La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Sommes-nous tous keynésiens ? Perspectives pour la théorie postkeynésienne Marc Lavoie.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Sommes-nous tous keynésiens ? Perspectives pour la théorie postkeynésienne Marc Lavoie."— Transcription de la présentation:

1 Sommes-nous tous keynésiens ? Perspectives pour la théorie postkeynésienne Marc Lavoie

2 Université de Lille 1, Novembre 2009 PLAN IMPACT DE LA CRISE FINANCIÈRE SUR LA THÉORIE MACROÉCONOMIQUE ET LA THÉORIE KEYNÉSIENNE PERSPECTIVES ET CONSEILS POUR LES POST- KEYNÉSIENS

3 Université de Lille 1, Novembre 2009 Mais dabord quest-ce que la théorie keynésienne? Nouveaux keynésiens –Rigidités nominales –Rigidités réelles –Problèmes de coordination problems, équilibres multiples Keynésiens du Nouveau consensus (Nouvelle synthèse néoclassique, modèle déquilbre général intertemporel stochastique avec ridigités, monnaie endogène, règle de Taylor) Postkeynésiens –Keynésiens fondamentalistes –Kaleckiens/Kaldoriens –Keynésiens néo-ricardiens

4 Université de Lille 1, Novembre 2009 Quest-ce qui définit le keynésianisme? Croire …. Au chômage involontaire Au principe de la demande effective et au paradoxe de lépargne A lexistence dune fonction dinvestissement indépendante Que le capitalisme est bon, mais quil doit être apprivoisé Que les marchés, surtout les marchés financiers, sont essentiellement instables Quil faut des politiques contre-cycliques Que les mouvements de capitaux doivent être contrôlés, les taux de change gérés Aux esprits animaux, à lincertitude radicale A la dépendance du sentier, les équilibres multiples, lhystérésis A la non-neutralité de la monnaie, limportance de la préférence pour la liquidité Aux dangers de la déflation salariale et des prix A lexistence dimperfections qui gênent la flexibilité des prix

5 Université de Lille 1, Novembre 2009 Le Keynésianisme ferait un retour, mais a-til jamais disparu? Oui et Non! Dans le monde universitaire, le keynésianisme était mal vu dans les années 1970 et 1980, et ce nest quau début des années 1990 quil est devenu à nouveau respectable, via les Nouveaux keynésiens. Au niveau de la politique économique, certains diraient que le keynésianisme na jamais vraiment été appliqué. Dautres diraient que the macroeconomic research of the past three decades has had only minor impact on the practical analysis of monetary or fiscal policy (Mankiw 2006). Plus précisément, les politiciens et les grandes organisations internationales ont ou bien appliqué des politiques keynésiennes contre-cycliques ou elles ont mis de lavant les politiques pré-keynésiennes (cf. J. Galbraith ). Les banques centrales sont retournées aux pratiques décrites par le comité Radcliffe, fortement influencé par les keynésiens cambrigiens.

6 Université de Lille 1, Novembre 2009 La crise financière a entraîné une seconde révolution keynésienne, mais surtout pragmatique Le FMI, au contraire de ses recommandations antérieures, prône des taux dintérêt faibles et des programmes de relance avec déficits publics pour relancer les économies industrialisées; Les leaders du G20 leaders se démarquent des marchés libres et reviennent à la régulation des marchés financiers. Selon Gordon Brown (R-U), qui prônait autrefois la règle dor,: The Washington consensus is out; Selon len-tête sur le site web du Financial Times: The credit crunch has destroyed faith in the free market ideology. Comme le dit Bernard Gazier (2009), on a là « la persistance dun keynésianisme pragmatique ».

