La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

IV. Les combats de la Résistance contre l'occupant nazi et contre le régime de Vichy 2 H Montrer les motivations de mise en Résistance d’une partie de.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "IV. Les combats de la Résistance contre l'occupant nazi et contre le régime de Vichy 2 H Montrer les motivations de mise en Résistance d’une partie de."— Transcription de la présentation:

1 IV. Les combats de la Résistance contre l'occupant nazi et contre le régime de Vichy 2 H Montrer les motivations de mise en Résistance d’une partie de la société française : rétablissement de la République et Libération du territoire Un dossier documentaire sur un mouvement de Résistance Appréhender ce qu’est la Résistance par la diversité des actes de guerre menés par des combattants civils en France Montrer l’organisation concrète de la Résistance Une mise en perspective de ce réseau sous la forme d’un exercice méthodologique de compositionmise en perspective de ce réseau Une mise en perspective de ce réseau sous la forme d’un exercice méthodologique de compositionmise en perspective de ce réseau Une démarche inductive pour aborder conjointement la Résistance, Vichy et le contexte historique

2 Dossier documentaire : Le mouvement Combat, emblématique des combats de la Résistance en France

3 Etude d’un mouvement de résistance pour comprendre l’expérience de guerre de combattants civils et leurs motivations politiques et idéologiques Etude d’un mouvement de résistance Expériences concrètes de combattants civils Motivations politiques, idéologiques, de ce réseau Appréhender les actes, les formes et des acteurs de la Résistance La Résistance active et organisée, qui reste un choix minoritaire Caractériser le Régime de Vichy Les fondements politiques et idéologiques de la Résistance (valeurs de la République, CNR) Montrer les conséquences de la défaite, de l’occupation et de la collaboration Une lutte violente et sans répit pour la Libération du territoire et la restauration de la République

4 Pistes d’analyse du dossier documentaire pour compléter l’exercice de composition

5 Le journal Combat Extrait du journal issu du mouvement de résistance Combat créé par Henri Frenay, publié à Lyon fin 1941 à exemplaires puis à plus de en mai 1944 Discours de Pétain reconnaissant la défaite militaire et demandant un armistice (22 juin) Mise en place d’une collaboration d’Etat institutionnalisée par la rencontre de Montoire (24 octobre) Déportation de la main d’œuvre française en Allemagne qui donne naissance au STO en février 1943 Nature autoritaire, conservatrice et antisémite (statuts des juifs en octobre 1940), antidémocratique du régime de Vichy Dénonciation de la propagande vichyste faisant de Pétain le protecteur de la France Un exemple de journal d’un mouvement de résistance publié en zone libre (sous l’autorité de Vichy)en zone libre Motivations de la lutte : libération du territoire occupé par les Allemands et retour à la République

6 Henri Frenay Organisation de la France libre à Londres sous l’autorité du général de Gaulle (18 juin 1940) suite à la débâcle militaire et au discours de Pétain Progressive unification des mouvements de résistance intérieure par l’action de Jean Moulin sous l’égide du général de Gaulle  création du CNR en mai 1943création du CNR Création de multiples mouvements et réseaux de résistances d’obédiences politiques différentes Organisation interne complexe et hiérarchisée des mouvements Variété des actions civiles et militaires, menées par des civils et d’anciens soldats Maillage territorial Jean Moulin Charles de Gaulle Document 2 : L’organigramme interne de Combat Document 4 : Combat et les autres acteurs de la Résistance Organisation et unification progressive de la Résistance

7 b. Marie Reynoard est née en Corse en 1897, elle devient professeur de lettres et est nommée en 1936 à Grenoble. En mai-juin 1940, elle s’engage dans la Résistance et prend le pseudonyme de Claude. Elle fonde le mouvement « Combat » le 28 novembre 1941 avec Henri Frenay. Elle en devient le chef départemental pour l’Isère. Elle participe à de nombreuses actions : distributions de tracts, peintures sur les murs de Grenoble de la croix de Lorraine (symbole gaulliste) surmontée du C de « Combat » à la fois mouvement de Résistance et journal. Elle est arrêtée une première fois par la police de Vichy en octobre 1942 pour propagande gaulliste. Libérée pour raison de santé, elle retourne à la lutte clandestine sous le nom de Claire Grasset et est arrêtée en juin 1943 par la Gestapo et torturée pour lui faire délivrer les noms d’autres chefs de la Résistance. Déportée au camp de Ravensbrück en février 1944, elle y meurt au début de l’année D’après la biographie proposée sur le site du lycée Marie Reynoard de Grenoble, consulté le 13 octobre grenoble.fr/lycee/lmr/file/Biographie%20Marie%20Reynoard.pdfhttp://www.ac- grenoble.fr/lycee/lmr/file/Biographie%20Marie%20Reynoard.pdf) Document 3 : Des parcours de résistants au sein de Combat Contexte d’occupation de la zone Sud à partir de novembre 1942  lutte contre l’occupant Forte répression contre les résistants (torture, déportation, exécutions, arrestation de Jean Moulin …) menée par la police de Vichy, la Gestapo, la Milice … Rôle des civils dans la Résistance, des femmes, des jeunes … peu nombreux jeunes peu nombreux Variété des actes Variété des actes et évolution des convictions des résistants Actes concrets de résistance et les risques encourus par ces « combattants civils »

8 Document 7 : La libération du territoire

9

10 Document 6 : Le programme du CNR adopté le 15 mars 1944 CNR Fondements politiques et idéologiques de la Résistance

11 Document 5 : Les instruments des résistants Photographie prise le 20 novembre 1941 avec pour légende officielle « Arrestation de terroristes coupables d’attentats : documents et objets découverts à leurs domiciles » Sabotage des voies ferrées ? Presse clandestine ? Coup de force, assassinat ? Protection ? Soins médicaux ? Fabrication de bombes ? Sabotage des télécommunications ? Outils pour localiser les cibles ou les maquis Faux documents : renseignement, espionnage, exfiltration ? Tracts ?

12 Un acte de sabotage contre les transports de l’armée allemande en Saône-et- Loire, en 1944

13 Des jeunes formés au maniement des armes en 1944 dans le maquis du Vercors (comptant 4000 résistants et pris d’assaut par l’armée allemande en juillet 1944)

14 Les différentes tendances politiques des mouvements de résistances au sein du Conseil national de la Résistance

15 La Résistance organiséeEffectifs (estimation) Les volontaires de la France libre Plus de combattant en 1943 dont 66 % issus des troupes coloniales Les mouvements de résistance à personnes (début 1944) Les réseaux de Résistance Les effectifs de la Résistance française

16 La France occupée


Télécharger ppt "IV. Les combats de la Résistance contre l'occupant nazi et contre le régime de Vichy 2 H Montrer les motivations de mise en Résistance d’une partie de."

Présentations similaires


Annonces Google