La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

« Gestion de lazote – Conseils » Les formes dazote disponibles et conseils de fumure Ing. Louis-Marie Blondiau « Les comices réunis » Tourpes le 7 mars.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "« Gestion de lazote – Conseils » Les formes dazote disponibles et conseils de fumure Ing. Louis-Marie Blondiau « Les comices réunis » Tourpes le 7 mars."— Transcription de la présentation:

1 « Gestion de lazote – Conseils » Les formes dazote disponibles et conseils de fumure Ing. Louis-Marie Blondiau « Les comices réunis » Tourpes le 7 mars 2012

2 Ferme pédagogique et expérimentale Laboratoires Economie et formation Cours, Essais, Recherches, …… Analyses et services R&D Tourpes, le 7 mars 20122

3 5 laboratoires Reconnu ISO Cest plus de 20 personnes ! Tourpes, le 7 mars 20123

4 AZOTES Reconnaissance en RW et RF Analyses standards Déterminations des réserves du sol Conseils Tourpes, le 7 mars APL Reliquats azotés A minimiserA valoriser Conseils à la parcelle Législation

5 « Gestion de lazote – Conseils » Pourquoi une séance dinformation sur lazote ? – La maîtrise de la fertilisation azotée – Enjeux importants tant sur le rendement, la qualité des produits, sur le coût des fumures, sur la valorisation des matières organiques. – La directive nitrates et ses conséquences La gestion de lazote est donc plus que jamais dactualité. Tourpes, le 7 mars 20125

6 « Gestion de lazote – Conseils » Les formes dazote disponibles 1. L'azote nitrique ou nitrate – se forme naturellement par combinaison de l'azote (N) et de l'oxygène (O) du sol. – Sa formule chimique est NO3-. – C'est la forme la plus disponible pour les plantes. Tourpes, le 7 mars 20126

7 « Gestion de lazote – Conseils » Les formes dazote disponibles 2. L'azote ammoniacal ou ammonium – Résulte de la combinaison de l'azote (N) et de l'hydrogène (H). – Sa formule chimique NH4+ est très proche de celle du gaz ammoniac NH3 qui se volatilise dans l'air. – Cette transformation est plus rapide T° et pH + haut. – Il se fixe sur le complexe argilo-humique du sol – L'activité microbienne des sols consomme de l'ammonium et le transforme en azote nitrique, c'est le processus de nitrification. Tourpes, le 7 mars 20127

8 « Gestion de lazote – Conseils » Les formes dazote disponibles 3. L'azote uréique – est une forme que le sol ne retient pas. – Sa formule chimique CO(NH2)2 – Il se transforme sous l'effet d'une hydrolyse en NH4+ (ammonium) pertes par volatilisation – Dans la pratique il faut compter en moyenne une perte de 15 % de l'azote. Tourpes, le 7 mars 20128

9 « Gestion de lazote – Conseils » Les formes dazote disponibles 4. L'azote organique constitue la majeure partie de l'azote du sol. – Il résulte de la matière organique du sol » Humus, +résidus de culture, déjections animales. – Il est constitué de divers composés azotés dont la minéralisation est très variable et très difficilement prévisible. Tourpes, le 7 mars 20129

10 « Gestion de lazote – Conseils » Tourpes, le 7 mars

11 « Gestion de lazote – Conseils » Les conseils de fumure – Conditions pour obtenir des conseils avisés en matière de fumure azotée : Un échantillon représentatif Une méthode danalyse sûre Une fiche de renseignement de la parcelle complète. Tourpes, le 7 mars

12 « Gestion de lazote – Conseils » Les conseils de fumure Un échantillon représentatif / matériel – Matériel » Sondes « type gouge » » Tarrière » Vrilles sur quad Tourpes, le 7 mars

13 « Gestion de lazote – Conseils » Les conseils de fumure Un échantillon représentatif / méthode – Méthode Tourpes, le 7 mars

14 « Gestion de lazote – Conseils » Les conseils de fumure Un échantillon représentatif – Prélever en évitant » les limites de zones » les traces dengins agricoles » les bordures de la parcelle » les endroits de stockage des amendements (fumier, écume de sucrerie, …) » les zones de surpâturage » … Tourpes, le 7 mars

