La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les indicateurs macroéconomiques La production Le coût de la vie Basé sur les notes de Germain Belzile.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les indicateurs macroéconomiques La production Le coût de la vie Basé sur les notes de Germain Belzile."— Transcription de la présentation:

1 Les indicateurs macroéconomiques La production Le coût de la vie Basé sur les notes de Germain Belzile

2 2 Le Produit intérieur brut Le PIB est la variable qui préoccupe le plus les macro-économistes Le revenu dune personne est une variable importante Le revenu total dun pays lest aussi Ce revenu total est le PIB

3 3 La définition du PIB Le PIB est la valeur au marché... de tous les biens et services... finaux... produits... dans une économie... au cours dune période donnée.

4 Les transactions qui se font en dehors du marché nentrent pas dans le calcul du PIB : Le bénévolat; Le travail domestique; Léconomie souterraine; Le crime organisé. Les transactions exclues du PIB

5 Crises économiques Selon la définition standard, on parle de récession lorsque lactivité économique, mesurée par le PIB réel, ralentit pour au moins 2 trimestres consécutifs (deux trimestres consécutifs de croissance négative du PIB réel). Définition du NBER: Une récession est une baisse importante de l'activité économique réparties dans toute l'économie, d'une durée de plus de quelques mois, normalement visibles dans le PIB réel, le revenu réel, l'emploi, la production industrielle, les ventes en gros (grossistes) et les ventes au détail. On parle de dépression lorsque la récession est soutenue et prolongée.

6 La reprise fait partie de expansion lexpansion La récession (lorsque le PIB réel baisse pendant au moins deux trimestres consécutifs) fait partie de lacontraction Sommet Creux EXPANSION CONTRACTION Reprise Récession Temps Les phases dun cycle économique

7 7 Le PIB canadien Il est mesurée à laide de deux méthodes distinctes :deux méthodes –la méthode des revenus –la méthode des dépenses Elles sont équivalentes, car la valeur des dépenses dans léconomie doit être égale à la valeur des revenus

8 MARCHÉ DES FACTEURS DE PRODUCTION ENTREPRISESMÉNAGES Diagramme des flux circulaires MARCHÉ DES BIENS ET SERVICES Flux de b&s Flux de dollars Dépenses (PIB) Revenus (PIB) Salaires, rentes et profits Revenus (PIB) Achat de biens et services Biens et services vendus Intrants Travail, terre et capital Revenus = dépenses Gouvernement Taxes et impôts transfertsSubventions

9 9 Composantes du PIB Mesuré par la méthode des dépenses, le PIB est décomposé en 4 grandes catégories PIB = C + I + G + XN Avec XN = EX - IM Voici la décomposition de StatCanStatCan Il y a deux types de biens: 1-Les biens et services de consommation Les biens et services de consommation se retrouvent dans C ou dans G selon qui les achète, soit les consommateurs ou le gouvernement respectivement. Ces biens sont aussi achetés de létranger et se retrouvent ainsi dans les Importations, IM. 2-Les biens dinvestissement (de capital)

10 Lapproche des dépenses C: Dépenses personnelles de consommation I : Investissements publics et privés G: Dépenses gouvernementales courantes XN: Exportations nettes (Exportations – Importations) Voir Statistique Canada

11 Répartition du PIB selon les catégories de dépenses, Québec, 2004 En millions de $En % du PIB Consommation ,2 Investissements ,8 Dépenses publiques (G) ,0 EXportations ,1 IMportations ,0 Écart statistique-5210,1 PIB total ,0 Source: Institut de la Statistique du Québec. Comptes économiques nationaux, édition Le PIB selon les dépenses

12 Répartition du PIB selon les catégories de revenus, Québec 2004 En millions de $En % du PIB Rémunération des salariés ,9 Bénéfices des sociétés ,5 Intérêts et revenus de placement ,9 Revenus nets des entreprises individuelles ,0 Ajustement de la valeur des stocks-3530,1 Revenu intérieur net ,0 Taxes indirectes moins subventions ,1 Dépréciation ,7 Écart statistique5200,1 PIB total ,0 Source: Institut de la Statistique du Québec. Comptes économiques nationaux, édition Lapproche des revenus

13 Consommation C : Consommation (comprend une part des importations) : Biens et services achetés par les consommateurs, à lexception de lacquisition de logements neufs. C = C Can + C e C Can : achats de biens et services canadiens par des canadiens C e : achats de biens et services importés de létranger par des canadiens Représente environ 60% du PIB La consommation est une composante moins volatile que le PIB, parce que les gens veulent lisser leur consommation.

