La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Large colonial organisms with coordinated growth in oxygenated environments 2.1 Gyr ago El Albani et al., 2010 Présenté par Dubois G et Grimaud GM M1 BEM.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Large colonial organisms with coordinated growth in oxygenated environments 2.1 Gyr ago El Albani et al., 2010 Présenté par Dubois G et Grimaud GM M1 BEM."— Transcription de la présentation:

1 Large colonial organisms with coordinated growth in oxygenated environments 2.1 Gyr ago El Albani et al., 2010 Présenté par Dubois G et Grimaud GM M1 BEM 2010/ cm

2 3850 Ma 3500 Ma 3400 Ma 2700 Ma Apparition de la vie. Cyanobactéries, augmentation dO2. Galeries dorganismes procaryotiques? Bulles de méthane dorigine archéennes? Tapis bactériens et stromatolithes. 5 cm

3 Grypania spiralis 2,6 Ga : Stéranes détectés dans des graphites du Groenland. 2,1-1,5 Ga. Plusieurs eucaryotes unicellulaires. Ici Satka favosa (1,5 Ga) Ma 2100 Ma 1500 Ma Fossiles du Gabon. 1 cm 1 cm ? 48 µm

4 120 km Marnes noires Zone daffleurement. 50 cm Coupe stratigraphique. Région de Franceville. Schistes argileux

5 10 cm Fossiles et leur matrice. 250 spécimens pyritisés de formes diverses. Structure de la pyrite FeS2. S- Fe2+ Pyritisation : fossilisation par précipitation de fer reactif et de sulfure en pyrite, au sein des tissus.

6 Structure radiale Plis Microtomographie (rayons X) Noyau de pyrite G-FB2-f-mst2.1 G-FB2-f-mst4.1

7 Microstructure radiale 5 mm 100 µm SR-Micro-CT Régions sans pyrite

8 Origine biologique ? 10 cm Diversité des formes et des tailles Hétérogénéité spatiale

9 2,5 mm Coupe verticale dun fossile dans sa matrice sédimentaire, au niveau dun pli. Fossile Matrice

10 Analyses isotopiques δ 13 C () δ 13 C Matrice sédimentaire Spécimen Fractionnement, appauvrissement en 13 C

11 δ 34 SAnalyses isotopiques Noyau de pyrite Partie en « feuille »

12 Ressemblances? Mawsonites, faune dEdiacara. Résultat dune interaction tapis bactérien-sédiment. Pyrite sun. Très régulier. 1 cm Section virtuelle dun des fossiles. 1 cm Seilacher et al., 2005

13 Multicellulaire ?

14 Taille.Complexité. 1 cm Fossile et son lit. 1 cm Acetabularia sp 0,5 mm Thiomargarita namibiensis Colonies bactériennes. 1 cm Fossile étudié. Shapiro, 1998

15 Contexte physico-chimique favorable Coévolution de la vie avec la chimie des océans Daprès Anbar, 2008 Log (Mol) Log (P O 2 atm) Cyanobactéries Grand évenement doxydation Anoxic Sulphidic Oxic (2α-methylhopanes)

16 Générée dans le sédiment ? Générée par un autre organisme ? Migration depuis des roches plus récentes ? Donoghue et Antcliffe, 2010 Biomarqueurs : signature stéranes Un eucaryote ?! Trichoplax adherens et C30 n-propylcholestanes

17 Pluricellularité a été dépassée 10 fois Butterfield, 2009 Plusieurs fossiles controversés connus Stromatolithes antérieurs Myxomitodes stirlingensis (2.0 Ga) 10 cm Chondromyces sp 100 µm0,3 mm

18 Merci pour votre attention ou ?

19 Annexes CRITERES D'ANCIENNETEREALISE ? Roches d'origine connue+++ Age connu+++ Présence initiale+++ Roches non métamorphiques+++ Géologie de la région connue+++ Couleur équivalente du fossile et de la roche++ Interactions organo-sédimentaires évidentes+ CRITERES DE BIOGENICITE Structure de type "biologique"++ Plusieurs indices de processus biologiques (Isotopes, biomarqueurs,…)+++ Contexte géologique compatible avec la vie+++ Contexte évolutif plausible+ Abondance, communautés et/ou colonies++ Wacey, 2009

20 Couche fossilifère /-115 Ma (Bros et al., 1992) 2083+/-5 Ma (Hoori et al., 2005) 2050+/-30 Ma (Gancarz, 1978) Coupe stratigraphique de la formation géologique.

21


Télécharger ppt "Large colonial organisms with coordinated growth in oxygenated environments 2.1 Gyr ago El Albani et al., 2010 Présenté par Dubois G et Grimaud GM M1 BEM."

Présentations similaires


Annonces Google