15 « Gestion de lazote – Conseils » Les conseils de fumure Un échantillon représentatif – Nombre de prélèvements par parcelle » Décision appartient à lagriculteur » Choix 1 : autant de prélèvements que de ZP » Choix 2 : prélèvement dans la/les ZP dominantes » Choix 3 : prélèvement sans tenir compte des ZP – Stratégies déchantillonnage au sein de la zone de prélèvement » Cercle au centre de la zone de prélèvement (environ 15 m de diamètre) » Balayage de la ZP en zig-zag Tourpes, le 7 mars

16 « Gestion de lazote – Conseils » Les conseils de fumure – Un échantillon représentatif Profondeur Homogénéité Qualité de la conservation Tourpes, le 7 mars

17 « Gestion de lazote – Conseils » Les conseils de fumure / Méthode du bilan Tourpes, le 7 mars

18 « Gestion de lazote – Conseils » Les conseils de fumure Un échantillon représentatif Une méthode danalyse sûre – Préparation de léchantillon – Conservation – Mesure – Autocontrôles – Contrôles externes (Ring test, Bipea, Vito,….). Tourpes, le 7 mars

19 « Gestion de lazote – Conseils » Les conseils de fumure Un échantillon représentatif Une méthode danalyse sûre Une fiche de renseignement de la parcelle complète. – Renseignements généraux agriculteur – Renseignements de la parcelle échantillonnée » Si possible une localisation Tourpes, le 7 mars

20 « Gestion de lazote – Conseils » Les conseils de fumure – A 1. Besoins des cultures Il sagit : – - soit des valeurs forfaitaires, – - soit des valeurs par quintal ou par tonne, à multiplier par le rendement/ha. nécessité de connaître lobjectif de rendement pour calculer la fumure par ha. Exemple : pour une pommes de terre de transformation: RDT: 55 tonnes/ha Besoins: 5 unités/tonnes Besoins de culture: 55 * 5 = 275 unités dazote Tourpes, le 7 mars

21 « Gestion de lazote – conseils » Les conseils de fumure – Besoins des cultures Tourpes, le 7 mars

22 « Gestion de lazote – Conseils » Les conseils de fumure – A.2.Reliquats azotés post culture Ce poste concerne lazote non prélevé par la culture. Idéalement il devrait être nul, mais certaines études montrent quil reste toujours une fraction azotée dans un profil post-cultural. En moyenne, il est estimé entre 15 à 30 unN/ha pour un profil. Tourpes, le 7 mars

23 « Gestion de lazote – Conseils » Les conseils de fumure – A.3.Compensation des conditions défavorables Permet de compenser limpact des conditions de sols défavorables à la minéralisation de lhumus ou dautres aléas. Il concerne principalement la culture de maïs et de betteraves sucrières. Les besoins peuvent être majorés de 20 unN/ha, si le pH est< 5.5 en maïs et< 6.5 en betterave. de 30 unN/ha, si la structure du sol est abîmée ou en présence de nématodes ou sur une terre froide. Tourpes, le 7 mars

24 « Gestion de lazote – Conseils » Les conseils de fumure – Fournitures B.1.Les reliquats – La valeur est obtenue par lanalyse des nitrates dans le profil. – Il est toutefois important de préciser la profondeur du profil, quand elle natteint pas 90 cm, notamment » pour la pomme de terre : 0 à 60 cm (consensus après discussion), » pour le lin : 0 à 30 cm. » pour le maïs, 0 à 60 cm avant le 1°avril (0-90 après cette date). – Prise en compte de lazote ammoniacal ? Tourpes, le 7 mars

25 « Gestion de lazote – Conseils » Les conseils de fumure – Fournitures B. 2. Lazote apporté par les matières organiques – Cet apport dazote dépend : » de la teneur en Ntotal, » du type deffluent, » de la période dapport » du type de culture. – Pour un effluent donné, on distingue dune part la teneur en azote, et dautre part le coefficient déquivalence minérale. Tourpes, le 7 mars

26 « Gestion de lazote – Conseils » Les conseils de fumure – Fournitures B. 2. Lazote apporté par les matières organiques – La teneur en azote organique » Elle est déterminée par analyse en laboratoire sur un échantillon homogène. » Quand la teneur en Ntotal de leffluent na pas été déterminée par analyse, elle sera estimée à laide du tableau suivant de valeurs moyennes Tourpes, le 7 mars