7 Université de Lille 1, Novembre 2009 Mais quen est-il de la recherche fondamentale? These changes in ideology among world politicians create a different environment for economists. But as yet there are no strong shifts of opinion or practice among academic leaders of our profession. We search in vain for similar conversions or recantations. The signs are business as usual (Hodgson, CJE 2009) « It is now widely agreed that macroeconomic analysis should employ models with coherent intertemporal general-equilibrium foundations » (Woodford, AEJM, 2009)

8 Brazilian Keynesian Association, Porto Alegre, September 2009 Certains chefs de file universitaire rejettent clairement la macroéconomie dominante Richard Posner, University of Chicago Law school, 2009: –« Keynes wanted to be realistic about decision-making rather than explore how far an economist could get by assuming that people really do base decisions on some approximation of cost-benefit analysis ». Akerlof et Shiller, 2009, p. 168: –« It is necessary to incorporate animal spirits into macroeconomic theory in order to know how the economy really works. In this respect the macroeconomics of the past thirty years has gone in the wrong direction. In their attempt to clean up macroeconomics and make it more scientific, the standard macroeconomists have imposed a research structure and discipline by focusing on how the economy would behave if people had only economic motives and they were also fully rational ».

9 Université de Lille 1, Novembre 2009 Et dautres chefs de file ont un verdict encore plus dur: Willem H. Buiter 2009, Professeur à la LSE professor, ancien membre du Monetary Policy Committee de la Banque dAngleterre: « The typical graduate macroeconomics and monetary economics training received at Anglo-American universities during the past 30 years or so [Lucas,Prescott, Sargent, Barro, Woodford], may have set back by decades serious investigations of aggregate economic behaviour and economic policy-relevant understanding. » « Most of the profession continued to swallow the EMH [efficient market hypothesis] hook, line and sinker, although there were influential advocates of reason throughout, including James Tobin, Robert Shiller, George Akerlof, Hyman Minsky, Joseph Stiglitz and behaviourist approaches to finance. »

10 Et toujours dans la même veine… Charles Goodhart (2009), aussi un ancien membre du comité de la Banque dAngleterre: « In recent decades the suggestion that Prof. X took an institutional approach to monetary analysis was sufficient to cast his/her reputation to outer darkness. Only small groups of mainly heterodox (and of various hues of post-Keynesian views) economists have bothered much to relate theory to reality. Why this is so, I do not know. » Université de Lille 1, Novembre 2009

11 Néanmoins, le futur en macroéconomie est sombre pour les hétérodoxes Alors quon peut penser quil existe une certaine tolérance en microéonomie, avec léconomie expérimentale, la théorie des jeux, la modélisation multi-agents, les choses sont différentes en macroénomie. Colander donne de nombreux exemples de tolérance en micro, mais virtuellement aucun en macro. De fait, le cadre méthodologique en macroéconomie est toujours plus orthdoxe et rigide (Dutt 2003, King 2008). Il faut un agent représentatif qui procède à une maximisation intertemporelle. Mon expérience comme auteur de la version canadienne dun manuel américain dintroduction (Baumol et Blinder) révèle quil est bien plus facile dinnover en micro quen macro

12 Université de Lille 1, Novembre 2009 Une contre-révolution est en marche dans le grand public Les idées des économistes libertariens et néo-autrichiens sont largement diffusées et accusent le gouvernement dêtre responsable de la crise. Le capitalisme sauvage serait intrinsèquement stable, même parfait. –Le gouvernement américain aurait forcé les banques à consentir des prêts subprime. –La Fed aurait fixé des taux dintérêt trop faibles (de 2002 à 2004). –Les Chinois auraient perverti les taux de change et noyé les États- Unis de titres à long terme, menant ainsi à des taux dintérêt à long terme trop faibles. Il ny aurait aucune crise si la taille du gouvernement était réduite et si les taux dintérêt étaient toujours à leur niveau naturel. Les plans de relance nont aucun impact sur le PIB (Barro, J.B. Taylor) Les politiques budgétaires expansionnistes et les faibles taux dintérêt ne font que prolonger la crise.

