La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Diminuer sa consommation de phytos de 50 % … … un retour à lAgronomie ! Michel FALCHIER Pôle recherche appliquée Chambres dAgriculture de Bretagne.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Diminuer sa consommation de phytos de 50 % … … un retour à lAgronomie ! Michel FALCHIER Pôle recherche appliquée Chambres dAgriculture de Bretagne."— Transcription de la présentation:

1 Diminuer sa consommation de phytos de 50 % … … un retour à lAgronomie ! Michel FALCHIER Pôle recherche appliquée Chambres dAgriculture de Bretagne

2 vendredi 6 juin 2014 Introduction Revenu=Produit-Charges 3. Quelles conséquences ? Perspectives 1. Marchés du blé, maïs et colza : bref historique et perspectives 2. Marchés des intrants

3 vendredi 6 juin 2014 Le marché français rejoint le marché mondial Cotation Blé depuis 1980 en euros courants (Source : la Dépêche commerciale)

4 vendredi 6 juin 2014 Prix Euronext du blé et du maïs /08/200501/02/200601/08/200601/02/200701/08/200701/02/200801/08/2008 /tonne Maïs Euronext Blé Euronext Source : Euronext Des fluctuations importantes

5 vendredi 6 juin 2014 Consommation Stocks Production Source : CIC 2008 prévisions Production : 1770Mt Consommation : 1747Mt Stocks : 304 Mt 2007 estimé Production : 1689 Mt Consommation : 1685Mt Stocks : 281 Mt

6 vendredi 6 juin 2014 Bilan mondial du maïs est 2008 prév Production et consommation en Millions de tonnes Stocks en Millions de tonnes Consommation Stocks Production 2008 prévisions Production : 773Mt Consommation : 790 Mt Stocks : 111 Mt 2007 estimé Production : 787Mt Consommation : 775 Mt Stocks : 128Mt Source : CIC

7 vendredi 6 juin 2014 … et perspectives DEMANDE :DEMANDE : –9 milliards dhabitants sur Terre en 2070 à nourrir mais consommation en baisse suite à la crise… – besoins énergétiques (biocarburants…) => maintien dans une fourchette /t ? (experts Bruxelles, Ph Chalmin, FAO, OCDE) => rebond au printemps car baisse de loffre ? (M Portier Agritel) => Volatilité probable OFFRE :OFFRE : –Hausse ou baisse des surfaces ? –Rendements : climat ? Intrants ?

8 vendredi 6 juin 2014 Augmenter la rentabilité des cultures Cest + de produits Plus de surface (- jachère, intensification herbe?) Choix des cultures (assolement en lien avec rotations) Plus de rendement (fonction du potentiel du sol) Plus de prix (calculer les risques)

9 vendredi 6 juin 2014 Des marges équilibrées entre les principales cultures

10 vendredi 6 juin 2014 Choix des cultures Dangers de la simplification des assolements –Parasitisme : maladies, insectes –Mauvaises herbes –Calendriers de travaux Le marché est spéculatif –Des fluctuations importantes sont possibles, que ce soit pour les céréales ou les protéines –Ne pas mettre tous les œufs dans le même panier

11 vendredi 6 juin 2014 Marché des intrants Décembre Septembre

12 vendredi 6 juin 2014 Source : groupes agroculture – Chambre dAgriculture dIlle et Vilaine Charges opérationnelles

13 vendredi 6 juin 2014 Conclusion - Perspectives Prix de vente :Prix de vente : –incertitude sur le niveau de prix : 140 /t, 150 ? 110 ? 200 ? –volatilité probable Une tension sur le marché des intrants sur le moyen termeUne tension sur le marché des intrants sur le moyen terme => Des marges soumises à variations dans un contexte moins protecteur (réforme de la PAC, découplage, modulation, arrêt intervention etc.) => Recherche de systèmes moins consommateurs d intrants, plus autonomes

14 vendredi 6 juin 2014 Augmenter la rentabilité des cultures Cest toujours moins de charges Moins de charges en mécanisation Des écarts importants de 250 à 500 par ha Optimiser la Traction, le matériel puis le carburant Simplifier les techniques de semis Déléguer certains travaux (coût et travail..) A moyen terme : Regroupement parcellaire, taille des parcelles… Optimisation des intrants Adaptation au potentiel du sol et du secteur pédo- climatique Expérience des conduites à bas niveaux dintrants

15 vendredi 6 juin 2014 Adapter litinéraire technique

16 vendredi 6 juin 2014 Quel itinéraire cultural ? Exemple du blé itk 1 : recherche le rendement maximum en utilisant toutes les nouvelles techniques sans se préoccuper de leur coût itk 2 : recherche le meilleur compromis rendement marge par une optimisation des intrants en utilisant tous les outils daide à la décision itk 3 : recherche le meilleur compromis marge environnement par une diminution sérieuse des intrants itk 4 : cest un itk 3 poussé encore plus loin (le seul phyto utilisé est le désherbage et X- 60 en azote) itk 5 : itinéraire agrobiologie

