La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Projet d’intégration Lanson Premium Marché Russe Anne CABOTIN - Lionel AUSTRUY – Jean Christophe IRRILO – Svetlana COSSON Luiza STANIEC – Marie VENEVA.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Projet d’intégration Lanson Premium Marché Russe Anne CABOTIN - Lionel AUSTRUY – Jean Christophe IRRILO – Svetlana COSSON Luiza STANIEC – Marie VENEVA."— Transcription de la présentation:

1

2 1 Projet d’intégration Lanson Premium Marché Russe Anne CABOTIN - Lionel AUSTRUY – Jean Christophe IRRILO – Svetlana COSSON Luiza STANIEC – Marie VENEVA – Mostafa AZAD PROMO 9 – GROUPE 1 (DAUPHINE) – GROUPE 2 (UQAM ) Executive MBA 8437 Module 5

3 2 Lanson Premium Russie Présentation de Lanson ( doc original) Groupe Boizel Chanoine Champagne  Points clés  Réseau de distribution Lanson  Savoir faire, qualité et traditions  Ses valeurs et sa gamme Le marché du champagne  Sociologie du marché du champagne (svetlana)  Les acteurs (doc original)  Contraintes et facteurs clés de succès (doc original)  Menaces, opportunités, tendances (doc original) Les ressources et compétences de Lanson (maria /mouss/JCI)  Chaine de valeur (JC)  SWOT (JC)  Ressources et compétences (maria, mouss)

4 3 Lanson Premium Russie La Russie: une opportunité pour Lanson  Comprendre l’âme russe (anne)  La Russie: un marché très porteur (maria et mouss)  L’influence du luxe français(anne)  Analyse concurrentielle (luiza)  Spectred (luiza) Stratégie Lanson Premium Russie (luiza/Maria et mouss)  Mode d’implantation sur le marché(maria, mouss)  Objectifs financiers (luiza)  Stratégie marketing et mix marketing (luiza) Analyse financière (lionel)  Projet Lanson Premium Russie  Les points clés du Business Plan Recommendations (JC)

5 4 Présentation de Lanson

6 5 Le groupe Boizel Chanoine Champagne  2 ème producteur de vin de champagne  Ventes 2008 : 19,8 millions de bouteilles  CA 2008 : 300,65 M€  Résultat opérationnel 2008 : 50,6 M€  Export : 47,5%

7 6  Fondée en 1760 par François Delamotte  Acteur clé : 6 M bouteilles – 71% export  Rachetée par BCC en 2006  Lanson représente 40% du CA de BCC  Présente sur les cinq continents  Plus de 800 hectares  Associée au Luxe, et au Sport Lanson : savoir faire, qualité et traditions

8 7 Lanson : Ses valeurs et sa gamme La Gamme  Les Intemporelles (Vol. 78% - CA 56%)  La Noble Cuvée (Vol. 13% - CA 25%)  Les Grands Millésimes (Vol. 9% - CA 19%)  Offre prestige : 44% du CA en valeur, 22% en volume Valeurs historiques  Black Label  La Croix de Malte  «Royal Warrant»

9 8 Le marché du champagne

10 99 « Il y a d’avantage de philosophie et de sagesse dans une bouteille de vin que dans tous les livres » Louis Pasteur  Symbole culturel et historique - traditions et savoir-vivre  France: plus grand producteur de vins fins – terroir  Perte de popularité auprès des consommateurs  Baisse de consommation des vins en France : 160 l/hab en ,8 l en 2008 (source INSEE)  Compétition mondiale – Australie, Chili  Accroissement de l’incertitude  Crise identitaire ou crise anomique. Réflexions sociologiques sur le vin en France

11 10 Éloignement des goûteurs du lieu de production  Historiquement en France, les villes se sont positionnées comme capitales d’une appellation: - Paris pour le Champagne - Bordeaux pour les Bordeaux - Lyon pour les Beaujolais - Dijon pour le Bourgogne  La mondialisation a perturbé ces règles. On assiste à l’émergence d’une expertise étrangère, d’une clientèle «barbare» extérieure au monde des initiés de la culture du vin.  Les goûteurs et les médias de plus en plus éloignés du lieu de production se positionnent progressivement comme des experts. Mutation du marché des spiritueux

