La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Dave Sauchyn, Ph.D., P.Geo. RCRIACC Prairies Collectif des Prairies pour la recherche en adaptation Comité sénatorial sur lagriculture et la foresterie.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Dave Sauchyn, Ph.D., P.Geo. RCRIACC Prairies Collectif des Prairies pour la recherche en adaptation Comité sénatorial sur lagriculture et la foresterie."— Transcription de la présentation:

1 Dave Sauchyn, Ph.D., P.Geo. RCRIACC Prairies Collectif des Prairies pour la recherche en adaptation Comité sénatorial sur lagriculture et la foresterie Ottawa, décembre 2002 Les impacts du changement climatique et ladaptation dans les provinces des Prairies

2

3 , 49.8  N,  W Température moyenne de février

4 Projections (dans les grandes lignes) du climat à venir dans les provinces des Prairies Température : à la hausse, plus élevée en hiver quen été, la nuit que le jour Précipitations : grande incertitude, annuelles : faible augmentation à baisse significative Évaporation : à la hausse Humidité du sol : à la baisse Saison de croissance : allongée CO 2 atmosphérique : à la hausse Épisodes extrêmes : augmentation de la fréquence et de lintensité Hydrologie : variabilité accrue, débits de pointe plus hâtifs

5 Les systèmes naturels et socio-économiques sont sensibles à la variabilité du climat, au changement climatique et aux événements hydroclimatiques extrêmes Les Plaines canadiennes

6 Couverture des terres Sol

7 ARAP, 2001

8

9

10

11 Options dadaptation Partager les pertes Supporter les pertes Modifier les événements Prévenir les événements Recherche Éducation, comportement Éviter les impacts Structural, technologique Législatif, réglementaire, financier Institutionnel, administratif Basé sur le marché Activités sur place Changer lutilisation Changer dendroit

12 Impacts et adaptations en foresterie Les principaux impacts seront probablement : des changements de la productivité des forêts des augmentations des feux et des infestations dinsectes des changements de la présence dessences commercialement importantes La gestion forestière durable a montré quelle pouvait sadapter, mais... Il faut des informations scientifiques plus solides sur les impacts et les réponses des écosystèmes Il faut intégrer les impacts du changement climatique à ceux des autres utilisations des terres

13 Scénario Indice de biomasse Montreal Lake, Sask. 50 mm 100 mm 150 mm 200 mm 250 mm Sols secs – baisses de productivité dans lavenir Sols moyens – augmentations, puis baisses de la productivité Sols humides – augmentations de la productivité dans le futur Note : lanalyse suppose que les sols sont pleinement rechargés après la fonte de la neige Sols secs Sols moyens Sols humides Source : Johnston 2001

14 Allongement moyen de la saison des feux dans un scénario 2 X CO 2 (Flannigan et al., 2001)

15 La quantité de sol érodée de parcelles à travail du sol classique et minimal en 1990 [deux événements] était respectivement de 70 % et 73 % du total du sol enlevé pendant lexploitation des parcelles de 1986 à Il pourrait encore y avoir une érosion grave et généralisée pendant les épisodes climatiques extrêmes, surtout lors de périodes de sécheresses consécutives. La très forte érosion par le vent et leau est dominée par les cas rares où le sol exposé est soumis à des événements très érosifs. Ces événements peuvent ne se produire quune fois pendant la vie active dun agriculteur donné, ce qui rend difficile de justifier la dépense et les inconvénients de nombre de pratiques de conservation du sol. Paysages agricoles des Prairies (ARAP 2000: 32-33)

16 Adaptation à la variabilité du climat Une augmentation projetée de la variabilité du climat, avec des sécheresses et des grands événements hydroclimatiques plus fréquents, est le scénario de changement climatique le plus inquiétant. Elle pose un défi plus redoutable et plus complexe que ladaptation des pratiques, des procédés et de linfrastructure aux tendances climatiques à long terme. Les anomalies climatiques plus extrêmes vont plus probablement dépasser les seuils naturels et dingénierie au-delà desquels les impacts du climat deviennent beaucoup plus graves.

17

18 Medicine Hat( ) Années isolées Sécheresses de 3 ans , , , , , , , , , , , , , , ,3

19 Près dOutlook (Saskatchewan), 2 mai 2002

20 Sol emporté - près dOyen (Alberta), 5 mai 2002

21 Poussière, Regina, 22 mai 2002

22

23 Les réponses sur mesure à une crise due à la sécheresse peuvent mener à des solutions à court terme coûteuses et mal adaptées. Par contraste, une approche de gestion des risques permet une réaction immédiate et efficace durant une période de sécheresse, et réduit les impacts à long terme de la sécheresse grâce à la planification et à la préparation. Plan de gestion des risques de sécheresse en agriculture pour lAlberta

24

25 Sondage Social Cohesion Le changement climatique est-il un problème grave? Très grave 45 % Assez grave 44 % Pas du tout 11 %

26 Sondage Social Cohesion Que faites-vous pour vous adapter au changement climatique? Fermier Non- fermier Rien 39,5 50,2 Suivre la question 31,4 37,3 Quelque chose de plus 29,1 12,4


Télécharger ppt "Dave Sauchyn, Ph.D., P.Geo. RCRIACC Prairies Collectif des Prairies pour la recherche en adaptation Comité sénatorial sur lagriculture et la foresterie."

Présentations similaires


Annonces Google