13 Université de Lille 1, Novembre 2009 Quel sera limpact final sur la recherche fondamentale? Deux possibiltés La théorie macroéconomique néoclassique va se retrancher encore davantage derrière ses modèles et ses hypothèses irréalistes: le modèle du Nouveau consensus (MEGIS, DSGE) va être légèrement amendé, comme quand les astronomes ajoutaient des épicycles pour expliquer les trajectoires des planètes et du soleil autour de la terre, et les autres approches seront écartées.. Ou alors, à cause des besoins des banques centrales, il y aura davantage de tolérance, même si les autres approches omettent lagent représentatif maximisateur dutilité intertemporelle, pourvu que les modèles alternatifs soient formalisés dune façon ou dune autre..

14 Université de Lille 1, Novembre 2009 Quel sera limpact de la crise sur léconomie en général? Dans le court terme, plus détudiants dans les cours déconomie, qui voudront comprendre ce qui est arrivé. Il est peu probable que nos collègues fourniront une quelconque explication ou que celle-ci sera convaincante, en conséquence de quoi, dans le moyen terme, il devrait y avoir encore moins détudiants dans les filières déconomie (orthodoxes LÉtat et les employeurs nont probablement plus confiance dans les économistes et leurs clones de la finance, la crise financière ayant démontré la futilité des théories et des avis des économistes (hétérodoxes). Les départements déconomie risquent de devenir aussi vides que les départements détudes anciennes ou de théologie. Ils risquent dêtre supplantés par des champs comme les affaires publiques, politiques publiques, affaires internationales, administration publique, etc. (C. Goodwin 2000).

15 Université de Lille 1, Novembre 2009 PERSPECTIVES POUR LA THÉORIE POSTKEYNÉSIENNE Prolégomènes: –Évolution des thèmes majeurs de la théorie postkeynésienne –Définitions: orthodoxie, hétérodoxie, dissidence Le futur de la théorie postkeynésienne –Conseils négatifs des méthodologistes et autres généralistes –Conseils positifs par moi-même et dautres chercheurs

16 Université de Lille 1, Novembre 2009 Évolution des thèmes poursuivis par la théorie postkeynésienne Années 1930: Chômage Années 1950: Modèles cambridgiens de croissance et répartition Années 1960: Les controverses sur le capital Années 1970: Lentreprise, les prix, le paradigme Années 1980: Modèles kaleckiens de croissance, la monnaie endogène, lhypothèse de la fragilité financière Fin des années 1980, début des années 1990: Tentatives de synthèses et manuels récapitulatifs (the Romantic Age, Fontana et Gerrard 2006) Années 1990: Méthodologie (réalisme transcendental, histoire de la pensée économique (the Age of Uncertainty F&G) Années 2000: Politique économique, travaux empiriques et économétriques, nouveaux essais de synthèse ?

17 Université de Lille 1, Novembre 2009 Distinction initiale: Orthodoxie vs Hétérodoxie Je me propose dutiliser la terminologie utilisée par Backhouse (2004). La dissidence est le rejet de la théorie dominante (le mainstream, le point de vue des manuels). Mais les dissidents peuvent provenir du camp orthodoxe: ils sont des dissidents orthodoxes; Ou les dissidents peuvent provenir de lextérieur de lorthodoxie: ce sont les dissidents hétérodoxes. Ce sont les hérétiques (cf. F. Lee). Colander prétend que les meilleurs auteurs orthodoxes sont des dissidents: Cest lavant-garde (the cutting edge).

18 Université de Lille 1, Novembre 2009 Les dissidents et lavant-garde HétérodoxieOrthodoxie Dissidents Théorie dominante Lavant-garde de Colander

19 Université de Lille 1, Novembre 2009 Exemples de dissidents orthodoxes J.M. Keynes 1936 ? Milton Friedman dans les années 1950 (devient mainstream à la fin des années 1960) Le Nouveau consensus (cest le mainstream dans les banques centrales) Bénassy/Malinvaud (Keynésiens du déséquilibres) D. Rodrik, Shiller, H.A. Simon, R. Coase, Leontief, Vickrey, Akerlof, Stiglitz, Sen, Krugman (obtenir un prix Nobel semble aider un dissident à se faire entendre; certains sont devenus hétérodoxes!) Le nouvel institutionalisme Léconomie post-walrasienne (à la Colander): économie complexe ou du chaos, modélisation multi-agents Léconomie ou la finance comportementale (Thaler, Shefrin, Shleifer, )