12 11 « L’entrée en vin des femmes »  Historiquement trois « tabous » étaient incompatibles avec la consommation d’alcool par les femmes: - Le vin est vivant - Le vin est assimilé au sang - Le vin « réchauffe les sens », il diminue la contrainte sociale et les formes d’autocensures.  L’absorption d’alcool représente la libération féminine. La levée des interdits buccaux (boissons, tabac) s’accompagne du droit de dire ce que l’on pense et ressent.  La transformation de la femme « reproductrice » en femme « productrice » s’accompagne de leur « entrée en vin ».  L’émergence de la clientèle féminine modifie les pratiques du vin. On valorise la légèreté du vin, on occulte la fermentation (le côté vivant et incontrôlable), apparaît le nouveau vocabulaire éloignant le spectre d’un quelconque alcoolisme. Mutation du marché des spiritueux

13 12 Nouveau rapport aux aliments  A la fin des années 70, émerge un nouveau modèle d’alimentation – le « nourrissant léger ». On revendique des aliments non « perturbés » par la graisse, par une quelconque toxine ou une alcoolémie.  Au fil des décennies, une logique de médicalisation de notre alimentation se met en place. On évalue un aliment selon son apport nutritionnel, les bienfaits et les méfaits pour notre santé, pour l’image du corps, pour notre vitalité et espérance de vie.  On cherche à faire des vins « parfaitement maîtrisés », parfaitement reproductibles, avec une fermentation sans incertitude.  Le plaisir n’est plus prioritaire dans le choix des aliments. Mutation du marché des spiritueux

14 13 Standardisation de la production  Pour répondre à la mondialisation, les producteurs sont tenus de produire des vins avec des qualités gustatives standardisées malgré les variations climatiques et la qualité spécifique de chaque terroir.  Les vignerons français perdent du terrain et sont dépassés par la tournure des événements.  Les viticulteurs français devront s’adapter aux nouvelles conditions imposées par la mondialisation et aux goûts des consommateurs tout en sauvegardant la notion de terroir.  Pour survivre, toute industrie doit constamment s’adapter aux nouvelles tendances de consommation. Cela veut dire que les vignerons français doivent accepter de remettre en question certains préceptes et philosophie du vin, imbriqués si profondément dans la viticulture française. Mutation du marché des spiritueux

15 14 La Champagne  La zone d’Appellation d’Origine Contrôlée (AOC) Champagne est limitée à hectares (317 communes) et plantée à plus de 97%  Une matière première chère, entre 4,85 et 6,35€ le kg de raisin pour la vendange 2008  Les Vignerons possèdent 89% des surfaces plantées et les Maisons de Champagne commercialisent près des 2/3 des expéditions totales (dont 90% de l’export)  La révision en cours de l’AOC est un processus complexe devant produire ses fruits à partir de 2020 Source CIVC

16 15 Le Champagne : un marché fondamentalement porteur  une forte croissance des expéditions de Champagne depuis en millions de bouteilles Source CIVC

17 16 Tendances Capacités de production limitéesContraintes de vieillissement et de stockage Rareté des terres à Champagne Croissance du marché export Rareté et dérive des coûts de la matière première Dépendance vis-à-vis des négociants Endettement Coût du ticket d’entrée dans certains marchés Menaces Marchés porteurs: Russie, USA, Japon Offres Premium Augmenter le taux d’approvisionnement Diversification du portefeuille Renforcement du réseau de distribution Opportunités

18 17 VolumeValeur Montée en gamme Hausse des prix Faible progression Une stratégie axée sur l’offre PREMIUM

19 18 Les ressources et compétences de Lanson

20 19 Fabrication & Production Assemblage Marketing & Ventes Activités principales Activités de soutien Direction ressources humaines Service communication Marge Distributi on Direction générale groupe direction administrative et financière Système d’Information Diagnostic interne : Chaine de la valeur

