La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

ROYAUME DU CAMBODGE Nation Religion Roi. La problématique du tabac et ses répercussions au niveau social et de la santé au Cambodge Dr. BEN BONY, Psychiatre.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "ROYAUME DU CAMBODGE Nation Religion Roi. La problématique du tabac et ses répercussions au niveau social et de la santé au Cambodge Dr. BEN BONY, Psychiatre."— Transcription de la présentation:

1 ROYAUME DU CAMBODGE Nation Religion Roi

2

3 La problématique du tabac et ses répercussions au niveau social et de la santé au Cambodge Dr. BEN BONY, Psychiatre Dr. BEN BONY, Psychiatre I- Introduction : Superficie : Km 2 Provinces : 24 Population : 14 millions Population urbaine : 20% Capitale : Phnom Penh (1,5 million dhabitants) Health Sector Strategic Plan , the Ministry of Health of Cambodia, vol. 1, August 2002.

4 II- Production, commerce et industrie du tabac -Le tabac est cultivé dans quatre provinces : Kampong Cham, Kandal, Prey Veng, et Kratie. -En 1990, hectares de tabac ont été cultivés et tonnes de feuilles de tabac ont été moisonnées. La production de cigarettes a atteint millions. - Des cigarettes importées sont commercialisées aussi dans les marchés cambodgiens. Source : OMS, global status report, Cambodge, 1997.

5 -En mai 1991, lÉtat cambodgien a commencé à louer trois usines de cigarettes à des compagnies privées. -Tar-Nicotine-Filters : en 1991, 61% des cigarettes manufacturées létaient avec bout filtre. -En 1994, il se disait que 30% des revenus du gouvernement cambodgien provenaient de la taxe sur limportation et la production de cigarettes et de tabac. -Marques de cigarettes disponibles au Cambodge : Fortune : fabrication locale. 555 : importées. Fine : importées. Alain Delon : importées. Source : OMS, global status report, Cambodge, 1997.

6 III- La consommation du tabac au Cambodge 1. La quantité de tabac consommée était restée constante, durant dix ans, après Les modes de consommation : fumer (cigarettes et bidis ou cigares faits mains) et chiquer (morceaux de tabac). Source : OMS, global status report, Cambodge, 1997.

7 3. Consommation annuelle moyenne de cigarettes manufacturées chez les adultes de plus de 15 ans : : … : … : … Prévalence : fumer est très habituel chez les hommes. En 1990 : 80 à 90% de fumeurs pour 2 à 10% de fumeuses. En 1991 : 90 à 100% des hommes sont fumeurs en milieu rural, 80 à 90% en milieu urbain, chez les femmes : 10% en milieu rural, 2 à 3% en milieu urbain, chez les enfants : 20 à 30% fument en milieu rural. En 1994 : 5% des hommes médecins étaient fumeurs, aucune femme médecin ne fumait. Source : OMS, global status report, Cambodge, 1997.

8 En 1999, on dénombrait parmi les plus de 15 ans, 35% de fumeurs pour 10% de fumeuses. Chez les jeunes de 15 à 19 ans : 4,5% de fumeurs et 1,1% de fumeuses. Prévalence selon certaines professions : Les bonzes : 14,6% à Phnom Penh et 37,5% à Siem Riep Les soldats : 77% Les professionnels de la santé : 15% Les instituteurs : 11% En 2004, lInstitut National de Statistiques, (Ministère du Plan) indiquait comme prévalences pour lusage du tabac chez les adultes de plus de 20 ans : Hommes : 54% (56% en milieu rural) Femmes : 6%. La prévalence la plus élevée : chez les fumeurs de 40 à 60 ans. En 2004, le coût du tabac a été évalué à de dollars US. Les fumeurs en milieu rural (la grande partie de population) contribuent le plus à ce coût. Source : OMS, global status report, Cambodge, ADRA Cambodia.

9 IV- Les répercussions du tabac au niveau social et de la santé La consommation du tabac contribue aux causes majeures de mortalité au Cambodge (maladies des poumons, du cœur, et les cancers). Entre 1997 et 2007, on dénombrera morts en raison de la consommation du tabac. A 1997, il eut Cambodgiens décédés à cause du tabac. Le coût est estimé à environ millions de dollar US, sans tenir compte de ce que représentent les pertes humaines. Source : ADRA Cambodia tobacco country profile 2002.

10 V- Mesures de contrôle de lusage du tabac Actuellement, il nexiste quun contrôle modéré de lusage du tabac. Il ny a aucune organisation chargée du contrôle de cette consommation. Depuis 1993, la publicité pour le tabac est interdite. Malgré que cela, les télévisions privées nont pas été contrôlées régulièrement en ce domaine. Il ny a eu aucune campagne de prévention informant de leffet nocif du tabac sur la santé. Source : OMS, global status report, Cambodge, 1997.

11 La publicité pour le tabac existe : spots commerciaux à la télévision, à la radio, sur des vêtements imprimés, sac à dos, panneaux, etc. En 2004, une enquête dans quatre provinces et à Phnom Penh avait montré que 85,5% des gens interrogés soutiendraient la proposition du Gouvernement qui voudrait mettre fin à la publicité pour les cigarettes. La vente du tabac aux enfants ou aux mineurs nest pas interdite. Protection des non fumeurs : dans certains lieux publics, comme les hôpitaux, les administrations, les bureaux, les restaurants, les transports publics, il y a une interdiction partielle de fumer. En avion, fumer est strictement interdit dans les vols domestiques. Source : OMS, global status report, Cambodge, ADRA Cambodia.

12 VI- Résoudre le tabagisme: Éducation -Ne pas encourager à fumer même dans les cérémonies et les endroits pour les fumeurs. -Éducation sanitaire des problèmes liés au tabac pour les élèves de collège, lycée, population de communauté, et les bonzes. -Mettre en place linformation des problèmes liés à lusage du tabac dans le curriculum des écoles, lycées, facultés. -Formation de groupes dentraide pour les usagers du tabac et leur famille.

13 Renforcement des lois sur le tabac -Interdire la publicité pour les cigarettes. -Augmenter les taxes pour réduire limportation et la consommation des cigarettes. -Interdiction totale de fumer dans les bâtiments. -Traitement des personnes dépendantes au tabac.

14 Merci de votre attention !


Télécharger ppt "ROYAUME DU CAMBODGE Nation Religion Roi. La problématique du tabac et ses répercussions au niveau social et de la santé au Cambodge Dr. BEN BONY, Psychiatre."

Présentations similaires


Annonces Google