La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

PSY Psychologie de la perception. Introduction à la perception.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "PSY Psychologie de la perception. Introduction à la perception."— Transcription de la présentation:

1 PSY 2055. Psychologie de la perception. Introduction à la perception.
Frédéric Gosselin

2 Plan du cours d’aujourd’hui
Présentation du plan de cours Présentation du site internet du cours viscog.psy.umontreal.ca/~ethiercatherine/psy2055_10/index.htm Présentation du site internet du livre Introduction Pourquoi vous devriez vous intéresser à la perception Le problème de la perception Le pseudo-paradoxe de la perception

3 Professeur Frédéric Gosselin Téléphone : (514) 343-7550
Courriel : Bureau : E-409 Pavillon Marie-Victorin

4 Assistantes Catherine Ethier-Majcher / Laura Lefebvre
Téléphone : (514) , poste 4618 Courriels : / Bureau : E Pavillon Marie-Victorin

5 Livre obligatoire Wolfe, J. (2008). Sensation & Perception, Second Edition. Sinauer Associates. Disponible à la librairie (environ 130$)

6 Horaire 07/09/10 Introduction à la perception
14/09/10 Les premières étapes de la vision 21/09/10 Vision spatiale 28/09/10 Percevoir et reconnaître les objets 05/10/10 Perception de la couleur 12/10/10 Révision de la matière en classe 19/10/10 Examen intra 02/11/10 Perception de l’espace et vision binoculaire 09/11/10 Perception du mouvement 16/11/10 Attention visuelle, mouvements oculaires et perception des scènes 23/11/10 Audition : physiologie et psychoacoustique 30/11/10 Audition : Environnement, musique et parole 07/12/10 Conscience perceptive et révision de la matière en classe 14/12/10 Examen final et remise du travail optionnel

7 Évaluation Option par défaut : Option avec travail :
50% pour l'examen partiel + 50% pour l'examen final. Option avec travail : 25% pour l'examen partiel + 25% pour un travail optionnel + 50% pour l'examen final. Travail d’environ 10 pages.

8 Travail écrit Revue de la littérature sur l’un des domaines de la psychologie de la perception. Revue critique d’un (ou de plusieurs) article (s) scientifique (s).

9 Visez 7-10 références

10 Pourquoi vous devriez vous intéresser à la perception
Comprendre la perception et, surtout, les désordres de la perception (p. ex. prosopagnosie, dyslexie lettre-par-lettre, surdité, etc.) est la première étape vers des prothèses perceptuelles.

11 Implant cochléaire Nucleus 22 Channel Cochlear Implant

12 Rétine artificielle

13 Dyslexie lettre-par-lettre

14 Pourquoi vous devriez vous intéresser à la perception
Comprendre la perception et, surtout, les désordres de la perception (p. ex. prosopagnosie, dyslexie lettre-par-lettre, surdité, etc.) est la première étape vers des prothèses perceptuelles. Permet d’étudier la difficulté des tâches perceptuelles et, par suite, de construire de meilleures interfaces homme-machine (ergonomie cognitive).

15 Example de mauvais “design”
The design of everyday things (Norman, 2002)

16 Example de mauvais “design”
Ford Taurus Ford Ranger

17 Example de bons “design”?

18 Pourquoi vous devriez vous intéresser à la perception
Comprendre la perception et, surtout, les désordres de la perception (p. ex. prosopagnosie, “blindsight”, surdité, etc.) est la première étape vers des prothèses perceptuelles. Permet d’étudier la difficulté des tâches perceptuelles et, par suite, de construire de meilleures interfaces homme-machine (ergonomie cognitive). La perception (telle que je vous la présenterai) est une sous-discipline des sciences cognitives, l’approche la plus en vogue aujourd’hui en psychologie. Par surcroît, c’est la sous-discipline des sciences cognitives la plus complète.

19 Le problème de la perception : comment faisons-nous pour acquérir des connaissances quasi-véridiques à propos du monde extérieur? Connaissances quasi-véridiques (l’aboutissement)? Il existe, le plus souvent, une correspondance un à un entre nos perceptions et le monde extérieur; la réciproque est fausse. Autrement dit, notre appareil perceptuel est bien adapté à l’environement. Aquérir ces connaissances (les processus)? Nous avons conscience (“awareness”, en anglais) seulement du produit final de nos processus perceptuels. Cependant, les chercheurs s’intéressent à tous les processus–conscients et inconscients–qui interviennent entre le moment où les photons atteignent les récepteurs rétiniens (le stimulus “proximal”) et la prise de conscience ou la catégorisation d’une scène visuelle.