17 vendredi 6 juin 2014 Quels sont mes objectifs ? Itk 1Itk 2Itk 3Itk 4 Coût des intrants Consommer moins dintrants Produire des quintaux Marge brute prix faible Marge brute prix élevé Impact environnemental

18 vendredi 6 juin 2014 Conduite Itk 2 Raisonnée Itk 3 À bas niveau dintrants Densité de semis Visant 220 à 250 pieds levés - 40 % azote Grille des bilans fractionné en trois passages Grille des bilans moins 30 unités (suppression de lapport tallage) désherbageAdapté à la flore présente fongicide2 passages1 passage régulateurCycocel CLaucun 7 passages4 passages InsecticideSuivi des avertissements agricoles 100 euros Deux itinéraires techniques

19 vendredi 6 juin 2014 Poste fongicide Réduction des charges opérationnelles Variété tolérante Suppression du régulateur Moins dazote Densité plus faible Moins de luxuriance Moins de maladies

20 vendredi 6 juin 2014

21 Auray Ploudiry St Ségal Crécom Kerguéhennec Quinténic Etrelles Elven Montauban St Gondran Chateaugiron Pleyben Ste Sève Poullaouen Essais bretons à

22 vendredi 6 juin 2014 Quelques éléments de synthèse pluriannuelle Sur 71 couples ( ITK2 / ITK3 ) Récoltes 2004 à 2007

23 vendredi 6 juin 2014 Ploudiry Etrelles Écart inférieur à 5 quintaux Écart de 5 à 10 quintaux Écart supérieur à 10 quintaux Variabilité géographique St Brice Auray St Ségal Crécom Kerguéhennec Elven Montauban St Gondran Chateaugiron Pleyben Ste Sève Poullaouen Quinténic Plouigneau Écart de rendement entre ITK 3 et ITK euros

24 vendredi 6 juin 2014 En faveur de litinéraire raisonné En faveur de litinéraire bas niveau dintrants prix du blé à 100 / tonne Écart de marge brute entre ITK 3 et ITK euros en faveur de lITK 3

25 vendredi 6 juin 2014 En faveur de litinéraire bas niveau dintrants En faveur de litinéraire raisonné prix du blé à 160 / tonne Écart de marge brute entre ITK 3 et ITK euros en faveur de lITK 3

26 vendredi 6 juin 2014 En faveur de litinéraire bas niveau dintrants En faveur de litinéraire raisonné prix du blé à 200 / tonne Écart de marge brute entre ITK 3 et ITK euros en faveur de lITK 2

27 vendredi 6 juin 2014 Le rendement fait la marge... Source : groupes Cultures récolte Prix du blé 160 euros /tonne potentiel du sol / mais le rendement est limité au potentiel du sol Lié aux pratiques

28 vendredi 6 juin 2014 Pas de relation rendement et charges opérationnelles Rendement et Charges opérationnelles Source : groupes Cultures récolte 2009

29 vendredi 6 juin fongicide2 fongicides <60 euros 2 fongicides >60 euros 3 fongicides Coût fongicide37 / ha48 / ha67 / ha82 / ha rendement64 q / ha68 q / ha67 q / ha73 q / ha Marge brute 160 / tonne 891 / h928 / ha911 / ha Marge brute 200 / tonne 1145 / ha1193 / ha1201 / ha Les charges font la différence ! 941 / ha 1215 / ha Source : groupes Cultures récolte 2007

30 vendredi 6 juin 2014 Essai fongicide sur Blé Variété Caphorn Saint Brice en Coglès 2007 Très forte pression des maladies Intérêt du fractionnement Aucun effet de la dose... et le positionnement !

31 vendredi 6 juin 2014 En conduite ITK surtout en passage unique IFT

32 vendredi 6 juin 2014 Effet du traitement Fusa sur le rendement En conduite ITK3

33 vendredi 6 juin 2014 Variétés tardives Variétés précoces Bien analyser les causes des échecs Source : groupes Cultures récolte Prix du blé 160 euros /tonne

34 vendredi 6 juin 2014 Techniques alternatives

35 vendredi 6 juin 2014 Optiplant : - Support nutritionnel (à base de nitrate de MgO, de nitrate de Cu et d'Oligoéléments) - + phytoprotection ou action immunorésistante (par vaccination : dilution homéopathique à dose infinitésimale de la maladie pour qu'elle devienne inactive). La phytoprotection a une action à la fois générale et spécifique des maladies. Le labo renouvelle tous les ans ou tous les deux ans son iso thèque pour que le "vaccin" correspond aux maladies. 3 cibles maximum peuvent être visées Dans les essais 2009 les maladies ciblées par lOptiplant sont la septoriose, la fusariose et loïdium Techniques Alternatives

36 vendredi 6 juin nœuds Mi avril Epiaison Mi mai Floraison Début juin Maturité T0 T1 T2 -Optiplant = -Support nutritionnel (nitrate de MgO, de Cu et oligoéléments) - +Phytoprotection (ou action immunorésistante) T1 : Opus Pyros 0.7 T2 : Fandango S 0.5 Idem + Optiplant 1.5 : T0 ou T1 ou T2 Optiplant 1.5 Intérêt économique de loptiplant en appui de stratégies à 2 traitements à faibles doses

