La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Lété meurtrier Causes et conséquences de la crise daoût 2011.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Lété meurtrier Causes et conséquences de la crise daoût 2011."— Transcription de la présentation:

1 Lété meurtrier Causes et conséquences de la crise daoût 2011

2 I De la crise américaine à la crise de confiance mondiale 1.1Labaissement de la note américaine : causes et conséquences 1.1.1Un conflit à lorigine politique 1.1.2Les conséquences : un possible cercle vicieux 1.1.3Des agences critiquées 1.2De la crise bancaire aux inquiétudes sur les dettes souveraines 1.2.1Crainte de récession et chutes boursières 1.2.2Un risque de contagion aux Etats : le spectre grec II Diminuer les dettes pour rassurer les marchés ? 2.1Doù viennent les dettes ? 2.1.1Une difficulté structurelle 2.1.2Les politiques de relance et la diminution des recettes 2.2La tentation de la règle dor 2.2.1Diminuer les dépenses… 2.2.2…et augmenter les recettes 2.2.3Faut-il une règle dor pour être crédible ?

3 I DE LA CRISE AMERICAINE A LA CRISE DE CONFIANCE MONDIALE

4 1.1 Labaissement de la note américaine: causes et conséquences VENDREDI 5 AOUT: Note des Etats-Unis abaissée à AA+ Note de quoi? par qui? Pour qui? Pour quoi? Comment? De quoi? Etats, entreprises, banques, placements Par qui? Agences de notation: Standard&Poors par ex Pour qui? A destination des prêteurs et investisseurs surtout Pour quoi? Déterminer si lemprunteur est solvable, si le placement est sûr… Comment? Ils donnent une note: de AAA à D

5 1.1.1Un conflit à lorigine politique Après des semaines de bataille acharnée entre les deux partis, le Congrès autorise un relèvement du plafond de la dette qui avait atteint le 16 mai son maximum à milliards de dollars.

6 1.1.2 Un possible cercle vicieux Perte de confiance ds la capacité des Etats- Unis à rembourser Augmentation du taux di demandé par prêteurs au gvt Diminution des investissements Augmentation de la dette Diminution de la croissance Augmentation du taux di Diminution des impôts perçus Augmentation du déficit

7 Perte de confiance ds la capacité des Etats- Unis à rembourser Augmentation du taux di demandé par prêteurs au gvt Diminution des investissements Augmentation de la dette Diminution de la croissance Augmentation du taux di Diminution des impôts perçus Augmentation du déficit

8 1.1.3 Des agences critiquées 1.Une indépendance remise en cause 2.Une confusion des genres

9 3.Des évaluations erronées 4.Un manque de responsabilité

10 1.2De la crise bancaire aux inquiétudes sur les dettes souveraines 1.2.1Crainte de récession et chutes boursières Crainte sur bilan des banques exposées aux dettes des Etats et donc sur leur capacité à financer léconomie Risque danticipations négatives des ménages et entreprises et donc faible conso et investissement (épargne de précaution)

11 Lanalyse keynésienne des causes de la récession Sur ce schéma, comment verrait-on les effets danticipations négatives des ménages et des consommateurs?

12 Chute des cours de bourse: comment lexpliquer?

13 Pourquoi acheter une action? prise de contrôle de lentreprise Attente des dividendes Spéculation

14 Quest-ce que la spéculation? Définition de Nicholas Kaldor: toute opération dachat ou de vente dun bien relève de la spéculation dès lors quelle est motivée par lanticipation dune variation imminente du prix et non par lutilisation dudit bien

15 Qui sont les investisseurs boursiers?

16 Informations recueillies sur… -Fondamentaux de léconomie ou de lentreprise -Anticipations des autres agents

17 1.2.2 Un risque de contagion aux Etats? Le spectre grec ?

18 II D IMINUER LES DETTES POUR RASSURER LES MARCHÉS ?

19 2.1.1 Des difficultés structurelles 2.1Doù viennent les dettes?

