La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Construction d'épreuves standardisées et d'épreuves - Jean-Luc Gilles (2005) Etape « 6. Correction et discussion » (Gilles et Leclercq, 1995)

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Construction d'épreuves standardisées et d'épreuves - Jean-Luc Gilles (2005) Etape « 6. Correction et discussion » (Gilles et Leclercq, 1995)"— Transcription de la présentation:

1 Construction d'épreuves standardisées et d'épreuves - Jean-Luc Gilles (2005) Etape « 6. Correction et discussion » (Gilles et Leclercq, 1995)

2 Construction d'épreuves standardisées et d'épreuves - Jean-Luc Gilles (2005) Indices classiques danalyse de la qualité des épreuves Indices de facilité/difficulté Indices de fidélité Indices de discrimination Indices de validité Approche théorique basée sur les « experts » Approche Introspective basée sur les « évalués » Approche Expérimentale basée sur les « résultats » Coefficient de bipartition (avec correction de Spearman-Brown) Coefficient de bipartition de Guttman Coefficient alpha de Cronbach (avec calcul du nombre de questions parallèles à retrancher ou ajouter) Coefficient de corrélation question-total dune mesure critériée Analyse du pouvoir discriminatif dune question dans le cadre : dune mesure de la cohérence interne Indices de discrimination « D » Indices corrélationnels de discrimination Notamment, en validation concomitante et en validation prédictive

3 Construction d'épreuves standardisées et d'épreuves - Jean-Luc Gilles (2005) Indices de facilité/difficulté Approche théorique basée sur les « experts » Approche Introspective basée sur les « évalués » Approche expérimentale basée sur les « résultats » Le cas des tests de Compréhension de Texte de Vulgarisation Scientifique (CTVS) Les classements a priori des Items… Par exemple à laide des pourcentages de certitude… Facteurs qui peuvent influencer la facilité/difficulté : - le temps imparti ; - la part des réponses dues au hasard ; - le niveau de compétence des répondants et la position de lépreuve dans le contexte dapprentissage.

4 Construction d'épreuves standardisées et d'épreuves - Jean-Luc Gilles (2005) A propos des tests de Compréhension dun Texte de Vulgarisation Scientifique (CTVS) : (Gilles et Melon, 2000)

5 Construction d'épreuves standardisées et d'épreuves - Jean-Luc Gilles (2005) Indices de fidélité Trois sources derreurs qui affectent la fidélité des mesures : - linstrument ; - le contexte ; - lindividu. Procédures dévaluation de la fidélité : - « test-retest » coefficient de stabilité ( r ) … effet dapprentissage… - méthode des « formes parallèles » ( r ) … garanties quant au total parallélisme ? fluctuations dans les performances des évalués … - utiliser les informations obtenues en une seule passation coef. de bipartition ( r ) multiples combinaisons pour définir les moitiés de test fidélité systématiquement sous-estimée … - examiner toutes les combinaisons possibles : alpha de Cronbach à partir de lentièreté des questions du test

6 Construction d'épreuves standardisées et d'épreuves - Jean-Luc Gilles (2005)

7 Matrices « binaires » et « spectrales » des épreuves

8 Construction d'épreuves standardisées et d'épreuves - Jean-Luc Gilles (2005) Indices de fidélité

9 Construction d'épreuves standardisées et d'épreuves - Jean-Luc Gilles (2005)

10

11

12

13

14 Indices de discrimination Indice de sensibilité à lenseignement (Cox et Vargas, 1966) Indice de sensibilité relative (Mac Guigan, 1967) Lorsquune des deux variable est métrique et que lautre est dichotomique : lindice de corrélation point bisériale (rpbis) CERT

15 Construction d'épreuves standardisées et d'épreuves - Jean-Luc Gilles (2005) CERT


Télécharger ppt "Construction d'épreuves standardisées et d'épreuves - Jean-Luc Gilles (2005) Etape « 6. Correction et discussion » (Gilles et Leclercq, 1995)"

Présentations similaires


Annonces Google