27 « Gestion de lazote – Conseils » Les conseils de fumure – Fournitures B. 2. Lazote apporté par les matières organiques – Le coefficient déquivalence minérale » Les coefficients déquivalence minérale (CEMI et CEMP) prennent en compte le type deffluent, la période dapport et la présence ou non dune CIPAN. Tourpes, le 7 mars

28 « Gestion de lazote – Conseils » Les conseils de fumure – Fournitures B. 2. Lazote apporté par les matières organiques Tourpes, le 7 mars

29 « Gestion de lazote – Conseils » Les conseils de fumure – Fournitures B. 3.Azote issu de la minéralisation de lhumus – La quantité dazote issue de la minéralisation de lhumus dépend : » de la masse de sol (cest-à-dire de la profondeur et de la couche arable, de sa densité apparente et de sa charge caillouteuse) » du type de sol (cest-à-dire du taux dargile, de calcaire total et de matière organique) » de la température moyenne annuelle » de lhistoire culturale (fréquence dapports organiques) Tourpes, le 7 mars

30 « Gestion de lazote – Conseils » Les conseils de fumure – Fournitures B. 3. Azote issu de la minéralisation de lhumus – Le calcul comprend 2 étapes : » 1) Calcul de la quantité dazote soumise à la minéralisation Tourpes, le 7 mars MASSOL = masse de terre fine en T/ha PC = profondeur de la couche arable en cm DA = densité apparente (1.35 T/m3 entre 0 et 30 cm) CC = charge caillouteuse ; cc= 0 si la charge est < ou = 10%. Mo: % de matières organiques Fc: (0.2 x CLIMA)-1 ARG: taux dargile exprimé en pour mille CaCO3: taux de calcaire total exprimé en pour mille

31 « Gestion de lazote – Conseils » Les conseils de fumure – Fournitures B. 3. Azote issu de la minéralisation de lhumus – Le calcul comprend 2 étapes : » 2) Calcul de la quantité dazote issu de la minéralisation CRF = coefficient relatif à la fréquence des apports organiques. Tourpes, le 7 mars Fréquence des apports organiques jamais5 à 10 ans3 à 5 ans< 3 ans 0,911,11,2

32 « Gestion de lazote – Conseils » Les conseils de fumure – Fournitures B. 4. Effet du précédent Tourpes, le 7 mars

33 « Gestion de lazote – Conseils » Les conseils de fumure – Fournitures B. 5. Effet de la culture intermédiaire Tourpes, le 7 mars

34 « Gestion de lazote – Conseils » Les conseils de fumure – Fournitures B. 6. Arrière-effet de prairies retournées Tourpes, le 7 mars

35 « Gestion de lazote – Conseils » Les conseils de fumure – Fournitures B. 7. Temps doccupation du sol ou période de prélèvement dazote pour les cultures. (COS) – La quantité dazote provenant de la minéralisation dépend du temps doccupation du sol par la culture Tourpes, le 7 mars CulturesCOSCulturesCOS Betterave sucrière1.0Avoine0.6 Carotte, panais1.0Froment dhiver0.5 Endive0.9Orge (printemps)0.5 Pomme de terre fécule0.9Lin0.5 Pomme de terre consom0.8Colza0.4 Maïs grain0.9Escourgeon0.4 Maïs fourrager0.9Fève0.5 Froment de printemps0.6Haricot0.5 Epinard d'hiver0.15prélèvement vers le 10 février Epinard d'automne0.2prélèvement sur culture au stade 2 feuilles Epinard de printemps0.25prélèvement vers le 10 mars 0.15prélèvement sur culture au stade 2 feuilles

36 « Gestion de lazote – Conseils » Les conseils de fumure – Fournitures B. 8. Azote absorbé durant lautomne-hiver – Cas du colza, du froment dhiver Tourpes, le 7 mars

37 « Gestion de lazote – Conseils » Les conseils de fumure - BILAN Tourpes, le 7 mars Les besoins - Fournitures

38 Tourpes, le 7 mars

39 Tourpes, le 7 mars MERCI pour votre attention Rappel Soirée dinformation du Carah jeudi 8 mars à19 heures

40 Carah asbl rue Paul Pastur ATH Tél COORDONNEES Ing. L-M. Blondiau – Resp. Laboratoire de pédologie Tourpes, le 7 mars


Télécharger ppt "« Gestion de lazote – Conseils » Les formes dazote disponibles et conseils de fumure Ing. Louis-Marie Blondiau « Les comices réunis » Tourpes le 7 mars."

Présentations similaires


Annonces Google