20 “La perception, c’est trivial!”
Un pseudo-paradoxe de la perception (ou comment faire taire les coiffeuses). Qu’est-ce qu’un paradoxe? C’est un énoncé qui mène à une contradiction. P. ex. : “Je mens.” (paradoxe du menteur—http://www.youtube.com/watch?v=EzVxsYzXI_Y) Un ensemble qui contient tous les ensembles qui ne se contiennent pas. (paradoxe de Russell) Qu’est-ce qu’un pseudo-paradoxe (un sophisme)? C’est un énoncé qui semble mener à sa négation; ici, cependant, le raisonnement ne résiste pas à l’analyse. P. ex. : Plus il y a de "gruyère" plus il y a de trous. Plus il y a de trous moins il y a de "gruyère". Donc plus il y a de "gruyère" moins il y a de gruyère (pseudo-paradoxe du gruyère). Protagoras et son élève, Euathlus… Euathlos était un élève pauvre de Protagoras qui lui avait permis de suivre son enseignement à la condition suivante : si Euathlos gagne son premier procès, il doit impérativement rembourser Protagoras, en revanche s'il perd, l'enseignement de Protagoras n'ayant pas porté ses fruits, ce dernier ne doit rien réclamer à son ancien élève. Finalement, c'est Protagoras lui-même qui assigne Euathlos en procès car ce dernier a quitté le droit et fait de la politique ! Ainsi, dit-il : « si je suis vainqueur, il me faut recevoir de l'argent, parce que je suis vainqueur, et si c'est toi, de même il m'en faut recevoir, parce que tu l'es, et d'après notre accord. »Dans les deux cas de figure Protagoras se voyait remboursé de son enseignement... pourtant Euathlos se défendit en disant : « si je perds ce procès, je ne te dois rien, d'après notre accord, et si je le gagne, je ne te dois rien, d'après le jugement. »En définitive, comment doit-on juger ce conflit ?

21 Un pseudo-paradoxe de la perception
Si le monde est tel que nous le percevons, notre système visuel est aussi tel que nous le percevons : le monde tridimensionnel se projette donc sur nos deux rétines bidimensionnelles…

22 Un exemple de perte d’information visuelle précoce

23 Une conséquence : des figures “impossibles”
Gregory

24 Une conséquence : des figures “impossibles”
Moretti

25 Un pseudo-paradoxe de la perception
Si le monde est tel que nous le percevons, notre système visuel est aussi tel que nous le percevons: le monde tridimensionnel se projette donc sur nos deux rétines bidimensionnelles, etc.; et, par suite, il y a une gigantesque perte d’information; Ce qui est en vert (c’est-à-dire « etc. ») sera l’objet des deux ou trois prochaines leçons…

26 Un pseudo-paradoxe de la perception
Si le monde est tel que nous le percevons, notre système visuel est aussi tel que nous le percevons : le monde tridimensionnel se projette donc sur nos deux rétines bidimensionnelles, etc.; et, par suite, il y a une gigantesque perte d’information; donc le monde n’est pas tel que nous le percevons. Plato imagines a group of people who have lived chained in a cave all of their lives, facing a blank wall. The people watch shadows projected on the wall by things passing in front of a fire behind them, and begin to ascribe forms to these shadows. According to Plato, the shadows are as close as the prisoners get to seeing reality. He then explains how the philosopher is like a prisoner who is freed from the cave and comes to understand that the shadows on the wall are not constitutive of reality at all, as he can perceive the true form of reality rather than the mere shadows seen by the prisoners.

27 La suite du cours… Si le monde est tel que nous le percevons, notre système visuel est aussi tel que nous le percevons : le monde tridimensionnel se projette donc sur nos deux rétines bidimensionnelles, etc.; et, par suite, il y a une gigantesque perte d’information; donc le monde n’est pas tel que nous le percevons. La réponse – et il y en a une – à ce pseudo-paradoxe nous vient directement des sciences cognitives et est au centre de ce cours.


Télécharger ppt "PSY Psychologie de la perception. Introduction à la perception."

Présentations similaires


Annonces Google