20

21

22

23 2.1.2 Plans de relance et baisse des recettes

24 Dans le schéma ci-dessous, quels aspects des plans de relance peuvent expliquer laugmentation de la dette?

25 2.2La tentation de la règle dor Diminuer les dépenses… …et augmenter les recettes

26

27

28 Correction QCM

29 Q1 : La première mission des agences de notation est de déterminer si des placements sont rentables Vrai Faux Faux Evaluation de la solvabilité en premier lieu Q2 : Les agences de notation peuvent noter : des Etats des placements des banques les trois aucun des trois Les trois: elles notent tous les émetteurs de titre Q3 : Les agences de notation sont rémunérées par les investisseurs qui cherchent des informations sur la solvabilité de certains placements VraiFaux FAUX Elles sont rémunérées par ceux qui émettent des titres, en principe pour éviter la diffusion gratuite des informations

30 Q4 : Le conflit entre républicains et démocrates aux Etats-Unis portait sur le relèvement du plafond du déficit VraiFaux FAUX Plafond de la dette Q5 : Une diminution de la croissance entraine une diminution des impôts perçus par lEtatPlutôt vraiPlutôt faux Plutôt vrai: les ménages consomment moins et les entreprises ont des bénéfices plus faibles Q6 : Une baisse de la note dun pays risque dentraîner une baisse des taux dintérêtVraiFaux FAUX: baisse de la note veut dire moindre capacité à rembourser et donc des prêteurs qui exigent un taux dintérêt plus élevé pour compenser le risque

31 Q7 : Lépargne de précaution est plus forte en phase de croissance VraiFaux FAUX: les ménages épargnent du fait dune crainte de baisse de revenu Q8 : La demande effective se compose de consommation et dinvestissementVraiFaux VRAI Q9 : Demande effective et demande anticipée sont synonymes Plutôt vraiPlutôt faux Plutôt vrai

32 Q10 : La spéculation boursière a pour but de toucher les dividendes des actionsVrai Faux FAUX les dividendes supposent de conserver laction, les spéculateurs souhaitent la revendre vite Q11 : « toute opération dachat ou de vente dun bien relève de la spéculation dès lors quelle est motivée par lanticipation dune variation imminente du prix et non par lutilisation dudit bien ». On a là une définition de la spéculation.VraiFaux VRAI Q12 : Quels investisseurs agissent le plus à court terme ? les banques ; les fonds de pension ; les fonds souverains ; les hedge funds Les hedge funds: fonds souverains et fonds de pension investissent plutôt à moyen/long terme

33 Q13 : Les fonds souverains peuvent gérer largent mis de côté par les salariés américains pour leur retraite : Plutôt vrai Plutôt faux FAUX Il sagit là des fonds de pension Q14 : LEurope prête de largent à la Grèce parce quelle ne peut plus emprunter sur les marchés : Plutôt vraiPlutôt faux Plutôt vrai: au mieux elle pourrait emprunter à un taux très élevé Q15 : Un déficit de 3% signifie que les recettes sont inférieures de 3% aux dépensesVrai Faux Faux: il sagit de 3% du PIB

34 Q16 : En France, sur les trente dernières années, les gouvernements de gauche ont eu des déficits plus importants que les gouvernements de droite Plutôt vraiPlutôt faux Plutôt faux: il ny a pas de différence sensible à ce niveau Q17 : La progressivité de limpôt concerne : le montant des impôts le taux dimposition le taux dimposition Q18 : Les plans de relance correspondent à une explication…. Conjoncturelle structurelle …..de laugmentation des déficits Conjoncturelle, cest-à-dire de court terme, liée aux conditions économiques du moment

35 Q19 : En cherchant à réduire son déficit, la Grèce risque de réduire sa croissance plutôt vrai plutôt faux Plutôt vrai: le plan de rigueur va avoir un effet déprimant sur la demande effective Q20 : Baisser les impôts peut : augmenter les déficits faire partie dun plan de relance les deux Les deux: moins de recettes pour lEtat mais une consommation plus forte de la part des ménages Q21 : Limpôt est-il progressif en France ? OuiNonPlutôt non Plutôt non: il lest pour les 95% les plus pauvres, pas après

36 Q22 : Dans une niche fiscale, on trouve un chienplutôt ouiplutôt non « Au fond de chaque niche, on trouve un chien »

37


Télécharger ppt "Lété meurtrier Causes et conséquences de la crise daoût 2011."

Présentations similaires


Annonces Google