21 20 Prestige Royal Warrant Qualité, recherche de l’excellence Maison de Champagne Héritage Français, Ordre de Malte, Savoir-faire Le Luxe de l’expertise ADN de Lanson

22 21 RessourcesCommentaires Immatérielles Marque/ Notoriété mondialement connues Lanson: une signature internationale Humaines Employés engagés et spécialisés dotés d’un savoir faire savamment transmis Financières Groupe financièrement solide dont l’endettement est maîtrisé PhysiquesStratégie de distribution multi canal Ressources créant de la valeur; Rares, inimitables et en phase avec l’organisation Ressources stratégiques

23 22 CompétencesProcessus Managériales Organisation / contrôle via croissance externe Regroupement de 7 maisons de champagne qui contrôlent toute la chaine de création de valeur ( de fabrication jusqu’à distribution) Fonctionnelle intra-service Production sans fermentation malolactique (gage de fraicheur et développement des arômes) Transversales Développement de nouveaux produits (nobles cuvées) Gestion de la qualité au sein des 800 hectares les plus prisés Individuelles, Professionnelles Savoir faire unique résultant d’une longue tradition Expérience Compétences créant de la valeur; Rares, Inimitables et en phase avec l’organisation. Compétences stratégiques

24 23 La Russie: une opportunité pour Lanson

25 24 Comprendre l’âme russe  Le plus grand pays du monde: 17 millions km2 – 11 fuseaux horaires  Un relief contrasté: Toundra, taïga, forêt mixte, steppe, désert  Un climat rude  Population: Faible densité 10 hab/km2  Richesses du sous-sol: pétrole, gaz, fer  Difficultés socio-économiques Féodor Tutchev : «La Russie n'est pas accessible à la raison, on ne la mesure pas avec un mètre, la Russie est un pays spécial, qu'on ne pénètre que si on a foi en elle» Andréi Sakharov: «le monde est un mélange tragique d'infortune, d'ignorance, d'espoir et d'intelligence »

26 25 L’alcool, un élément constitutif de la culture russe  L’âme russe s'est ainsi constituée comme une machine de chaleur contre le froid, d'ancrage contre l'étendue, de permanence sous l'invasion, de vie privée et de convivialité en regard des aberrations de la vie publique  Moyen d’asservissement d’un peuple? Vladimir (989) « le Russe trouve sa joie dans la boisson, et il ne peut pas vivre sans elle » Sakharov (1975), Mon pays et le monde : « [...] comme ça, le peuple se tient tranquille, il revendique moins et l’argent n’en tombe pas moins dans les caisses de l’État »

27 26 L’alcool, un élément constitutif de la culture russe Repères historiques  9ème-10ème s: Consommation d’hydromel et de bière Importation de vin (Byzance, Asie Mineure)  16ème-17ème s: Kvas - Vin de pain « devenu « vodka »  « Zapoï »: Fait de se saouler plusieurs jours d’affilée Les Russes et le champagne  Symbole d’allégresse et d'élégance à la française dont la renommée est universelle  Accompagne les plaisirs, aide à surmonter l'échec Pouchkine (1832) « …Vins bénis des dieux! - au poète Sur table à l'instant apportés ; Vins coulant clair comme Hippocrène... Ils me charmaient … »

28 27 Les Russes et le champagne  1ères expéditions de Veuve Cliquot dès 1780, sous le règne de Catherine II - « Klikofskoé »  Cristal de Roederer (1876), pour le tsar Alexandre II  Préférence pour le goût sucré jusqu’à la fin du 19ème siècle Champanskoye : vin sucré et mousseux  Influence anglo-saxonne (goût extra dry, brut)  Tendance actuelle chez les nouveaux Russes vers le très haut de gamme pour rompre avec le passé, démontrer sa richesse et son son raffinement

29 28 L’influence du luxe français Catherine II Impératrice de Russie ( ) Art de vivre français, siècle des Lumières Nicolas II ( ): l’aristocratie Russe est un des meilleurs clients du luxe français BACCARAT « Fournisseur de sa majesté impériale » Influence historique dès le XVIIIe siècle

