu portable avec ses réseaux sociaux (en alerte permanente)

10 Captivité technique de fait Assemblage de fonctions ne fait pas concrétisation mais avantage de linteropérabilité interne à lappli qui agrège tout Interopérabilité externe réduite Doù tentative concurrente de Google (et MySpace et al.) avec Open Social

11 Choix politique pour la littératie: comment faire des conventions pour créer du commun? Faciliter laccès = principe dégalité (version de la fracture numérique) Mais à des quasi monopoles de fait avec captivité du public apprendre les réseaux sociaux avec Facebook, les requêtes avec Google et la navigation avec Internet Explorer Ou préserver la diversité numérique pour des solutions adaptées à des publics différents mais avec coût dapprentissage non transférable et accès impossible pour certains

12 Diversité des ressources Incertitude Certitudes AttachementsDétachement Activités du réseau News Mur Facebook Contenus MySpace Flickr Profils Viadeo LinkedIn

13 Diversité des modalités médiatiques (réseau social parmi les médias) Incertitude Certitudes AttachementsDétachement Affichage de ses activités Ex News Facebook Média spray Listes de diffusion Point à Point Personal media Blog Broadcast

14 Diversité des politiques dinteropérabilité Incertitude Certitudes AttachementsDétachement Interopérabilité entre réseaux sociaux Open Social Code propriétaire pour application dédiée qui étend ses services Facebook Code adapté à un univers propre Buzz via Gmail Le monde de Google Coopération dans la production du code

15 Diversité des offres de contribution Incertitude Certitudes AttachementsDétachement Interactivité de réseau Chat et autres comm éphémères msn, chatroulette Production de code contrôlé via des API SDK Production logicielle Open Source Production de contenus en masse You Tube Flickr

16 Diversité des visées ( ex: pour une même communauté diasporique) PlateformeFormat privilégié Fonctions principales Formats communautaires Principe supérieur de justification ViadéoProfilConsulter, mettre en relation TransactionMarchand + opinion FacebookInteractionParticiper, s'inscrire, envoyer, partager SociabilitéDomestique BZH Network. com DocumentRédiger, produire EpistémiqueIndustriel

17 Diversité des régimes dengagement Incertitude Certitudes AttachementsDétachement Alerte Régime de la veille Twitter Familiarité Régime du proche Facebook Justification Régime de laccord La Coopol Action stratégique Régime du plan Viadeo LinkedIn

18 « Le » réseau social, ça nexiste pas! Une offre toujours différente de services et une intégration différente des fonctions Des couplages avec des communautés engagées Une plasticité plus ou moins grande du code

19 Quelle politique? La diversité existe encore Mais leffet réseau joue à plein pour conduire au monopole Comment préserver linnovation et la diversité numérique? comment éviter une captivité vis-à-vis de Facebook identique à la captivité vis- à-vis de Google?

20 Politiques de la diversité dans les architectures des réseaux sociaux Incertitude Certitudes AttachementsDétachement Disqualification dans lopinion et soutien aux initiatives divergentes même illégales Guerre réglementaire contre la marchandisation et normalisation contrainte Ouverture publique du code Communautés politiques de développement Concurrence encouragée contre les positions dominantes (voire par essaimage)

21

22

23

24


Télécharger ppt "Politiques pluralistes des architectures de réseaux sociaux Dominique Boullier Sciences Po Coordonnateur scientifique du médialab Mars 2010."

Présentations similaires


Annonces Google