La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

II. La Grèce archaïque (c. 750-500) E. Lorganisation socio-politique : crises sociales, législateurs et tyrans Cités-Etats: communautés dindividus –Familles.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "II. La Grèce archaïque (c. 750-500) E. Lorganisation socio-politique : crises sociales, législateurs et tyrans Cités-Etats: communautés dindividus –Familles."— Transcription de la présentation:

1 II. La Grèce archaïque (c ) E. Lorganisation socio-politique : crises sociales, législateurs et tyrans Cités-Etats: communautés dindividus –Familles aristocratiques; paysans-soldats (dèmos) Évolution progressive (Athènes) –Disparition de la royauté (« vestige »: archonte-roi) –Pouvoir aux mains de laristocratie Magistratures: archontes Conseil de lAréopage: pouvoir législatif et judiciaire Ecclèsia: assemblée du peuple, sans pouvoir

2 II. La Grèce archaïque (c ) Paysannerie: endettement, dépendance Apparition dune « classe » intermédiaire: –artisans, commerçants Conflits sociaux (stasis) dans diverses cités –Les législateurs Publication de lois valables pour tous; rôle des législateurs; solution de compromis; caution de loracle de Delphes Dracon (c. 621, à Athènes) –Réglementation de lhomicide; lois sévères; suppression de la justice privée

3 II. La Grèce archaïque (c ) Solon (c. 594, à Athènes) –Abolition des dettes (sisachtie); levée des hypothèques des paysans –Division censitaire de la population Magistratures réservées aux deux premières classes –Création dun Conseil (Boulè) représentant les 4 tribus? –Compromis non satisfaisant –Troubles 3 factions: « ceux de la plaine » (Pedion- Pédiens) ; « ceux de la côte » (Paralie-Paraliens) ; ceux des montagnes (Diacrie-Diacriens)

4 II. La Grèce archaïque (c ) –La tyrannie Apparition en Grèce dAsie (Milet) dès le 7 ème s.; –diffusion dans les îles (Polycrate à Samos) –en Grèce (Pisistrate et ses fils, Hipparque et Hippias, à Athènes entre 560 et 510), –dans les colonies grecques dOccident Prise du pouvoir par la force, avec lappui de larmée et/ou du peuple Politique des tyrans (ex. dAthènes) –Travaux publics –Développement des cérémonies civiques (Panathénées; Dionysies) –Développement du commerce, des entreprises coloniales –Diminution du pouvoir de laristocratie

5 II. La Grèce archaïque (c ) Tyrans bien perçus dabord (paix sociale rétablie); bannis après excès (Hipparque, assassiné par Harmodios et Aristogiton, les tyrannochtones) Après exil des tyrans: –Oligarchie parfois –Apparition progressive de pouvoirs plus modérés

6 II. La Grèce archaïque (c ) F. Quelques innovations remarquables dans la Grèce du 6 ème s. Apparition de la monnaie –Premières monnaies connues: Grèce dAsie, fin 7 ème s.; à partir mi 6 ème s. dans la péninsule hellénique (Égine, Athènes); à partir fin 6 ème s. dans les colonies occidentales –Frappe monétaire: initiative publique; réponse aux besoins de la cité

7 II. La Grèce archaïque (c ) –Les premiers développement dune pensée philosophique et scientifique Apparition dans la première moitié du 6 ème s. (à Milet) Thalès, Anaximandre, Anaximène

8 Chapitre III. La péninsule italique jusquen 500 av. n.è. Cadres géographiques –Côtes: ports –Montagnes: Alpes, Apennins –Fleuves: importance des passages (gués, ponts), navigation –Volcans

9 III. La péninsule italique jusquen 500 av. n.è. I. Lâge du bronze en Italie (c /1000) –Culture des terramares Plaine du Pô; agriculture; villages sur pilotis; incinération –Culture apenninique Pasteurs semi-nomades; inhumation –Civilisation sub-apenninique (c /1000) = Bronze récent Notamment dans le Latium (Lavinium, monts Albains, Rome)

10 III. La péninsule italique jusquen 500 av. n.è. II. LItalie centrale de 1000 à 500 av. n. è. Cultures différenciées: –la culture protovillanovienne puis villanovienne en Etrurie, –La culture des tombes à fosse au sud (Fossakultur), –la culture latiale dans le centre De 1000 à 850 c.: petits villages isolés –Sépultures: urnes en forme de cabane

11 III. La péninsule italique jusquen 500 av. n.è. Vers mi 8 ème s., émergence de civilisation étrusque Formation progressive des villes en Étrurie et dans le Latium, notamment Rome Quelques repères chronologiques –De 850 à 650 c.: phase « proto-urbaine » en Étrurie et à Rome Développement « proto-urbain »: réunion progressive des villages Influence grecque à partir de 750 c. –À partir de 650 c., phase urbaine en Étrurie et à Rome (c. 630) Forte influence étrusque à Rome; rois étrusques Chute de la royauté en 509 av. n.è.