37 vendredi 6 juin 2014 Intérêt économique de loptiplant en appui de stratégies à 2 traitements à faibles doses Pas deffet significatif de loptiplant sur les rendements Investissement (produit + temps) pas toujours rentabilisé Source : 5 essais CA Pôle Agro

38 vendredi 6 juin nœuds Mi avril Epiaison Mi mai Floraison Début juin Maturité Techniques Alternatives Ex. de lOptiplant en substitution du T1 Optiplant 1.5 T0 T : Fandango 1 ou 1.5 DFE ou idem + Optiplant 1.5 T0 : 1 nœud T : Fandango 1 ou 1.5 DFE

39 vendredi 6 juin 2014 Pas deffet significatif de loptiplant sur les rendements Investissement (produit + temps) pas toujours rentabilisé Source : 5 essais CA Pôle Agro Techniques Alternatives Ex. de lOptiplant en substitution du T1

40 vendredi 6 juin 2014 Techniques alternatives Statut réglementaire des produits testés en 2010 Techniques alternatives : Statut réglementaire des produits testés en 2010

41 vendredi 6 juin nœudsEpiaisonFloraison Maturité T0 T1 T2 T0 : SDP T1 : Bell Pyros SDP T2 : Fandango S 0.5 SDP Référence Haute T1 : Bell Pyros 0.6 T2 : Fandango S 1 Référence Basse T1 : Bell Pyros 0.3 T2 : Fandango S 0.5 SDP 1BION 50 WG0.03 l SDP 2SOLAVIT2 l SDP 3SEMAFORT2 l SDP 4MEGAGREEN 1.5 Kg SDP 5NUTRI PHITE 2 l Epi 1cm Techniques alternatives en appui de stratégies à 2 traitements à faibles doses

42 vendredi 6 juin 2014

43 Pression maladie très faible < 10q Pas deffet significatif sur les rendements Investissement (produit + temps) non rentabilisé Mégagreen : mauvaise formulation bouchage des buses Mais : peu de réponse des programmes cette année Résultats à confirmer avec une 2 ème année dexpérimentation Techniques alternatives : bilan 2010

44 vendredi 6 juin 2014 En conclusion

45 vendredi 6 juin 2014 Itk 1Itk 2Itk 3Itk 4Itk euros /tonne Maintenir le cap des itinéraires raisonnés 200 euros /tonne Augmentation des charges

46 vendredi 6 juin 2014 Toutes les parcelles ne feront pas 100 quintaux –Adapter litinéraire aux potentiel –Sol / climat / culture Le marché est spéculatif –Des fluctuations importantes sont possibles –Garantir le retour sur investissement Un contexte de hausse des intrants –Prix de lazote lié au prix du pétrole –Grenelle de lenvironnement et disparition des phytos génériques Maintenir le cap des itinéraires raisonnés

47 vendredi 6 juin 2014 IFT = nombre de doses homologuées apportées par hectare au cours dune campagne pour chaque traitement : (Dose appliquée) (Dose homologuée) IFT : Indice de fréquence de traitement Ex : OPUS 0.5 l/ha = 0.5/1.0 = 0.5 FIRST 0.5l/ha = 0.5/2.0 = 0.25 Application aux MAE Phyto en 2008 : -Herbicide / autres -Addition de toutes les interventions

48 vendredi 6 juin 2014 Références bretonnes - MAE 2008 Globalisation Herbicides // hors herbicides –Enquêtes pratiques culturales SCEES 2007 –Valeur = 70éme percentile IFT herbicide s IFT hors herbicide s Blé tendre Orge Colza Maïs1.660 Pomme de terre IFT : Indice de fréquence de traitement

49 vendredi 6 juin 2014 Conduite Itk 2 Raisonnée Itk 3 À bas niveau dintrants désherbage1.5 fongicide2 x 0.5 à 0.7 (1 x 0.7) 1 x 0.5 à 0.7 (1 x 0.7) régulateur1 x 10 insecticide1 x 1 IFT hors herbicide 3.0 à à 2.2 IFT hors herbicide 2.0 à à 1.2 Réf. régionale 2.91 IFT : Indice de fréquence de traitement

50 vendredi 6 juin 2014 Charges opérationnelles Tous traitements confondus - 26 % - 55 % Euros / hectares

51 vendredi 6 juin 2014 Diminuer sa consommation de phytos de 50% … … cest possible ! Agronomie Biologie Machinisme Génétique Chimie Aujourdhui Agronomie Biologie Machinisme Génétique Chimie Demain


Télécharger ppt "Diminuer sa consommation de phytos de 50 % … … un retour à lAgronomie ! Michel FALCHIER Pôle recherche appliquée Chambres dAgriculture de Bretagne."

Présentations similaires


Annonces Google