20 Université de Lille 1, Novembre 2009 Dissidents orthodoxes vs dissidents hétérodoxes La crise pourrait donner plus despace aux dissidents orthodoxes en macroéconomie (Akerlof, etc.). Il est peu probable que ce soit le cas pour les dissidents hétérodoxes, tels que les postkeynésiens, du moins dans les départements déconomique. Cependant, le standing des dissidents hétérodoxes sera sûrement en hausse dans les départements hors économie (sciences sociales, affaires publiques, administration publique, etc. )

21 Université de Lille 1, Novembre 2009 Quel est le futur de léconomie post- keynésienne (hétérodoxe en général)? Au cours des dernières années, il y a eu une vague darticles prétendant que léconomie néoclassique avait changé, ou discutant du futur de léconomie post-keynésienne ou de la dissidence hétérodoxe: Colander , Colander + Holt + Rosser , Davis , Garrett 2006, Fontana + Gerrard 2006, Dequech , Davidson 2005, tout ceci suivi de réponses de Dutt 2003, King 2008, Stockhammer+Ramskogler 2008, Lee 2009, Vernengo 2009 Jai été irrité par plusieurs de ces articles. Jai souvent pensé que je devrais embarquer dans le débat, mais jai eu peur de perdre mon temps: il est préférable daller de lavant et de modéliser que de discuter de ce qui devrait être fait!

22 Université de Lille 1, Novembre 2009 Conseils (négatifs) donnés aux économistes post-keynésiens ou hétérodoxes Colander 2008, Colander et al –Ne vous préoccupez pas méthodologie Garnett 2006 –Abandonnez des oppositional anti-mainstream stances Colander et al , Fontana et Gerrard 2006 –Renoncez à critiquer le modèle de paille néoclassique quon trouve dans les manuels Hoang-Ngoc (2008) –Renoncez à critiquer lirréalisme des hypothèses du mainstream, et produisez une théorie positive alternative. Rutherford 2000 –Cessez dêtre à la dévotion des auteurs fondateurs et de leurs textes sacrés Jacques Henry (1982) –Renoncez à lexégèse et à faire vocation de Gardien du Temple

23 Université de Lille 1, Novembre 2009 Conseils (positifs) donnés aux économistes PK (en relation avec le mainstream) Colander 2008 –Si vous ne maîtrisez pas les techniques, allez en pédagogie ou en politique économique. Fontana 2005 –Suivez de plus près les derniers développements de la théorie néoclassique. Fontana et Gerrard 2006 –Engage in a more constructive dialogue with mainstream economics with the objective of encompassing relevant neoclassical models within a more general framework that incorporates PK alternatives. Colander Holt Rosser 2004, , 2008 –Débattez davantage avec lélite et lavant-garde de la théorie néoclassique, en rédigeant des articles contenant des idées nouvelles et une compréhension des théories néoclassiques récentes.

24 Université de Lille 1, Novembre 2009 Conseils (techniques) aux éconmistes post- keynésiens (en relation avec le mainstream) Fontana et Gerrard 2006 –Produce theoretical models that provide testable hypotheses sustained by empirical evidence. Colander Holt Rosser 2008 –Pour transférer ses idées de lincubateur hétérodoxe au mainstream, il faut développer ces idées dans le cadre dun modèle formel, soutenu par des travaux empiriques de haut niveau with a modeling methodology acceptable to the mainstream –Les économistes hérérodoxes devraient travailler avec des mathématiciens ou des statisticiens afin de pouvoir débattre avec les économistes du mainstream.

