La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Séance 8 Troubles sur les frontières internes Partie III Les frontières de lEurope.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Séance 8 Troubles sur les frontières internes Partie III Les frontières de lEurope."— Transcription de la présentation:

1 Séance 8 Troubles sur les frontières internes Partie III Les frontières de lEurope

2 Introduction Rappel Titre présentation - Date

3 Partie III, les frontières de lEurope Rappel Titre présentation - Date I)Frontières et citoyenneté A)La notion de frontière B)Ambigüité de la notion et citoyenneté européenne II) Troubles sur les frontières en Europe A)Le double-mouvement de lintégration européenne B)Une remise en cause de Schengen? C)Au-delà des frontières : la question de la forme du projet européen III) Le cas anglais A)Quelle adhésion pour le Royaume-Uni B)La City et leuro

4 Introduction Rappel Titre présentation - Date Lien avec les parties précédentes. Crise de la zone euro : peut provoquer tensions protectionnistes et de rétablissement des instruments de gouvernance macro-économiques car la globalisation et les théories néo-classiques ont une prétention universaliste et dabolition des frontières Les montées des populismes peuvent aussi entraîner des réaffirmations de la souveraineté nationale territoriale et économiques. Doù une réflexion à mener sur les frontières de lEurope et sur la forme plus globale du projet européen

5 I) Frontières et citoyenneté Rappel Titre présentation - Date A) La notion de frontières Etymologie : se porter là où lennemi va porter le combat La frontière cest du temps placé dans lespace. Artificiel et naturel (institutions sujettes à des impératifs géographiques. Coupure spatiale et juxtaposition de lespace. Lieu de rencontre entre des objets et des stratégies de pouvoir. Elles peuvent être causées par des rapports de force militaires, découpage administratif, intégration économique… Obsession des frontières (Foucher 2007)? Depuis 91, km de nv frontières crées Lien avec la globalisation, est-ce la fin des territoires (badie)? Paradoxe : Altération des frontières, augmentation de la mobilité et de linstabilité des territoires mais puissance sentiment territorialité. En fait, mondialisation est source de frontières, 4 mondialisations 1492 : partage du nouveau monde entre Espagne et Portugal, XIXème partage de lAfrique, 1945 rideau de fer, 1990 Eclatement URSS. Deuxième paradoxe : Mondialisation aujourd'hui, accroissement mobilité des biens et des personnes et des inégalités, mais importance question régulation flux, crainte migrants. Ccl : frontière est une instiution territorialisée opérant à des échelles distinctes et pas tjs complémentaires : Echelle de lEtat, enjeu contrôler sa frontière, séparer eux et nous Échelle interétatique : souveraineté reconnue par les autres Echelle régionale et locale : pratiques sociales qui varient selon le degré douverture de la frontière (barrières ressources)

6 I) Comprendre la notion de populisme Rappel Titre présentation - Date B) Frontières et citoyenneté Pas didentité sans frontières (Westphalie 1648) Paradoxe fondamental de la frontière : fermeture et ouverture. Interface et barrière. « Membranes asymétriques (Foucher 2007) autorisant la sortie et protégeant lentrée dindividus dans un territoire donné Ambivalence de la frontière est lié à lambivalence de lhomme : peur défiance et valorisation de lentre-soi et volonté continue de regroupement humain En Europe: Décalage entre deux types de frontières : Intérieur (Marché libre, Schengen) Extérieur (Frontex). Multiplicité et superposition des frontières. Distinction entre les ressortissants non UE et les autres. Rappelons que la peur est à lorigine du projet européen et contribue à le solidifier. Le discours sur limmigration clandestine sest imposé comme un discours dunité entre les européens (plus consensuel que le terrorisme et plus porteur que criminalité organisée). Ce qui est en jeu cest la protection des acquis des identités et modes de vie européen. Image de la citadelle assiégée rappelle la formation des Etats-nations. Se retrouve dans la question de la citoyenneté européenne qui peut être assimilée à une forme de double-exclusion car basée sur lidentité nationale

7 II) Troubles sur les frontières en Europe Rappel Titre présentation - Date A) Le double-mouvement de lintégration européenne Dynamique de lUnion : reculer les frontières pour régler les conflits. Deux problèmes, (ré)apparition de conflits et logique même stratégie Construction du marché commun et établissement de la libre-circulation (disparition progressive des frontières par lActe Unique Européen) Mais aussi résurgence tensions qui pourraient faire apparaître de nouvelles frontières 2 tensions principales : régionalismes et ethniques La question des régionalismes : Espagnols, basques et catalans Italiens du Nord et du Sud Anglais, écossais et irlandais La question des tensions ethniques La frontière chypriote et sa clôture. Ligne verte depuis 1974 suite à un conflit Grèce/Turquie. La frontière nord-irlandaise et les murs de Belfast malgré laccord de 1998 La grande Hongrie et la résurgence du nationalisme La question des Balkans

