La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

IDM-IHM M-learning situé pour des contextes domestiques, publics et professionnels Bertrand DAVID LIESP (ex ICTT) Ecole Centrale de Lyon

Présentations similaires


Présentation au sujet: "IDM-IHM M-learning situé pour des contextes domestiques, publics et professionnels Bertrand DAVID LIESP (ex ICTT) Ecole Centrale de Lyon"— Transcription de la présentation:

1 IDM-IHM M-learning situé pour des contextes domestiques, publics et professionnels Bertrand DAVID LIESP (ex ICTT) Ecole Centrale de Lyon

2 Equipe ICM du LIESP B. DAVID P. PREVOT R. CHALON S. GEORGE A. LELEVE C. MICHEL F. SANDOZ-GUERMOND F. TARPIN-BERNARD O. DELOTTE G. MASSEREY Ch. YIN ICTT SHS STIC PRISMA LIESP 4 axes dont ICM Interaction Collaborative Médiatisée : applications Formation & Travail

3 Problématique du M-learning Permettre lapprentissage en mobilité –Utiliser les nouveaux dispositifs mobiles pour un apprentissage classique –Profiter du temps passé en déplacement (Train, Bus, Tramway) pour apprendre Prendre en compte lenvironnement –Apprendre au contact du dispositif (Machine à laver, magnétoscope, distributeur de tickets de métro, …) –Context-awareness basé sur linformatique pervasive –Adaptation des IHM pour guider lutilisateur

4 Positionnement du M-Learning vision simple E-learning M-learning Informatique Mobile E-Learning : Apprentissage et Enseignement à l'aide des Technologies de l'Information et de la Communication (TICE). EIAH : Environnement Informatique pour lApprentissage Humain Informatique Mobile : les acteurs utilisent des dispositifs mobiles.

5 Positionnement du M-Learning vision plus complète E-Learning : Apprentissage et Enseignement à l'aide des Technologies de l'Information et de la Communication (TICE). EIAH : Environnement Informatique pour lApprentissage Humain Informatique Mobile : les acteurs utilisent des dispositifs mobiles. Informatique Ubiquitaire (ou Pervasive) : des objets informatiques communicants sont disséminés dans l'environnement. Informatique Portée : les acteurs utilisent des dispositifs portés.

6 M-learning situé – apprentissage juste à temps La démarche de choix de la configuration de lordinateur porté, notamment concernant ses dispositifs dinteraction fait partie du projet. La prise en compte de la réalité augmentée avec différentes formes de superposition : informations textuelles ou graphiques séparées, superposition à léchelle, repérage par marqueurs, … est également à étudier. La contextualisation, la traçabilité et la vérification dexécution dopérations prescrites sera basée notamment sur lutilisation détiquettes RFID. La réflexion, sur les méthodes dapprentissage pour ce type de cas, qui sinscrivent dans une approche constructiviste déclinée sous les appellations « just-in-time learning »et « learning by doing ». Des cas concrets issus de différents contextes industriels, domestiques ou publics illustreront nos propos (automobile, dépannage de machines industrielles, apprentissage dutilisation dun magnétoscope, photocopieur, …).

7 M-learning avec prise en compte de lenvironnement Permettre lapprentissage mobile grâce à des Interfaces Hommes- Machines innovantes sur un ordinateur porté (wearable computer) appropriées pour le travail mobile, coopératif et contextualisé (MOCOCO : Mobilité – COntextualisation – COpération) dans un environnement dit dintelligence ambiante (AmI – Ambient Intelligence) de linformatique pervasive. Concepts clés : –Ordinateur porté : Recevoir, envoyer, traiter des informations nimporte où et nimporte quand –AmI – Ambient Intelligence : Environnement intelligent et proactif : anticiper les actions de lutilisateur et agir dans son intérêt –MOCOCO: Les Acteurs sont MObiles Ils travaillent de manière COllaborative entre eux Ils accèdent à des informations COntextualisées