25 Université de Lille 1, Novembre 2009 Conseils allant dans le sens contraire ! F. Lee 2009 –Arrêtez de vouloir convaincre et réformer le mainstream. –Heterodox economics is not defined in oppositional terms or as a dual to mainstream economics but as an alternative to it –Si la théorie néoclassique venait à disparaître, léconomie hétérodoxe nen serait nullement affectée. Stockhammer et Ramskogler 2008 –Ne tentez pas de reformulate PK models such that they are easy to understand for mainstream economists (if they care to listen) –The focus on the relation to mainstream economics is misplaced…. The debate on how PKE relates to the mainstream is in fact, not an important issue for the future of PKE.

26 Université de Lille 1, Novembre 2009 Iil faut être deux pour danser le tango! (King 2002) Colander et al., et aussi Fontana et Gerrard, voudraient que les économistes post-keynésiens se lancent davantage dans des débats avec le mainstream. Cependant, comme le dit Vernengo (2009), the acceptable critiques of orthodoxy must come from mainstream insiders. La théorie de la monnaie endogène constitue un bon exemple de ce problème. Défendue depuis au moins 1970 par des auteurs post-keynésiens bien connus comme Nicholas Kaldor, la théorie de la monnaie endogène maintenant mise de lavant par les auteurs du Nouveau consensus nest jamais associée à Kaldor ou Moore. La même chose risque darriver quand les auteurs du Nouveau consensus chercheront à intégrer la fragilité financière à la Minsky dans leurs modèles.

27 Université de Lille 1, Novembre 2009 À propos du pluralisme Rutherford 2000 –Encourage diversity and pluralism Lawson 2009 ROPE –Draw on the best of heterodox traditions to try to develop them Stockhammer Ramskogler 2008 –Cooperate institutionally with other heterodox approaches and non-orthodox streams in the fight for a pluralistic economics –There should be obvious potential gains from cooperation between PKs and other heterodox positions. Lavoie 2005 –Encourage young researchers to be eclectic heterodox authors Henry (1982) –« Lunité de la science nimplique pas lunicité des explications théoriques ».

28 Université de Lille 1, Novembre 2009 Des conseils avec lesquels je suis fortement en accord Stockhammer et Ramskogler 2008 –Be politically relevant… Develop an analysis for new social and economic problems… Be relevant in explaining real-world problems –Élargissez le champ de recherche de la théorie et de lanalyse PK (écologie, le côté de loffre, les technologies de linformation et communication, la délocalisation, etc.) Vernengo 2009 –Visez à influencer les policy makers that are often more pragmatic and clearly more relevant –Poursuivre notre propre agenda post-keynésien (en ignorant lengouement de lavant-garde orthodoxe pour certains thèmes, car tenter de suivre les modes néoclassiques conduit à ignorer les problèmes plus pertinents qui pourraient surgir dans le futur)

29 Université de Lille 1, Novembre 2009 Mes propres conseils Cessons de perdre notre temps à critiquer des théories post- keynésiennes de paille (donc, oublions le débat entre horizontalistes et structuralistes en théorie monétaire!). Étudions attentivement les institutions existantes, car elles fournissent sans doute de très précieuses indications supportant des positions hétérodoxes ou post-keynésiennes (par ex., la banque centrale et le système de paiement). Léconométrie appliquée est lun des outils de la rhétorique en économique (McCloskey), et donc, comme telle, elle devrait être utilisée par les économistes post-keynésiens, quels que soient nos doutes existentiels à propos de sa validité. Pour ceux qui aiment lapproche SFC (avec ses contraintes de budget, ses contraintes comptables sectorielles, et ses liens entre le réel et le financier), il existe un criant besoin de créer un modèle qui serait utile pour la compréhension et les implications de ces contraintes, notamment dans le cadre des études de stabilité macroéconomique des banques centrales.


Télécharger ppt "Sommes-nous tous keynésiens ? Perspectives pour la théorie postkeynésienne Marc Lavoie."

Présentations similaires


Annonces Google