14 Les biens durables: meubles, électroménagers, voitures, etc. Les biens semi-durables: vêtements, chaussures, pneus, etc. Les biens non-durables: aliments, médicaments, etc. Les services: médecine, coiffure, mécanique, finance personnelle, etc. Consommation

15 Investissement I : Investissement (aussi appelé linvestissement brut) : les achats de biens déquipement (machinerie et usines) par les entreprises et les gouvernements et les achats de maisons résidentielles neuves par les ménages. I inclut aussi les investissements dans les inventaires (les variations de stocks de biens invendus) I inclut aussi les investissements en bien étrangers que lon doit soustraire via les importations pour calculer le PIB. I = I Can + I e I Can : achats de biens dinvestissement canadiens par des canadiens I e : achats de biens dinvestissement importés de létranger par des canadiens I est une composante volatile Les variations de stocks de biens invendus (dinventaire) représente la composante la plus volatile.

16 Chaque année, les entreprises se départissent de vieux équipements et remplacent ceux-ci par des nouveaux équipements. I : Lensemble des investissements privés et publics de nouveaux capitaux: bâtiments, machinerie, équipements, inventaires, etc. (Investissement brut) I net : Les nouveaux capitaux qui permettent daccroître la capacité de production. (Investissement net) D : Dépréciation ou détérioration des capitaux anciens. I = I net + D Investissement

17 Ex. : Une entreprise de transport possède 5 camions Cette entreprise achète 2 nouveaux camions. La durée de vie dun camion est de 5 ans. D = 20% par année (1 camion). I = I net = I = Inet + D

18 Les dépenses gouvernementales courantes incluent des éléments divers tels: –Les fournitures de bureau; –Les salaires des employés du gouvernement; –Lentretien des routes et des édifices publics; –Les dépenses en santé en en éducation, etc. G = G Can + G e G Can : achats de biens et services canadiens par le gouvernement canadien G e : achats de biens et services importés de létranger par le gouvernement canadien Dépenses gouvernementales

19 Il sagit: –Des exportations (EX): achats par les étrangers de biens et services intérieurs; Moins: –Les importations (IM): achats par les résidents nationaux de biens et services étrangers. Les IM comprennent des dépenses des ménages, des entreprises et des gouvernements que lon doit soustraire pour calculer le PIB. IM = C e + I e + G e Exportations nettes (XN)

20 Y = C + I + G + (EX – IM) Y = (C Can + C e ) + (I Can + I e ) + (G Can + G e ) + (EX – IM) = (C Can + C e ) + (I Can + I e ) + (G Can + G e ) + (EX – ( C e + I e + G e )) puisque IM = C e + I e + G e = C Can + I Can + G Can + EX Donc le PIB exclut tous les biens et services importés par définition. De plus, en économie fermée XN = 0, donc on nécrit pas les indices Can et e. Ainsi : Y= C + I + G Comptabilité nationale

21 21 Le PIB nominal et le PIB réel Le PIB augmente en général, année après année Ces augmentations peuvent être causées par : –des augmentations dans les quantités produites –des augmentations dans les prix Le PIB réel ne varie que si les quantités produites changent

22 22 PIB nominal, réel et déflateur PIB nominal : valeur en prix courants de la production PIB réel : valeur en prix constants de la production Déflateur (indice implicite des prix du PIB) : mesure du niveau général des prix de toute la production

23 Le déflateur (on prend les Qtés de lannée courante) La part des produits étrangers dans le déflateur est nulle (puisque lon exclut les importations du PIB)

24 Le calcul des PIB nominaux et réels $1002$50 2$1503$100 3$2004$ $ 600$ 1200$ 200$ 350$ 500$ * : en choisissant 2003 comme année de base Tab

25 25 Pour le calcul du PIB nominal, on doit prendre les prix de lannée courante fois les quantités de lannée courante. PIB nominal 2003 = 1$ x $ x 50 = 200 $ PIB nominal 2004 = 2$ x $ x 100 = 600 $ PIB nominal 2005 = 3$ x $ x 150 = 1200 $ Pour le calcul du PIB réel, on doit prendre les prix de lannée de base (ou de référence), ici cest 2003, fois les quantités de lannée courante. PIB réel 2003 = 1$ x $ x 50 = 200 $ PIB réel 2004 = 1$ x $ x 100 = 350 $ PIB réel 2005 = 1$ x $ x 150 = 500 $

26 26 Le déflateur ou lIIPPIB (lIndice implicite des prix du PIB) déflateur 2003 = (PIB nominal 2003 / PIB réel 2003 ) x 100 = (200 / 200) x 100 = 100 déflateur 2004 = (PIB nominal 2004 / PIB réel 2004 ) x 100 = (600 / 350) x 100 = 171 déflateur 2005 = (PIB nominal 2005 / PIB réel 2005 ) x 100 = (1200 / 500) x 100 = 240

27 27 PIB nominal et PIB réel au Canada

28 28 Le calcul du taux de croissance TC = ( PIB réel t - PIB réel (t-1) ) / PIB réel (t-1) ) * 100 Le taux de croissance (TC) mesure lévolution de la production dans le temps Normalement, ce taux est annualisé Application de la formule des taux de variation, dans le cas où n = 1