30 29 Aujourd’hui: « Les clients russes sont à la recherche d’une vision française de la création et d’une certaine sensibilité artistique » Christian Liaigre Valeurs du luxe: l’exclusivité, la reconnaissance individuelle, l’expérimentation, et la quête de sens Cible: Oligarques, hommes d’affaires, hommes politiques, célébrités L’influence du luxe français

31 30 Accessible Luxe Glamour Expertise TERRITOIRES DU CHAMPAGNE Analyse concurrentielle

32 31 3 groupes leaders: Pernod Ricard, LVMH, Rémy Cointreau  Poids de l’export plus important et forte présence US  Portefeuille de marques premium et offre de prix élevée  Codes de différentiation prononcés Analyse concurrentielle

33 32 Social: Grandes inégalités sociales + - Écarts entre les inégalités sociales varient par région - Environnement politique: Stable + Perception de corruption - Environnement culturel: L’excès et les contradictions + Fêter avec exaltation + l’alcool élément intrinsèque à la culture russe + Technologie: Demande croissante de nouvelles technologies et d’innovations + Écologie: N’a jamais été une priorité, concentration sur la croissance industrielle + La Russie commence à aborder le sujet + Lois & règlementations: Règlementation complexe, volumineuse, application arbitraire - Démographie: Démographie importante m + Taux de mortalité élevé dû à l’alcoolisme - Taux de naissance bas - Fort taux d’immigration de pays étrangers vers la Russie - SPECTRED Marché Russe Environnement économique: Marché émergent + Croissance économique stable malgré crise financière + Développement divergent par secteur/région - Perception de corruption élevée, 147 sur la liste de Transparancy - Présence importante d’une classe ‘nouveaux riches’ +

34 33 Stratégie Lanson Premium Russie

35 34 Analyse financière

36 35 STRATEGIE « PREMIUM » « Black Carat » 69€ par bouteille « Gold Carat » 100€ par bouteille « Gold Carat» 3000€ Le coffret prestige Gold Carat STRATEGIE « PREMIUM » « Black Carat » 69€ par bouteille « Gold Carat » 100€ par bouteille « Gold Carat» 3000€ Le coffret prestige Gold Carat Une durée de projet de 10 ans en cohérence avec l’échelle temporelle du secteur champagne prestige Etude financière du projet Analyse de sensibilité sur CF du projet 2 variables retenues:  Hausse du prix de vente plus modérée  Variation taux de change / affaiblissement Rouble

37 36 Analyse de l’exposition au risque 2 risques essentiels Risque spécifique  Réponse du Russe  Diversifiable au niveau du groupe BCC Risque international  Taux de change  Décroissance en Russie  Non diversifiable mais BCC est déjà exposé au risque international Taux d’actualisation des CF retenu  Celui du coût du capital de BCC

38 37 Les points clés du business plan CA  Déplacement progressif du volume des ventes Lanson de la France vers l’export (dont Russie)  Réaffectation de la matière première des marques à faible marge de BCC vers la gamme de produit Lanson Coûts d’exploitation  Dérive du coût d’achat de la matière première(raisin) CAPEX  Investissements = 16,3 M€ (marketing, partenariat et implantation commerciale immobiliers en plusieurs phases de 2010, 2013 et 2016)  Amortissement linéaire 10 ans

39 38 Les points clés du business plan

40 39 Un projet rentable ? Cost of capital (taux d'actualisation) 7,30% VAN (Net Present Value) € TRI (Internal Rate of Return) 18% Pay Back (délai de recouvrement) e année Pre-tax ROC42,50% After tax ROC28,47% ROE86,70%

41 40 Analyse de sensibilité du projet VariablesTRI Stratégie« medium » «Black Carat» : 49€ «Gold Carat» : 80€ Coffret prestige « Gold Carat » : 2000€ - 5% Affaiblissement du Rouble Hypothèse 1 Rouble = 0,60 € - 6%

42 41 Recommandations

43 42


Télécharger ppt "1 Projet d’intégration Lanson Premium Marché Russe Anne CABOTIN - Lionel AUSTRUY – Jean Christophe IRRILO – Svetlana COSSON Luiza STANIEC – Marie VENEVA."

Présentations similaires


Annonces Google