12 III. La péninsule italique jusquen 500 av. n.è. Remarque dordre méthodologique –Textes relatifs à la fondation de Rome: à partir du 1er s. av. n.è. (leurs sources: 3ème s. av. n.è.) –Écart chronologique très important par rapport aux événements relatés: prudence nécessaire

13 Deuxième partie : De lépoque classique à lAntiquité tardive (500 av. n.è.-476) Sources écrites plus abondantes Chapitre I. Lépoque classique en Grèce (5 ème -323 av. n.è.) «... ce qui fait que nous sommes des Grecs : le même sang, la même langue, des sanctuaires de divinités et des sacrifices que nous avons en commun, des moeurs du même type... » (Hérodote, Histoires, VIII, 144)

14 I. Guerres et paix : le 5 ème s. en Grèce. Quelques repères dhistoire politique Quelques considérations générales sur la guerre en Grèce classique –Risque de conflit dès que lautonomie (économique) dune cité est menacée –Citoyen = soldat –Guerre = source de bénéfices A. Les guerres médiques Les Perses et la révolte dIonie –Rois perses (Achéménides): Cyrus ( ), Cambyse (530), Darius ( ) –Empire: de lAsie Mineure, au nord de la Grèce, à lÉgypte, jusquà lIndus

15 I. Guerres et paix : le 5 ème s. en Grèce. Quelques repères dhistoire politique. A. Les guerres médiques –Empire perse dirigé par Grand Roi et satrapes –Révolte des cités grecques dIonie contre les Perses au début du 5 ème s. Les guerres médiques –Première guerre médique, 490 expédition perse, par la mer. Destruction dÉrétrie. Bataille de Marathon

16 I. Guerres et paix : le 5 ème s. en Grèce. Quelques repères dhistoire politique. A. Les guerres médiques Bataille de Marathon. Victoire athénienne (Miltiade) Impact psychologique important: bataille de Marathon = symbole de résistance des Grecs face aux Barbares

17 I. Guerres et paix : le 5 ème s. en Grèce. Quelques repères dhistoire politique. A. Les guerres médiques –Deuxième guerre médique Préparatifs: –Construction dune flotte à Athènes (Thémistocle) –Ligue de plusieurs cités grecques Expédition perse énorme, par terre et par mer, en 480 –Défaite spartiate aux Thermopyles –Victoire navale dAthènes à Salamine –Victoire grecque à Mycale: libération des villes dIonie

18 I. Guerres et paix : le 5 ème s. en Grèce. Quelques repères dhistoire politique Conséquences –Victoire considérée par les Grecs comme due à supériorité de leur régime politique (Hérodote) –Prestige dAthènes B. La pentécontaétie ou lhégémonie athénienne ( ) Ligue de Délos (symmachie = alliance militaire contre les Perses) constituée en 478 –Ligue dirigée par Athènes –1 cité = 1 voix –Contribution militaire ou financière (tribut = phoros) des alliés –Victoires de la ligue contre les Perses en Asie Mineure; défaites en Égypte

19 I. Guerres et paix : le 5 ème s. en Grèce. Quelques repères dhistoire politique. B. Lhégémonie athénienne Importance croissante dAthènes au sein de la Ligue –Transfert du trésor de la Ligue de Délos à Athènes –Paix de Callias signée avec les Perses (448): fin de la guerre Révoltes de cités contre Athènes qui impose le maintien de la Ligue Révoltes durement réprimées; installation de poste militaire athéniens (clérouquies) –Paix de trente ans signée entre Athènes et Sparte en 446/5

20 I. Guerres et paix : le 5 ème s. en Grèce. B. Lhégémonie athénienne –Main-mise athénienne sur lÉgée: Empire maritime dAthènes; impérialisme athénien Notion dempire: –Pouvoir exercé par Athènes sur les alliés –Territoires sur lesquels sexerce ce pouvoir Aspect économique de limpérialisme athénien: –Ravitaillement de la cité –Prélèvement dune partie du tribut par les Athéniens, à leur seul profit (financement des reconstructions et du misthos)

21 I. Guerres et paix : le 5 ème s. en Grèce. B. Lhégémonie athénienne « Siècle de Périclès », stratège athénien Conséquence de la politique « impérialiste » intransigeante dAthènes: C. La guerre du Péloponnèse ( ) –Opposition entre Sparte et Athènes et leurs alliés respectifs –Succession de défaites et de victoires –Paix de Nicias signée en 421 entre Athènes et Sparte –Expédition athénienne en Sicile ( ): désastre

22 I. Guerres et paix : le 5 ème s. en Grèce. C. La guerre du Péloponnèse –Alliance entre les Spartiates et les Perses –Défaite dAthènes (bataille des îles Arginuses en 406; bataille dAigos Potamos en 404) –Fin de lEmpire athénien

23 II. Institutions et société à Athènes (5 ème s.-323 av. n.è.) A.La réforme de Clisthène (508) –En 510, tentative de retour à loligarchie (Isagoras); opposition de Clisthène Octroi de la citoyenneté à une partie de la population Division de la population sur bases géographiques –Tribus –Trittyes –Dèmes

24 II. Institutions et société à Athènes (5 ème s.-323 av. n.è.). A. Réforme de Clisthène –Dix Tribus; 3 trittyes par tribu –3 Trittyes composant une tribu proviennent dune « région » différente: 1 > Athènes et sa banlieue (astu) 1 > zone côtière (Paralie) 1 > zone intérieure (Mésogée) –Chaque trittye est formée dun certain nombre de dèmes (entre 1 et 10) Citoyen inscrit dans son dème (démotique porté en plus de son nom) –But de la réforme: mélanger les citoyens; rompre les factions des familles aristocratiques

25 II. Institutions et société à Athènes (5 ème s.-323 av. n.è.). A. Réforme de Clisthène –Participation des citoyens aux décisions politiques: isonomie –Ostracisme B. Les institutions de lAthènes classique Caractéristiques importantes –Charges tirées au sort; ne pouvant être revêtues deux années consécutives –Contrôle permanent par les citoyens des détenteurs du pouvoir


Télécharger ppt "II. La Grèce archaïque (c. 750-500) E. Lorganisation socio-politique : crises sociales, législateurs et tyrans Cités-Etats: communautés dindividus –Familles."

Présentations similaires


Annonces Google