8 Exemple dapplication industrielle dIMERA (Interaction Mobile dans lEnvironnement Réel Augmenté)

9 Processus CoCSys Scénario 3 Scénario 2 Scénario 1 CAB - Modèle comportemental Environnement Artefacts Processus Arbre de tâches Acteurs Phase 1 Phase 0 Phase 3 Nouveaux scénarios Niveau Appli. Collaborative Niveau Infrastructure du Groupware Niveau du Système Distribué Application coopérative Composants Comp.1.2 Patterns dinteraction Pattern 2 Pattern 1 Patterns tâches PT 2 PT 1 Adaptation Contextualisation Spécialisation Phase 2

10 Modèles, formalismes, éditeurs SC (Scénarios Collaboratifs), formalisme graphique et éditeur ORCHESTRA formalisme dexpression du modèle coopératif de référence et éditeur IRVO : Formalisme dexpression dinteractions avec des objets réels et virtuels et éditeur AMF-C Interaction collaborative, formalisme, éditeur, moteur

11 ORCHESTRA - formalisme de description dactivités collaboratives

12 ORCHESTRA expression of case study: Heating Equipment maintenance activities

13 Meta-modèle dORCHESTRA Concepts principaux Concepts dérivés Concepts secondaires

14 Modélisations IRVO – interaction dans un ERA : IRVO : Interaction with Real and Virtual Objects Configuration 1 Configuration 2 Lunettes à écran intégré + lecteur RFID Lunettes see-through + lecteur RFID

15 Modèles IHM Modèles a couches : –Seeheim –Arch Modèles multi-agents : –MVC –PAC –AMF AbstractionPrésentation.Contrôle Agent AMF Autres facettes AMF : Une architecture multi facettes. Chaque facette pérennise un comportement jugé dintérêt. Un modèle générique et flexible. Réutilisation à base de patterns Un formalisme graphique

16 AMF- C Presentation Abstraction Distant Local CSA Controller Computer n°1 AMF-C Agent / CSA Presentation Start_Action AbstractionControl Distant Local CSA Controller Computer n°2 Control Local or global Decision Start_Action Echo_ActionDo_Action Replay_Action Echo_ActionDo_Action Replay_Action AMF-C Agent / CSA

17 Moteur AMF et Processus de concrétisation

18 Liens entre IRVO, Arch and AMF-C IRVO se positionne principalement sur le niveau de linterface concrète

19 Correspondence agents AMF-C – objets IRVO Ajout dune nouvelle facette « Réel » aux agents AMF-C :

20 Exemple couplage AMF-C – IRVO CASPER-v2

21 Architecture Collaborative cible Niveau de lapplication collaborative (AMF-C): –Contrôle IHM –Notification du Contrôle Niveau de linfrastructure du collecticiel –Contrôle daccès –Contrôle de la concurrence Niveau du système distribué –Distribution des messages –Contrôle du contenu

22 Architecture cible supportant Collaboration Capillaire Une application à 3 niveaux: –Niveau de lapplication collaborative (AMF-C): Contrôle IHM Notification du Contrôle –Niveau de linfrastructure du collecticiel Contrôle daccès Contrôle de la concurrence –Niveau du système distribué Distribution des messages Contrôle du contenu

23 Trois approches pour la projection dORCHESTRA vers larchitecture collaborative 1.Transport de données (en format XML) dORCHESTRA (description du modèle de comportement) vers SMAC 2.Données (en format XML) vers le moteur de SMAC pour interprétation 3.Des données vers la gérétation de code

24 Démarche

25 Résumé Approche basée sur : –MDA : Model-Driven Architecture –MDE : Model-Driven Engineering –IDM : Ingénierie Dirigée par les Modèles –Frameworks –Patterns –Scénarios –Tâches –Métaphores Modélisation : –Produit –Processus –Acteurs –Connaissances –IHM


Télécharger ppt "IDM-IHM M-learning situé pour des contextes domestiques, publics et professionnels Bertrand DAVID LIESP (ex ICTT) Ecole Centrale de Lyon"

Présentations similaires


Annonces Google