29 29 Exemple de calcul du taux de croissance (( – ) / ) * 100 = 0,5 % Taux de croissance au Canada pour 2008 : on compare le PIB réel (en millions de $ de 2002) de lannée 2008, à celui de la période précédente, soit En 2008, le taux de croissance fut de 0,5 %

30 30 PIB et bien-être Le PIB réel par habitant est une mesure de bien-être (niveau de vie) Un PIB per capita faible est corrélé avec : –Un faible niveau déducation –Une espérance de vie courte, etc. –Voir létude de cas (p. 109) : « Les différences internationales de PIB et de qualité de vie » Il faut toutefois tenir compte du loisir et de lenvironnement dans notre analyse

31 31 Étude de cas * Le PIB : une mauvaise mesure de la production dun pays ? De nombreuses personnes croient que le PIB est une mesure inadéquate de la production nationale Premier problème : de nombreux b&s sont omis du calcul Deuxième problème : revenu et pérennité –Le PIB vert ? * : manuel p. 107

32 Le PIB et lIDH

33 33 Le coût de la vie Lindice des prix à la consommation mesure lévolution du coût de la vie dans le temps Lorsque lIPC augmente, les gens ont besoin de dépenser plus pour maintenir le même niveau de consommation Dans ce cas, le niveau moyen des prix augmente et il y a inflation

34 34 Linflation Linflation est un processus par lequel le niveau moyen des prix augmente ou la valeur de la monnaie diminue Linflation est un des indicateurs importants en macroéconomie

35 35 Le calcul dun IPCIPC Choisir un panier de biens et services représentatif Trouver les prix Calculer le coût du panier Choisir une année de base et calculer lindice de prix

36 36 Le panier de biens et services de lIPC LIPC canadien est calculé à partir dun panier comprenant environ 600 b&s, classés en 8 catégoriesLIPC canadien Ce panier est mis à jour régulièrement La dernière version provient dune enquête tenue en 2005

37 37 Composition de lIPC (panier de 2005 aux prix de avril 2007)

38 38 Problèmes avec la mesure du coût de la vie Biais de substitution Introduction de nouveaux biens Changements de qualité Biais de substitution des lieux de vente

39 LIPC (on prend les Qtés de lannée de base) La part des produits étrangers dans lIPC est faible

40 40 Le calcul du taux dinflation Le taux dinflation est le taux de croissance du niveau général des prix Normalement, ce taux est mesuré sur 12 mois Le taux dinflation de février 2008 à février 2009, calculé à laide de lIPC (base 2002), est : ((113, ,2) / 112,2)*100 = 1,4 %

41 Le calcul dun IPC $2$ 3$ 4$ 8$ 14$ 20$ % 43 % 1 : le panier est défini comme 4 unités de A et 2 unités de B 2 : l année de base est 2003 Tab

42 42 Pour calculer lIPC, il faut premièrement calculer le coût du panier à lannée courante que lon divise par le coût du panier à lannée de base (x100 parce que cest un indice) Coût du panier 2003 = 1$ x 4 + 2$ x 2 = 8$ Coût du panier 2004 = 2$ x 4 + 3$ x 2 = 14$ Coût du panier 2005 = 3$ x 4 + 4$ x 2 = 20$ IPC 2003 =(Coût du panier 2003 / Coût du panier 2003 ) x100 =(8 $ / 8 $) x 100 = 100 IPC 2004 =(Coût du panier 2004 / Coût du panier 2003 ) x100 =(14 $ / 8 $) x 100 = 175 IPC 2005 =(Coût du panier 2005 / Coût du panier 2003 ) x100 =(20 $ / 8 $) x 100 = 250

43 43 Pour calculer le taux dinflation à partir de lIPC, il faut simplement calculer le taux de croissance annuel de lIPC entre deux périodes séparées par 12 mois. π 2004 = (IPC 2004 – IPC 2003 )/ IPC 2003 x 100 = ((175 – 100)/100) x100 = 75% π 2005 = (IPC 2005 – IPC 2004 )/ IPC 2004 x 100 = ((250 – 175)/175) x100 = 43%

44 44 Le taux dinflation calculé selon lIPC

45 45 Le déflateur du PIB et lIPC

46 46 Tenir compte de linflation Plusieurs variables (variables nominales) sont affectées par linflation On ne peut comparer des variables nominales de différentes années sans faire une conversion La Banque du Canada vous y aideBanque du Canada

47 Lévolution nominale et réelle du prix du pétrole Source : BP Statistical Review of World Energy 2008

48 48 Le taux dintérêt réel Le taux dintérêt doit être corrigé pour tenir compte de linflation Le taux dintérêt nominal mesure la rémunération (en %) dun prêt Le taux dintérêt réel mesure laugmentation du pouvoir dachat du prêteur Si le taux dinflation est faible,

49 Taux dintérêt nominal et réel


Télécharger ppt "Les indicateurs macroéconomiques La production Le coût de la vie Basé sur les notes de Germain Belzile."

Présentations similaires


Annonces Google