8 II) Troubles sur les frontières en Europe Rappel Titre présentation - Date B) Frontières et citoyenneté

9 II) Troubles sur les frontières en Europe Rappel Titre présentation - Date B) Remises en cause de lespace Schengen Accord Schengen signé en 1985 sur un fleuve entre trois frontières But : libre-circulation pour les citoyens des pays membres à lintérieur des frontières de lespace sans passeport et sans visas. Etablissement en dehors de lUE, de vigueur en 1995, sétend progressivement jusquen 1999 et le Traité dAmsterdam. Remises en causes récentes : Avril 2011 : les tensions à la frontière franco-italienne Contexte : Printemps arabes, afflux de migrants tunisiens en Italie, délivrance passeports de résidence provisoires par Berlusconi. Réponse : gouvernement français rétablit contrôles temporaires et intenses aux frontières. Réaction inquiète de la Commission (C. Malmström), volonté de réformes de la part de la France et de lItalie. Paradoxe : arrivées en Italie pour 2 millions de visas en 2010 en France, suffisant pour remettre en cause un des acquis les plus importants? Danemark : intention de rétablissement des contrôles aux frontières pour lutter contre le crime organisé et lévasion fiscale. Barroso envoie une lettre, abandon du projet par le nouveau gouvernement en septembre. Mise en scène volontaire pour pallier linvisibilisation de la politique de contrôle aux frontières (en amont) depuis Schengen?

10 II) Troubles sur les frontières en Europe Rappel Titre présentation - Date C) Au-delà des frontières Lintégration continue des périphéries au sein de lEurope a-t-elle été une stratégie gagnante, e.g. les frontières ont-elles vraiment disparues? La crise de la zone euro a montré lintégration économique relative de la périphérie au centre de leurope (persistance logiques géo-économiques fortes, bassin de la Ruhr…) Lélargissement aux PECO est mitigé : veille de ladhésion 57% pensent que ladhésion est une bonne chose, en 2011 : 41%. Taux de participation aux élections européennes : 30% (les plus faibles en Europe) En fait, les affinités électives entre les pays européens se comprend plus en fonction de la rémanence dattaches et dincompréhension séculaires entre les pays que par le cours normal du processus dintégration européen (Cautrès 2008) Exemples à travers létude des communautés de sens à lintérieur de lEurope prises par lindicateur « degré de sympathie » (eurobaromètres). Importance des lois de la gravité et donc des frontières Conclusion : réminiscence de vieilles frontières à lintérieur de lEurope malgré le processus dintégration Transition : quid dune des plus vieilles frontières? Quid de lAngleterre?

11 II) Troubles sur les frontières en Europe Rappel Titre présentation - Date

12 III) LEurope et le Royaume-Uni Rappel Titre présentation - Date A) Quelle adhésion?

13 III) LEurope et le Royaume-Uni Rappel Titre présentation - Date A) Quelle adhésion? Le parcours historique Une adhésion fonctionaliste depuis 1973 (stabilité basse du bien-fondé de lappartenance à lUE). Contre le principe de «ever-closer union » Les premières menaces de référendum sur la sortie de UK par le labour Le discours de Bruges de Thatcher en 1988 (Logique coopérative (europe des nations), marché commun (suivre lexemple de la City), logique internationaliste (élargissement continu de la zone de libre-échange) La perte de crédit politique de Major lors de Maastricht La récente proposition de Cameron (référendum du à la frustration de ne pas faire parties des décisions sur la zone euro) Une pratique spécifique de lUE : Lignes rouges dans les négociations (quotas de pèche) opt-outs (UEM, Schengen, chartre des droits fondamentaux, Justice et Affaires Intérieures, Traité intergouvernemental pour le renforcement des règles de rigueur) Mais paradoxalement, peu de perte de crédit politique Les facteurs de cette adhésion particulière Modèle parlementaire Dautres référents pour la projection dans lespace-monde. La place de la City

14 III) LEurope et lAngleterre Rappel Titre présentation - Date George Osborne, the UK chancellor, surrounded at the marathon Brussels negotiations on bank capital rules. The May 2 talks ended at 2am with Osborne outnumbered 26-1 by other EU finance ministers. A deal was finally done on Tuesday. Source

15 III) LEurope et lAngleterre Rappel Titre présentation - Date B) La question de la City Première place financière au monde, 15% du PIB britannique, stratégie délibérée de financiarisation des services Malaise anglais sur les différents projets de réforme de supervision financière et de contrôle bancaire. Peur de perte des marchés Exemples récents : opposition au projet de banking union, opposition au projet des limites de bonus, opposition au projet de linterdiction des naked CDS, opposition au relèvement des niveaux de capitalisation bancaire. Réactions : isolation accentué des négotiateurs anglais, la BCE veut faire en sorte que les échanges en euro aient lieu au sein de la zone euro (ce qui isolerait terriblement la City) Paradoxe : une sortie de fait de lAngleterre serait la fin de la City : baisse des échange et fuite des investisseurs. Porterait atteinte à la relation spéciale avec les US aussi. Ce sont les élites financières anglaises qui sont le plus pro-européennes.

16 Conclusions : frontières et projet européen Rappel Titre présentation - Date La réflexion sur les frontières ne peut pas se faire sans celle de la nature du projet européen Espace politique et marchand? Intégré ou fragmenté? Doit aller au-delà des frontières physiques et officielles : les frontières internes sont plus durables que ce que lon pense a priori et davantage mouvantes. Vu de Washington : les frontières de lUE : toute lEurope (avec la Turquie et sans la Russie). Adhésion Turquie est un symbole et un révélateur de beaucoup de tensions sur la forme du projet européen séance prochaine.

17 Institut détudes Politiques de Lille 84 rue de Trévise Lille Tél. : +33 (0)


Télécharger ppt "Séance 8 Troubles sur les frontières internes Partie III Les frontières de lEurope."

Présentations similaires


Annonces Google